Saint-Pétersbourg : balade en bateau

Saint-Pétersbourg se compose de plusieurs îles. Outre l’île centrale, délimitée par la Neva au nord et la Fontanka (un bras du fleuve) au sud, on peut aussi mentionner les îles Vassilievski et Petrogradski au nord de la Neva, sans compter les îles plus « secondaires » où les touristes se rendent rarement !

Et cerise sur le gâteau, le centre est lui-même traversé par deux autres canaux (la Moïka et le Griboïedov) ainsi que leurs bras. Une vraie ville sur l’eau donc ! Pas pour rien qu’on la surnomme la « Venise du nord » !

C’est pour cette raison qu’une balade en bateau nous paraissait intéressante. Puis je dois l’avouer, après plusieurs jours à marcher des km en ville, l’idée de se reposer un peu les pattes tout en admirant le paysage était très tentante ! En plus, j’aime bien voguer sur l’eau, et je n’en ai pas eu tant l’occasion que ça dans ma vie, à part à Venise et Istanbul.

quais de la Neva

Vous aurez l’embarras du choix devant les différentes compagnies concurrentes qui n’attendent que vous (parfois au sens propre… souvent les bateaux attendent d’être assez remplis pour larguer leurs amarres, nous en avons fait les frais !).

Il existe plusieurs parcours, entre 55 min et 1h50 ! Le plus commun dure 1h10 et suit une partie de la Fontanka, de la Moïka, avant de déboucher sur la Neva, faire un petit tour puis revenir. C’est celui-là que nous avons choisi.

Comme une image vaut mieux qu’un long discours, voici le trajet du bateau, en rouge sur le plan :

Nous avons débuté notre petit croisière au niveau du musée Fabergé sur la Fontanka, avant de bifurquer sur la Moïka derrière le palais des ingénieurs et l’église Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé, puis de tourner au niveau du canal d’Hiver (sous l’Ermitage) pour déboucher sur la Neva, admirer la vue sur le quai du Palais, avant de contourner l’île aux lièvres où se trouve la forteresse Pierre-et-Paul. Pour finir, petit coucou au croiseur Aurore avant de repartir directement sur la Fontanka !

quai du palais

Pour être honnête nous avons choisir le bateau un peu au hasard et au feeling. Nous aurions aimé effectuer un autre parcours sur différents canaux mais la chance ne fut pas forcément avec nous, tant pis, une balade c’est déjà bien !

Les prix sont plus ou moins comparables, de 600 roubles (pour la croisière la plus courte) à 800 pour la plus longue. Il existe également des croisières nocturnes, notamment pour la levée des ponts (plus chère) et des dîners-croisières sur la Neva. Bref, vous avez le choix !

Vers le centre, vous trouverez des embarcadères sur tous les canaux. Certains bateaux proposent des commentaires en français (ou anglais, etc). Pour notre part, pas envie d’effectuer ce petit tour en « troupeau », nous étions avec seulement quelques Russes, et commentaires dans la langue de Pouchkine. Bon, pas trop de problèmes, nous commencions à connaitre la ville, et notre guide papier nous a permis de suivre !

La balade en image

Bon, assez blablaté, je préfère vous montrer quelques photos de mon parcours ! Malheureusement le soleil jouait encore à cache-cache ce jour-là, et s’il faisait doux (ça vaut mieux, avec le vent, ça caille sur la Neva !) le ciel menaçait de nous tomber sur la tête et quelques gouttes vinrent nous donner des sueurs froides.

Pour les belles photos au soleil on repassera… en plus ça tangue et ça va assez vite… On dira donc qu’il s’agit plus de photos souvenir que de photos « artistiques », hum.

Je ne vous montre qu’une petite sélection !

De la Fontanka à la Neva en passant par la Moïka

Nous débutons donc la promenade sur la Fontanka avant de tourner sur la Moïka en passant sous le pont des ingénieurs. Impressionnant de se retrouver sous un pont, attention la tête ! Enfin moi en tant que petite souris je ne risque pas grand-chose, ouf !

 

Jusqu’à la forteresse Pierre-et-Paul

Nous débouchons sur la Neva, pouvant enfin admirer de plus près le très beau quai du palais ! Honnêtement, le bateau permet d’obtenir une des meilleures vues, car sur le quai d’en face, à environ 600m c’est déjà loin !

Le bateau contourne alors l’île aux lièvres où se trouve la forteresse Pierre-et-Paul, toujours très fréquentée.

 

Les quais de la Neva

quai Koutouzov

Éloignons-nous de la forteresse pour retrouver la vue sur les quais, de chaque côté. Toujours un coup de cœur pour le quai du palais et son bel alignement de… palais ! Le quai Koutouzov, plus loin, offre également de beaux immeubles colorés qui tranchent avec le gris du ciel (ils sont malins, ils ont fait exprès pour égayer leur ville !)

En face, j’ai bien aimé pouvoir me rapprocher du croiseur Aurore, symbole de la révolution d’octobre. Cela tombait bien, car je n’ai pas eu l’occasion d’y retourner par la suite (un peu loin).

Bon, pour le coup, tout ce qui se trouve au-delà de l’île Petrogradski fait tout de même moins rêver : immeubles staliniens ou plus modernes. Le bateau effectue alors un demi-tour, c’est qu’il ne faudrait pas que les touristes voient ce qui est moche (puis surtout, peu d’intérêt, surtout des zones industrielles)

Attention, avec le vent, sur la Neva, ça décoiffe ! Certes avec mes petits poils je ne risque pas grand-chose, mais amis humains, couvrez-vous bien (des couvertures sont prêtées, pas des bonnets).

 

Retour sur la Fontanka

Nous revoilà de retour sur la Fontanka, pour longer le jardin d’été et ses palais au bord du canal. Le soleil a repointé le bout de son nez, ouf, de quoi faire de meilleures photos, ça manquait !

 

Voilà, j’espère que cette petite balade vous a plu ! Entre nous, j’aurais préféré de meilleures conditions météorologiques, mais que voulez-vous, quand on visite une ville du nord, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Dans tous les cas, j’ai bien apprécié de (re)découvrir la ville par ce biais, offrant un autre point de vue, et surtout, une vision plus rapprochée des quais de la Neva ! Plus agréables à admirer ainsi, au moins sur l’eau, pas de boulevards automobiles qui gâchent un peu la promenade.

Je recommence vivement une balade en bateau, surtout si vous ne restez que quelques jours en ville, cela vous permettra d’en découvrir le maximum en moins de temps et en vous reposant les pattes ! À vous de trouver la formule qui vous convient le mieux 😉

 

Revenir à l’article principal

Descendez du bateau pour parcourir le Triangle d’or