Gastronomie en Ukraine

À l’image de ses voisines, l’Ukraine possède une gastronomie fondée sur les produits locaux tels que la viande de porc ou poulet, le chou, les pommes de terre, les champignons, la betterave… Il s’agit surtout d’une cuisine consistante aux premiers abords pas vraiment raffinée mais finalement pas mauvaise du tout, et offrant quelques surprises au niveau des saveurs ! Bref, j’ai pas trop mal mangé pendant ces trois semaines là-bas !

Le salé

Le repas commence souvent par une soupe, tel que le fameux bortsch, à la betterave, mais il en existe une grande variété, chaudes comme froides ! Nous avons par exemple pu en gouter une au kvass (pain noir fermenté), œuf, lard et légumes. L’aneth vient souvent accommoder ces breuvages. Le tout étant souvent accompagné de pain noir (miam). En entrée, le salo est très populaire. Il s’agit de… gras de porc ! Dit comme ça, ce n’est pas motivant, mais finalement, étalé comme du beurre sur du pain noir, c’est très bon !

Soupe ukrainienne

Soupe ukrainienne

 

Poulet à la Kiev

Poulet à la Kiev

Le plat de résistance se compose essentiellement de viande, plus souvent le porc ou le poulet, parfois de la dinde et plus rarement du bœuf. La viande de gibier peut également se trouver, mais nous n’en avons pas gouté ! De toute façon je ne suis pas trop fan… La viande se déguste en escalope, en délicieuses brochettes appelées chachlik, qu’on ne peut que vous recommander car généralement très bonnes !

On trouve aussi des sauces à base de fromage, champignons, ou bien plus étonnant pour nos palais, de fruits rouges ! Personnellement, j’aime beaucoup ce mélange sucré-salé (à condition que ce ne soit pas trop sucré non plus !).

Un plat typique est le poulet à la Kiev (kotleta po kievsky), poulet pané fourré d’une sauce beurre aux herbes. Nous avions eu l’occasion de goûter ce plat en Pologne (sous le nom de Kotlet de volaille), si c’est bien fait, c’est très bon !

Les saucisses font aussi partie des spécialités du pays.

Autre spécialité : les légumes farcis ! On sent qu’on est déjà plus dans le « sud » !

Nous vîmes régulièrement dans les restaurants des « casseroles » ou « poêlées », mélange de différents aliments (viande, légume) le plus souvent en sauce, de même que des petites crêpes fourrées à la viande, champignons, fromage…

Les crudités sont très présentes en Ukraine ! Soit en accompagnement ou en entrée, ou bien tout simplement en plat principal ! Chou, carotte, concombre, cornichon, salade, betterave, champignons… Les végétariens ou les dames au régime (je me sens pas concernée, hum) trouveront facilement leur bonheur.

vareniki fraise

vareniki fraise

La grande spécialité du pays reste les vareniki, sortes de raviolis fourrés à différentes choses, le plus souvent à la pomme de terre, au fromage, à la viande, aux champignons, servis avec de la crème aigre (smetana) et des oignons grillés. Il en existe des variantes sucrées, surtout aux cerises, framboises, et fromage blanc.

Quelques restaurants proposent d’autres déclinaisons avec divers ingrédients.  On retrouve là encore un peu la même chose en Pologne avec les pierogi, ou en Russie avec les pelmeni (mais il ne faudra surtout pas leur dire que c’est la même chose !)

vareniki saucisse

vareniki saucisse

Le poisson est finalement peu présent dans l’intérieur de l’Ukraine, un peu plus à Odessa ou sur la côte. On trouve surtout de la truite, carpe et saumon, grillé, avec de l’aneth, ou plus original, avec de délicieuses sauces au fromage !

Pour ceux qui finiraient par se lasser de la cuisine ukrainienne, vous trouverez assez facilement des restaurants géorgiens, cuisine plus raffinée et recherchée, avec de bons plats mijotés aux différentes épices, et quelques mélanges sucrés-salés. Le pain géorgien, fourré au fromage ou à la viande et cuit au four, le khatchapuri (prononcé le kh comme un r guttural, soit un peu comme rat-chat-pourri, hum), il fait désormais partie de la cuisine locale !

Vous trouverez aussi des restaurants ouzbeks, mais surtout italiens (nous avons mangé de bonnes pizzas !), et japonais (c’est la mode des sushis !)

Le sucré

Piana VichniaLes « becs sucrés » trouveront facilement leur bonheur en Ukraine ! Outre les vareniki sucrés, de nombreux cafés ou salons de thé proposent de délicieuses pâtisseries, souvent d’influence austro-hongroise.

On retrouve donc le sacher, gâteau au chocolat fourré d’une fine couche de confiture d’abricot, avec sa variante à la framboise, lesterhazy, avec sa génoise, crème au beurre vanillée, noisettes… (il existe différentes recettes), le Napoleon, sorte de mille-feuilles, dont il existe là-bas une variante au chocolat.

Certains autres gâteaux se retrouvent souvent : le gâteau de Kiev, avec sa génoise, crème au beurre au café, noix et meringue (c’est léger, ahum), le Medovik, avec sa génoise chocolat miel et sa crème au beurre, et le Piana Vichnia, équivalent de la forêt noire. Bien sûr, plusieurs établissements vous proposeront leurs spécialités, plus ou moins dans le même genre ! Miam ce bon gâteau chocolat-cerise-amaretto que j’ai pu gouter par ex !

Sans parler des nombreux cheesecake (sernik, mais le mot cheesecake est de plus en plus utilisé) qui se retrouvent surtout dans la région de Lviv. Des crêpes aux fruits sont également présentes, ainsi que les Syrnyky, sortes de beignets de fromage blanc.

Les boissons

Liqueur de Cranberry

Liqueur de Cranberry

Que boit-on en Ukraine ? De la bière, quelle question ! Bonne et pas chère en plus ! Et ici c’est 33 cl minimum, comme dans la plupart des pays de cette partie de l’Europe, la version 25 cl n’existe pas, et c’est tant mieux ! Pour changer un peu, il existe quelques variantes aux fruits (citron, cerise, framboise), en fait du jus mélangé à la bière (sacrilège pour certains, mais moi j’aime bien) qui fait baisser le pourcentage d’alcool. Ceci dit c’est plutôt dans les supérettes que vous pourrez en acheter.

De nombreux bars, restos et cafés proposent également leurs limonades maison, avec là encore des déclinaisons fruitées, telle que la limonade à la framboise, myrtille, fraise, basilic, etc. Une bonne initiative qui manque chez nous ! Nous avons aussi pu gouter à l’uzvar, boisson à base de différents fruits rouges.

Le kvass (voir plus haut) est très rafraîchissant et très bon, mais c’est surtout dans la rue que vous pourrez en déguster. Bien sûr il y a la vodka (ou horilka en Ukrainien) dont la marque la plus célèbre est la Nemiroff. Il en existe quelques-unes aromatisées, telles que la miel-piment ou fraise-piment, citron, orange. Cependant à part la première, les autres sont difficiles à trouver, les supermarchés ne vendant que de grandes bouteilles, nous nous sommes contentés de tester la liqueur de cranberry !

Pour les boissons chaudes, vous trouverez des cafés, latte, cappuccini, à des prix modiques, même dans la rue (surtout à Kiev). Certains établissement proposent des cafés aromatisés avec des sirops, alcools, etc.

Retrouvez bientôt toute la gastronomie ukrainienne dans chaque ville visitée !

Découvrez la gastronomie à Kiev

La gastronomie à Lviv

La gastronomie à Odessa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *