Les musées à Belgrade

Lors de notre séjour à Belgrade, nous avons profité d’une période de mauvais temps pour visiter deux musées : la résidence de la princesse Ljubica, et le musée de l’automobile. Malheureusement, la plupart des musées est fermée le dimanche après-midi et le lundi toute la journée, jours où il a plu en continu ! Nous avons donc privilégié la découverte des extérieurs tant qu’il ne pleuvait pas. Il nous faudra donc revenir pour visiter d’autres musées importants de la capitale serbe (tels que le musée des arts appliqués, le musée ethnographique… et surtout, le musée national, en travaux depuis des années et fermé quand nous y étions). L’entrée des musées de la ville étant de 200 dinars en 2015 (1,70 € environ), on aurait tort de s’en priver !

La résidence de la princesse Ljubica

Résidence de la princesse Ljubica à Belgrade

Résidence de la princesse Ljubica à Belgrade

Il s’agit d’un « konak », ou importante demeure dans les pays à domination ottomane. En raison de son importance, ce konak figure sur la liste des monuments culturels d’importance exceptionnelle de la République de Serbie et sur la liste des biens culturels de la Ville de Belgrade. Nous avons donc envie d’en privilégier la visite, ceci ne ressemblant en rien à ce qu’on peut trouver ailleurs (exception faite des autres pays des Balkans bien sûr, notamment à Plovdiv). Cette demeure fut construite entre 1829 et 1831, d’après une commande du prince serbe Miloš Obrenović pour sa femme Ljubica, et leurs deux fils. Le prince résidait plutôt dans sa demeure du parc Topčider (hors du centre), mais sa femme affectionna particulièrement cette maison. Il s’agit d’une des rares résidences de ce style encore debout à Belgrade.

Infos pratiques sur le site officiel.

La visite se fait sur deux niveau (en fait trois si on compte les expos temporaires dans le sous-sol). On peut donc y voir l’évolution et le mélange des styles dans les riches demeures en Serbie au XIXe siècle : certaines pièces présentent une décoration typiquement ottomane, avec notamment la présence de divans, tapis orientaux, etc ; alors que d’autres s’inspirent des tendances occidentales de l’époque. Dans le style ottoman, il n’y avait pas de fonction précise pour chaque pièce, on déplaçait les meubles selon le moment (pour recevoir des gens, dormir, manger, etc) alors que dans le style occidental on distinguait les salons des chambres, salle à manger, cabinets privés, etc.

La plupart des salles de type ottoman se retrouvent au rez-de-chaussée, avec notamment ce qui semble être la pièce privative de la princesse, qui comporte son petit hammam privé !

Sur chaque pallier (en bas et en haut) on retrouve une sorte de « salon » public donnant sur le jardin.

Le musée de l’automobile de Belgrade

Finalement seul musée ouvert le lundi (à notre connaissance, les horaires des musées n’étant pas toujours très clairs là-bas), il nous a permis de nous occuper par temps pluvieux, mais aussi de nous faire plaisir, car nous aimons bien ce genre de musées (nous avons pu en visiter plusieurs du même style). Celui-ci n’est pas bien grand, on y est resté 45 min environ, en prenant notre temps (et celui de faire des photos). La personne à l’accueil ne parle pas vraiment anglais, mais ça n’a pas été un problème !

On peut y voir de vieilles voitures de différentes marques et pays, notamment les voitures officielles du gouvernement de Tito.

Infos sur le site officiel

Retournez sur la page principale

Découvrez la gastronomie à Belgrade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *