Que voir et visiter à Třebíč en Moravie : son patrimoine juif et sa basilique romane

vue sur la ville de TrebicTřebíč (prononcé Trchebitch, enfin à peu près !) est une ville de 35.000 habitants située en République tchèque, dans la région de Moravie, à environ 50 km au l’ouest de Brno, deuxième ville du pays.

Son ancien quartier juif très bien préservé et sa basilique romane Saint-Procope sont inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville est traversée par la rivière Jihlava.

Bon, partons à sa découverte ! 😉

Comment se rendre à Třebíč


Afficher une carte plus grande

La visite de Třebíč s’inscrit dans un séjour dans la région de Moravie.

Pour nous y rendre depuis Brno, où nous logions, nous avons opté pour le train, qui met environ 1 h 15 (oui, pour 50 km… c’est un peu la norme dans cette partie de l’Europe, et il faut dire que la ligne à voie unique, non électrifiée et en courbes et en pente, n’aide pas).

Vous pouvez aussi prendre le bus. Horaires et tarifs ici. Un peu galère à la gare de Brno car Třebíč n’apparaissait pas dans la liste des gares desservies par le train… Heureusement nous avions regardé l’heure et la direction du train pour ne pas nous tromper !

Les trains sont plutôt confortables, avec des compartiments. On a le temps d’admirer les paysages… (maisons colorées, forêts et champs).

Le centre-ville de Třebíč

Nous voilà donc arrivés à Třebíč. La gare se situe un peu en hauteur et il faut redescendre jusqu’au centre. Nous traversons une jolie rue, puis passons devant l’église Saint-Martin avant d’atteindre la place Charles (Karlovo Namesti). C’est la place principale de la ville, tout en longueur, et ornée de jolies maisons Renaissance.

Il semble que chaque ville tchèque possède une place de ce genre. Très jolie ! Il faut prendre le temps d’admirer les détails des maisons. Un petit tour à l’office de tourisme où une gentille dame nous donne de la documentation et c’est parti pour la visite du quartier juif !

Le quartier juif de Třebíč

Le quartier juif se trouve en face de la rivière Jihlava. En fait, plus aucune famille juive n’y vit à présent, la Seconde Guerre mondiale étant passée par là… Il s’agit du quartier juif le plus ancien le mieux préservé du pays. Il est en effet en bon état, certains diraient trop restauré, mais on lui a trouvé du charme !

Le quartier s’étend le long de la rivière et à flanc de colline. Ce n’est cependant pas un quartier très animé, même si on trouve quelques salons de thé et brasseries, on y est plutôt tranquille.

Nous en avons fait en partie le tour une première fois avant de grimper voir la basilique. Puis nous y sommes repassés pour nous rendre au vieux cimetière juif (lui aussi en hauteur, mais sur une autre colline) avant d’y redescendre une dernière fois pour une pause goûter.

Il fut agréable de pouvoir y déguster un jus de framboises maison et un bon gâteau roulé au pavot et noix ! On peut y visiter deux synagogues, mais apparemment pas très ouvragées… par manque de temps (le dernier train direct ne part pas si tard…) nous avons préféré nous concentrer sur les extérieurs.

La basilique Saint-Procope et le château de Třebíč

La basilique est située sur une petite colline qui domine le centre et le quartier juif de Třebíč. Romane à l’origine, elle fut plus tard remaniée en style gothique. Elle fut édifiée par des architectes provençaux, spécialistes du style roman (et pour bien connaitre la Provence, cela se sent !). Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La basilique était à l’origine rattachée à une abbaye. Mais celle-ci fut détruite par le roi hongrois Matthias Corvin (une célébrité en Hongrie, moins aimé dans le coin…) et un château Renaissance fut construit à la place.

Une partie du château abrite le principal musée de la ville. De la colline de la basilique on a une belle vue sur le centre. À l’intérieur se trouve une petite chapelle avec des fresques (ou ce qu’il en reste).

Le cimetière juif de Třebíč

Il s’agit d’un des plus grand et ancien cimetière juif du pays (les premières tombes datent d’environ 1625).

Le cimetière est situé sur une colline qui domine le quartier juif. Nous nous y sommes rendus après la visite de la basilique. Il est plus ou moins constituée de deux parties : un plateau avec des tombes plus récentes, et une partie très en pente avec des tombes très anciennes, et pas entretenues.

Nous avions déjà visité des cimetières juifs auparavant, et on aime bien ce genre d’endroits paisibles où la nature reprend ses droits… Ici, l’aspect vallonné du cimetière rajoute un petit plus !

En résumé, Třebíč est une ville sympathique et intéressante pour y passer une grosse demi-journée. Jolie, paisible, elle nous replonge dans l’histoire du pays ! Nous ne regrettons pas cette excursion (même si ça parait long pour y aller en transport en commun…) et nous vous invitons à y passer à l’occasion !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Retour sur la page de la République tchèque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *