Porto (Quais de la Ribeira et Vila Nova de Gaia)

Le Douro constitue un élément essentiel de Porto et son agglomération. Le centre s’est bâti non loin entre les quais et la cathédrale juchée sur une colline dominant le fleuve.

Il fut un axe de communication très important, voire vital pour la ville, reliant l’arrière-pays à la mer.

Porto est ainsi connu pour ses quais sur le Douro, dans le quartier de la Ribeira, ou « Cais da Ribeira« , classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. En face se trouve la ville moderne de Vila Nova de Gaia, constituante à part entière de l’agglomération.

Les quais de la Ribeira

Les quais, aux maisons colorées, ont fait l’objet de travaux de restauration ces dernières années, même s’il reste encore du boulot ! En effet, les façades ne sont pas toujours en très bon état…

Cela reste néanmoins une promenade agréable, d’où on peut jouir de la vue sur Vila Nova de Gaia en face. Par contre le quartier reste très touristique et donc cher pour ce qui est de la restauration, à éviter, donc.

Vues globales sur les quais de la Ribeira

On peut aussi visiter la « Casa do Infante » qui propose des expositions temporaires sur l’histoire de la ville. Pour le reste, on suggère surtout de se balader sur les quais et les rues derrière, et profiter de l’ambiance du quartier et du défilé des bateaux sur le Douro !

Vila Nova de Gaia

De l’autre côté du Douro se trouve donc Vila Nova de Gaia, ville à part entière, de plus de 300.000 habitants, mais dans les faits partie intégrante de l’agglomération de Porto.

C’est là que se trouvent tous les chais du vin de Porto. On peut y accéder par la ligne D du métro léger, qui nous laisse en hauteur pour bien admirer la vue sur Porto. On peut ensuite redescendre par un téléphérique (5€ le trajet simple, 8€ AR) ou bien comme nous, à pied !

Les vignobles se trouvent à une centaine de kilomètres en amont sur les rives du Douro. Les récoltes de raisins étaient traditionnellement acheminées par bateau, les « rabelos« , qui sont aujourd’hui purement décoratifs…

Le vin, coupé à l’eau de vie, fermente dans les caves de Vila Nova de Gaia, où le climat humide mais jamais froid, et tout de même assez chaud en été (avec modération…) lui confère son gout unique. Si la ville est en grande partie moderne, les rives du Douro comportent des bâtiments plus anciens et typiques, et on retrouve derrière quelques rues pittoresques.

Vila Nova de Gaia

Il est bien sûr possible de visiter une des caves. Nous avons opté pour celle de « Graham’s« , un peu plus loin (après une bonne montée…) mais moins touristique. Nous n’étions d’ailleurs que deux pour la visite commentée en anglais. Le tour de la cave se termine bien sûr par une bonne dégustation !

Au passage, nous noterons que les Français sont les premiers importateurs de Porto, viennent ensuite les Britanniques, puis les Belges (pour un si petit pays, ils en consomment beaucoup !). Attention, le Porto monte vite à la tête, j’en ai fait les frais…

Graham’s

 

Revenez à l’article principal

Découvrez le quartier de la rue Sainte-Catherine

2 Responses to Porto (Quais de la Ribeira et Vila Nova de Gaia)

  1. Virginie dit :

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *