Le cimetière de Lychakiv à Lviv : visite en photos

Le cimetière de Lychakiv à Lviv (Lvov) peut être comparé au Père-Lachaise français en terme d’importance !

Bâti sur ordre des Autrichiens en 1787 sur une colline à quelques encablures du centre-ville, il abrite les sépultures de nombreux artistes, scientifiques et politiciens polonais, autrichiens, et ukrainiens. Petite visite de cet endroit fort méconnu avec la souris ! 😉





Comment aller au cimetière Lychakiv


Afficher une carte plus grande

Entrée du cimetière de Lychakiv

Entrée du cimetière de Lychakiv

Pour vous rendre au cimetière de Lychakiv depuis le centre-ville, vous pouvez emprunter les lignes de tramway 5 ou 7 et atteindre le cimetière en une dizaine de minutes.

Lorsque nous y étions, des travaux de réfection des voies de tram (il y en avait bien besoin…) empêchaient les rames de circuler jusqu’au bout, il fallait donc continuer à pied (environ 5 mn).

Horaires et tarifs

Le cimetière de Lychakiv est ouvert tous les jours de 9 h à 18 h ; le prix d’entrée était de 10 uah en 2016. Et oui, c’est payant car c’est aujourd’hui officiellement un musée !

Si vous souhaitez vous munir d’un plan il vous faudra débourser quelques hryvnia (prix symbolique).

Visite du cimetière de Lychakiv




Célèbre dans toute l’Europe centrale comme un des plus beaux cimetières et comportant les sépultures d’illustres personnages, nous n’étions pas tout seuls lors de notre visite, sans que ce soit pour autant l’invasion. Nombreux sont les Polonais qui s’y rendent. Pour les intéressés, possibilité de visites guidées.

Le cimetière s’étend sur 40 ha et comporte environ 300.000 tombes ! Il fut plusieurs fois étendu sous la domination autrichienne.

Même si les noms des personnes reposant ici ne vous évoquent pas forcément grand-chose, le cimetière se parcourt pour la beauté de ses sépultures, véritable musée à ciel ouvert d’architecture funéraire !

Comme vous le savez peut-être depuis le temps, je suis une souris qui aime autant l’effervescence des centres-villes animés que la quiétude des beaux cimetières verdoyants !

J’ai tout de même reconnu la tombe du poète ukrainien Ivan Franko, qui donna son nom à plusieurs parcs en Ukraine, et à la ville d’Ivano-Frankivsk. Si vous avez lu mes précédents articles, les noms de Solomiya Krushelnytska, danseuse étoile qui donna son nom à l’opéra de Lviv, et Zygmunt Gorgolewski son architecte, vous seront familiers.

Nous avons pris plaisir à flâner dans les allées ombragées de ce beau cimetière et à admirer les monuments funéraires de styles divers et variés !

On trouve également dans le cimetière de Lychakiv une section consacrée à l’armée nationale ukrainienne, et une autre aux soldats polonais ayant perdu la vie lors des guerres polono-ukrainienne de 1918-1919 et polono-soviétique de 1919-1921.

Pour être honnête, le soleil tapait très fort ce jour et nous avons évité les parties non ombragées ! Le cimetière étant bâti sur des collines, il faut parfois grimper un peu ! Nous y avons passé environ 2 h 30.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Découvrez non loin le musée plein air d’art folklorique et de la vie rurale

Retourner à l’article principal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *