Monaco

Monaco vu du Vistaero

Monaco vu du Vistaero

La Principauté de Monaco est le second plus petit état indépendant au Monde après le Vatican : cette cité-État n’occupe en effet que 2,02 km², son territoire étant enclavé dans le département français des Alpes-Maritimes. Mais contrairement au Vatican ou à Saint-Marin, Monaco dispose d’eaux territoriales et d’un accès aux eaux internationales et ne constitue pas une enclave au sens politique du terme. Avec 37.000 habitants, c’est le pays le plus densément peuplé de la planète. L’absence de place a poussé les autorités, depuis les années 1960, à multiplier les tours dans le quartier de Monte-Carlo, mais le rocher de Monaco, cœur historique de la principauté, a conservé son architecture traditionnelle.

Monaco constitue par son emplacement, sur la très touristique côte d’azur, ses particularismes ou le souvenir de la princesse Grace, un lieu original qui attire le tourisme : la principauté abrite plusieurs musées dont le plus célèbre est le musée océanographique, mais outre la vieille ville, on peut également y découvrir le palais princier, le jardin exotique et la grotte de l’Observatoire, et bien sûr le quartier de Monte-Carlo et son casino.


Voir une carte plus grande

Se rendre à Monaco est très simple : située plus ou moins à mi-chemin de Nice et de Menton (environ 15 km), la ville est fréquemment desservie (toutes les 30 mn environ en journée) par les trains du TER PACA reliant Grasse et Nice à Vintimille (horaires et tarifs sur le site officiel ici), ainsi que par divers autres trains à moyenne ou longue distance, vers Marseille et Paris-Gare-de-Lyon notamment. Il suffit de 20 à 25 mn (quand tout va bien et lorsqu’il n’y a pas de grève !) pour relier la gare de Nice-Ville à la gare de Monaco-Monte-Carlo, pour 3,90 € en 2015.

On peut aussi, également à partir de Nice (port) ou de Menton (gare routière), emprunter la ligne de bus n°100 qui dessert plusieurs arrêts dans la principauté, avec une fréquence au quart-d’heure jusqu’à 20 h 30. A partir de 22 h mais uniquement les jeudis à samedis et veilles de fêtes, la ligne Noctambus 100 prend le relai et relie l’aéroport de Nice à Menton suivant l’axe de la ligne 100, avec une fréquence de 90 mn et à tarif identique. Compter 45 mn de (superbe) parcours depuis Nice sur la basse corniche avec des vues variées sur le littoral, pour seulement 1,50 € le ticket (avec correspondance incluse avec le réseau urbain de Nice). Pour être complet, la ligne 100x dessert également la principauté à partir de Nice (Vauban), mais elle emprunte l’autoroute avec une faible fréquence, ce qui assure un tarif supérieur (4 €) et un temps de parcours… également supérieur (si, si !) et n’offre aucune vue intéressante !

Enfin, il existe également la ligne n°112 (à tarif normal), qui relie elle aussi Nice (Vauban) à Monaco en 50 mn, mais en empruntant la moyenne corniche via Eze. Malheureusement, les fréquences sont très réduites (un bus toutes les 2 à 3 h !) et il ne circule pas les dimanches et fêtes, mais la ligne offre des vues intéressantes et permet éventuellement de combiner une visite à Eze et une à Monaco dans la même journée.

En bref, le train est plus rapide, mais la gare de Monaco est légèrement excentrée, le bus est plus lent et fréquemment très chargé, mais dessert plusieurs arrêts très centraux et offre de belles vues sur la côte pour un tarif nettement inférieur.

On peut également s’y rendre en voiture, un embranchement relie directement la principauté à l’autoroute A8. Mais si les parcs de stationnement sont nombreux, ils sont également très chers ! Mieux vaut se garer dans les villes voisines et prendre le bus…

Dernière possibilité : l’hélicoptère ! Un vol de seulement 7 mn relie l’aéroport de Nice-Côte d’azur à Monaco (Fontvieille) toutes les 30 mn. Mais à 138 € aller, peu de lecteurs modestes seront probablement intéressés !

Que voir à Monaco ?

Poisson au musée océanographique de Monaco

Poisson au musée océanographique de Monaco. Le sourire n’est pas toujours au rendez-vous ! 😉

Bien sûr, le rocher (vieille-ville) avec le palais princier (résidence officielle du prince de Monaco depuis le XIIIe siècle) qu’on peut visiter d’avril à octobre (infos ici) et devant lequel se déroule la relève de la garde (à 11 h 55 précises), les vieilles rues, la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco qui abrite les sépultures des princes et princesses (dont bien entendu celles de Rainier III et son épouse la Princesse Grace), et le musée océanographique (site officiel) qui offre de nombreux aquariums avec des poissons méditerranéens et tropicaux (14 € l’entrée plein tarif).

A voir également, le beau jardin exotique avec en son enceinte, la grotte de l’observatoire et le musée d’anthropologie préhistorique (à moins d’être sportif, prendre le bus depuis la place d’Armes, ça grimpe dur !),  le nouveau musée national de Monaco, le musée des timbres et des monnaies, la collection automobile du Prince Rainier (sur les Terrasses de Fontvieille), le musée national des poupées et automates (en face du Grimaldi forum), le musée naval, le musée du vieux Monaco (uniquement les mercredis et vendredis de juin à septembre), le jardin japonais et la roseraie…

A Monte-Carlo, n’hésitez pas à aller visiter le casino, typique du style Belle Époque. Personne ne vous obligera à dépenser votre fortune, et les salons valent le coup-d’œil. Il est l’œuvre de Charles Garnier, également architecte de l’opéra de Monte-Carlo et de… l’opéra de Paris.

Vous pouvez également profiter de votre séjour pour… poster une carte postale : malgré l’union postale avec la France, qui assure des tarifs identiques, il faut utiliser un timbre monégasque (timbres français refusés) pour envoyer un pli de la principauté ! ça tombe bien : elle édite de très beaux timbres, comme d’ailleurs la plupart des micro-États…

Enfin si les courses automobiles vous intéressent et si vous passez dans le coin fin mai, n’oubliez pas le fameux Grand prix de Monaco, qui a la particularité de ne pas se dérouler sur un circuit spécialisé mais en pleine ville !

Vous trouverez des informations pratiques actualisées sur le site officiel du tourisme à Monaco.

Connaissant très bien Nice et ses environs, je me suis rendue de nombreuses fois à Monaco, et vous pourrez très prochainement découvrir ici mes photos de la principauté et de plusieurs de ses musées… 😉