Art nouveau à Kiev : le quartier Lypky

À Kiev le quartier Lypky jouxte le centre, de l’autre côté de l’avenue Khreschayk. il s’agit d’un quartier plutôt résidentiel et abritant ministères, ambassades, et autres bâtiments officiels. Peu animé, on « respire » ici en se baladant le long de ses avenues ombragées et finalement peu fréquentées par les automobiles. J’ai pu y admirer de très beaux édifices Art nouveau, avant de me mettre au vert dans l’agréable parc Mariinski.


Afficher une carte plus grande

 

Art nouveau à Kiev

Quelques édifices célèbres jalonnent le parcours et en mettent plein la vue !

J’ai bien aimé la maison de la veuve pleureuse, ainsi que la Banque Nationale, de style néo-gothique, et surtout, l’étonnante maison des chimères, désormais résidence présidentielle, œuvre de l’architecte Vladyslav Horodetskiy. J’aurais vraiment aimé la visiter mais il faut s’inscrire des semaines voire des mois en avance, arf !

Tant pis…Les étranges créatures qui ornent les murs et les fenêtres ne peuvent que fasciner ! Malheureusement la rue étant fermée à la circulation (automobile comme piétonne) et surveillée par l’armée, nous n’avons pas pu en admirer tous les détails ! Décidément, pas de chance ! Mais même de loin, j’ai pu être impressionnée ! J’ai pu également voir quelques autres détails un peu plus en contrebas. Fascinant !

Autour du théâtre national Ivan Franko

En contrebas justement, vous tomberez sur une sympathique place verdoyante où trône le théâtre national Ivan Franko, bordée de magnifiques bâtiments et de quelques statues de bronze !

De là, la très élégante rue Arkhitektora Horodetskoho (à vos souhaits !), probablement une des plus jolies de la capitale, rejoint l’avenue Khreschatyk. J’ai vraiment bien aimé ce coin, tranquille et joli à la fois, loin des clichés occidentaux sur les villes soviétiques, aux couleurs chatoyantes qui nous font défaut en France… Vraiment un coup de cœur !

Le parc Mariinski

parc mariinski kievSitué un peu en hauteur, cet agréable parc est le lieu idéal pour une pause ombragée. Et oui, comme vous voyez, les parcs ne manquent pas à Kiev !

Je rêvais de voir le palais Mariinski, palais présidentiel (oui il y a plusieurs résidences), œuvre de l’architecte italien Rastrelli (qui conçut également le célèbre palais d’hiver de Saint-Pétersbourg et l’église Saint-André de Kiev), connu pour sa façade baroque bleue. Malheureusement il était en travaux lors de notre passage ! (c’est que je voulais vraiment le voir moi, j’aime bien les bâtiments bleus, c’est rare dans nos contrées).

Heureusement un autre petit palais du même genre est présent non loin, ouf, j’ai pu avoir ma dose de bleu ! Juste à côté se trouve le Rada, ou Parlement ukrainien.

Dans le parc, faites comme moi et laissez-vous tenter par une boisson fraîche ou chaude ! Vous pourrez admirer la vue sur l’autre rive du Dniepr, même s’il faut l’avouer, les immeubles mastoc de l’ère soviétique ne sont guère attrayants. Mais ils font aussi partie de la ville et son histoire…

Ça et là, on retrouve encore des statues de bronze, notamment celle d’un couple, (lui Italien, elle Ukrainienne) séparé après la Seconde Guerre mondiale, et réuni soixante-ans plus tard grâce à une émission de télévision ! Quelle belle histoire, n’est-ce pas ? (oui, je suis une souris romantique…) Ou bien encore cet étonnant crapaud aux multiples visages, et cette « poule aux œufs d’or » auprès de laquelle il est d’usage de faire un vœu… Vraiment sympa ces petites statues qui égrènent la ville ! Et tous ces animaux, je me suis sentie à mon aise ici.

Vous pourrez visiter le musée de l’eau, avant de tomber nez à nez devant le fabuleux théâtre de marionnettes ! Là encore, des statues ! On débouche ensuite sur un boulevard près de la place Maïdan (tous les chemins mèneraient-ils à l’indépendance ?), sur lequel se trouve le Musée national et l’entrée du stade du fameux Dynamo de Kiev.

 

J’ai bien apprécié ma balade dans ce joli quartier tranquille, et « au vert ». Pas vous ?

Découvrez les magnifiques églises de Kiev

Retourner à l’article principal de Kiev

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *