Que voir, que visiter dans le centre historique de Cracovie (Stare Miasto ou vieille ville)

maquette du centre de Cracovie

maquette du centre de Cracovie

Que voir, que visiter dans la vieille ville de Cracovie, son centre historique ?

Le centre historique de Cracovie fut dessiné à l’image d’un damier avec des rues droites qui se coupent en angle droit. Seule la rue Grodzka, ancien axe royal, n’est pas alignée par rapport aux autres.

La vieille ville de Cracovie (Stare Miasto en polonais) est largement piétonne et délimitée par une promenade arborée, le Planty, située à l’emplacement des anciens remparts.

On peut encore en voir quelques vestiges, notamment la Barbacane et la porte Saint-Florian.

La vieille ville est dominée par la colline de Wawel, où se situent la cathédrale-basilique de la ville ainsi que l’ancien château royal.

Ce périmètre est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et offre de jolies promenades ! C’est ici que se concentrent la plupart des musées et monuments de Cracovie… et l’essentiel des touristes ! Suivez la souris pour une « promenade guidée » !





La vieille ville de Cracovie

Plan de la vieille ville de Cracovie


Afficher une carte plus grande

TOP 10 à voir à faire dans la vieille ville de Cracovie

  1. Flâner dans les rues piétonne et admirer l’architecture Renaissance ou baroque
  2. Arpenter de long en large la magnifique place du Rynek, coeur de la ville et une des plus grandes places médiévales d’Europe, toujours animée !
  3. Pousser la porte des églises, qu’elles soient gothiques ou baroques, elles ont toutes des trésors à offrir !
  4. Découvrir les spécialités locales dans un des nombreux établissements de la vieille ville
  5. Visiter l’Université Jagellonne
  6. Grimper sur la colline de Wawel pour découvrir sa cathédrale-basilique et la vue sur la Vistule
  7. Visiter le château royal
  8. Se mettre au vert en flânant sur le Planty, la « ceinture verte »
  9. Découvrir l’artisanat local, que ce soit sur les stands de la Halle aux Draps ou dans une des nombreuses boutiques
  10. Visiter au moins un musée

La place du Rynek de Cracovie

Rynek de Cracovie

Rynek de Cracovie

Commençons par cette magnifique place, coeur de la vieille ville et point de convergence.

Comme de nombreuses villes en Pologne, Cracovie possède son Rynek, l’ancienne place du marché. Il s’agit d’une des plus grandes places médiévale d’Europe !

Cœur battant de la ville, on y trouve de nombreuses terrasses de restos ou bars, une grande église (Notre-Dame, ou Mariacka en polonais) et une plus petite derrière, le beffroi de l’ancien hôtel de ville, et la Halle aux Draps, beau bâtiment Renaissance qui sépare la place en deux.

La Halle abrite désormais un musée, la galerie d’art polonais du XIXe siècle. Des boutiques de produits d’artisanat (châles traditionnels, bijoux en ambre…) se trouvent au rez-de-chaussée dans la galerie couverte.

Lors de notre premier passage à Cracovie se tenait sur la place un festival, avec des stands de nourriture (saucisses, pierogi, fromage fumé…) et d’objets artisanaux. Super ambiance !

La galerie de peinture du XIXe siècle

Cette antenne du Musée National occupe le premier étage de la Halle aux Draps, sur la place du Rynek. Nous avons profité de la gratuité du dimanche pour aller y faire un tour !

On y retrouve tous les courants de ce siècle, du naturalisme à l’impressionnisme en passant par les grandes toiles historiques.

C’est ici que j’ai découvert pour la première fois les œuvres du grand Jan Matejko. Il est célèbre dans le pays pour avoir peint de grandes fresques historiques, et dont j’aime bien le style !

Jan Matejko, Kosciusko à Racławice

Jan Matejko, Kosciusko à Racławice

Autre pièce majeure du musée : le tableau de Podkowinski, représentant une femme nue sur un cheval, qui fit scandale à l’époque !tableau au musée du XIX de Cracovie

Le musée est ouvert tous les jours sauf lundi de 14h à 18h, et ferme à 16h le dimanche, jour de gratuité.

Basilique Mariacka

Non, la basilique Notre-Dame n’est pas la cathédrale de la ville ! Celle-ci se trouve sur la colline de Wawel (voir plus bas), mais elle n’en demeure pas moins la plus célèbre !

Érigée au XIIe siècle dans le style gothique elle fut plusieurs fois remaniée. Chaque heure, un sonneur de Hejnal (sorte de trompette) vient jouer quelques notes mélodieuses du haut d’une des tour.

Son intérieur nous change un peu des églises gothiques d’Europe de l’Ouest, car il est entièrement peint ! Je l’ai trouvé plutôt joli.

intérieur de la basilique Mariacka à Cracovie

Le véritable chef-d’œuvre de la basilique se trouve dans le chœur : il s’agit d’un grand retable de Veit Stoss, datant du XVe siècle

Vous trouverez plus détails dans mon article dédié aux églises de Cracovie.

Maly Rynek

Derrière le Rynek se trouve aussi la petite place du marché, ou Maly Rynek, qui comme son nom l’indique, une jolie place bien plus petite !

Maly Rynek à Cracovie

Place Szczepanski

Sorti du Rynek, les autres lieux notables de la vieille ville sont la place Szczepanski, avec son théâtre et le musée Wyspianski, peinte célèbre polonais. Pour le moment, le musée n’abrite que des expos temporaires et non uniquement des œuvres de l’artiste.

Quand nous y étions nous avons vu une expo sur la fin du XIXe siècle, avec peintures, affiches, costumes… gratuit le dimanche après-midi).

La place arbore de jolis bâtiment Art nouveau. Malheureusement, le siège du parti Solidarnosc, dans le plus pur style mastoc d’époque communiste, gâche quelque peu la vue !

La Kamienica Szołayskich

affiche d'art polonaisSitué sur la place Szczepanski il s’agit de l’ancien musée Wyspianki. Cette belle demeure bourgeoise, autre site du Musée National, abrite aujourd’hui des expositions temporaires sur des thèmes divers et variés…

Lors de notre premier passage à Cracovie en mai 2014, nous avons pu visiter une exposition sur le thème de la Belle Époque, et cela tombe bien, j’aime beaucoup ce sujet !

Au programme : peintures, affiches, robes… Apparemment, nombreuses sont les expositions tournant autour de cette époque et de l’Art nouveau. Plusieurs toiles de Wispianski et Mehoffer étaient exposées.

Le musée est ouvert tous les jours sauf lundi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 16h. Il est également gratuit ce jour là (nous en avons donc profité !)

Rue Grodzka

rue Grodzka à Cracovie

Partie intégrante de l’ancienne voie royale, la jolie rue Grodzka offre ses boutiques, restaurants, cafés et ses immeubles baroques.

Ce fut une de « mes » rues préférées en tout cas, avec de bons salons de thé pour une pause gourmande…

Rue Kanonicza

rue Kanonicza à Cracovie

Parallèle, la toute aussi jolie rue Kanonicza fut un petit coup de cœur, avec son palais de l’Évêque où vécut Jean-Paul II.

Sa photo y trône, c’est une célébrité ici ! Il venait de Wadowice, dans les environs, et fut élève à l’Université de Cracovie avant de devenir l’évêque de la ville.

On y trouve également le musée de l’Archevêché et le musée archéologique, pour les amateurs.

Rue Florianska

On notera la très animée rue Florianska, autre partie de la voie royale, comportant de nombreux boutiques, bars et restaurants. Il s’agit vraiment d’une des rues les plus animées de la ville, un incontournable, où vos pas vous porteront sûrement !

rue Florianska à Cracovie

Tout au bout on peut encore admirer la porte Saint-Florian et ce qu’il reste des anciens remparts.

porte Saint-Florian à Cracovie !

détails de la porte Florian à Cracovie

On notera aussi le superbe palais des princes Czartoryski, abritant un musée d’art, mais actuellement fermée pour travaux… Jolie architecture, surtout avec son arche, n’est-ce pas ?

remparts à palais à Cracovie

palais Czartoryski à Cracovie

Autres rues notables de la vieille ville de Cracovie

La vieille ville de Cracovie offre surtout de plaisantes rues pavées, en grande partie piétonne (malheureusement pas toutes !) aux jolies façades Renaissance et baroques colorées.

Ne manquez pas de vous « perdre », vous retrouverez vite la place du Rynek et son agitation !

L’Université Jagellonne

université Jagellonne à CracovieL’Université Jagellonne est la plus ancienne de Pologne, fondée par le roi Jagellon.

Certaines salles se visitent en journée mais nous n’en avons pas eu le temps, l’unique visite guidée ayant surtout lieu à 14 h 20, ce qui est quelque peu limitatif.

Nous sommes tout de même rentrés dans sa jolie cour intérieure et avons pu admirer les belles fresques dans la salle des ventes des billets.

À savoir que Cracovie est une grande ville universitaire et la première ville polonaise pour les échanges Erasmus, d’où son ambiance festive et joyeuse !

Le Planty

Une fois la vieille ville de Cracovie visitée, ne pas hésiter à se balader sur le Planty, très agréable !

Le Théâtre Słowacki

théatre Slowacki à CracovieSur le Planty, aux abords de la vieille ville, on peut admirer le Théâtre Słowacki. C’est l’ancien opéra de Cracovie, dont l’architecture est directement inspirée de l‘Opéra Garnier de Paris.

Contrairement à ce dernier, il est impossible de le visiter ! Aimant bien les beaux opéras, j’étais déçue !

Heureusement que j’avais pu me rattraper avec la visite de celui de Lviv (ancienne ville polonaise désormais ukrainienne), à l’architecture très similaire !

La vieille ville de Cracovie de nuit

Au crépuscule ou la nuit tombée. Cracovie se pare de milles lumières éclairant ses belles façades colorées ! Ce sont surtout les places du Rynek, du Maly Rynek et les rues principales qui jouissent de ce nouvel éclat !

Les alentours de la vieille ville de Cracovie

Si le centre historique de Cracovie est ancien et clairement délimité par le Planty, les proches faubourgs du XIXe siècle font également partie du « centre ». Ils n’en demeurent pas moins intéressants, avec leur lot d’immeubles néo-classiques, néo-baroques, éclectiques, Art nouveau…

En deux séjour, nous nous sommes aventurés au-delà des limites de la vieille ville, sans toutefois aller trop loin, faute de temps (et oui, c’est qu’il y a à voir à Cracovie !).

Au nord, nous avons particulièrement bien aimé la rue Karmelicka (qui mène à l’église des Carmes). Elle est jolie, et surtout animée par des Polonais et non des touristes ! (qui franchissement rarement le Planty de ce côté-là).

Même si des travaux de rénovation semblent en cours, on sent une nette différence entre le centre touristique et le reste ! Ça et là, quelques immeubles noircis par le temps jalonnent le parcours. Nous nous baladerons plus amplement ici une prochaine fois…

Les boutiques de Cracovie

boutique à CracovieComme dans bon nombre de villes d’Europe centrale, on retrouve encore quelques « authentiques » petites boutiques assez originales, noyées entre divers attrape-touristes ou chaînes internationales.

Mais il n’y en a heureusement pas trop encore dans le centre ville de Cracovie. Je vous propose ici une petite sélection, où on peut voir des copains à poils et à fourrure ! (Et oui, j’aime bien retrouver mes congénères).

Pour faire le bonheur de petits et grands, l’enseigne Bukowski (en fait une marque suédoise !) connue ici, propose de jolies et douces peluches.

La colline de Wawel

Colline de Wawel

Colline de Wawel

Accolée à la vieille ville de Cracovie se trouve la colline de Wawel, sur laquelle est perché l’ancien château des rois de Pologne. Il s’agit d’un lieu mythique pour les Polonais, et tout de même très touristique !

Les rois polonais y vécurent quand la ville était capitale du royaume, avant que celle-ci ne soit transférée à Varsovie en 1611 (plus centrale après l’alliance avec le Grand-duché de Lituanie).

On y trouve en plus du château, la cathédrale-basilique de Cracovie, un petit musée épiscopal et divers bâtiments administratifs.

De là, on peut aussi admirer la vue sur la Vistule.

En contrebas se trouve la grotte du dragon mythique, dont la légende indique qu’il terrorisait la population locale avant d’être tué par le prince Krakus, qui fonda ensuite la ville aux alentours de la grotte (et donna son nom à la ville).





Plan de la colline de Wawel


Afficher une carte plus grande

Conseils pratiques pour la visite du site de Wawel




château de Wawel de nuit

Le site du Wawel étant très visité, il faut arriver tôt pour échapper à la horde de touristes ! De plus les horaires sont assez limités.

Il faut savoir que la gestion du site laisse à désirer : en effet, il faut acheter chaque billet pour chaque site séparément (donc un billet pour les appartements d’état, un autre pour les appartements royaux, encore un autre pour l’exposition « le Wawel disparu », etc), ce qui ralentit la file d’attente !

Les horaires de chaque attraction sont différents et pour couronner le tout un contingent de place limite le nombre de visiteurs ! Bref, une véritable usine à gaz sans doute héritée de l’époque communiste, hum.

sur la colline de Wawel

Nous aurions souhaité visiter les appartements du palais (royaux et/ou d’état). Mais entre les horaires (visite guidée uniquement pour les appartements d’état, visite à heures fixes pour les royaux) plus, il semblerait, l’interdiction de prendre des photos, nous avons perdu notre motivation.

De ce fait, nous n’avons pas visité l’intérieur du château, mais uniquement la cathédrale et le petit musée épiscopal attenant (où on peut voir les habits sacerdotaux de Jean-Paul II).

Nous avons tout de même pu pénétrer dans la jolie cour Renaissance du palais.

cour du château de Wawel

Plus d’infos sur Wawel sur le site officiel

La cathédrale-basilique de Wawel

Cathédrale de WawelPlusieurs édifices se succédèrent sur les lieux, mais aujourd’hui nous pouvons voir la cathédrale gothique du XIVe siècle.

Cependant, des chapelles furent plus tard ajoutées selon les gouts des diverses époques, et la déco fut plusieurs fois remaniée !

Par exemple, pour y accéder, il faut passer sous le porche baroque de 1619…

La cathédrale constitue donc un véritable « palimpseste » de plusieurs styles, mais surtout gothique et Renaissance.

La nef, gothique, est plutôt simple, et les chapelles plus décorées.

On y trouve quelques tombeaux, notamment celui de Frédéric Chopin.

Normalement les photos sont interdites à l’intérieur de la cathédrale (on se demande bien pourquoi) mais nous avons pu discrètement en « voler » quelques-unes ! 😉

Intérieur de la Cathédrale de Wawel

Vue depuis le clocher de la cathédrale de Wawel

Je suis grimpée dans un clocher pour admirer la vue sur la vieille ville, mais aussi voir les énormes cloches ! Non, je ne me suis pas reconnue… 😉

Crypte de la cathédrale de Wawel

Ne manquez pas de descendre dans la crypte (oui, après la grimpette, la descente !) où se trouve le Panthéon national, avec les tombeaux de plusieurs rois et célébrités du pays.

Petite polémique : c’est là que fut enterré le président Lech Kaczyński décédé lors d’une visite officielle en Russie dans un accident d’hélicoptère. Sa place dans ce Panthéon national fut donc quelque peu contestée…

Le musée Jean-Paul II

En face de la cathédrale, ce petit musée propose quelques beaux habits sacerdotaux et objets liturgiques. Les photos étaient également interdites (!) mais comme à notre habitude, nous avons réussi à en prendre quelques-unes quand même…

Les rives de la Vistule

le dragon de Cracovie près de la Vistule

le dragon de Cracovie près de la Vistule

Wawel étant situé au bord de la Vistule, on peut en admirer la vue, que ce soit depuis la colline ou sur le château depuis l’autre rive.

Les rives du fleuve ont été aménagées en promenade verte. On peut également prendre un verre sur un des nombreux bateaux-bars et aller dire bonjour au dragon, emblème de Cracovie, qui crache le feu régulièrement !

J’ai bien aimé le monument récent dédié à un fidèle chien ayant attendu son maître pendant près d’un an sur le rond-point où ce dernier décéda.

Et oui, nous les bêtes, on est fidèle ! (on ne peut pas en dire autant des hommes, hum !)

Voilà, ce petit tour de la colline de Wawel est désormais terminé, je regrette toutefois de ne pas avoir pu visiter les appartements, et j’espère un jour une meilleure gestion des lieux ! En attendant, j’ai apprécié de découvrir le site, sa cathédrale, et de me promener au bord de la Vistule !

Pour terminer en beauté, je vous invite au restaurant Pod-Wawelem, situé, comme son non l’indique, en dessous de la colline. 😉

Avis de la souris sur le centre historique de Cracovie

La vieille ville de Cracovie est la mieux conservée de Pologne et fut superbement restaurée (le reste de la ville n’est pas dans cet état !). Rien que pour ça, il mérite le voyage !

Probablement la plus jolie ville de Pologne avec Gdansk, et une des plus jolies villes d’Europe centrale, c’est donc ici que bat le coeur de l’ancienne capitale du Royaume de Pologne, que l’on découvre l’architecture typique de cette région, ses magnifiques églises et le site historique de Wawel.

C’est donc bien sûr une étape obligée lors d’un séjour dans le pays et le premier quartier à découvrir dans cette ville fascinante !

Seul bémol : le tourisme de plus en plus important. C’est normal bien sûr, c’est beau et intéressant, mais j’ai peur que la ville finisse par être quelque peu dénaturée si trop victime de son succès. Bien sûr, c’était avant le covid…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Revenir à l’article principal de la ville

Découvrez les magnifiques églises du centre de Cracovie

Découvrez le quartier de Kazimierz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *