Plovdiv

Musée ethnographique de Plovdiv, Bulgarie.

Plovdiv (en bulgare Пловдив) est la seconde ville de Bulgarie, avec environ 340.000 habitants, et située à environ 150 km de Sofia.

Le but de notre séjour en Bulgarie était de découvrir à la fois Sofia et Plovdiv, qui est une ville historiquement plus riche, et d’un point de vue purement esthétique, plus agréable.

Pour s’y rendre, il faut soit prendre le train qui met 3 h (oui, pour 150 km…) ou un bus qui met 1 h 30. Nous avons privilégié cette option. La gare routière est située à côté de la gare ferroviaire, un peu à l’écart du centre-ville, mais desservie par le métro. Attention, tous les panneaux indicatifs sont en cyrillique, il faut donc réviser votre alphabet ! Un bus toutes les 30 min ou toutes les heures selon le moment de la journée. Nous avons payé 14 € AR (contre 8 € AR en train en 2e classe). La gare routière de Plovdiv est elle aussi excentrée (là aussi à côté de la gare ferroviaire), nous avons donc pris un taxi, pour environ 2 €.

Peu d’appartements à louer, nous avons donc jeté notre dévolu sur le « Mini-Hotel », petite pension simple mais calme et confortable, avec une seule chambre par étage et snack-bar ouvert 24 h/24 au rez-de-chaussée, en plein centre, pour 27 €/nuit.


Voir une carte plus large

La ville de Plovdiv se situe sur six collines, même si la plupart ont été urbanisées récemment (et sont donc peu intéressantes touristiquement parlant). La ville est traversée par la rivière Maritsa, enjambée par un pont avec une galerie marchande, sorte de « Ponte-Vecchio » moderne. Le centre commerçant et animé se situe entre les bords de la rivière et deux collines, c’est « la ville basse », où on trouve une longue avenue piétonne avec ses magasins (peu de chaînes internationales finalement), ses salons de thé, ses restos… la Place Centrale avec l’hôtel de ville et un petit jardin. On y trouve aussi la mosquée Imaret et des ruines romaines. Le centre moderne est surplombé par « la ville haute », une colline sur lequel s’étale le Vieux Plovdiv.

Vues de la « ville basse »

Nous avons donc ensuite poursuivi vers la ville haute, ancien centre historique avec ses rues très pentues et pavées…

Voir l’article sur la vieille ville de Plovdiv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *