Gastronomie en Pologne

Nous sommes pour le moment allés cinq fois en Pologne et nous avons donc pu goûter certaines spécialités. La cuisine polonaise n’a pas la réputation d’être d’une grande finesse ou variété. On ne va pas vous mentir, si on ne mange que polonais on s’en lasse en effet assez vite ! Cependant nous avons toujours apprécié ce que nous avons pu goûter, et fort heureusement on trouve de plus en plus de restaurants proposant des cuisines « d’ailleurs », notamment comme partout des pizzeria, bars à sushi ou restos mexicains. À Wroclaw nous fûmes d’ailleurs étonnés du nombre de restaurant de cuisine étrangère, et nous trouvâmes notre bonheur en goûtant l’excellente cuisine géorgienne (à Paris un seul resto de ce type, et plutôt cher).

Pierogi

Pierogi

La cuisine polonaise est une cuisine simple mais roborative élaborée à partir de produits locaux, tels que le chou, la pomme de terre, le porc, le poulet, les carottes, la betterave. Peu de poissons. On peut notamment parler d’une spécialité très répandue : les pierogi, sorte de raviolis, cuits soit au four soit à la vapeur, fourrés traditionnellement au chou, patate, champignons, fromage blanc ou viande. On en trouve aussi des sucrés (fromage sucré ou fruits), servis avec de la crème (smetana) aigre ou sucrée, c’est bon si c’est bien fait !

Le repas commence souvent avec une soupe, notamment le żurek, à baise de farine de seigle fermentée et de lard, ou bien le fameux Barszcz (borscht)
à base de betteraves, ainsi que des soupes aux champignons. Cependant nous ne les avons pas goutées… (du moins pas en Pologne, mais on trouve des équivalents chez les voisins).

Autres spécialités que l’on retrouve un peu partout en Europe du centre et de l’Est : le schnitzel (ou « kotlety » en polonais) escalope panée (de porc ou poulet le plus fréquemment, mais aussi de dinde ou veau), ainsi que le goulash, bœuf en sauce au vin rouge (il y a plusieurs recettes…). On trouve plusieurs variantes de plats au porc ou poulet (par ex. au fromage et enroulé de lard, au miel, etc) selon les restaurants.

choux farcis

Très « traditionnels » aussi, les gołąbki : choux farcis (au riz et à la viande) en sauce (tomate, parfois champignons), une recette toute bête et un plat qui ne paie pas forcément de mine comme ça mais nous avons bien aimé ! On en trouve cependant de moins en moins dans les restos traditionnels et il faut pour cela aller dans un bar à lait (bar mleczny), sorte de cantine qui date de l’époque communiste, destinée à la base aux travailleurs, et donc ouverte seulement en journée. Il reste quelques vestiges de cette époque, on peut donc y déguster des plats typiques à un prix défiant toute concurrence ! Attention par contre, il est rare que le personnel y parle anglais et le menu n’est pas traduit ! On y trouve aussi bien des touristes que des locaux (étudiants, travailleurs…). D’ailleurs, les plats y sont fait maison, et pas forcément moins bon qu’ailleurs, alors on vous conseille de tester au moins une fois !

Autre spécialité, le bigos, la choucroute polonaise, dont il n’existe pas une recette mais plusieurs ! Personnellement je ne suis pas fan de choucroute mais j’ai bien aimé celle que j’ai gouté, moins aigre que sa cousine alsacienne.

On peut mentionner aussi le « poulet à la Kiev », appelé plutôt ici kotlet de volaille, sorte de rissole de poulet pané et fourré avec une sauce/noix de beurre et de l’aneth, ou parfois avec du fromage. Fait maison, c’est tout simplement très bon !

On trouve aussi plusieurs variétés de crêpes farcies (à la viande, aux champignons, tomates, chou, pommes de terre, etc)

Fromage

oscypek

Niveau fromage, on pourra parler de l’oscypek, fromage de brebis et de vache fumé, produit dans les Tatras et dont la diffusion est plutôt confidentielle. On le trouve surtout sur les marchés et foires, où on peut directement le déguster sorti du grill, avec sa bonne sauce cranberry (détonant pour un palais français, mais très bon !). Il se déguste en effet plutôt légèrement réchauffé sur un grill (ou au four) plutôt que crû.

Desserts

En ce qui concerne les desserts, outre les pierogi sucrés on retrouve toutes sortes de gâteaux (miam !), notamment le cheesecake (sernik) et autres gâteaux à la crème (ou pas). On notera d’ailleurs qu’on trouve dans les villes polonaises des salons de thé qui ferment tard (23 h voire minuit !) chose plus que rare en France… ce qui permet de déguster de bons gâteaux maison après le restaurant !

Boissons

Côté boissons outre les bonnes bières locales, on ne peut pas oublier de mentionner la vodka, boisson nationale ! On en trouve d’ailleurs facilement aux fruits (la vodka cerise est personnellement ma préférée) mais de même pour les bières ou cidres ! Attention cela peut-être plutôt sucré, cela dépend des marques, avec surtout des bières ou cidres aux fruits rouges (myrtille, framboise, mûre…). On trouve d’ailleurs sans peine des cafés ou chocolats chauds un peu originaux (au sirop de fruits, à l’alcool…).

Gastronomie à Cracovie

Dans cette ville nous avons surtout dégusté la cuisine traditionnelle polonaise (ainsi qu’une bonne pizzeria !). On peut vous recommander le restaurant U Zalipianek  (Ul. Szewska 24, sur le Planty), mentionné sur le Guide du Routard, qui propose des goulash, schnitzel, escalope de poulet au miel, salades… c’était plutôt bon, pas très cher (environ 4-5 € le plat +1-2 € l’accompagnement au choix), et la terrasse donnant sur le Planty (promenade verte) est agréable ! Service un peu froid cependant, comme dans plusieurs endroits en Pologne : pas de soucis avec la jeune génération, mais les plus âgés ont gardé le « sens du service » à la soviétique !

Nous avons aussi mangé à plusieurs reprises sur le marché du quartier de Kazimierz, pour gouter les zapiekanki (singulier zapiekanka), tartines grand format composées de divers ingrédients (traditionnellement fromage et champignons). Si on en trouve ailleurs en Pologne, c’est à Cracovie qu’on peut en déguster de nombreuses variétés, les kiosques à zapiekanki de Kazimierz étant devenus une institution ! Certes ce n’est pas de la grande cuisine mais c’est bon et pour 2 € on est calé ! Pratique pour les petits budgets !

Nous avons aussi été plusieurs fois prendre un goûter et un dessert au Café Mini (Grodzka 45), où on trouve de bons gâteaux, des glaces, coupes de fruits, crêpes, gaufres, cafés, chocolats (chauds ou froids pour les deux), cocktails… Miam !

On trouve aussi un peu partout des kiosques vendant des délicieux bretzels !

Gastronomie à Wroclaw

La plupart des restos sont concentrés sur la place du Rynek ou autour. En quatre jours, difficile d’en tester beaucoup, mais quand même ! Par ailleurs pour ceux qui seraient lassés de la cuisine polonaise, on trouve dans cette ville bon nombre de restaurants de cuisines étrangères ! Notre choix s’est porté deux fois sur un resto de cuisine géorgienne, le Gruzinskie Chaczapuri (Kiełbaśnicza 7, à deux pas du Rynek) où nous avons pris une escalope de porc sauce grenade, brochette de porc mariné et couverte de fromage, et le traditionnel khatchapuri, pain géorgien au fromage et autres choses ! C’est un peu la pizza locale ! les plats étaient à un prix correct (on s’est en sorti à chaque fois pour environ 20 € à deux avec plats, boissons, et une fois un dessert, à partager car très bourratif !). N’oubliez pas de gouter aux excellents vins géorgiens ! (non, en Pologne, pas vraiment de vins…).

Nous recommandons aussi de tester une fois le resto de pierogi : Pierogarnia Stary Mlyn (située sur le Rynek, au 26) où vous aurez un large choix de pierogi au four ou à la vapeur ! Nous avons testé ceux au fromage fumé et sauce cranberry et ceux au jambon fumé et fromage. Miam ! Prix corrects (environ 6€ l’assiette et c’est très copieux).

Enfin, nous avons été au Kafe Conspira, derrière la place Solny, qui comporte aussi une reconstitution d’appartement de l’époque communiste ! Il s’agit d’une bonne cuisine traditionnelle à prix très correct (malheureusement en ce dimanche soir il ne restait plus grand-chose en cuisine).

On notera aussi que sur la place du Rynek se trouve un « bar à vodka », proposant une dizaine de variétés de shots à 4 PLN/1 € (vodka fruitée avec du sirop, des jus, du lait…) ouvert 24h/24h !

Gastronomie à Poznan

Lors de notre dernier voyage en Pologne nous en avons profité pour manger le midi dans les bars à lait ou équivalents, et retrouver dans un snack les zapiekanki ! Nous sommes aussi tombés par hasard sur une petite gargote proposant d’excellent hamburgers maison (nous en avons pris un aux champignons et un aux 3 fromages) avec de vraies frites maison ! Vu les prix plutôt élevés des burgers en France (du moins à Paris), trois fois plus chers qu’en Pologne, il faut dire qu’on en mange jamais, ce fut donc l’occasion ! (Fat Bob Burger, Kramarska 21/2, non loin du Rynek).

Poznan parait aussi être la ville des salons de thé ! On en trouve un sacré nombre et en plus ils sont ouverts jusqu’à 23 h-minuit ! On notera notamment le Cacao Republika, avec un large choix de cafés et de chocolats (avec sirops et alcools notamment), gâteaux maison, et surtout une excellente fondue au chocolat !

Nous avons aussi eu l’occasion de nous rendre dans un centre commercial et de faire un saut dans la chaîne (locale) « Cinnabon« , dans laquelle on trouve des Cinnamon Rolls, spécialité plutôt anglo-saxonne, et déclinée en plusieurs saveurs !

En résumé, si la gastronomie polonaise n’est pas la meilleure du monde, on y trouve de bonnes choses et pour varier on peut toujours tester d’autres cuisines. La Pologne est aussi le paradis des petits budgets, puisqu’on peut y trouver de bons plats entre 5 et 7 € ! En revanche les cafés ou gâteaux sont plus chers par rapport au pouvoir d’achat local, mais restent très abordables pour une bourse française moyenne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *