Gdansk : le centre historique (Glowne Miasto)

Place Dlugi Targ à GdanskÀ Gdansk le centre historique ne s’appelle pas ici « vieille ville » (stare miasto) mais « ville principale » (Głowne Miasto). En effet, il y avait déjà une autre « vieille ville » qui fut délaissée il y a bien longtemps au profit de la « ville nouvelle » et finalement peu reconstruite… Mais nous y reviendrons !

En attendant, découvrons ensemble ce très mignon petit quartier, qui s’articule autour de la très belle rue Długa ! Que voir dans le centre de Gdansk ? La souris vous dit tout ! 😉

Plan du centre historique de Gdansk (Głowne Miasto)


Afficher une carte plus grande

Aux abords du centre historique (Głowne Miasto)

Le centre historique  de Gdansk est entouré d’un boulevard à forte circulation automobile et où passent également bus et tramways. Bien que la plupart des bâtiments de ce boulevard soient modernes (et moches) on peut quand même admirer la très belle gare de style néo-Renaissance flamande et le nouvel hôtel de ville (joli bâtiment en briques).

L’entrée du centre historique se fait sur une place sur laquelle on trouve la porte Haute, une avant-porte, le musée de l’ambre (ancienne avant-porte et maison de la torture). On pénètre alors dans l’axe royal par la porte Dorée. Puis on distingue sur la place la face arrière de l’ancien arsenal. Belle entrée en la matière n’est-ce pas ! 😉

Le musée de l’ambre de Gdansk

Nous avons profité d’un moment pluvieux (qui furent nombreux lors de notre séjour…) pour visiter le musée de l’ambre. S’il n’est pas bien grand, on peut facilement y passer plus d’une heure à admirer chaque objet.

Le musée comporte aussi une partie dédiée à l’histoire du bâtiment et retrace les différentes techniques de torture. Pas très gai !

On déplore quand même le peu d’explications en anglais (oui le français on oublie). Malheureusement les horaires étant quelque peu limités (fermeture à 16 h 30 !) nous avons du passer très vite les dernières salles.

La rue Długa

Il s’agit de l’axe principal du centre. La rue « longue » (seulement 200 m !) se déploie de la porte Dorée jusqu’au vieil hôtel de ville, débouchant sur Długi Targ. J’ai pris grand plaisir à admirer ses magnifiques façades toutes uniques et très bien restaurées.

Il s’agit incontestablement la plus belle rue de la ville, voire du pays apparemment ! (bon, on ne les a pas toutes faites…) Et pour moi, c’est une des plus jolies d’Europe, c’est dire !

En tout cas parmi nos différents voyages en Pologne, c’est vraiment cette rue qui ressort comme la plus spectaculaire. Il s’agit d’une rue commerçante surtout bordée de cafés, restos, boutiques d’ambre et de souvenirs (boutiques à touristes, il faut l’avouer).

L’ancien hôtel de ville de Gdansk

Nous avons visité l‘ancien hôtel de ville, qui abrite un petit musée de la ville et quelques belles salles. Malheureusement les horaires sont là aussi restreints hors juillet-août (fermeture à 16 h sauf vendredi et samedi où c’est 18 h).

J’ai beaucoup aimé le vieil escalier en colimaçon, en bois sculpté (il n’est plus en service) et deux belles salles où se réunissaient les échevins. Le musée comporte en outre différents tableaux, argenterie, et photos de Gdansk (ou plutôt de ce qu’il en restait) en 1945. Au dernier étage des intérieurs des années 1930 sont reconstitués.

On peut également grimper au sommet de la tour pour admirer la vue (on attendait le beau temps pour cela…)

Długi Targ

La place du Long marché prolonge la rue Długa. Là encore on ne peut qu’admirer les magnifiques maisons à pignons, volutes, fresques, chacune d’une couleur différente !

C’est là que se trouve la cour d’Artus, bâtiment où se réunissaient les guildes de marchands. Au centre de la place trône une fontaine de Neptune résolument baroque ! La place est fermée par la porte Verte, qui débouche ensuite sur les quais de la Motława.

Coup de cœur ! 🙂

La cour d’Artus

Elle se visite, même horaires que l’hôtel de ville. Elle se compose de deux salles, une principale et une secondaire. On vous suggère d’admirer les détails et de ne pas passer en coup de vent comme le font beaucoup de touristes !

Balade dans les rues de la vieille ville de Gdansk

Le reste du centre historique n’est pas bien grand. Les rues principales sont parallèles à la rue Długa et débouchent aussi sur les quais.

Ne manquez surtout pas la rue Mariacka, rue pavée étroite qui a conservé ses vieux perrons. Elle est devenue « la rue de l’ambre », car c’est ici qu’on trouve une concentration de bijouteries (j’y ai trouvé un joli pendentif à ma taille !). Puis on découvre la rue Piwna (des brasseries) où comme son nom l’indique on y trouve des bars, restos, cafés. Hum, autant dire que je l’ai longuement arpentée ! 😉

Comme expliqué plus haut, on trouve aussi bien de façades repeintes que d’autres en moins bon état. Certaines maisons offrent des fresques plus contemporaines, ce qui change un peu, c’est sympa !

Il n’y a plus qu’à revenir dans quelques années quand les travaux de rénovation de la plupart des maisons seront terminées, pour en reprendre plein la vue, car les maisons repeintes sont vraiment belles ! J’ai beaucoup aimé l’architecture de la ville, très inspirée des villes de la Ligue Hanséatique.

Le marché couvert de Gdansk

En limite de la « vieille ville » on trouve un marché couvert, la Hala Targowa (comme souvent dans cette partie de l’Europe). Nous y avons jeté un petit coup d’œil ! J’aime bien flâner dans les marchés couvert et rêver devant les stands à fromage… (oui, chacun ses rêves après tout !)

Les églises du centre de Gdańsk

On trouve bien évidemment plusieurs églises à Gdańsk. C’est la Pologne quand même ! 😉

Cependant ce n’est pas la ville où nous les avons trouvé les plus belles, du moins à l’intérieur. En effet, elles sont en brique et l’intérieur, gothique, reste relativement sobre (pas de baroque comme à Cracovie ou Poznan).

On notera surtout l’église Mariacka (Notre-Dame), plus grande église en brique d’Europe, dans laquelle on peut voir une horloge astronomique. Malheureusement il faut payer pour y accéder ! On s’est donc contenté de faire des photos à l’entrée, en accès libre. On peut aussi grimper dans une des tours pour admirer la vue (au soleil c’est mieux alors on s’est abstenu).

D’autres églises se trouvent notamment dans la « vieille ville », mais j’ai choisi de les regrouper dans une seule galerie, par logique thématique.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Découvrez maintenant Les quais de la Motława

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *