Art nouveau

Façade de la casa Batlló à Barcelone.

Façade de la casa Batlló à Barcelone.

L’Art nouveau est un courant artistique dont la durée a été courte sur le plan historique, de 1890 à 1910 environ, mais a profondément marqué l’art européen.

A la fin du XIXe siècle, certains artistes et architectes sont lassés de l’académisme ambiant, fondé sur des imitations du passé, qui caractérise le siècle finissant. Suivant le mouvement impressionniste, ces artistes souhaitent créer un art moderne, rompant avec tout mouvement antérieur, et dit « total », couvrant tous les domaines de l’art, de l’architecture aux arts décoratifs.

Ce vaste mouvement connaît différents styles selon les pays : « Art nouveau » en France et en Belgique, « Modernismo » en Espagne, « Jugendstil » en Allemagne, « Secessionsstil » en Autriche ou encore « Stile Liberty » en Italie.

Souris de bon goût et aux formes voluptueuses, j’ai tout de suite aimé l’Art nouveau avec ses motifs floraux et ses courbes harmonieuses. Je profite donc de mes nombreux voyages à travers l’Europe pour dénicher les immeubles de ce style tombé en désuétude durant le XXe siècle et finalement trop méconnu.

L’Art nouveau tient son nom de la boutique de Sigfried Bing à Paris, située à l’angle des rues Chauchat (mais quel nom !) et de Provence dans le 9e arrondissement, qui prétendait en 1895 être le premier à faire découvrir au public ce nouveau style révolutionnaire.

Il s’inscrit dans une logique de rupture avec le conservatisme de l’époque, tout comme d’autres mouvements liés tels que le symbolisme, le japonisme, l’impressionnisme ou encore le mouvement anglo-saxon Arts & Crafts.

Malheureusement, la boutique Bing a disparu en 1922, remplacée par un immeuble Art déco qui n’est d’ailleurs pas sans intérêt, abritant la poste. La capitale française a constitué un des premiers lieux d’expression de l’Art nouveau, après Bruxelles et Nancy. Pour le moment, je n’évoque pas ces villes, préférant vous faire découvrir ce qui est nettement moins connu… Bon, d’accord, il y a en fait beaucoup à dire et à montrer, j’ai plein de photos, et j’ai eu la flemme de tout rédiger ! Mais ça va venir… 😉

magasin Novak

Dans le monde germanique, ce courant légèrement plus tardif porte le nom de « Jugendstil », et on le retrouve dans les villes allemandes du début du XXe siècle comme Strasbourg, ou encore Poznan et Wroclaw, dorénavant situées en Pologne. On le retrouve également à Riga en Lettonie, autrefois située dans l’Empire russe mais largement peuplée d’Allemands.

En Autriche-Hongrie, on parle de style « Sécession viennoise » menée par plusieurs artistes comme Gustav Klimt, se caractérisant par des lignes plus géométriques ouvrant la voie à l’Art déco. On en retrouve de nombreux éléments à Vienne bien sûr, mais également dans plusieurs villes de l’Empire comme Prague, Olomouc, Bratislava et surtout Budapest.

Enfin en Espagne, surtout en Catalogne, le modernisme Catalan connaît son évolution propre recouvrant une grande variété de styles, du néo-médiéval revisité aux réalisations très audacieuses de Gaudí qui ont fait de Barcelone une des villes les plus captivantes d’Europe sur le plan architectural. L’Espagne n’ayant pas été partie prenante lors de la Première Guerre mondiale, le mouvement ne connaît pas de rupture brutale et se maintient jusqu’au milieu des années 1920.

Découvrez l’Art nouveau à travers l’Europe :

Espagne

Sur les traces d’Antoni Gaudí à Barcelone

Barcelone : le Palais Güell

Art nouveau à Barcelone : Hôpital de Sant Pau

Art nouveau à Barcelone : les immeubles modernistes

Barcelone : les immeubles modernistes sur l’avenue Diagonal

Barcelone : les immeubles modernistes de l’Eixample (droite)

Barcelone : les immeubles modernistes de l’Eixample (gauche)

Art nouveau à Barcelone : le modernisme dans les musées

Le parc de la Ciutadella de Barcelone

Barcelone : le Poble sec et Montjuic

Barcelone : le quartier de Poblenou et son cimetière

Art nouveau à Valence

 

Portugal

Aveiro

Porto (Rue Sainte-Catherine)

 

Italie

L’Art nouveau à Rome : le quartier Coppedè

Rome : la villa Torlonia

 

Autriche

Vienne : de Karlsplatz au Belvédère

Vienne : autour de Mariahilfer Strasse

 

Lettonie

Art nouveau à Riga

 

Pologne

Wrocław

Art nouveau à Poznań

Art nouveau in Poznan (English version)

Les musées à Cracovie

 

République tchèque

Art nouveau à Prague et quartier de Nové Město

Brno

Olomouc

 

Slovaquie

Bratislava

 

Hongrie

Art nouveau et Sécession à Budapest

Budapest : le quartier du Parlement (Lipótváros)

 

Serbie

Belgrade : Stari Grad (centre commerçant)

Zemun (Belgrade)

 

Ukraine

Kiev : le quartier Lypky

Lviv : Svobody Prospekt

Lviv : autour de la vieille ville

 

Turquie

Art nouveau à Istanbul : l’ancien quartier de Péra