Les plus belles stations de métro à Moscou

station de métro Komsomolskaya à MoscouLe métro de Moscou, constitué actuellement de 14 lignes, est réputé comme le plus beau du monde, et je peux vous affirmer que sa réputation n’est pas usurpée !

Véritable « palais souterrain » ou musée à ciel fermé, on en prend plein la vue lorsqu’on pénètre dans les stations. Dur d’en croire ses yeux, oui, nous sommes bien dans un métro et non dans un musée…

Ouvert en 1935 et prolongé petit à petit, le réseau fut pensé par Staline comme un « palais du peuple » à la gloire du monde socialiste, de l’URSS et et des ouvriers, et cela se voit. Les stations, que ce soit leurs entrées, les couloirs ou les quais, devaient être belles et monumentales.

Le « petit père des peuples » aura au moins laissé cet héritage positif (même si la pauvre cathédrale du Christ-Sauveur fut démantelée pour que son marbre soit récupéré…).  De nos jours, on peut encore voir les symboles de l’époque soviétique !

Aujourd’hui, le métro est le plus fréquenté au monde avec celui de Tokyo…

Plan du réseau de métro de Moscou en russe et en anglais

Impensable donc de passer à Moscou sans visiter son métro, fait assez rare dans le monde, où la plupart des réseaux se contentent d’être fonctionnels, sans forcément de grandes recherches esthétiques.

Après avoir pu admirer le réseau de métro de Kiev puis de Saint-Pétersbourg, un peu dans le même style, il me tardait de découvrir celui de la capitale russe, dont on m’avait tant vanté les mérites !

Je ne fus évidemment pas déçue, et ne me suis pas contentée d’utiliser les stations nécessaires à mes déplacements (dur d’éviter complètement le métro tant la ville est étendue), en tant que petite souris curieuse et esthète, je suis allée exprès découvrir les plus belles stations notées sur ma liste, juste pour le plaisir des yeux !

Bien sûr, toutes les stations ne se valent pas et certaines sont assez simples voire très fonctionnelles. Les plus belles se répartissent surtout sur la ligne 5, circulaire, et offrant des correspondances avec diverses autres lignes.

Comment utiliser le métro de Moscou : conseils pratiques

Bien sûr, avant d’être admiré, un réseau de métro est surtout utile pour se déplacer ! Même si vous résidez dans le centre de Moscou, vous serez sans doute amenés à l’utiliser pour découvrir quelques curiosités un peu plus excentrées, vous rendre dans une des neuf gares que compte la capitale, etc

carte Troika Moscou

carte Troïka

Le plus économique pour plusieurs trajets consiste à prendre la carte Troïka (non, aucune référence ici aux institutions européennes mais bien à ce traineau  typiquement russe tiré par trois chevaux) valable pour plusieurs personnes.

Le trajet est décompté à chaque passage et cela revient moins cher que de prendre un ticket unitaire, un peu à l’image de l’Oyster Car de Londres. Vous pouvez la rendre et vous la faire rembourser à la fin de votre séjour.

Vous constaterez vite que le réseau est très bien organisé et très propre ! Pour chaque station, l’entrée вход et la sortie выход (retenez bien, ce n’est que rarement écrit en caractères latins…) sont séparées, et attention aux lourdes portes que vous risquez de vous prendre dans la face car les Moscovites ne vous la tiendront pas ! Commencer le séjour avec un nez cassé, c’est moins drôle (vu la taille du mien, je préférais faire attention, hum). J’ai noté qu’à Saint-Pétersbourg il était indiqué de tenir la porte, mais pas à Moscou, où les gens sont tout de même plus speed…

escalator du métro de MoscouEnsuite, il vous faudra certainement vous engouffrer plusieurs dizaines de mètres sous terre en empruntant les longs escalators (plus rapides que les nôtres quand même… et jamais en panne !) mais c’est tout de même moins marquant qu’à Saint-Pétersbourg, un des plus profonds réseaux de métro au monde !

Vous constaterez que les flux sont extrêmement bien régulés, le couloir étant séparé en deux par des palissades mobiles afin que les gens ne se rentrent pas dedans ! Comme sur la route, à chacun son sens ! Pour ma part, j’ai trouvé cela très pratique, en ayant plus que marre du réseau étriqué parisien où les gens marchent n’importe où, vous rentrent dedans… c’est quand même plus pratique d’avoir des portes pour l’entrée et la sortie non ?

intérieur d'une rame de métro à MoscouTout est également très bien surveillé (des policiers sont présents à presque chaque station), je n’ai constaté aucune incivilité, tout est très propre (les babouchki sont d’ailleurs souvent en train de nettoyer) du sol aux lustres du plafond,  pas un grain de poussière, et on ne ressent aucune insécurité.

Bref, si les Moscovites sont parfois un peu rustres et pressés, l’expérience demeure plaisante, surtout lorsqu’on vient de Paris…

Bref, en gros le métro est beau, propre, fonctionnel, presque un paradis souterrain ! Une expérience qui vaut vraiment la peine d’être vécue… En plus de ça, les rames sont très fréquentes, et ce toute la journée, jamais nous n’avons attendu plus de deux minutes même à minuit, très pratique pour descendre, faire quelques photos, et reprendre la rame suivante 😉

ATTENTION : contrairement à Saint-Pétersbourg qui est plus tourist-friendly ici peu de noms de stations sont transcrits en alphabet latin, je vous suggère donc de bien regarder le nom en cyrillique de la station où vous devez descendre. De toute façon, il vaut mieux connaitre cet alphabet pour se débrouiller en Russie, et pas de panique, il s’apprend très facilement… Les stations sont par contre annoncées en anglais, mais bon j’ai trouvé cela d’une utilité relative…

Autre difficulté qui se retrouve dans chaque réseau de l’ex-URSS : à chaque ligne son nom de station, même lors d’une correspondance ! Ainsi sur la ligne 7 la station Pouckinskaya s’appellera Tverskaya sur la 2 et Tchekhovskaya sur la 9, alors que les lignes se croisent et les stations reliées entre elles par des couloirs de correspondance !

Repérez donc bien chaque nom de station lors vous devez changer de ligne. Et encore une petite complication : pour trouver sa direction, ce n’est pas le terminus de la ligne qui est indiqué, mais la station suivante (enfin généralement TOUTES les stations suivantes sont indiquées), de quoi en perdre son latin… euh, son cyrillique !

Si vous êtes perdus, demandez quand même aux agents de stations (qui ne parlent pas forcément anglais hors du centre).

 

Les plus belles stations du métro de Moscou

station Kievskaya du métro de Moscou pendant une visite guidée

visite guidée dans la station Kievskaya

Bon, après ce petit topo qui j’espère vous sera utile lors de vos déplacements, place aux choses sérieuses ! Allons donc voir ce qu’il a dans le ventre, ce métro, puisque je vous répète que c’est le plus beau !

C’est d’ailleurs connu, on rencontre même des groupes de visite guidée dans les plus belles stations ! Je vous suggère donc d’éviter les heures de pointe (oui je sais plus facile à dire qu’à faire), surtout pour « visiter » les stations à proprement parler. Nous étions plus tranquilles en soirée après le dîner…

 

Les stations de la ligne 5 et leurs correspondances

Cette ligne circulaire qui offre des correspondances avec plusieurs autres lignes et dessert plusieurs gares, fut mise en service dans les années 1950 et comporte les plus belles stations du réseau et mérite d’être parcourue rien que pour la beauté de la chose. Prêts pour un tour de manège ?

La station Komsomolskaya (Комсомо́льская)

Sans doute LA plus belle ! Vous serez peut-être amenés à la découvrir naturellement si vous arrivez à Moscou depuis la gare de Leningrad, qui relie la capitale à Saint-Pétersbourg, ou si vous poursuivez votre épopée en Russie en Transsibérien. Cette station dessert « la place des trois gares ». Véritable station-cathédrale, le ton est donné dès l’entrée dans le hall monumental, et se confirme par la décoration impressionnante ! Ouf, je fus bluffée !

 

La station Prospekt Mira (Проспе́кт Ми́ра)

Poursuivons avec la station suivante, également très jolie et impressionnante !

 

Les stations Novoslobodskaya (Новослобо́дская) et Mendeleyevskaya (Менделеевская) sur la ligne 6

On en prend encore plein la vue avec ces superbes vitraux qui ornent la stations ! N’hésitez pas à admirer les détails. La station en correspondance sur la ligne 6 est bien sûr moins spectaculaire mais tout de même élégante et vaut le détour.

 

La station Belorousskaya (Белору́сская)

Cette station offre de belles mosaïques au plafond évoquant la Biélorussie, ancien pays de l’URSS (logique vu le nom de la station), véritable propagande sur l’amitié entre les peuples et travailleurs de l’Union ! Le résultat est tout de même réussi ! La station de la ligne 2, du même nom, est également plutôt jolie.

 

Les stations Krasnopresnenskaya (Краснопре́сненская) et Barrikadnaya (Баррика́дная) sur la ligne 7

Une station un peu plus « simple » mais toujours jolie. Les bas-reliefs évoquent la révolution de 1905 puis celle de 1917, prêtez bien attention aux détails ! La station de la ligne 7 offre un aspect résolument plus moderne puisqu’elle fut ouverte en 1972. Le style est plus épuré, on voit la différence !

 

Le station Kievskaya (Ки́евская)

Mon autre favorite après Komsomolskaya ! Les stations de la ligne 5 et 3 évoquent une Ukraine (là encore la référence au nom est évidente) idéalisée, où les gens sont heureux et proches du régime soviétique, ce qui prête à sourire quand on connait la réalité… J’ai également reconnu les symboles ukrainiens comme les fleurs que l’on retrouve là-bas sur les serre-têtes et les vêtements, ainsi qu’une fresque murale représentant Kiev.

Outre la propagande, la station est du plus bel effet esthétique ! Lieu très fréquenté car desservant la gare du même nom, il fallait que ce soit beau ! Que ce soit sur la ligne 5 ou la ligne 3, les deux sont très belles !

 

La station Oktiabrskaya (Октя́брьская)

Je n’ai malheureusement pu découvrir cette station qu’en pleine heure de pointe, pas terrible pour bien admirer les détails ! Elle est notamment plutôt profonde… Elle vous rapprochera de l’église Saint-Jean-le-Guerrier, du parc Gorki ou du parc des statues déchues.

 

La station Park Koultoury (Парк культу́ры)

Elle vous rapprochera de Saint-Nicolas-des-Tisserands et de la maison de Tolstoï ! Les bas reliefs évoquent les activités de sport et de loisirs en vigueur dans l’Union Soviétique. J’ai vraiment été marquée par le hall monumental ! La station de la ligne 1 est revanche vraiment simple (un peu décevante d’ailleurs).

 

Les stations des autres lignes de métro

Nos pérégrinations dans la capitale russe nous ont amenés à découvrir quelques autres stations, jolies pour la plupart, même si certaines arboraient un look plus simple !

Les stations Plochtchad Revolioutsii (ligne 3) /Teatralnaya (ligne 2) (Пло́щадь Револю́ции/Театра́льная)

station de métro Plochtchad Revolioutsii à MoscouIl s’agit sans doute d’une des plus célèbres station du métro de Moscou ! Et pour cause, c’est elle qui vous rapprochera le plus de la Place Rouge ! Parmi les plus anciennes (elle fut ouverte en 1938), elle offre une véritable ode au peuple travailleur de l’URSS, fondateurs du « monde nouveau socialiste ».

Bref, encore de la propagande, mais il faut dire qu’ils y ont mis les moyens et que c’est très beau ! Plusieurs sculptures en bronze représentent divers corps de métier ou simplement le peuple dans toute sa gloire. Il faut dire qu’il est rare que les « petites gens » soient ainsi représentées alors ça ne me déplait pas !

Selon la tradition, toucher le museau du chien d’un des soldat de bronze porte bonheur, mais cela marche aussi avec le coq ! C’est amusant de voir tous ces gens passer et effleurer le museau (qui en porte encore les stigmates), j’avoue que je me suis prêtée au jeu !

La station Teatralnaya est plus simple mais il faut lever les yeux au plafond pour repérer les bas-reliefs représentant le monde du spectacle.

 

Les stations Tverskaya (L2) Pouchkinskaya (L7) Tchekhovskaya (L9) (Тверска́я, Пу́шкинская, Че́ховская)

Gros nœud de correspondance puisqu’on y rencontre trois stations (avec toutes un nom différent donc…) la déco reste assez sobre mais outre le buste du célèbre Pouchkine, j’ai surtout admiré les mosaïques de marbre qui ornent l’entrée des stations au niveau de la rue ! On peut y admirer à quoi ressemblait la place avant que les Soviétiques ne passent par là, et pour le coup, oui, c’était mieux avant ! Cette station dessert la rue Tverskaya et le célèbre Café Pouchkine.

 

La station Sportivnaya (L1) (Спорти́вная)

Cette jolie station des années 1950 est la plus proche du monastère de Novodievitchi, que vous visiterez peut-être ! J’ai surtout remarqué ses piliers de marbre et ses lustres. Sobre et chic !

 

La station Kropotkinskaya (L1) (Кропо́ткинская)

J’ai pu la découvrir car c’est elle qui dessert la cathédrale du Christ-Sauveur. Assez simple, pas ma préférée, mais l’entrée monumentale m’a mieux plus que l’intérieur de la station !

 

La station Mayakovskaya (L2) (Маяко́вская)

Nous avons fait un petit arrêt exprès dans cette station, au look très futuriste malgré sa mise en service en 1938 ! Avant-gardistes ces Soviétiques !

 

La station Smolenskaya (L3) (Смоле́нская)

J’ai pu la découvrir le soir après avoir dîné sur la rue Arbat. Elle se situe en effet non loin. L’entrée, « cachée » derrière la rue entre deux immeubles, est plutôt difficile à trouver ! Là encore, du marbre, des lustres… une station très élégante.

 

La station Ulitsa 1905 Goda (L7) (У́лица 1905 го́да)

Station que je connais bien, pour l’avoir empruntée tous les jours ! En effet, je résidais non loin… Elle est dédiée à la révolution de 1905, même si au final elle arbore un look plutôt simple. C’est plutôt le bâtiment extérieur et l’énorme monument devant qui attirent l’attention.

 

La place des trois gares à Moscou

Bon, petit aparté, après le métro, les gares ! Moscou en compte neuf, réparties de façon plus ou moins circulaire autour de la ville. Si je n’ai pas eu le temps de toutes les voir, j’ai profité de mon arrivée en train pour découvrir « la place des trois gares », où se concentrent donc… trois gares !

Je suis arrivée en gare de Leningrad, qui mène à Saint-Pétersbourg, et à l’architecture identique à celle de la gare de Moscou à Saint-Pétersbourg (ok vous suivez ?).

Juste à côté j’ai pu admirer la gare de Iaroslav, à l’architecture Art nouveau, mais malheureusement la « place » est plutôt un boulevard, et impossible d’avoir le recul nécessaire sans faire un détour pour traverser (et avec les sacs de voyage, pas envie de s’éterniser je dois dire).

En face, c’est la jolie gare de Kazan qui s’offrait à nous, gare de départ du Transsibérien, que j’aimerais bien emprunter un jour !

Pour pénétrer dans chaque gare, il faut franchir des portiques de sécurité et passer son sac au rayon X, comme dans les aéroports, ce qui nous a découragés en arrivant « tard » et fatigués… Une prochaine fois donc !

 

En plus de son réseau de métro très étendu (contrairement à Paris, il dessert quasi toute l’agglomération et les stations sont assez éloignées les unes des autres, plus comme un RER), Moscou dispose également de tramways, bus, et d’un monorail, mais nous n’avons pas eu l’occasion de les emprunter.

 

Si vous aimez les beaux métros, découvrez celui de Saint-Pétersbourg, de Kiev, mais aussi Lisbonne.

One Response to Les plus belles stations de métro à Moscou

  1. DABOUY Françoise dit :

    bravo pour toutes cette documentation du métro moscovite…cela me donnerait presque l’envie d’y retourner si ce n ‘était mes problèmes de sante…
    Le métro de Minsk n ‘est pas si beau,il est plus récent 1982 je crois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *