Naples : château de l’Œuf et Chiaia

Vue sur Chiaia et château de l’Œuf

Naples, outre son centre historique dense, possède également un bord de mer plutôt agréable ! À quelques encablures de la piazza del Plebiscito nous découvrirons la via Nazario Sauro puis la via Partenope, où l’on peut se balader tranquillement en longeant la mer, nous grimperons au sommet du château de l’Œuf pour admirer la vue, et nous finirons dans le quartier de Chiaia, entre immeubles chics et petites ruelles typiques !


Afficher une carte plus grande

 

Le bord de mer

Naples vue sur le bord de mer et Pizzofalcone

Dans le prolongement de la via Cesario Console vue précédemment, sur la via Nazario Sauro débute une longue promenade au bord de mer, déjà loin du port industriel et à seulement quelques centaines de mètres de la piazza del Plebiscito. Outre le bleu de la mer et le Vésuve en toile de fond, nous pouvons déjà admirer de beaux immeubles cossus « Belle Époque » et plutôt bien entretenus, ainsi que la fontaine monumentale baroque « fontana del Gigante » (fontaine du géant), datant du XVIIe siècle, œuvre du Bernin (père). La rue est bordée d’hôtels et de cafés, nous n’avons d’ailleurs pas hésité à faire une petite pause en terrasse ! Café plus cher que dans le centre (3,5€, en moyenne 1,5 en ville)

La via Partenope prolonge la via Nazario Sauro jusqu’au quartier de Chiaia. Là encore, surtout des hôtels et des cafés ou restaurants. Quelques immeubles plus modernes (années 1960-70) gâchent un peu le paysage selon nous ! Au bout de la promenade nous jouissons d’une jolie vue sur le château de l’Œuf ! En tant que souris anciennement niçoise, cette promenade m’a quelque peu rappelé les quais Rauba Capeu…

Cette partie du bord de mer se situe sous la colline de Pizzofalcone, qui abritait jadis une fauconnerie royale. Elle est aujourd’hui dominée par une caserne visible de loin ! La partie basse de la colline se nomme le quartier de Santa Lucia, dont plusieurs rues débouchent directement sur la promenade en bord de mer.

À noter que la via Partenope a été piétonnisée et que l’accès à la via Nazario Sauro semble limité pour les automobiles. Ouf, on respire !

 

Château de l’Œuf

Ou Castel dell’Ovo en italien, véritable emblème de la ville, il s’agit d’une ancienne forteresse défensive située sur une îlot faisant face à la terre ferme et désormais relié à celle-ci par un long et étroit chemin constitué de rochers.

Les origines de cette forteresse remontent à l’époque de la fondation de la ville grecque soit au VIIe siècle avant J.-C. ! Il n’en restait déjà plus rien au XIIe siècle de notre ère lorsque les rois Normands décidèrent d’édifier un château afin d’y établir leur résidence, qui fut par la suite supplanté par le Castel Nuovo un peu plus loin sur le port… Le château subit alors plusieurs changements de fonction et modifications jusqu’au XVe siècle, où il prit alors son aspect actuel. Aujourd’hui on peut y accéder gratuitement et il abrite surtout des expositions temporaires… et beaucoup de vide ! Il vaut surtout pour la vue que l’on obtient de ses terrasses, d’un côté sur le port, la vieille ville et le Vésuve, de l’autre sur le bord de mer de Chiaia et Mergellina.

 

Le quartier de Chiaia

Le nom du quartier signifie « plage » en napolitain, et en effet il s’étend le long de la mer (mais pas de plages, tant pis ! Juste des rochers). Ses origines remontent à la fin du XVIe siècle lorsque les dirigeants espagnols décidèrent d’étendre la ville à l’ouest. Aujourd’hui il s’agit d’un quartier résidentiel plutôt chic où se mêlent néanmoins avenues aux bâtiments cossus et petites ruelles pittoresques qui évoquent plutôt la vieille ville.

La piazza Vittoria

La via Partenope débouche sur la piazza Vittoria dans le quartier Chiaia, jolie place bordant la mer, malheureusement trop envahie par les voitures !

La promenade continue mais devient plutôt un large boulevard automobile, bordé par un parc public, mais nous y reviendrons…

 

Riviera di Chiaia

Partant de la piazza Vittoria, la Riviera di Chiaia constitue la principale avenue suivant le tracé du bord de mer et bordant le jardin Villa Comunale. On y trouve plusieurs églises et on peut admirer l’entrée de la villa Pignatelli, qui abrite un musée d’arts décoratifs ainsi qu’un musée de carrosses (bon à savoir pour une prochaine fois…)

 

La Villa Comunale

Ce parc d’environ 1km de long borde la mer et constitue un des espaces verts les plus proches du centre-ville ! (C’est que Naples n’est pas trop une ville verte, hum). Il fut créé en 1780 mais à l’époque seuls les membres de la famille royale pouvaient en profiter. On y trouve de belles fontaines, et surtout un des plus vieux aquarium d’Europe ! Malheureusement son attrait est quelque peu gâché par les travaux de prolongement de la ligne 6 du métro, mais c’est pour la bonne cause 😉

 

Nous avons un peu flâné dans le quartier et les quelques ruelles qu’on y trouve. Ça grimpe vite, beaucoup de pentes ici ! Nous sommes cependant loin d’avoir tout vu, n’ayant pas parcouru la via dei Mille et ses immeubles Liberty, ni la chic via Filangieri et ses boutiques de luxe (hum, pas pour moi). De parts et d’autres on aperçoit la colline de Vomero et ses beaux immeubles…

 

La piazza Amedeo et la villa Maria

Nos pas nous ont conduits sur la piazza Amedeo et son intense circulation automobile ! Bordée d’immeubles cossus, c’est surtout la belle villa Maria qui a attiré notre attention ! De style Liberty, l’Art nouveau italien. Il s’agit d’un ancien hôtel, le Grand Eden Hotel. Comme je suis fan de ce style architectural, j’étais forcément aux anges !

Sur la place vous pouvez emprunter la ligne 2 du métro, pour rejoindre notamment la gare centrale ou vous rapprocher du centre en descendant à la station Montesanto.

 

La via Chiaia

Retournons de l’autre côté du quartier ! Après la piazza dei Martiri et son monument aux martyrs napolitains, la via Chiaia, très commerçante et animée, rejoint la piazza del Plebiscito. La boucle est bouclée !

 

Retournez à l’article principal

Découvrez Mergellina et son bord de mer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *