Valence

Paella à Valence, Espagne.

Valence (Valencia), située à deux pas des rives de la Méditerranée, est la troisième ville d’Espagne avec 800.000 habitants, 1.900.000 dans l’agglomération. Célèbre pour sa paella, elle offre d’autres spécialités culinaires et possède, à l’image de Barcelone, un centre médiéval ainsi qu’un quartier de « l’Eixample » (signifiant « extension ») abritant de nombreux immeubles de style Art nouveau.

Finalement pas la plus connue des villes espagnoles, Valence s’avéra être une destination idéale pour trouver le soleil en janvier, et échapper ainsi à la grisaille qui envahit une bonne partie de la France en cette saison, pour 60€ AR avec Ryanair, et un grand appartement à 200 €/semaine (trouvé sur booking.com) En effet, Valence est une des villes d’Europe au climat le plus doux. Les températures ont avoisiné les 22°C et le ciel était bleu (sauf une journée de pluie…).


Voir une carte plus large

Conseil pratique: Pour vous rendre de l’aéroport au centre, vous pouvez prendre le métro (lignes 3 ou 5), environ 25 min. La ville comporte 3 lignes de métro et 2 lignes de tramway modernes (utiles surtout pour se rendre à la plage) mais aucune ne traverse la vieille ville pour le moment (c’est en projet, mais c’est la crise…)

Métro de Valence

Métro de Valence

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue aérienne de Valence.

Vue aérienne de Valence.

La ville nous réserva de bonnes surprises, tant par son aspect historique et esthétique (très jolie ville selon nous, avec un des plus grand centre ancien d’Espagne et de beaux immeubles Art nouveau ou « modernistes ») que par son ambiance chaleureuse et ses petits plaisirs gustatifs.

La ville se situe au bord de la Méditerranée mais son centre historique fut fondé quelques kilomètres en amont, sur les rives du fleuve Turia. Ce dernier est aujourd’hui dévié au sud de la ville suite aux graves inondations de 1957, et son ancien cours a été converti en une promenade verte de 7 km. On trouve plusieurs quartiers bien distincts dont le « casco antiguo » ou centre ancien, l‘Eixample, l’extension du XIXe siècle avec ses nombreux immeubles modernistes, et le quartier plus moderne autour de la plage et du port avec sa Cité des arts et des sciences à l’architecture futuriste (ainsi que de nombreux quartiers résidentiels où se bousculent des barres et des tours d’immeubles modernes sans grand intérêt, il faut l’avouer).

Venez découvrir mes articles thématiques sur Valence:

La vieille ville

Le quartier « moderniste »/Art nouveau de l’Eixample

Le bord de mer ou « Poblados maritimos »

La gastronomie à Valence (et en Espagne)

2 Responses to Valence

  1. J’aimerais arriver à Barcelone, monter vers Portbou et descendre à Valence puis retour à Barcelone pour l’avion . je sui du Québec. cela vaut-il la peine . Ya-t-il assez à visiter en 15 jours et où faire les arrêts de nuitées.

    merci pour les renseignements sur Valence .

    Élisabeth

    • Miranda dit :

      Je ne connais pas vraiment le reste de la Catalogne mais Barcelone et Valence valent en effet la peine et en 15 jours il y de quoi remplir surtout si vous faites les alentours… Autour de Barcelone il y a Sitges et Tarragone au sud, Figueras, Gérone et Cadaquès au nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *