Guimarães

Guimarães se situe à 50 km au nord-est de Porto. La ville, qui compte 160.000 habitants, est considérée comme le berceau de la nation portugaise : c’est ici qu’Alphonse Ier proclame le royaume de Portugal au XIIe siècle. Son centre historique préservé est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous avons donc décidé de changer d’air et de visiter ce petit bijou.

Pour s’y rendre, deux solutions : prendre le train qui mettra 1 h 20 (oui, pour 50 km…) ou un bus, pour un trajet un peu plus cher, mais de seulement 50 min. Nous avons choisi la deuxième option. La gare routière se situe rue Magauanha, près de la station « Faria de Guimarães » (pas facile à trouver !). Vous pouvez voir les horaires ici. L’AR coute environ 9€. A noter que le dernier bus retour part à 18h, après, il vous faudra prendre le train.


Voir une carte plus large

Nous voilà donc arrivés au pied de la ville (le centre se situe plus en hauteur, à environ 600 m de la gare routière). Après avoir grimpé jusqu’au centre nous sommes arrivés sur la grande et charmante place Largo do Toural. Nous avons bien sûr fait le tour du centre, très bien conservé avec ses jolies maisons en granit et balcons de bois. La ville ne ressemble pas vraiment à Porto d’ailleurs. Les façades semblent plus méticuleusement restaurées. Le cœur historique ancien n’est pas très grand. Il se compose surtout du Largo da Oliveira, place principale qui abrite la collégiale, l’ancienne résidence seigneuriale et l’hôtel de ville de style manuélin, situé au-dessus de jolies arcades. À côté on peut visiter le couvent Notre-Dame-de-l’Olivier et son cloître (qu’on peut apercevoir de la rue. Le couvent abrite aujourd’hui le musée Alberto Sampaio.

Juste derrière on débouche sur une autre jolie place pittoresque, la Praça de São Tiago. On peut ensuite emprunter la rue Santa Maria pour se diriger vers le château.

La ville comporte aussi de belles églises baroques typiques du nord du Portugal (peu d’églises de ce genre à Lisbonne par ex). Nous avons visité l’église São Francisco, avec notamment un magnifique cœur décorés d’azulejos.

Les églises de Guimarães

Au bout de la rua Santa Maria, encore plus sur les hauteurs on peut voir les ruines d’une ancienne forteresse. Normalement on peut y grimper pour avoir une belle vue sur la ville, mais c’était actuellement en restauration…

Tout près se trouve l’ancien palais des Ducs de Bragance, restauré et meublé avec des meubles du 17ème et 18ème siècle. On y trouve une collection de tapisseries de Flandres. A noter que l’entrée est gratuite pour les demandeurs d’emploi de l’Union Européenne.

Château de Guimarães et son quartier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *