Barcelone : promenade sur la Rambla et le quartier del Raval

La Rambla est avec Passeig de Gracia l’avenue la plus célèbre de Barcelone !

C’est un must et c’est là qu’il faut flâner pour découvrir l’âme de la ville. C’était à cette hauteur que se terminait la vieille ville, où coulait un ruisseau et où se dressait la muraille. Elle sépare le quartier gothique du Raval, quartier traditionnellement plus populaire et longtemps considéré comme un « quartier chaud » de Barcelone.

La Rambla et les alentours

On y trouve des bâtiments modernistes ou bourgeois, le Grand Théâtre du Liceu, salle de spectacle, le Palau de la Virreina, qui abrite un centre audio-visuel, et bien sûr des bars à tapas, des restos, etc. Attention, cela reste un lieu très touristique et d’après ce qu’on peut lire dans différents blogs ou guides, la qualité de ces « restos » laisse à désirer.

On se promène sur son terre-plein central où se bousculent des petits kiosques de toutes sortes. Le soir par contre, c’est aussi le lieu de rencontre des prostituées, dealers, junkies et touristes éméchés, alors l’ambiance n’est pas la même. Bon, lors de notre dernier séjour à Barcelone nous avons eu l’impression que cela avait été « assaini » car plus de dealers ou de prostituées visibles.

A toute heure, méfiance quand même, les pickpockets peuvent rôder (mais pas de parano non plus ! Selon les chiffres Barcelone est plus sûre que Paris). On remarquera au sol une mosaïque du célèbre Miró.

On y peut aussi y visiter quelques musées, même si ces derniers s’apparentent plus à des attractions touristiques : le musée de l’érotisme, le musée du jambon, et le musée de cire.

En cas de petit creux on peut se rendre au Mercat de la Boqueria, célèbre marché couvert mais devenu très touristique…

El Raval


Afficher une carte plus grande

Côté Raval, on peut voir et visiter le Palau Güell, là aussi œuvre de Gaudi (pour les photos et infos rendez-vous sur mon article dédié à la visite du palais) et un peu plus loin l’ancien hôpital de la Santa Creu, reconverti en bibliothèque et dont la cour gothique est en accès libre.

Hôpital de la Santa Creu

Lors de notre dernier séjour à Barcelone nous avons pu déambuler dans le quartier du Raval, de jour. Il présente un patchwork d’architecture ancienne et d’immeubles plus modernes (mais moins nombreux).

Les rues jouxtant la Rambla furent plutôt bien rénovées et présentent parfois un meilleur aspect que certaines du quartier gothique ! Plus au nord se trouve le musée d’art contemporain de Barcelone, que nous n’avons pas encore eu l’occasion de visiter.

Axe vivant du Raval, la Rambla del Raval offre un large choix de bars et restaurants moins touristiques. On y trouve également une statue de chat, du célèbre sculpteur Botero, qui semble attirer les foules. Je suis allée lui titiller les moustaches, même pas peur !

Le quartier abrite une large population immigrée, notamment des Pakistanais, Indiens, et nord-Africains. On retrouve bon nombre de snack-kebabs, restaurants indiens, etc, et plusieurs petites cantines. Bref, on peut y manger pour vraiment pas cher !

À voir aussi, à la limite ouest du quartier, la petite église romane de Sant Pau de Camp (entrée payante), et dans un autre genre, l’église des carmes, dans le style moderniste/début XXe siècle.

El Raval, un coin dangereux ?

Le quartier semble en tout cas s’être assaini durant les années 2010, nous ne nous sommes pas sentis en insécurité, même en le traversant plusieurs fois de nuit pour rentrer dans notre appartement du Poble sec. Pas de crainte à avoir donc, en respectant les consignes logiques de sécurité (ne pas avoir une grosse somme sur soi, des bijoux clinquants, etc) mais comme partout !

Mercat de Sant Antoni

Non loin de là, on trouve également le grand marché couvert de Sant Antoni, malheureusement en travaux et complètement vide ! Un marché provisoire a été installé dans des pré-fabriqués et on peut y trouver une maquette représentant Sant Antoni.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Retourner à l’article principal

Découvrez le quartier de la Ribera/el Born

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *