TOP 10 des incontournables de Saint-Pétersbourg

vue sur saint-pétersbourgSaint-Pétersbourg, ancienne capitale de l’Empire russe, ville des tsars, et la plus touristique des villes russes, n’a pas fini de vous éblouir par sa beauté et ses monuments !

Ville très riche historiquement parlant, quelques jours ne suffisent pas pour bien la découvrir, mais je vous propose mon TOP 10 des « incontournables » à ne pas rater pour un premier séjour.

Suivez la souris, spécialiste de la Russie !





Mon TOP 10 des « incontournables »

  1. Baladez-vous en bateau pour découvrir la Neva et les canaux, aux beaux jours
  2. Découvrez le Triangle d’or, plus beau quartier de la ville : de la place du palais à la Fontanka
  3. Arpentez la perspective Nevski, plus belle avenue de la ville
  4. Baladez-vous le long des canaux
  5. Découvrez les trésors du musée de l’Ermitage, sans oublier le bâtiment de l’état-major et ses chefs-d’œuvre impressionnistes
  6. Admirez l’architecture et les fresques de la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé
  7. Découvrez la cathédrale Saint-Isaac et sa superbe vue sur la ville
  8. Visitez la forteresse Pierre-et-Paul, berceau de la ville
  9. Rendez-vous sur l’île Vassilievski et ses célèbres colonnes rostrales pour découvrir les plus belles vues sur la Neva
  10. Plongez au cœur de l’aristocratie russe au palais Youssoupov de la Moïka, où Raspoutine fut assassiné

 

Balade en bateau sur la Neva et les canaux

saint pétersbourg balade en bateauVille sur l’eau, un tour en bateau s’impose ! Ce ne sont pas les offres qui manquent et ce peut être une bonne façon de découvrir la ville surtout si vous disposez d’un temps limité.

Il existe plusieurs parcours même si la plupart des bateaux passent derrière Saint-Sauveur, suivent la Moïka jusqu’à l’Ermitage et effectuent ensuite un tour sur une partie de la Neva, contournant la forteresse Pierre-et-Paul et vous offrant une très belle vue sur le palais d’hiver.

Les prix sont plus ou moins identiques partout : 700 roubles (soit environ 10 euros), pour une durée d’environ 1 h 10. Certaines croisières vont jusqu’à 1 h 50 et peuvent être un peu plus chères. Il existe également une croisière de nuit pour la levée des ponts, et d’autres parcours sur la Neva. Un dîner-croisière sur le fleuve est également possible ! Bon à vous de choisir !

Découvrez le parcours en détails et photos

Baladez-vous dans le « Triangle d’or »

Partie la plus prestigieuse de Saint-Pétersbourg où on retrouve la place du Palais, la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé mais aussi le musée d’art russe, le Champs-de-Mars et le superbe jardin d’été.

Si Saint-Pétersbourg n’est pas la ville la plus verdoyante qui soit, ce jardin à la française (avec quelques éléments « à l’anglaise ») vaut vraiment le détour pour ses belles fontaines.

Bien sûr, un des quartiers les plus touristiques mais les Pétersbourgeois prennent plaisir à y flâner aussi !

Allez également voir l’Amirauté un peu plus loin !

Découvrez la balade en détails et photos

La perspective Nevski (Nevski Prospekt)

Il s’agit de l’avenue historique la plus animée et commerçante de la ville, qui relie l’Amirauté à la Laure Saint-Alexandre-Nevski (d’où le nom) sur 4 km.

Le plus intéressant se concentre à l’ouest de l’avenue, plus ou moins jusqu’à la Fontanka. Bon, j’ai exploré le reste, et au final tout est beau !

Outre la grandiloquente Notre-Dame-de-Kazan et sa colonnade imitant Saint-Pierre-de-Rome (rien que ça !) et quelques autres petites églises non-orthodoxes, on y trouve un bel alignement d’immeubles néo-classiques, éclectiques, Art nouveau… De quoi s’en mettre déjà plein les yeux !

Ne manquez pas le bel immeuble Art Nouveau « Singer » et l’épicerie fine Elisseïev, elle aussi Art nouveau. Une pause gâteau est recommandée !!

C’est ici que bat le cœur de la ville, pour une animation quasi constante, où se mêlent locaux et touristes. La plus belle avenue du monde, assurément !

Découvrez mon article détaillé

Balade le long des canaux

Et oui, Saint-Pétersbourg en plus d’être belle a la particularité d’être édifiée entre îles et canaux.

Le centre historique en comporte trois parallèles et traversant tout le centre, ainsi que leurs bras. De quoi effectuer de belles balades et se dégourdir les jambes, surtout lorsqu’ils serpentent !

C’est sans doute le long de ses canaux que la ville présente le plus de charme, proposant de belles balades romantiques et assez tranquilles !

J’ai bien aimé me promener sur la Moïka, dans sa partie la plus centrale entre Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé et l’Ermitage, et mention spéciale à la partie sud du Griboïedov, entre la place Sennaya et Saint-Nicolas-des-Marins. D’ailleurs non loin de là ne ratez pas le célèbre Mariinsky !

Enfin globalement j’ai aimé toutes mes balades au bord des canaux (oui, je les ai presque tous parcourus en entier !). Par soleil ou par temps plus gris, à chaque ambiance son charme !

Découvrez les plus belles balades au bord des canaux

Le musée de l’Ermitage

Ermitage Saint-PétersbourgQui n’en a pas entendu parler ? Plus grand musée de Russie, deuxième plus grand musée au monde derrière le Louvre (rien que ça…) et premier pour le nombre d’objets exposés, l’Ermitage fait rêver tous les fans d’art !

Impossible de tout voir en une seul visite bien sûr, il faudra faire des choix.

Le premier étage est la partie la plus visitée, avec les salles d’apparat, une riche collection de peintures italiennes, hollandaises, flamandes, françaises, les arts décoratifs… Que de chefs-d’œuvre !

Même si la peinture vous laisse de marbre, sachez que l’Ermitage se visite avant tout pour la beauté de ses salles, comme un palais : c’était celui des Tsars jusqu’en 1917 !

En face du palais d’Hiver, le bâtiment de l’État-major abrite désormais les collections plus récentes, notamment les peintures impressionnistes.

Le billet combiné vous donne accès à l’ensemble des collections, mais elles peuvent également se visiter séparément.

Peut-être verrez vous un des 50 chats qui peuplent les sous-sols et l’extérieur du palais depuis le règne de Catherine II au 18e siècle… (heureusement, ils ne m’ont pas vue !)

Découvrez les plus belles salles de l’Ermitage et toutes les infos pratiques

Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé

Saint-Pétersbourg comporte plusieurs belles cathédrales et églises, mais celle-ci reste ma préférée !

La plus caractéristique du style russe, édifiée au XIXe siècle, avec ses magnifiques bulbes colorés. Majestueusement posée au bord d’un canal, une véritable image de carte postale, et sans doute la plus connue de la ville !

Ne manquez pas de la visiter, l’intérieur est totalement recouvert de mosaïques, pour le grand plaisir de nos yeux !

Vraiment magnifique, si vous devez n’en choisir qu’une celle, ce doit être celle-là ! Vous ne le regretterez pas, parole de souris !

Découvrez mon article détaillé

La cathédrale Saint-Isaac et son panorama sur la ville

Il s’agit là de la troisième plus grande église en Europe, derrière Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul de Londres, rien que ça !

Si l’extérieur semble plutôt austère et un peu mastoc rappelant le Panthéon à Paris (on est loin des beaux bulbes colorés), l’intérieur lui en met plein la vue !

Très richement décoré de marbre, jade, lapis-lazuli, malachite, c’est vraiment très impressionnant ! Je ne peux que vous la conseiller.

Si la météo est clémente (hum, jamais gagné en Russie), n’hésitez pas à grimper sur la colonnade pour jouir de la magnifique vue panoramique sur la ville !

En effet, Saint-Pétersbourg étant une ville plate, les points de vue en hauteur sont plutôt rares, et celui-ci est sans doute le plus beau. Une occasion en or…

Découvrez la cathédrale et son panorama

La forteresse Pierre-et-Paul

Souvent citée en premier dans les guides, il s’agit du berceau de la ville, là où Pierre le Grand érigea une première forteresse.

Aujourd’hui, lieu très touristique, on y trouve l’église des Saints-Pierre-et-Paul qui abrite la nécropole impériale, une ancienne prison ainsi que différents petits musées.

L’entrée dans l’enceinte de la forteresse est gratuite et je me suis en fait contentée cette fois de m’y balader à la tombée du jour.

Le style architectural des bâtiments ne représente pas du tout la ville, la cathédrale elle-même affichant un baroque très autrichien !

Sa flèche est un autre symbole de la ville, constituant avec ses 123 mètres le monument le plus haut de Saint-Pétersbourg.

Découvrez la forteresse en détails

L’île Vassilievski et ses colonnes rostrales

pointe de l'île vasslievskiL’île Vassilievski fut la première urbanisée, et fut pensée pour être le centre administratif de Saint-Pétersbourg. Le terrain étant finalement trop marécageux, cette idée fut abandonnée.

On y trouve encore les plus vieux bâtiments de la ville, tels que le palais Menchikov, et la Kunstkamera. Ce musée d’anthropologie abrite l’insolite cabinet de curiosités de Pierre-le-Grand et ses  fétus malformés présentés dans des bocaux !

Mais c’est surtout pour la pointe de l’île et ses colonnes rostrales que les touristes se pressent ! En effet, de là, on obtient une superbe vue sur les quais de la Neva, notamment le quai du palais juste en face.

Il s’agit de la meilleure vue sur le palais d’Hiver et autres bâtiments de l’Ermitage! A voir de jour comme de nuit…

Ne manquez pas non plus de vous baladez le long du quai de l’Université, pour encore une fois profiter de la vue sur la Neva. Et bien sûr, n’oubliez pas de vous promenez également en face, pour obtenir de jolis points de vue sur l’île !

Découvrez mon article sur l’île

Le palais Youssoupov de la Moïka

théâtre du palais YoussoupovSaint-Pétersbourg comporte plusieurs palais à visiter, mais s’il y en a bien UN à ne pas manquer, c’est le palais Youssoupov !

Ce beau palais offre un style éclectique typique de la fin du 19e et début du 20e siècle, et nous plonge directement dans la vie d’une famille aristocratique de l’époque !

Vous y découvrirez des salles d’apparat toutes plus belles les unes que les autres, notamment un théâtre privé ! Sans parler du superbe salon mauresque, unique en ville !

Il s’agit également du lieu d’assassinat de Grigori Raspoutine en 1916, dont la scène est reconstituée dans les caves du palais.

Découvrez le palais en détails et photos

salon mauresque du palais Youssoupov

Bonus : les domaines de Peterhof et de Tsarkoye Selo

Si la ville de Saint-Pétersbourg regorge de merveilles, ses alentours offrent aussi de quoi se mettre sous la dent ! Impossible de tout voir en un court séjour, mais deux domaines se démarquent.

Les jardins et le palais de Peterhof

Considéré comme le « Versailles russe », celui de Pierre le Grand, le domaine est réputé surtout pour son parc à fontaines.

Celles-ci ne fonctionnant qu’en saison (quand il gèle cela marche moins bien !), impossible d’en faire l’impasse lors d’un séjour estival dans la capitale.

Les fontaines sont superbes et toutes différentes, surtout les insolites fontaines-surprises qui arrosent les passants (!), et le grand canal est majestueux ! J’ai beaucoup aimé.

Il est également possible de visiter le château et quelques pavillons, mais cela s’avère compliqué : peu de créneaux horaires pour voyageurs individuels et les photos étaient interdites jusqu’à il y a peu.

Tout savoir sur Peterhof et ses fontaines

Le palais de Catherine à Tsarkoye Selo

@Alex ‘Florstein’ Fedorov CC BY-SA 4.0

Un autre « Versailles » russe assurément ! Celui de Catherine la Grande cette fois… Magnifique palais où vécut la célèbre tsarine et ses successeurs, c’est le plus visité de Russie! 

Alors certes c’est beau, mais comme Versailles, c’est envahi de touristes, et surtout de troupeaux de Chinois, alors j’ai passé mon tour pour cette fois. Verdict hors saison !

A voir aussi…

Selon le temps que vous restez, vous aurez l’occasion et l’envie d’en voir plus (ce que je vous recommande chaudement !), voici une petite liste non-exhaustive. N’hésitez pas à cliquer sur les liens pour en savoir plus !

Les églises et cathédrales

notre-dame-de-vladimir à Saint-Pétersbourg

Notre-Dame-de-Vladimir

Saint-Pétersbourg comporte plusieurs églises intéressantes ! Si Saint-Sauveur et Saint-Isaac sont les deux incontournables, rien n’empêche de visiter les autres !

  • Saint-Nicolas-des-marins : cette belle église baroque toute bleue et blanche est située au croisement de deux canaux, et offre une belle image de carte postale !

  • Notre-Dame-de-Kazan : autre église imposante située sur la perspective Nevski, vous passerez sans doute devant, alors, profitez-en !

  • Notre-Dame-de-Vladimir : située dans le même quartier que l’appartement-musée de Dostoïevski, elle offre un savoureux mélange de baroque et néo-classique, et après l’église bleue, voici une église jaune !

  • Grande Synagogue chorale : pourquoi ne pas visiter la synagogue de Saint-Pétersbourg ? Il s’agit de la deuxième plus grande après celle de Budapest. De plus, sa visite est gratuite !
  • La Mosquée : située à deux pas de la forteresse Pierre-et-Paul, vous pourrez également admirer cette jolie mosquée au style inspiré de celles d’Asie centrale. De quoi se dépayser !

Couvents et monastères

  • La Laure Alexandre-Nevski : il s’agit d’un important monastère orthodoxe, situé un peu hors du centre mais facilement accessible en métro. Très verdoyant, voilà un bon moyen de plonger au coeur de la vie pétersbourgeoise, loin de l’agitation de la ville.
  • L’ancien couvent de Smolny : on vient surtout admirer la beauté de son architecture baroque, là encore tout en bleu et blanc. Ça vaut le coup d’œil !

Découvrez mon top des églises de Saint-Pétersbourg

Saint Petersbourg couvent Smolny

Cathédrale de Smolny

Les palais

Si le palais Youssoupov fut mon préféré, il est également possible d’en visiter d’autres !

  • Le palais Menchikov : le plus ancien de la ville, il date de l’époque de Pierre le Grand. Il arbore un style hollandais et français. De quoi changer un peu, et l’occasion d’en apprendre plus sur la vie de l’époque. Pratique, le billet de l’Ermitage permet de le visiter sans autre supplément.
  • Le palais Stroganov : probablement un des plus jolis palais du centre de Saint-Pétersbourg, situé sur la perspective Nevski. Un billet combiné avec le musée russe permet de le visiter, ainsi que le palais de marbre et le château des ingénieurs, tous deux situés en plein centre.

Découvrez les palais de Saint-Pétersbourg

palais stroganov

palais Stroganov

Les musées

Fans de musées ? Il n’y a heureusement pas que l’Ermitage à Saint-Pétersbourg ! Vous aurez de quoi vous occuper (pratique pour les jours de pluie, hum)

  • Le musée Russe : si l’Ermitage présente l’art européen et asiatique, le musée Russe présente donc… l’art russe ! Vous y découvrirez les différents courants de peinture et sculptures du pays, du Moyen-Âge, avec les icônes, jusqu’au milieu du 20e siècle. Une partie est également dévolue aux arts et traditions populaires.
  • Le musée Fabergé : pas besoin de présenter les célèbres œufs de Karl Fabergé ! Ce musée, situé dans un très joli palais, en propose huit ! Vous pourrez également y admirer des objets d’art décoratif russe de la fin du 19e siècle.
  • La Kunstkamera et son musée anthropologique : drôle de nom n’est-ce pas ? Cet étrange musée abrite l’ancien cabinet de curiosités de Pierre le Grand. On y découvre toutes sortes de bizarreries… Il est présenté au sein du musée anthropologique, qui présente les différents peuples du monde.
  • Le musée ethnographique russe : il présente les différents peuples de Russie et du Caucase, à l’aide de reconstitutions de leurs habitats traditionnels, objets du quotidien, artisanat local, etc. Et oui, le plus grand pays du monde abrite une grande diversité de peuples aux cultures différentes !
  • Le musée Erarta d’art contemporain : situé sur l’île Vassilievski, il ravira les fans d’art contemporain. Une bonne continuation au musée Russe !

oeuf de Fabergé

La maquette Petrovskaya Aquatoria

Pour changer un peu des musées ou palais, cette maquette de 500 m2 a l’intérêt de présenter la ville et ses alentours selon leur aspect au 18e siècle. De quoi s’amuser tout en s’instruisant ! J’ai bien apprécié ma visite et je recommande !

Bien sûr, si vous voyagez avec des enfants, cela peut-être un agréable moment en famille !

Découvrez la maquette en détails

l'Amirauté et son quartier

Combien de temps pour visiter les « incontournables » de Saint-Pétersbourg ?

Si vous vous contentez des essentiels, comptez 4 jours pleins dans la ville, et un ou deux jours de plus pour les alentours. Bien sûr, cela ne suffira pas à découvrir tous les trésors de la ville, mais ce sera un début !

N’hésitez donc pas à rester un peu plus longtemps…

Découvrez également mon programme pour planifier votre voyage selon le nombre de jours, et toutes les infos pratiques (budget, comment y aller, visa, où loger, etc)

Quand partir visiter Saint-Pétersbourg ?

Un climat pas toujours agréable !

La Russie subit un climat continental avec de fortes variations de températures selon les saisons. Si vous souhaitez voir la ville aux beaux jours, et profiter d’une balade en bateau, des parcs et des fontaines de Péterhof, privilégiez la période de fin mai à début octobre !

Saint-Pétersbourg attire pour ses célèbres nuits blanches, qui ont lieu de début juin à mi-juillet environ, culminant le 21 juin, jour du solstice d’été.

Mais la météo reste instable et relativement pluvieuse à cette latitude, et vous ne serez pas seuls à en profiter, c’est la période de fréquentation touristique maximale… Enfin n’oubliez pas votre masque pour dormir, il ne fait pas nuit et les rideaux épais sont méconnus à l’Est ! 😉

Si la Russie sous la neige vous fascine, alors privilégiez les mois de janvier et février, durant lesquels la neige est presque assurée. Mais la durée du jour est limitée, et couvrez-vous bien : si les températures connues en 1812 sont devenues rares, il fait habituellement entre 0 et -15°, mais descendre à – 25° n’est pas rare !

La période de Noël a également son charme, avec ses illuminations et ses marchés de Noël, mais la neige n’est plus garantie fin décembre, et n’oubliez pas que les Russes fêtent surtout le 1er janvier puis le Noël orthodoxe le 7 janvier, le 25 décembre est un jour comme les autres et n’est pas férié en Russie ! 

Si l’automne a le charme des splendides couleurs des arbres, de fin septembre à fin octobre, en revanche évitez absolument le printemps, qui n’a rien d’agréable en Russie. C’est le dégel, vous pataugerez dans la boue, sans la beauté de la neige de l’hiver ni le soleil, la verdure et le durée du jour de l’été !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *