Maquette Petrovskaya Aquatoria, Saint-Pétersbourg au 18ème siècle : photos, avis, horaires, prix

maquette-petrovskaya-aquatoriaLa maquette « Petrovskaya Aquatoria », située en plein cœur de Saint-Pétersbourg et à deux pas de l‘Ermitage, constitue une attraction aussi intéressante que ludique !

Cette grande maquette de 500 m² représente Saint-Pétersbourg et ses alentours au 18ème siècle.

Attention, ne confondez pas avec la « Grand Maket Russia » qui représente la Russie en miniature, et située bien plus loin en périphérie !

On plonge ainsi au cœur de l’histoire de la ville de Pierre, pour un aperçu de comment était la future ville des tsars lors de son premier siècle d’existence ! De quoi ravir petits et grands !

Horaires, tarifs, visite en photos et explications, suivez la souris ! 😉





Où se trouve la maquette Petrovskaya Aquatoria et comment y aller

panneau publicitaire pour la maquette petrovskaya aquatoriaLa maquette Petrovskaya Aquatoria à Saint-Pétersbourg est idéalement située au Malaya Morskaya Ulitsa, 4, à deux pas du musée de l’Ermitage et de la perspective Nevski.

Elle se trouve également à la sortie de la station de métro Admiralteïskaya (ligne 5), au dernier étage d’un centre commercial.

Pour y aller, suivez les panneaux ! Attention, il faut emprunter un petit ascenseur situé sur le côté, à l’entrée du centre commercial, pour rejoindre le 6e étage (en russe, soit le 7e pour nous !), ou alors prendre l’ascenseur principal et grimper d’un niveau à pied.

Rassurez-vous, tout est assez bien fléché ! 😉

Horaires de la maquette Petrovskaya Aquatoria

La maquette est ouverte tous les jours de 10 h à 22 h. De quoi occuper les froides soirées d’hiver ! 😉

Prix de la maquette Petrovskaya Aquatoria

  • Le prix du billet adulte est de 450 roubles en 2019
  • 250 roubles pour les enfants de 4 à 18 ans
  • 1050 roubles pour le billet « famille » : deux adultes et un enfant
  • 1250 roubles pour le billet « famille » : deux adultes et deux enfants
  • L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 4 ans
  • Un audioguide en français est proposé au prix de 150 roubles
  • Des jumelles sont également proposées pour 150 roubles par paire

Plus d’infos sur le site officiel (pas de version en français…)

Visite de la maquette Petrovskaya Aquatoria

plan de la maquette petrovskaya aquatoriaUne fois les tickets en poche, nous accédons à la grande salle où est disposée la maquette.

L’espace est divisé en huit parties distinctes. Dans le sens de la visite nous voyons donc

  1. L’Amirauté et ses alentours (place du Palais et Triangle d’or)
  2. La forteresse Pierre-et-Paul, berceau de la ville
  3. L’île de Kronstadt
  4. Le domaine d’Oranienbaum
  5. La forteresse de Peterstadt à Oranienbaum
  6. Le domaine de Peterhof
  7. L’île Vassilievski, la première urbanisée
  8. Le quartier de la Nouvelle-Hollande

Si vous n’êtes pas très familiers avec l’histoire de Saint-Pétersbourg, je vous recommande de prendre l’audio-guide, car aucune explication n’est fournie ! Seuls quelques écrans diffusent quelques vidéos avec du texte… en russe ! Heureusement pour moi, je commençais à assez bien connaître la ville pour me repérer, j’ai donc pu m’en passer.

Vous pourrez appuyer sur les boutons pour animer quelques scènes (quand ça marche, hum), plutôt sympa ! La nuit est également représentée à intervalle régulier.

L’Amirauté et le Triangle d’or

Le Triangle d’or

triangle d'or Nous commençons donc la visite par ce qui est aujourd’hui le cœur de Saint-Pétersbourg !

J’ai pu reconnaître le quai du palais sur les rives de la Neva (représentée gelée), où se dresse actuellement le palais d’Hiver et les autres bâtiments du musée de l’Ermitage.

En effet, à l’époque de Pierre le Grand, le palais n’avait pas tout à fait la même allure ! Il fallut attendre le règne de sa fille, Elizabeth Iere, pour l’édification du bel édifice baroque actuel, œuvre de l’architecte Rastrelli.

J’ai également reconnu le canal Moïka, et le début de la perspective Nevski, tracée sur ordre de Pierre le Grand mais encore peu urbanisée.

Comme souvent dans les maquettes, j’ai bien aimé les détails, et les petits personnages qui s’affairent !

Découvrez plus de détails sur le Triange d’Or à notre époque

L’Amirauté

l'Amirauté et son quartierL’Amirauté, aujourd’hui symbole de la ville, était à l’époque bien différente ! Donnant directement sur la Neva, on y trouvait surtout un chantier naval !

Le bâtiment était également entouré par un canal, aujourd’hui disparu et remplacé par un jardin !

Les alentours étaient encore peu urbanisés, même si on peut voir quelques maisons et une petite église.

A vous de vous amuser à replacer les monuments actuels !

Découvrez l’Amirauté et son quartier de nos jours

La forteresse Pierre-et-Paul

maquette de la forteresse Pierre et PaulC’est là que tout commença ! Berceau de la ville, une forteresse fut érigée sur l’île aux lièvres bien avant que Pierre Ier ne décida de créer une ville ex-nihilo et d’en faire sa capitale !

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est la plus ancienne de la ville et abrite désormais la nécropole impériale, y compris les tombeaux de la famille Romanov.

Les monuments actuels sont bien présents, ainsi que plein de petits personnages. Aie, on voit des prisonniers (la forteresse abritait une prison) allant à l’échafaud !

On se rend en tout cas mieux compte de la forme de la forteresse (inspirée par celles de notre Vauban), comme si nous prenions de la hauteur. Sympa !

Découvrez la forteresse Pierre-et-Paul actuelle

Kronstadt

maquette-kronstadtL’île de Kotline, dans le golfe de Finlande, actuellement reliée à la terre ferme par deux ponts, abritait à l’origine une forteresse militaire et deux palais.

Il s’agissait de défendre la future capitale des invasions suédoises, les ennemis jurés de Pierre le Grand !

Il était prévu d’y construire ce qui devait être le plus grand phare du monde (le tsar avait la folie des grandeurs !), mais le projet n’aboutit pas.

On peut voir les fondations sur la maquette, ainsi qu’un grand bassin pour les navires.

Le domaine d’Oranienbaum et Peterstadt

Palais d’Oranienbaum

maquette-orianenbaumCe grand domaine fut offert par Pierre le Grand à son fidèle ami, Alexandre Menchikov, sur la rive sud du golfe de Finlande.

Ce dernier, aimant le luxe, fit bâtir un somptueux château dans le style du « baroque pétrovien » de l’époque. Il y donnait de grandes réceptions ! La construction s’étala de 1710 à 1725.

Idéalement situé entre Saint-Pétersbourg et l’île de Kronstadt, Pierre le Grand y venait régulièrement.

Il était en effet plus pratique de se rendre sur l’île depuis les rives du domaine. Un canal fut d’ailleurs creusé exprès !

Le palais passa aux mains du futur Pierre III (époux de Catherine II), après son arrivée d’Allemagne, où il grandit. Il le fit en parti reconstruire dans le style baroque en vogue à l’époque, par Rastrelli.

N’ayant pas encore eu l’occasion de voir ce palais de mes propres yeux (oui, il existe toujours et se visite), j’ai apprécié ce petit avant-gout ! 😉

Peterstadt

maquette-peterstadtC’est Pierre III qui ajouta la forteresse de Peterstadt (la « ville de Pierre » en allemand, évoquant le nom de Saint-Pétersbourg…), dont il ne reste aujourd’hui que quelques ruines ! Elle fut édifiée en 1759 et 1762.

On y trouvait un camp d’entrainement militaire, dirigé par le futur Pierre III en personne !

La maquette présente également le village jouxtant la forteresse, et en se penchant un peu on peut en voir les habitants et leurs activités ! J’ai bien aimé cet aspect !

Le domaine de Peterhof

maquette-peterhofCe domaine, également situé sur les rives du golfe de Finlande, est aujourd’hui un des plus visités aux alentours de Saint-Pétersbourg !

Résidence d’été de Pierre le Grand, la façade du Grand Palais fut entièrement remodelée par l’architecte Rastrelli, sous le règne d’Elisabeth Ière. C’est d’ailleurs lui qui dessina le palais d’Hiver !

Le domaine est surtout célèbre pour ses fontaines, grandioses, originales, voire « cachées ».

La maquette permet de se rendre compte de l’ampleur des jardins et d’obtenir une vision « aérienne ».

Ayant visité ces jardins, j’ai vraiment pris plaisir à les découvrir sous un autre angle !

Découvrez les superbes jardins de Peterhof et leurs fontaines

L’île Vassilievski

maquette-ile-vassilievskiCette île, située de l’autre côté de la Neva et reliée aujourd’hui par deux ponts, fut en fait la première urbanisée ! En effet, c’est elle que Pierre le Grand choisit pour abriter le centre administratif de sa nouvelle capitale.

Elle devait être parsemée de canaux, à l’image d’Amsterdam, ville qu’admirait profondément le tsar.

Hélas, le terrain étant trop marécageux, et la Neva trop capricieuse pour y acheminer les marchandises et matériaux de construction (pas de pont fixe et solide à l’époque…) on abandonna cette idée.

La pointe de l’île et les rives de la Neva furent tout de même urbanisées et on peut encore y voir aujourd’hui des monuments importants !

maquette-palais-menchikovLa maquette montre surtout le beau palais Menchikov, bien plus grand alors, et surtout ses jardins, aujourd’hui disparus, qui occupaient une bonne partie de l’île !

Le palais donnait directement sur un embarcadère de la Neva, et la plupart des cérémonies officielles s’y déroulaient. Il appartenait lui aussi à Alexandre Menchikov, gouverneur de la ville.

A côté, on distingue un petit canal existant à l’époque, le Gostiny Dvor (cour des marchands), les douze collèges, et la Kunstkamera (aux couleurs différentes !). Tous ces bâtiments existent encore aujourd’hui !

Plus loin, la pointe de l’île abritait le port marchant principal de Saint-Pétersbourg. Un vrai plongeon dans l’histoire, surtout quand on a arpenté le coin !

Découvrez l’île sous sa forme actuelle

Visitez également le palais Menchikov

La Nouvelle-Hollande

maquette de la nouvelle hollandeNous finissons avec le quartier de la Nouvelle Hollande ! Il fut ainsi nommé car il imitait l’architecture en brique d’Amsterdam. On y trouvait un chantier naval et un entrepôt de bois pour la construction des navires.

Aujourd’hui le coin a bien changé mais certains bâtiments sont toujours là et en pleine ré-habilitation !

La maquette montre également une violente scène d’inondation à Saint-Pétersbourg. En effet, les crues de la Neva étaient fréquentes jusqu’à peu (depuis la création d’un barrage très controversé inauguré en 2011).

C’est très réaliste ! Cela nous montre aussi que si Saint-Pétersbourg est une belle ville, elle demeura pendant des siècles dangereuses et sa construction se réalisa dans la douleur et la mort !

Avis de la souris

Je dois avouer que j’ai vraiment apprécié ma visite de la maquette Petrovskaya Aquatoria ! Lors de ce deuxième séjour dans la ville, j’avais très envie de visiter cet endroit quelque peu insolite.

En effet, en tant que petite souris, j’ai gardé mon âme d’enfant et j’aime bien les maquettes ou les miniatures (plus à ma taille, hum).

De plus, étant très intéressée par l’histoire de Saint-Pétersbourg et commençant à connaître la ville, je trouvais que cela faisait d’une pierre deux coups !

En effet, plus qu’une simple maquette, on peut également la comparer à un musée d’histoire de la ville, qui reconstitue l’aspect de la capitale des tsars lors de son premier siècle d’existence.

On peut ainsi voir son évolution, essayer de replacer les monuments actuels, se réparer, et donc apprendre des choses tout en s’amusant ! J’y ai personnellement passé deux heures, et je n’ai pas vu le temps passer !

Je conseille donc cette activité, avec ou sans enfants ! 😉

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Découvrez la cathédrale Saint-Isaac, à deux pas de là

Retour à l’article principal sur Saint-Pétersbourg

2 Responses to Maquette Petrovskaya Aquatoria, Saint-Pétersbourg au 18ème siècle : photos, avis, horaires, prix

  1. Bournot Jean-Claude dit :

    merci pour ces belles photos ;je projete un voyage sur st Petersbourg en juillet de cette année , je connais Moscou j’y est passé 6 jours l’année derniere, cette fois ci st Petersbourg et la Carélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *