Pologne

Cliquez sur la carte pour voir les articles sur les villes !

 

La Pologne est un pays d’Europe centrale (ou orientale, mais on ne tranchera pas ce débat ici !) de 312.000 km² et comptant 38 millions d’habitants, ce qui en fait de loin le plus grand – et plus peuplé – pays de l’est de l’Union européenne.

Bastion avancé du catholicisme en Europe centrale depuis le Moyen Age, mais dépourvu de frontières naturelles, le pays fait l’objet de multiples invasions au cours de son histoire. Nation écartelée à partir du XVIIIe siècle, partagée entre la Russie, la Prusse (puis l’Allemagne), et l’Autriche (puis l’Autriche-Hongrie), la Pologne ne redevient un pays indépendant qu’en 1918 après de multiples insurrections, ayant poussé à l’exil de nombreux intellectuels vers la France (dont le poète et héros national Adam Mickiewicz).

Mais dès septembre 1939, le pays disparaît à nouveau suite aux invasions nazie puis soviétique (conséquence du pacte germano-soviétique) qui dépècent le pays, partagé entre Allemagne et Union soviétique. C’est d’ailleurs à Gdańsk,  avec le bombardement allemand des troupes polonaises positionnées à Westerplatte, que démarre officiellement la Seconde Guerre mondiale…

Le pays devient alors le principal lieu de mise en œuvre de la Shoah, avec l’établissement de ghettos puis de plusieurs camps d’extermination dont le plus tristement célèbre est celui d’Auschwitz-Birkenau. Après six années noires où la quasi-totalité de la population juive est exterminée (elle constituait un tiers de la population polonaise en 1939) et durant laquelle le pays perd 20 % de sa population totale, la Pologne est libérée en 1945 par les Soviétiques. Mais elle tombe très vite sous le joug stalinien, pour devenir la République populaire de Pologne et subir 45 ans de totalitarisme, la révolte de 1956 à Poznań, durement réprimée, l’élection en 1978 de Jean-Paul II, premier pape polonais de l’histoire et adversaire du communisme, puis le mouvement ouvriers de Gdańsk (Solidarność) en 1980 marquant cette période.

Bref, c’est un pays à l’histoire sombre qui a laissé après-guerre dans l’esprit des Européens une image « légère et festive » (hum), bien montrée dans ce célèbre sketch des Inconnus !

Mais… le bloc soviétique s’est effondré en 1989-1990, et en 25 ans, contrairement à ce que certains semblent croire (!), les pays de la région ont connu de fortes évolutions ! Désolé, mais il faut vous y faire : en 2015, la Pologne n’est plus la même que sous la dictature du général Jaruzelski ! Elle offre aujourd’hui un certain dynamisme économique, des façades colorées et des villes animées et festives offrant de nombreux lieux de sortie nocturne, même si elle reste évidemment marquée par son histoire récente qu’on apprend dans les nombreux musées… ou sur les façades non-restaurées durement marquées (et encore trop nombreuses). D’autres aspects peuvent apparaître comme moins positifs, tel que l’omniprésence de l’église catholique, fondamentale dans l’histoire polonaise mais apportant également un certain retour en arrière, comme l’interdiction de l’avortement, autrefois libre à l’époque communiste. C’est ce pays très proche, mais finalement trop méconnu des « occidentaux » que j’ai découvert lors de plusieurs voyages et que je souhaite vous faire partager ici.

Découvrez mes articles sur les villes polonaises :

Varsovie

 

CracovieRynek de Cracovie

Et à proximité :

Auschwitz

 

Gdańsk  Le Long Quai à Gdansk

Et à proximité : Sopot

 

Wrocław (centre)île de la cathédrale à Wroclaw

Poznań

 

Gastronomie en Pologne