Gdańsk

Avec ses 460.000 habitants, Gdańsk est la 6e ville de Pologne, juste derrière Poznan, mais constitue, avec les villes de Sopot et Gdynia, une agglomération d’environ un million d’habitants appelée « la Tricité ». Elle se situe au nord du pays, non loin de la mer Baltique, dans la baie de Gdańsk. Son centre fut construit sur un bras mort de la Vistule, la rivière Motława. Elle est aussi connue sous le nom de Dantzig et fut une ville libre peuplée majoritairement d’Allemands mais aussi de Polonais, de Juifs et de bien d’autres minorités, jusqu’en 1945 où elle fut définitivement rattachée à la Pologne. Il s’agit du plus grand port du pays et d’un grand centre industriel, notamment avec ses chantiers navals, lieux emblématiques de l’histoire contemporaine du pays (mouvement ouvrier Solidarność mené par Lech Wałęsa).


Afficher une carte plus grande

Après la visite de Cracovie l’année d’avant, ainsi que Wroclaw et Poznan cette année, il nous semblait logique de poursuivre notre tour de Pologne par la découverte de Gdańsk, la « perle de la Baltique » et important centre touristique du pays. Nous avons donc profité d’un AR à 50 € proposé par la compagnie WizzAir. Pour nous loger ce fut par contre moins facile que pour d’autres destinations. En effet, le centre est très touristique et assez cher en comparaison des autres villes, offrant de plus relativement peu de studios à louer.

Nous avons donc atterri à quelques kilomètres en banlieue, dans le quartier de Wrzeszcz (oui c’est bien un mot… prononcé « Vjechtech », enfin quelque chose comme ça), sans charme mais typique des périphéries que l’on retrouve dans les anciens pays communistes (mais aussi bien d’autres finalement comme la France…) et bien relié au centre en journée par plusieurs lignes de tramways. En revanche la nuit il y a moins de transports ! Tout ça pour la modique somme de 23 €/nuit, pour un studio propre et moderne trouvé sur Airbnb. En revanche comme d’habitude nous avons quelque peu souffert des habitudes polonaises de ne masquer les fenêtres qu’avec un rideau fin laissant largement passer le soleil du matin (enfin nous n’avons pas eu de soleil…) et de ne proposer qu’une couette pas assez large pour deux (vive les réveils les fesses à l’air !).

le centre de Gdansk vu du cieil

le centre de Gdansk vu du ciel

Le centre historique de Gdańsk n’est pas bien grand. Presque entièrement détruit en 1945 comme bien des villes polonaises, il fut minutieusement reconstruit quasi à l’identique à l’aide d’images d’archives. Cependant cette superbe reconstruction ne concerne que quelques rues, notamment la magnifique rue Długa et la place Długi Targ se trouvant dans sa continuité. Il s’agit de l’ancien axe royal. Chaque maison est différente de l’autre de par sa décoration, ses nombreuses fresques, etc. Les autres rues du centre, toutes tracées sur un plan orthogonal, proposent une architecture globalement moins ouvragée. Malheureusement, si plusieurs maisons sont bien entretenues et repeintes, ce n’est pas le cas de toutes, et on retrouve un bon nombre de façades grisâtres qui n’ont pas vu un coup de pinceau depuis un certain temps. Nous avons vraiment trouvé ça dommage (même si on commence à avoir l’habitude dans ce pays) car tout aurait pu être magnifique !

On notera que l’architecture rappelle les villes flamandes ou nordiques, avec l’usage de la brique et la forte présence de pignons ou de volutes baroques. Ici rien à voir avec Cracovie par exemple, typiquement austro-hongroise. On voit bien qu’il ne s’agit pas de la même région historique…

En plus de cette présentation sur le centre de Gdansk, découvrez mes autres articles thématiques sur la ville

 

Le centre-ville (Glowne Miasto)

Les quais de la Motława

La « vieille ville » et le Centre européen de la Solidartié

Le quartier d’Oliwa

Et découvrez la ville balnéaire de Sopot

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *