Le quartier du château de Prague (Hradčany)

Le quartier du château, ou bien Hradčany en tchèque, se situe comme son nom l’indique autour du château de Prague, sur une petite colline qui domine Mala Strana. Il s’agit du château où ont toujours siégé les autorités de la ville (rois de Bohême, empereurs du Saint-Empire, puis les présidents du pays).

Le quartier comprend le château de Prague à proprement parler, immense complexe avec ses rues, ruelles, divers bâtiments, jardins, la cathédrale Saint-Guy et la basilique Saint-Georges, ainsi que les rues autour, avec une très grande concentration de palais.

Comment se rendre au château de Prague

Pour y accéder, plusieurs façons…

  • emprunter la ligne A du métro jusqu’à la station Malostranska puis grimper à pied
  • prendre la ligne 22 du tram (qui s’arrête derrière)
  • aller à Mala Strana et grimper à pied par la magnifique rue Nerudova.


Afficher une carte plus grande

Horaires et tarifs

Le château se visite avec des horaires différents selon les sites (en général de 9 h à 17 h, 16 h de novembre à mars inclus), accès libre de 6 h à 22 h tous les jours pour les extérieurs.

Les tarifs varient selon différents circuits et constituent une usine à gaz ! En bref, billet plein tarif de 250 à 350 couronnes pour l’ancien palais royal, la basilique Saint-Georges et la cathédrale Saint-Guy. Demi tarif pour les étudiants jusqu’à 26 ans inclus et les plus de 65 ans.

Toutes les infos sur le site officiel.

Quelques vues sur la colline du château de Prague

À l’extérieur du château de Prague

Allons voir tout ce qui se trouve à l’extérieur du complexe du château ! Empruntons la belle rue Nerudova qui grimpe « doucement » au château !

Cette longue succession de palais et enseignes pittoresques ne m’a pas laissée indifférente, vraiment une des plus belles rues de la capitale tchèque !

La rue Thunovska est parallèle et se finit en escalier avant d’arriver au château (aie les pattes !).

Une fois devant la place du château, on peut remonter par la rue Loretanska, très jolie aussi (oui comme à Mala Strana tout est beau ici) puis faire un crochet pour admirer la belle église Notre-Dame-de-Lorette.

De l’autre côté de Notre-Dame-de-Lorette, on peut descendre dans le petit quartier de Novy Svet (nouveau monde) très « campagnard » et calme. C’est petit, on en fait vite le tour alors on vous conseille le détour. On a d’ailleurs fini dans un petit parc local.

Remontons alors sur la très jolie place Pohořelec ! Une pause café y est possible, même si on est près du château, les touristes semblent bouder ce coin là et on y est tranquille ! On y trouve même un musée de miniatures… Je suis aussi passée  devant le monastère de Strahov mais pas le temps pour le visiter !

Il est alors possible de redescendre ensuite par la rue Uvoz, très pittoresque, et qui offre une très belle vue sur le colline de Petřin. La rue offre de sympathiques petites boutiques !

Pour les fans, de l’autre côté de la colline se trouve un petit musée des transports urbains, malheureusement ouverts seulement le week-end, ce qui n’était pas précisé sur le site (enfin peut-être que si mais en tchèque, hum). Nous nous sommes donc cassés le nez à la porte en nous prenant une averse ! Heureusement nous avons pu nous abriter dans le petit bar du musée, ouvert, lui. 😉

À l’intérieur du complexe du château de Prague

Si on peut rentrer dans le complexe du château, nous n’avons pas visité les intérieurs (pas trop le temps…). Nous avons donc traversé les cours pour admirer les bâtiments de l’extérieur.

Le château de Prague se divise en plusieurs édifices. On trouve entre autres :

  • le musée d’histoire du château,
  • la galerie de peinture du château,
  • l’ancien palais royal,
  • le palais Rosenberg (période Renaissance),
  • le palais Lobkowicz et sa collection de peinture, et
  • le musée du Jouet, un des plus grands au monde apparemment ! Plus d’infos sur le site officiel du château (voir plus haut).

Nous voulions tout de même visiter la cathédrale Saint-Guy mais ce jour là il y avait un concert, dégoûtés ! Surtout qu’on y trouve des vitraux dessinés par Alfons Mucha lui-même (quand même ! Et on l’aime bien ce Mucha…). Tant pis ! Ce sera l’occasion de revenir…

La ruelle d’Or

On en a profité pour traverser la ruelle d’Or, rue très célèbre du château et payante en journée. Il s’agit d’une rue adossée à l’enceinte du château et percée au XVIe siècle pour loger les gardes du château.

La surface des maisons était limitée et selon la légende il s’agissait d’un repère de scientifiques s’adonnant à l’alchimie (mais apparemment ça reste une légende et il n’y a rien de vrai).

Les jardins du château de Prague

Des beaux jardins se trouvent des deux côtés du château. On notera d’ailleurs de beaux jardins en terrasses qui descendent vers Mala Strana (accès payant séparé, et fermés quand nous y étions !).

De l’autre côté nous avons pu flâner dans les jardins royaux de style Renaissance italienne et admirer la salle du jeu de paume, à la façade couvertes de sgraffites (ne manquez pas les symboles communistes de la faucille et du marteau qui y ont été rajoutés !) le belvédère (ne se visite que lors d’expos temporaires) et la fontaine chantante.

Agréable lieu pour se détendre, avec là encore une belle vue sur la ville !

Le vignoble de Saint-Venceslas et sa superbe vue

En sortant du château on accède au vignoble de Saint-Venceslas et on peut jouir d’une superbe vue sur Prague !

Voilà, il n’y a plus qu’à redescendre pour une dernière balade à Mala Strana !

 

Revenez à l’article de présentation de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *