Les 5 plus beaux monastères à voir à Moscou : photos et infos pratiques

Moscou comporte un certain nombre de monastères, très présents dans la religion orthodoxe. Difficile de les départager et encore plus de tous les voir !

Je vous propose mon top 5 !

Le couvent de Novodievitchi

vue sur le couvent novodievitchi depuis l'étangLe couvent de Novodievitchi, ou monastère, fait vraiment partie des incontournables de Moscou selon moi ! L’ensemble monastique est listé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce couvent, dont le nom russe signifie « la nouvelle vierge » fut fondé en 1524, et bien que remodelé depuis, il demeura presque inchangé depuis le XVIIe siècle, ce qui reste rare justement !

Lieu fréquenté à l’époque par la noblesse moscovite, il est vraiment féérique avec ses tours crénelées et la vue d’ensemble se reflétant sur l’étang du quartier !

On le visite aussi pour son célèbre cimetière, où reposent justement… des célébrités !

Le couvent est cependant en travaux jusqu’en 2022 (à prendre avec des pincettes) et en 2018 la cathédrale n’est pas visitable.

Découvrez tout sur le couvent de Novodietvitchi dans un article spécifique.

 

Le monastère Donskoï

monastère DonskoïVoilà un autre monastère que j’ai pris plaisir à découvrir !

Il fut fondé en 1591 par le tsar Fédor 1er . A l’époque des monastères fortifiés, il fut conçu comme un bastion de défense du sud de Moscou.

Il doit son nom au prince Dimitri Donskoï, qui aurait emmené avec lui l’icône miraculeuse de la Vierge du Don sur le lieu de la bataille de Kulikovo en 1380.

Les Tatars présents auraient tout simplement battu en retraite sans même se défendre !

L’icône aurait été conservée dans une église présente sur les lieux, avant l’édification du monastère.

Le monastère est en entrée libre de 9h à 19h.

Comment se rendre au monastère Donskoï

plan du monastère DonskoïLe monastère est situé au sud-ouest de Moscou, quand même un peu loin de l’hyper-centre !

Le plus simple est d’emprunter la ligne 6 du métro, jusqu’à la station Shabolovskaya (Шаболовская).

C’est ensuite à 10 mn à pied, dans un quartier sans trop de charme mais tranquille et verdoyant, et en plus c’est typique !

Visite du monastère et son cimetière

tour d'entrée du monastère donskoïLors de notre visite en 2018 le monastère de Donskoï était encore en travaux, mais largement visitable. Comme dans chaque monastère de Moscou, c’est toujours agréable de se mettre au vert et au calme !

Nous en avons fait le tour pour en admirer l’architecture. Le rouge est clairement la couleur dominante ici !

Bien sûr, un des intérêts du lieu réside dans son cimetière (le vieux cimetière, le nouveau est situé hors les murs).

On peut notamment y voir la tombe de l’écrivain russe Alexandre Soljénitsyne, prix Nobel de littérature et spécialiste du goulag.

tombe de Soljenitsyne

tombe de Soljenitsyne

Mais avant lui, le monastère abrita une nécropole de membres importants de l’aristocratie moscovite. On retrouve donc diverses chapelles funéraires, mais également des tombes plus récentes, certaines bien décorées.

La cathédrale

cathédrale du monastère DonskoïOutre la balade et la sérénité du lieu, nous avons apprécié sa cathédrale, qui comporte une des plus grandes iconostases de Russie !

Pour l’anecdote, cette iconostase ornait à l’origine une autre église de Moscou, détruite lors de la période soviétique.

Elle fut bâtie par des architectes ukrainiens et possède donc une forme quelque peu différentes de la plupart des cathédrales de Russie.

Les sous-sol abritent la nécropole des princes géorgiens de la lignée des Bagrationi. Original !

Les photos y sont normalement interdites, comme dans presque toutes les églises orthodoxes, mais comme je n’aime pas ne pas rapporter de souvenirs sur carte mémoire, nous avons tout de même réussi à en prendre !

iconostase de la cathédrale du monastère Donskoï

intérieur de la cathédrale du monastère Donskoï

Voilà, avec un peu de temps à Moscou, je recommande d’aller voir ce joli monastère !

Le monastère Novospassky

monastère novospasskyDe nouveau un monastère fortifié qui servait à la défense de la capitale, à côté de la Moskova.

Encore un autre havre de paix en plein milieu d’un quartier très « soviétique » ! Résidant non loin, j’en ai donc profité pour aller le voir.

Il fut fondé en 1491 mais complètement refait dans les années 1640, au moment de l’accès au trône de la famille Romanov.

La famille en avait déjà fait sa nécropole et en profita donc pour tout rénover !

Le clocher, lui, date du 18e siècle, mais s’intègre parfaitement !

Il est en accès libre de 7h à 20h.

Comment se rendre au monastère Novospassky

plan du monastère novospasskyExcentré lui aussi, il se situe cette fois au sud-est du centre de Moscou. Le plus simple est d’emprunter la ligne 7 du métro, et de descendre à la station Proletarskaya (Пролетарская).

C’est ensuite à moins de 10 mn de marche !

La visite du monastère

Le monastère est très peu fréquenté par les touristes mais on y retrouve bon nombre de pèlerins ! Il y règne donc une atmosphère particulière.

Bien plus petit que les deux premiers, et peut-être plus « classique », il n’en demeure pas moins joli et agréable.

Hélas, comme souvent dans les monastères, on ne peut pas visiter la plupart des bâtiments qui le composent. Mais on peut au moins se balader pour profiter du calme, de la verdure, et l’ambiance très typique.

La cathédrale de la Transfiguration

Elle arbore une architecture traditionnelle, avec ses bulbes bleus étoilés et un plus gros bulbe central doré…

cathédrale du monastère novospassky

 

intérieur de la cathédrale du monastère novospasskyComme dans la plupart des monastères, elle se visite et c’est vraiment le clou du spectacle !

Elle fut décorée au 17e siècle par les plus grands peintres de l’époque, et c’est vrai que c’est tout simplement magnifiques !

J’ai passé du temps à admirer les superbes fresques ! On n’en voit pas tous les jours des comme ça…

Photos encore une fois interdites, alors j’ai fait ce que j’ai pu, hum.

Dès l’entrée, le ton est donné, les couloirs comportent également de très belles fresques (hélas, je n’ai pas pu tout faire en photo, il y avait du monde…).

Avant de partir, ne manquez pas la cafétéria du monastère, qui dispose de produits locaux faits maison et à un prix dérisoire ! Miam les beignets à la cerise…

Le monastère propose également des étals de « produits monastiques », notamment des petites douceurs ou boissons !

étal pour la vente de produits monastiques

La vue sur le monastère depuis l’étang de Novospassky

Pour clore cette visite, vous pouvez aller admirer la vue sur le monastère depuis l’étang qui se trouve derrière. Hum, pas si simple à trouver, il faut le tour et traverser un square au centre de plusieurs immeubles (regardez sur le plan…).

L’étang et son petit espace de verdure constituent un autre havre de paix, au bord des quais de la Moskova, véritable autoroute urbaine !

Dommage que ce jour-là le vent empêchait le monastère de se refléter dans l’eau, mais c’était quand même joli. Une vraie image de carte postale !

vue sur le monastère novospassky depuis l'étang

vue sur les bulbes et le clocher du monastère novospassky

Le monastère de Saint-Pierre-d’en-haut, ou Vyssoko-Petrovsky.

monastère de Saint-Pierre-d'en-haut

Ce monastère est bien plus petit, mais surtout, plus central !

Bien que très ancien, les bâtiments actuellement visibles furent édifié entre la fin du 17e et le début du 18e siècle.

La reconstruction de ce monastère fut en partie financé par la puissante famille des Narychkine (dont est issue la mère de Pierre le Grand), à l’époque de l’apogée du baroque locale.

Son clocher en est d’ailleurs un bel exemple, et se repère de loin !

Le monastère était également fortifié, et on peut encore voir le mur d’enceinte donnant sur la rue.

La visite est libre de 7h à 19h.

Comment se rendre au monastère Saint-Pierre-d’en-haut

monastère saint-pierre-d'en-hautLe monastère est situé dans le quartier commerçant du Tverskoï, plus exactement sur la jolie rue Petrovka. Assez central donc, vous pourrez aisément le visiter lors d’une promenade à pied !

Découvrez également ma balade dans le quartier.

Si vous êtes un peu loin, vous pouvez descendre à la station Troubnaya, sur la ligne 10, à deux pas de là, ou aux stations Tversakaya ou Thekhovskaya, respectivement sur les lignes 2 et 9, et marcher une dizaine de minutes.

La visite

Le monastère était hélas en travaux (on se demande lequel ne l’est pas…), et la plupart des bâtiments étaient fermés !

Nous avons tout de même pu entrer dans l’église principale et découvrir au sous-sol une étonnante… cafétéria ! Oui, outre les prix assez sympathiques dans ce quartier quelque peu huppé, la décoration vaut le coup d’œil ! Comme quoi, pas besoin de se ruiner pour manger dans un beau cadre !

Le couvent de la Nativité

couvent de la nativitéUn peu moins connu, il est situé à quelques encablures du précédent, toujours au centre donc !

Edifié à la base en 1386 dans le Kremlin du Moscou, il fut déplacé (carrément…) environ un siècle plus tard. Ses bâtiments sont parmi les plus anciens de la capitale !

Il abritait lui aussi des dames de la noblesse, un peu à la manière de Novodievitchi.

En 1547, la plupart des bâtiments brûlèrent, et c’est Ivan le Terrible et sa femme qui financèrent les travaux de reconstruction. Ah, pas terrible pour tout, ce Ivan ! 😉

Comment se rendre au couvent de la Nativité

église du couvent de la nativité à moscouVous pouvez le visiter après (ou avant) Saint-Pierre-d’en-haut, c’est vraiment tout près !

La station de métro la plus proche est également Troubnaya sur la ligne 10, mais un peu plus loin, vous pouvez descendre à la station Kuznestsky Most (Кузнецкий мост) sur la ligne 7, puis remonter, la balade est sympa !

La visite

Hum, là encore… des travaux ! Impossible d’en faire le tour ! Nous avons tout de même pu entrer dans dans l’église de Notre-Dame-de-Kazan, à la jolie déco, et faire discrètement quelques photos…

Voilà, j’espère que ce petit « top 5 » vous a plu et surtout donné envie de découvrir les magnifiques monastères de Moscou. 😉

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Découvrez maintenant les plus belles églises de Moscou

Revenez à la page principale de Moscou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *