Les incontournables du musée Thyssen-Bornemisza à Madrid

hall du musée ThyssenLe musée Thyssen-Bornemisza constitue l’un des trois musées majeurs de Madrid, avec le Prado (peinture classique) et la Reina Sofia (art moderne et contemporain). Il est issu de l’acquisition de la collection de la famille Thyssen-Bornemisza par l’État espagnol. 

Situé sur le Paseo del Prado dans un édifice néo-classique (palais de Villahermosa), le musée présente en effet aujourd’hui une belle collection de peintures du XIIIe siècle à la première moitié du XXe siècle. Il propose également des expositions temporaires de qualité. Devenu trop petit, une extension moderne fut alors créée par Jean Nouvel !


Afficher une carte plus grande

Horaires et tarifs du musée Thyssen

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h et le lundi de 12h à 16h.

En 2018 le prix est de 12€ et 8€ en tarif réduit. Plus d’infos sur le site officiel.

Visiter gratuitement le musée Thyssen

Vous disposez d’un petit budget lors de votre séjour ? Pas de panique ! L’entrée est gratuite le lundi (les expositions temporaires sont fermées ce jour-là) pour tous !

Le reste du temps, C’est gratuit pour les -12 ans et les demandeurs d’emploi (même d’autres nationalités que les Espagnols !). Tarif réduit pour les étudiants et les plus de 65 ans.

Présentation du musée

jardin du musée ThyssenMême s’il est plus petit que le Prado, il demeure riche en oeuvres de qualité et présente des tableaux des grands noms de l’histoire de l’art ! 2h sont un minimum pour bien en profiter, mais comptez au moins 3h si vous voulez prendre votre temps. Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir le visiter plusieurs fois… une première fois « au pas de course » en 2h justement, ensuite, je suis revenue en me concentrant sur une section en particulier.

Nous avons également pu voir plus expositions temporaires :

Une sur « Bulgari et Rome« , présentant une collection de bijoux de la marque, puis Sorolla et la mode. Lors de notre premier voyage à Madrid, nous avions vu l’exposition « Les surréalistes et le rêve« , malheureusement les photos étaient interdites à cette époque ! Heureusement que ce n’est plus le cas aujourd’hui…

Le musée déploie ses collections permanentes sur trois niveaux, le sous-sol étant dévolu aux expositions temporaires. Les peintures les plus anciennes sont présentées au deuxième étage par ordre chronologique et par école (peintures flamandes et hollandaises, écoles italienne, allemande…) et se poursuivent au premier étage, où l’on peut surtout voir des œuvres du XIXe siècle et début du XXe siècle. Les tableaux les plus récents (XXe siècle) se trouvent au rez-de-chaussée. Et oui, on va de haut en bas, ça économise les jambes !

maquette du musée ThyssenSi les œuvres proposées sont de qualité, je ne peux que déplorer le manque d’informations… hormis le plan (téléchargeable également ici), aucun cartel ou panneau explicatif, de quoi décourager les néophytes de l’histoire de l’art ! Un audio-guide est proposé, mais il faut avoir le temps, et l’envie ! (personnellement je ne suis pas fan et préfère lire les explications qui m’intéressent, surtout en ayant un temps limité).

Le musée ravira néanmoins les passionnés d’art, et propose un bon panorama de l’histoire de la peinture au fil des siècles, en présentant des œuvres pertinentes pour chaque époque et courant. Finalement on y retrouve peu de peintures espagnoles (il faudra se rendre au Prado…) et la part belle est faite aux écoles étrangères notamment les impressionnistes français.

Autre source de déception, lors de ma première visite, bon nombre d’œuvres majeures (notamment les Monet, Renoir, et le Dali) n’étaient pas visibles pour cause de prêt à d’autres institutions. Certes, c’est bien que les musées se prêtent leurs œuvres et que ces dernières circulent, mais très frustrant pour le visiteur d’une fois, surtout quand il en manque plusieurs ! Heureusement, j’ai pu y revenir à deux reprises et j’ai pu à peu près tout voir. Bon à savoir : la collection est tellement importante que des tableaux sont régulièrement remplacés par d’autres, comme ça, à chaque visite, on peut voir de nouvelles choses !

 

La visite du musée Thyssen

Les sculptures de Rodin au rez-de-chaussée

Dans le hall d’entrée, nous sommes accueillis par des sculptures du célèbre Rodin, artiste que j’aime plutôt bien pour ma part.

 

Les peintures du Moyen-Âge au XVIIIe siècle

Voici une petite sélection de tableaux antérieurs au XIXe siècle.  Impossible de tout présenter tant la collection est riche ! On y retrouve des grands noms tels que Cranach, Titien, Le Tintoret, Rubens, el Greco, le Caravage, Tiepolo, Canaletto, Guardi, Boucher, Fragonard…

De quoi faire de belles découvertes, et admirer aussi les œuvres d’artistes moins connus, notamment quelques primitifs italiens et flamands. Comme toujours, j’aime beaucoup les scènes de la vie quotidienne de la peinture hollandaise !

 

Les œuvres du XIXe et l’impressionnisme

On retrouve surtout des peintures étrangères, et bon nombre d’œuvres françaises, avec  Gustave Moreau, Monet, Corot, Pissarro… également Sisley, Renoir… Il s’agit de la plus grande collection impressionniste en Espagne, et probablement une des plus grande d’Europe derrière celles du musée d’Orsay et de l’Ermitage. De quoi attirer les visiteurs ! J’ai pu découvrir quelques artistes espagnols proches de ce courant.

Van Gogh, Gauguin et Cézanne sont également à l’honneur !

 

L’avant-garde du début du XXe siècle

Nous poursuivons chronologiquement avec la découverte des œuvres de la première moitié du XXe siècle, aussi bien européennes (Delaunay, Munch, Kirchner, Schiele, Derain, Kupka…) que nord-américaines (Edward Hopper…). J’ai trouvé cela très intéressant de voir autant de tableaux d’origines différentes réunies dans un même lieu ! Cela est finalement plutôt rare… Par contre je dois avouer que globalement ce courant n’est pas trop ma tasse de thé, mais je suis ouverte à tout !

 

L’art moderne et contemporain

Curieusement, cette section se situe au rez-de-chaussée ! Lors de ma première visite, plusieurs toiles célèbres étaient parties en vacances ! J’ai pu les admirer lors d’une seconde visite, ouf !

On retrouve là encore de grands noms du XXe siècle, avec Salvador Dali, Pablo Picasso, Georges Braque, Joan Miro, Roy Lichtenstein, René Magritte, ainsi que deux œuvres de Marc Chagall, peintre que j’affectionne particulièrement même si je n’aime pas son nom, aux connotations trop félines, grr ! On retrouve aussi Francis Bacon, dont le nom m’inspira plus, hum.

 

L’exposition « Bulgari et Rome »

Avant de parcourir les collection permanentes nous avons visité cette exposition temporaire qui nous emballait bien ! Pour la petite anecdote, une exposition sur Renoir terminait juste deux jours avant notre arrivée, aie ! Cette exposition mettait en regard l’inspiration des créateurs de la marque de bijoux par l’histoire et monuments romains.

Outre les bijoux, on y voyait donc des tableaux de Rome… bon, concept un peu tiré par les cheveux par moments, mais j’ai apprécié de pouvoir admirer les bijoux ! Par contre je n’ai pas aimé les bracelets avec des têtes de serpent ! (enfin si, ils étaient beaux, mais je n’aime pas les serpents, ça mange les souris !)

 

L’exposition « Sorolla et la mode »

Lors d’un quatrième (sic !) séjour à Madrid en avril 2018 nous avons pu découvrir une très belle exposition dédiée au peintre Joaquin Sorolla, proche du courant impressionniste et très célèbre en Espagne. Ayant eu l’occasion de visiter son musée, j’avais déjà pu me familiariser avec son œuvre et l’apprécier ! C’est donc tout naturellement que je souhaitais voir cette exposition.

Ici, les œuvres sont mises en regard avec des vêtements et accessoires de l’époque, certaines étant vraiment très ressemblantes ! Ce fut donc un vrai régal pour moi, qui aime autant la peinture de Sorolla que les belles robes !

 

L’avis de la souris

Le musée Thyssen fait vraiment partie des incontournables à voir à Madrid, du moins pour les fans de musées (ou simplement ceux cherchant à éteindre leur culture) et constitue un passage obligé pour tout amateur d’art qui se respecte. J’aurai même tendance à dire que si vous devez choisir UN musée, ce serait celui-ci. En effet, tous les grands courants de peintures y sont représentés, ainsi que tous les grands artistes, et chacun y trouvera son bonheur !

Bien sûr, pour vous délecter des chefs d’œuvre de la peinture espagnole (logique à Madrid…) il vaudra mieux aller au Prado ! Bref, un musée où je prends plaisir à revenir… 😉

 

Retourner à la page principale

Découvrez le musée du costume de Madrid

Ou le musée du peintre Joaquin Sorolla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *