Transports à Budapest : comment se déplacer en métro, tramway, ou dans les gares

La capitale de la Hongrie offre un vaste réseau de transports. Ils sont assurés par quatre lignes de métro, dont une ligne automatique, de nombreuses lignes de tramway, de trolleybus et de bus ainsi que quatre lignes fluviales de bateau-bus sur le Danube (en saison) et un réseau ferroviaire de banlieue.

Ce réseau est complété par d’autres moyens de transports plus insolites ! Il existe même un petit musée méconnu situé sur un « quai mort » du métro… Petite présentation des transports à Budapest avec la souris ! 😉





Métro de Budapest

Le réseau de métro comporte quatre lignes, qui présentent l’intérêt d’être très différentes les unes des des autres.

Le Földalatti

Métro et trains suburbains de Budapest

Plan du réseau de métro et de train de banlieue de Budapest. Réalisé par Somebody (licence Creative Commons 3.0)

La ligne 1 est ouverte en 1896 et fait de Budapest la seconde ville d’Europe possédant un métro après Londres, et la première d’Europe continentale.

Le Milleniumi Földalatti Vasút (« Chemin de fer souterrain du Millénium ») est inauguré par l’empereur d’Autriche François-Joseph, par ailleurs roi de Hongrie, et célèbre le millénaire du pays.

La ligne se présente comme un tramway souterrain, avec un matériel électrique de gabarit réduit et circulant juste sous la chaussée. Les escaliers extérieurs mènent directement aux quais dans chaque direction, il n’existe pas de salle d’échange intermédiaire.

La ligne est prolongée d’une station en 1973 tandis que la station du zoo est fermée.

Le Földalatti, long d’un peu plus de quatre kilomètres, n’a connu quasiment aucune autre évolution, hormis sa rénovation au milieu des années 1990. Aujourd’hui, la ligne figure au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Les lignes 2 et 3 du métro  : l’ère soviétique




Il faut attendre le lendemain de la Seconde Guerre mondiale et une forte croissance démographique pour voir mises en chantier deux autres lignes.

La Hongrie étant alors sous étroit contrôle soviétique, c’est un réseau de ce type qui est réalisé, similaire à d’autres mis en chantier à la même époque (Leningrad/Saint-Pétersbourg, Kiev, Prague…). Il est doté de vastes stations profondes et d’un matériel uniforme à grand gabarit.

Le premier tronçon de la ligne 2, est/ouest, est mis en chantier dans les années 1950. Mais il ouvre seulement en 1970 après de nombreuses difficultés de financement et même un arrêt des travaux faute de moyens. Il est suivi en 1972 par un second tronçon, réalisant la première traversée sous-fluviale de la ville. La ligne 3, nord/sud, est à son tour ouverte en 1976.

La ligne 4 du métro

Il faut attendre encore près de 40 ans pour voir inaugurée une nouvelle ligne ! La ligne 4, orientée sud-ouest/nord-est, ouvre en effet en mars 2014 après huit années de travaux.

Elle présente la particularité d’être à pilotage automatique intégral, même si les rames équipées de loges de conduite, un « conducteur » assurant – pour le moment – la surveillance de la marche.

Le musée du métro de Budapest

Budapest possède un petit musée méconnu : le musée du métro, situé sur un quai « mort » (désaffecté) de la station centrale Deák Ferenc tér.

Il fut aménagé en 1975 à l’emplacement du terminus du Földalatty avant qu’il ne soit remodelé lors de la construction des autres lignes. Ce petit musée présente du mobilier ancien préservé, des panneaux (en hongrois et en anglais, ouf !) et objets d’exposition sur la construction du réseau.

Mais il abrite surtout deux motrices préservées en état de marche du Földalatti, à bord desquelles on peut monter. Elles comportent encore des voyageurs d’époque à leur bord ! Bon, je vous rassure, ce sont des mannequins de cire ! 😉

Le musée a été modernisé en 1996 à l’occasion du centenaire du réseau.

Horaires et tarifs

En 2018, ce musée est ouvert tous les jours sauf le lundi et le 1er novembre, de 10 h à 17 h.

Le tarif d’entrée est resté symbolique (350 HUF soit à peine plus d’un euro), mais si vous souhaitez réaliser des prises de vue, il faut ajouter l’éventuel droit photo de 500 HUF (et oui !).

L’entrée étant relativement difficile à dénicher dans le méandre des couloirs, n’hésitez pas à demander le chemin au personnel de la station ! Page officielle du musée ICI (en anglais).

Le musée des transports urbains à Szentendre

Il existe par ailleurs un autre musée, bien plus excentré : le musée des transports urbains. Ouvert en 1992, il présente l’histoire des transports urbains de Budapest et des autres principales villes du pays ainsi que des bus, trolleybus et tramways préservés.

Ce musée se situe à Szentendre, à environ 20 km au nord de Budapest. Il se situe à côté de la gare, dans un ancien dépôt de la ligne de banlieue qui relie ces deux villes. Le musée se visite aux même horaires et conditions que le musée du métro, mais uniquement d’avril à octobre inclus (voir ICI).

Une visite virtuelle (bien faite, à voir en plein écran) est accessible ICI.

Nous n’avons pas eu le temps de nous y rendre tant Budapest a d’autre à offrir. Mais Szentendre présentant par ailleurs un intérêt touristique évident, ce sera la destination d’une prochaine visite ! 🙂

Tramway de Budapest

La ville possède par ailleurs en surface un vaste réseau de tramways quadrillant la ville. Il compte près de trente lignes (empruntant parfois les mêmes voies) et est complété par de nombreuses lignes de bus et quinze lignes de trolleybus. Il existe également des circulations spéciales de tramways historiques.

Les gares de Budapest

Budapest compte trois gares principales : Keleti, la gare centrale principale,  Nyugati, ou gare de l’Ouest (les deux plus belles) et enfin Deli ou gare du Sud, dotée d’un bâtiment moderne.

S’ajoutent des gares de banlieue sur les cinq lignes du réseau ferroviaire suburbain, dont certaines en impasse comme la gare de Batthyány tér, origine de la ligne de banlieue H5 menant à Szentendre.

Les autres lignes de Budapest

Il faut mentionner en outre les lignes à tarification spéciale : le funiculaire (présenté dans l’article consacré à Buda), le train à crémaillère, le « train des enfants » et même un télésiège !

Mais faute de temps pour tous les emprunter, tant il y a à faire dans cette ville et certaines lignes étant situées sur les hauteurs à l’ouest, loin du centre, la suite de l’article viendra lors de notre prochain séjour ! 😉

Vous trouverez le site officiel de la compagnie de transports (BKK) ICI (en anglais) et la gamme complète des tarifs sur cette page (en anglais).

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Revenir à la page principale

6 Responses to Transports à Budapest : comment se déplacer en métro, tramway, ou dans les gares

  1. PHILIPPE (TOTO)LARAQUE dit :

    PETITE SOURIS GLOBE TROTTEUSE
    VOUS AVEZ VRAIMENT FAIT UN TRAVAIL DE TITAN ET PLUS JE LIS PLUS JE SUIS ÉDIFIÉ SUR LES ENDROITS. VOTRE SITE EST SUPERBE ET TELLEMENT SIMPLE A COMPRENDRE. VOUS AVEZ PENSÉ A TELLEMENT DE CHOSES QU’IL N’Y A PRESQUE PLUS DE QUESTIONS A SE POSER. MERCI BEAUCOUP POUR CE TRAVAIL COLOSSAL.
    PHILIPPE (TOTO) LARAQUE

  2. Guilaine dit :

    Bonjour,

    je voulais savoir s’il était facile de trouver des stationnements payants et facilement accessibles dans le secteur du blvd Andrassy ou dans ce secteur de Budapest

    merci

    • Miranda dit :

      Bonjour,

      Ne voyageant que rarement en voiture cela ne fait pas partie des choses auxquelles nous faisons attention. On peut se garer dans les rues mais comme en France stationnement limité à 2h et assez cher, pour des parkings souterrains ou longue durée je n’en sais rien. Cordialement

  3. FLEURY Maurice dit :

    Bonjour
    Merci de votre documentation sur les transports a budapest tres bien faite
    je cherche un guide francophone pour visiter budapest,je dispose de 1jour et demi
    pouvez me tuyauter
    merci de votre générosité
    Maurice
    un ptit vieux

    • Miranda dit :

      Bonjour et merci ! En ce qui concerne les guides nous n’avons pas utilisé ce genre de services, mais je suis en contact avec l’agence TripConnexion qui propose des guides selon un projet personnalisé, vous pouvez leur écrire en précisant venir de ma part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *