Madrid : Plaza de Cibeles, Paseo de Recoletos et son musée archéologique

Madrid plaza de cibelesLa Plaza de Cibeles est vraiment un lieu incontournable à Madrid ! Elle se trouve au bout du célèbre Paseo del Prado.

Je vous propose de découvrir en particulier le superbe palais des Communications et son mirador, puis de poursuivre la balade sur le Paseo de Recoletos.

Outre une petite pause sympathique dans le joli café Art nouveau « El Espejo » nous avons pu découvrir le très intéressant musée archéologique ainsi que la bibliothèque nationale.

Pour finir, nous avons sommes tombés par hasard sur  petit musée de modélisme naval, comportant de très belles maquettes de bateaux, dont celle du célèbre Titanic. C’est parti !


Afficher une carte plus grande

 

Plaza de Cibeles

palacio de cibeles de Madrid

palacio de cibeles

Retournons donc à nos paseos ! Au bout du Paseo del Prado on arrive sur la plaza de Cibeles. Aujourd’hui les voitures se pressent autour de la fontaine de Cybèle, rendant la place peu agréable pour les piétons !

Au fond se dresse l’imposant palais de Cybèle, ou palais des Communications, édifice éclectique de 1909 (d’inspiration néo-gothique et moderniste, lorgnant sur l’Art déco) abritant aujourd’hui la mairie de Madrid et la poste centrale, ainsi que des espace d’expositions temporaires.

De là, on peut admirer la perspective sur la via de Alcala et la Gran Via.  Plus loin, le puerta de Alcala marquait jadis les limites de la ville.

La Banque d’Espagne offre également une agréable transition entre la via de Alcala et la place.

Le tout est encore plus beau de nuit !

 

Le palais des Communications

Un des emblèmes de Madrid (pour une capitale où il n’y en a pas tant que ça…), encore plus beau éclairé de nuit ! Au sommet se trouve un mirador permettant d’obtenir une belle vue sur la ville (il y a également peu de points hauts à Madrid…).

L’entrée est gratuite et je vous conseille d’aller y jeter ne serait-ce qu’un coup d’œil, car l’intérieur est très beau et impressionnant !

 

La vue depuis le mirador du palais des Communications

Madrid miradordu palais des communicationsC’est bien sûr là que réside le clou du spectacle ! Si lors de notre première visite du palais des Communications, le mirador était fermé pour travaux, mais nous avons eu la chance de pouvoir y accéder lors du voyage suivant, et pour notre plus grand bonheur ! Pour seulement 2€ (en 2018) j’estime que cela vaut le coup !

Attention cependant, la montée n’a lieu que toutes les 30 minutes, et vous aurez droit à autant de temps en haut, pas plus.

Le nombre de visiteurs est également limité, mais hors saison nous n’avions pas eu de problème.

Un ascenseur vous amènera jusqu’au 6e étage, de là il faudra montrer votre billet, attendre un peu, et votre tour venu, soit prendre un nouvel ascenseur, soit emprunter des escaliers (j’ai choisi la première option, hum).

Nous débarquons sur le mirador pour en prendre plein la vue ! De là, on obtient une agréable vue à 360° sur les toits de la ville et notamment la plaza de Cibeles en contrebas.

Bien sûr, au final, peu de monuments se détachent vraiment, mais on aperçoit tout de même la Gran Via, la tour de Moncloa, plusieurs flèches d’églises, et les montagnes enneigées au loin. De quoi se rappeler la situation géographique de Madrid.

D’ici, j’ai également pris plaisir à admirer les détails des sculptures du palais, que l’on voit mal d’en bas.

 

Le Paseo de Recoletos

Madrid Paseo de RecoletosEn français « cours des Récollets », il s’agit du prolongement du Paseo del Prado, qui part de la plaza de Cibeles pour terminer sur la moderne plaza de Colon, où se trouve la… colonne de Christophe Colomb.

Comme le Paseo del Prado, une promenade plantée piétonne jouxte des axes de circulation automobile. L’architecture y est également hétéroclite, hum !

On y trouve notamment le grande musée d’archéologie nationale, un des plus grands d’Europe ! Il se trouve dans le même bâtiment que la bibliothèque nationale.

Non loin de la plaza de Cibeles, les fans pourront visiter la Casa de America, centre culturel d’Amérique latine où se tiennent des expositions temporaires.

Après la plaza de Colon, la ville moderne est reine… Nous n’avons pas (encore) franchi ces limites !

 

Le café El Espejo

Madrid café El EspejoEn attendant de visiter les musées, faisons une petite pause au 31 du Paseo de Recoletos. Les amoureux de l’Art nouveau pourront se reposer dans ce joli café au somptueux décor moderniste !

Si les plats ne sont pas donnés pour les petits budgets comme nous, les boissons sont en revanche très abordables, à 3€ la bière et 3€ le café viennois (à base de crème fraîche), ce serait dommage de se refuser ce petit plaisir !

Par contre si le cadre est enchanteur, le service lui, serait à revoir… comme quoi l’habit ne fait pas le moine !

Ceux qui préfèrent pourront également se faire servir dans le « jardin d’hiver », directement sur le paseo, mais nous avions préféré la déco intérieure !

 

Le musée archéologique national de Madrid

Madrid musée archéologiqueCe très beau musée ravira les fans du genre ! Il couvre une période comprise entre la Préhistoire et le 18e siècle. Fermé pendant plus de deux ans, il fut complètement remodelé et modernisé, pour le plaisir de nos yeux !

Attention, s’il se situe dans le bâtiment de la bibliothèque nationale, l’entrée se fait par derrière, par la calle de Serrano (comme le jambon, mais je n’en ai pas vu au musée !).

Informations pratiques

Pour seulement 3€, vous aurez accès à une riche collection et une muséographie moderne et didactique.

De quoi occuper vos éventuelles journées pluvieuses ou vos soirées, le musée fermant ses portes à 20h du mardi au samedi (et 15h le dimanche, comme la plupart des musées madrilènes). Bon à savoir, l’entrée est gratuite le samedi.

Plus d’infos sur le site officiel.

La reconstitution d’un plafond de la grotte d’Altamira

Avant de commencer votre visite, ne manquez pas la reconstitution d’un des plafonds de la grotte d’Altamira, célèbre pour ses peintures rupestres. Vous trouverez ceci dans le petit jardin du musée, par ailleurs en accès libre. Bon à savoir si vous passez dans le coin !

 

La visite du musée archéologique de Madrid

Dame d'Elche du musée archéologique de Madrid

Dame d’Elche

Nous avons pu visiter ce musée deux fois. Une première fois pendant 2h, et la suite presque 3h, et malgré tout, nous n’avons pas encore pu tout voir ! Oui, on aime prendre notre temps c’est vrai, mais au-delà de ça, le musée est suffisamment riche pour y passer une bonne demi-journée voire plus pour les fans !

Plus qu’un simple musée archéologique, il s’agit plus pour moi d’un véritable musée consacré à l’histoire d’Espagne et des civilisations ayant vécu sur son territoire, de l’homme préhistorique en passant par les Ibères, les Romains, les Wisigoths, la civilisation d’Al-Andalus, en arrivant alors au Moyen-Âge puis à l’époque « moderne ».

Une partie présente également les civilisation de l’Orient méditerranéen, notamment la Grèce et l’Égypte. Bref, de quoi ravir les fans de civilisations antiques !

 

La partie sur la préhistoire

Le musée se présente logiquement par ordre chronologique, nous commençons donc la visite par la section sur la préhistoire. Je dois avouer que je l’ai trouvée très intéressante, et surtout très didactique ! Ça change des vieux musées poussiéreux ! Ici, tout est bien expliquer (en espagnol et en anglais), les vitrines très bien arrangées par thématiques, des vidéos sont présentées…

Bref, de quoi se sentir moins bête en sortant ! J’ai bien aimé voir la reconstitution du squelette de Lucie, votre ancêtre (bah oui, moi je suis une souris, mes racines remontent donc à encore plus loin…)

En tout cas, j’ai bien retenu que les société préhistoriques nomades étaient bien plus égalitaires que les nôtres, et que les différences de classes sociales sont arrivées avec la sédentarisation. De quoi faire réfléchir…

 

Le premier étage : les civilisation ibériques, romaines, wisigothes et mudéjares

C’est ici que vous pourrez voir quelques must du musée : la dame d’Elche, puis la dame de Baza, toutes deux vraiment belles ! Cette section comporte de nombreux objets trouvés dans des nécropoles. Comme quoi, même dans la mort, on n’est jamais tranquille…

J’ai bien aimé découvrir des vestiges de cette période, vraiment propre au pays, et qui change un peu des Grecs ou des Romains…

Nous avons tout de même été jeté un œil sur les vestiges datant de ces derniers, au final, je ne me lasse pas des belles mosaïques !

Pour changer un peu, la période wisigothe recèle de bien des trésors, et nous avons encore plus apprécié de (re)découvrir tout ce qui rapporte à la période « Al-Andalous », quand l’Espagne était sous domination arabe. Les artisans de cette époque était très doués, j’aime beaucoup l’art relatif à cette période !

 

Le deuxième étage : l’Espagne du Moyen-Âge au 18e siècle

Cette section est surtout riches en éléments décoratifs ! On y retrouve l’art roman puis gothique, avec de beaux retables, piliers d’églises, et autres éléments provenant surtout d’églises ou monastères.

Nous poursuivons avec de belles pièces des siècles suivants. Il y en a tellement que ce serait compliqué de tout décrire ou montrer ! En tout cas, on voit bien là que le musée va bien au-delà de sa fonction archéologique et présente bien l’histoire du pays à travers des objets divers et variés.

 

La section sur l’Égypte et la Grèce antique

Nous avons malheureusement manqué de temps pour parcourir toute la section dédiée aux civilisations antiques, également située au deuxième étage (oui, ils sont grands les étages…). Nous avons tout de même pu admirer les vestiges de l’Égypte, en particulier les momies ! Toujours impressionnant à voir, même si après le Louvre je suis rodée ! À peine le temps de faire un petit tour chez les Grecs qu’il était temps pour nous de repartir pour l’aéroport ! Tant pis, ce sera pour une prochaine fois…

 

J’espère vous avoir donné envie, en tout cas moi c’est sûr, dès que je peux, j’y retourne !

 

La bibliothèque nationale

Madrid bibliothèque nationaleL’entrée étant gratuite, nous avons fait un petit tour dans la bibliothèque nationale. Même bâtiment que le musée archéologique, mais l’entrée s’effectue sur le Paseo de Recoletos. Même horaires que pour le musée.

À ce moment là se tenait une exposition sur la cartographie ancienne, plutôt rare et intéressant !

Amusant de découvrir ces vieilles cartes, parfois fantaisistes, décorées de drôles de bestioles (mais pas de souris, snif !) ou représentant des lieux imaginaires… comme le monde de Tolkien !

Outre les expositions temporaires, la bibliothèque abrite un petit musée où vous pourrez voir quelques vieux ouvrages, des machines à imprimer, etc.

 

Musée de modélisme naval

C’est par hasard que nous avons découvert ce petit musée à l’entrée gratuite ! Sur le Paseo se trouve la fondation Mapfre, qui organise des expositions temporaires, et qui abrite également une salle dédiée à ce musée (entrée au 14, rue Barbara de Braganza) dont l’entrée est gratuite.

On y trouve de jolies maquettes de bateaux français, anglais, espagnols… notamment du Titanic ! Cela ravira les fans du genre ! À défaut d’avoir eu le temps de visiter le musée naval, nous avons pris plaisir à découvrir ce lieu méconnu ! Infos sur le site officiel.

 

Découvrez le quartier de Lavapiés et son street-art

Retournez à l’article principal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *