Les « incontournables » de Lisbonne

Lisbonne devient de plus en plus touristique ! Belle, pittoresque, ensoleillée, on comprend qu’elle attire tant. Comme beaucoup de visiteurs n’y restent que quelques jours, il faut faire le tri entre les différents points d’intérêt. Voici une petite liste des « incontournables » selon la souris ! Cliquez sur les liens pour plus d’infos.

Flânez dans les différents quartiers du centre de Lisbonne

Édifiée sur plusieurs collines (traditionnellement on en compte sept), Lisbonne arbore une géographie différente de la plupart des villes. Ici, il n’y a pas juste une centre ancien clairement délimité mais plusieurs petits quartiers ayant tous leur charme et leur intérêt !

La Baixa

La Baixa et Château Saint-Georges

La « ville basse » se situe en contrebas de plusieurs collines et constitue désormais le centre commerçant et touristique de Lisbonne. Il n’est cependant pas si ancien, son bâti étant pour la majorité postérieur au tremblement de terre de 1755.

Les différents bâtiments arborent donc un style dit « pombalien », du nom du marquis de Pombal, qui entreprit la reconstruction du quartier.

Praça do Comercio

C’est là que vous trouverez les plus belles places de la capitale portugaise !

La praça dos Restaurades pour commencer, mais surtout la praça Dom Pedro IV (dite du Rossio) une des plus élégantes et animées, jouxtant la praça da Figueira.

Un peu plus loin, impossible de ne pas aller voir la très belle praça do Comercio, bordant le Tage, pour un très beau spectacle !

Pour le reste, il faut flâner dans les rues au tracé orthogonal et en apprécier l’ambiance. Bon, l’architecture est un peu austère quand même, je préfère vous prévenir… Et si le quartier est animé en journée, il est un peu triste le soir.

 

L’Alfama et Graça

Sans doute un des quartiers les plus connus de Lisbonne, l’Alfama résista bien au séisme et garda donc une bonne partie de son bâti intact, demeurant le quartier le mieux conservé de la capitale !

Grimpez dans ses ruelles tortueuses et très pittoresques, allez découvrir son imposante cathédrale gothique et visiter le château Saint-Georges, forteresse médiévale (enfin, en partie reconstruite…) dominant la ville !

Ne manquez pas de découvrir les différents points de vue qu’offrent les miradouros, comme celui de Santa-Luzia, dominant le Tage !

Un peu plus haut, le quartier de Graça, moins joli, offre également de beaux points de vue, comme le miradouro da Senhora do Monte, vraiment magnifique au coucher de soleil ! À faire en amoureux…

C’est d’ailleurs à Graça que vous pourrez visiter le musée des azulejos, ces carreaux de faïence typiquement portugais ! Ne manquez pas non plus la belle église de Santa Maria Engracia.

Bien sûr, impossible d’aller dans le quartier sans écouter du fado, musique typiquement portugaise et surtout lisboète !

 

Le Chiado et le Bairro Alto

Situés sur la colline faisant face à l’Alfama, ces quartiers sont peut-être moins anciens mais valent aussi le détour !

Grimpez par le funiculaire ou par l’ascenseur de Santa Justa (déjà une expérience…), allez sentir l’ambiance très particulière de l’ancien couvent des Carmes, partiellement détruit pendant le séisme et jamais reconstruit. Déambuler au milieu des colonnes gothiques sans toiture reste une expérience unique… Le couvent abrite désormais un petit musée d’archéologie.

Flânez sur le Largo do Chiado pour sentir l’âme du quartier, vivant mais reposant à la fois.

N’hésitez pas à vous balader de jour et en soirée dans le Bairro Alto, pour découvrir deux facettes très différentes du quartier !

Tranquille la journée, presque villageois, il devient très animé en soirée car c’est là que se concentrent de très nombreux bars ! L’ensemble est très pittoresque avec ses rues en pentes et ses façades décorées d’azulejos.

La vue obtenue depuis le jardin de São Pedro de Alcantara, juste à côté du funiculaire da Gloria, vaut vraiment le coup d’œil ! Ne manquez pas non plus la jolie église Saint-Roch.

 

Allez découvrir le quartier de Belém, avec sa fameuse tour et son monastère !

À environ 6 km de la Baixa, vous pouvez vous y rendre en train, tram ou bus, alors pas d’excuses ! C’est dans ce « deuxième centre » que se trouvent quelques monuments très célèbres de la capitale portugaise !

Bien sûr, ne manquez pas la fameuse tour de Belém, monument le plus emblématique de Lisbonne, sans doute plus petite que ce que vous auriez imaginé, mais comme la taille ne fait pas tout (regardez-moi, je suis une petite souris et je suis belle, n’est-ce pas ?), elle n’en demeure pas moins très jolie ! 😉

À quelques pas de là, vous verrez aussi le monument aux découvertes, plus récent, sur lequel il est possible de grimper.

Le monastère des Hiéronymites fait également partie des « incontournables » et des lieux les plus visités. J’ai vraiment aimé découvrir cette superbe architecture (le gothique manuélin) où se mêlent torsades, nœuds marins et sculptures décoratives en forme de bateaux ! Le cloître est vraiment magnifique, à ne pas rater ! Attention à la foule en saison…

Bien sûr, après une bonne balade, faites une pause et dégustez les pasteis de nata dans la célèbre pâtisserie Pasteis de Belém. Elles sont réputées comme les meilleures du Portugal ! Dur de l’affirmer, mais je peux vous dire qu’elles sont très bonnes en tout cas, et que la déco est pas mal !

 

Empruntez le tram, les funiculaires, l’ascenseur !

Lisbonne n’a pas fini de vous surprendre ! Rares sont les villes où on prend autant de plaisir à emprunter les « vieux » transports, pour le fun !

Petit voyage dans le temps lors d’une découverte de la ville à bord du fameux tramway 28, qui vous fera économiser vos jambes (et à Lisbonne, ça grimpe !) tout en vous proposant une promenade dans une rame au charme suranné, à l’image de cette ville finalement !

Attention, cette ligne est désormais très prisé des touristes, évitez les heures de pointe. Sinon, rabattez-vous sur d’autres lignes de tram ancien, il n’y a pas que la 28…

Les funiculaires permettent de grimper dans certains quartiers sans se fatiguer et en s’amusant ! Les funiculaires da Gloria et da Bica vous seront sans doute utiles pour découvrir le Bairro Alto, alors que le funiculaire do Lavra, moins emprunté, vous emmènera dans un quartier plus tranquille où vous vous pourrez jouir d’une très belle vue sur le Chiado et le Bairro Alto en face.

Pour compléter le tour, l’elevador Santa Justa relie la Baixa au Chiado. Outre son aspect pratique et la vue qu’offre sa passerelle, il demeure un des plus vieux ascenseurs urbains, plutôt unique en son genre, créé par un élève de Gustave Eiffel !

Les fans de vieux transports apprécieront le musée Carris, dédié à ce thème…

 

Découvrez le Tage, à pied ou en bateau

En plus d’être bâtie sur « sept collines », Lisbonne s’étend également le long de l’estuaire du Tage, aussi nommé « la mer de paille ». Bien sûr, vous en aurez déjà un aperçu depuis la praça do Comercio, mais ne manquez pas d’aller plus loin ! Une promenade a été aménagée pour bien en profiter.

Il faut surtout admirer le ponte 25 de abril, qui vous évoquera peut-être le Golden Gate de San Francisco !

En face, on ne peut que remarquer la statue monumentale du Cristo Rei (qui lui, ressemble au Christ du Corcovado de Rio…) sur laquelle il est possible de grimper pour admirer la vue sur Lisbonne et l’estuaire du Tage, de très haut !

Une balade en bateau est tout à fait possible et même recommandé si on dispose d’un peau de temps, pour mieux découvrir le centre ancien de Lisbonne et ses collines.

ponte 25 de abril

 

Aux alentours…

château de Queluz

À moins de ne disposer que de vraiment peu de temps, n’hésitez pas à réaliser au moins une excursion hors de la capitale !

Le site le plus connu et le plus fréquenté reste celui de la ville de Sintra, qui comporte plusieurs beaux palais, notamment le célèbre palais de Pena, inspiré des constructions de Louis II de Bavière, très fantaisiste donc !

Pour ma part, étant en saison et n’aimant pas la foule touristique, j’ai préféré pour cette fois le palais royal de Queluz, plus « simple » mais plus tranquille !

Pour voir vraiment l’océan, et pas juste l’estuaire, prenez le train jusqu’à Cascais ou Estoril pour une journée détente et balade !

 

Avec plus de temps…

Vous avez tout vu et il vous reste du temps ? Pas de problème, vous pouvez sortir des « incontournables » pour découvrir d’autres lieux !

Aqurium de Lisbonne

Sans doute moins touristique, le parc des Nations vous changera des vieilles pierres du centre, pour vous faire découvrir un site contemporain aménagé pour l’Exposition Universelle de 1992, et désormais très bien intégré dans la ville !

Outre sa très belle gare d’Orient, signée Calatrava, vous découvrirez les anciens pavillons de l’Exposition, reconvertis en musées ou lieux dédiés à la culture au sens large.

Les enfants apprécieront l’Océanorium un des plus grands aquariums d’Europe ! Pour l’atteindre, il vous faudra prendre le métro (très belle découverte, métro propre et joliment décoré !) ou un train de banlieue.

Plus proche du centre, le parc Eduardo VII est pas mal non plus ! Il vous permettra de vous mettre un peu au vert et de découvrir ses agréables serres.

Les quartiers d’Estrela, avec sa basilique, et d‘Ajuda, avec son palais, sont aussi à voir quand on dispose d’un peu de temps. Ils se situent non loin du Bairro Alto.

Les musées

On ne vient pas forcément à Lisbonne pour ses musées, qui ne comportent pas forcément de collections renommées internationalement comme à Madrid par ex. Mais les fans sauront trouver leur bonheur !

Le musée le plus visité se trouve à Belém, il s’agit de la fondation Berardo pour l’art contemporain. Le quartier de Belém comporte justement plusieurs musées : celui d’archéologie, ou, plus visité, le musée de la marine.

Pour changer un peu, j’ai bien aimé le musée des carrosses.

musée d’Orient

Les fans d’histoire de l’art apprécieront sans doute la fondation Calouste Gulbenkian, malheureusement quelque peu excentrée… On y retrouve des objets d’art de différentes époques et civilisations, peintures, sculptures…

Pour mieux connaître l’art portugais, c’est au musée national d’art ancien d’Ajuda qu’il faudra vous rendre, non loin du Tage.

Pour ma part, j’ai profité de la gratuité du nocturne du musée d’Orient (arts asiatiques surtout) pour le visiter, à deux pas du Tage également.

 

Retourner à l’article principal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *