Ukraine en miniature et l’Hydropark de Kiev

Entrée Ukraine Miniature

Entrée Ukraine Miniature

Quoi de mieux pour avoir un aperçu de la ville de Kiev, mais aussi de l’Ukraine, en peu de temps ! À l’instar d’autres parcs de ce genre comme France Miniature, Mini-Europe, Bulgarie Miniature ou Miniatürk « Ukraine en miniature » propose un ensemble de maquettes représentant la plupart des monuments de Kiev et quelques autres du reste du pays.

En effet, le parc était précédemment nommé « Kiev miniature », les ajouts sur le reste de l’Ukraine sont donc plus récents et moindres. Comme vous le savez, j’aime bien les maquettes (plus à ma taille), je ne voulais donc pas louper ça !

Pour s’y rendre, il faut descendre à la station de métro « Hydropark » et marcher environ 5 mn, le prix étant en 2016 de 25 uah soit moins de 1€. Ne vous attendez pas à ce qu’on vous fournisse une brochure ou autre, ici, comme souvent en Ukraine, c’est « démerde-toi », mais des panneaux indiquent le nom de (presque) chaque monument, normalement retranscrit en anglais.


Afficher une carte plus grande

 

Kiev

Les lieux de culte de Kiev

Ukraine miniatureCe qui caractérise essentiellement la ville de Kiev ce sont ses magnifiques églises dont certaines sont connues dans tout le monde orthodoxe russe comme la Laure de Petchersk, ensemble monastique et lieu de pèlerinage, ainsi que la cathédrale Sainte-Sophie, une des plus anciennes de cette partie de l’Europe, bâtie sur le modèle de celle de Constantinople (Istanbul aujourd’hui).

Mais on peut également citer la superbe cathédrale Saint-Michel-aux-toits-d’or, toute bleue avec ses bulbes dorés (elle porte bien son nom !) puis Saint-André, elle aussi bleue (fait rare dans le monde catholique par ex) et d’architecture baroque, oeuvre de l’italien Rastrelli (aussi connu pour avoir dessiné d’autres églises à Saint-Pétersbourg ainsi que le palais de l’Ermitage dans la même ville).

Saint-Vladimir, quant à elle, nous offre une belle façade jaune ! On remarque aussi une église moderne… que l’on peut également apercevoir non loin de là, sur l’autre rive ! La mosquée (datant des années 2000), la synagogue, la kenessa karaïte (aujourd’hui siège de la Guilde des acteurs), autre communauté juive,  ainsi que la cathédrale catholique Saint-Nicolas, sont également représentées.

Autres monuments de Kiev

Si les églises de Kiev font la renommée de la ville, il n’y a pas que ça ! Le parc propose ici des maquettes de la plupart des lieux connus dans la capitale ukrainienne.

On y trouve entre autre la désormais célèbre place Maïdan Nezalejnosti (place de l’Indépendance), et la rue Khreschatik, les « Champs-Élysées » kiéviens, ainsi que la maison des chimères (résidence présidentielle de style Art nouveau, ou plutôt complètement déjantée !), le palais Marinsky (autre œuvre de Rastrelli) également palais présidentiel, les bâtiments officiels du gouvernement, la superbe banque nationale, la « Statue de la Mère Patrie« , statue monumentale encore plus haute que la Statue de Liberté, symbole de la ville, et bien sûr l’opéra (enfin seulement une moitié, bizarre non ?). Une bonne façon donc de se familiariser avec la ville !

Ailleurs en Ukraine

Lviv et Odessa

Il s’agit des autres villes les plus touristiques du pays, et que nous avons visitées. C’est donc avec plaisir que nous retrouvions des maquettes les représentant, comme la superbe gare de Lviv, sa cathédrale Saint-Georges et son ancien hôtel de ville.

Pour Odessa, c’est le très bel opéra qui fut choisi, ainsi que la place du Duc de Richelieu (oui, un parent du cardinal) avec les célèbres escaliers Potemkine (pour l’anecdote, actuellement en travaux).

Le reste de l’Ukraine

Les autres maquettes représentent des lieux et monuments plus « isolés » en Ukraine. On y voit notamment trois châteaux de Crimée (région aujourd’hui sous contrôle russe) notamment le superbe palais du Khan de Bakhtchissaraï. De quoi donner envie de visiter la région, mais c’est hélas compliqué !

Les Carpates sont représentées, avec une montagne, un village traditionnel et quelques châteaux, de même que plusieurs églises et monastères célèbres dans le pays, notamment la Laure de Potchaïv, non loin de Ternopil et une des cathédrales de Tchernihiv, aux alentours de Kiev. On notera également la très belle université de Chernivtsi, de style hongrois (rien d’étonnant quand on sait que la ville était hongroise !).

Les Ukrainiens ne manquant pas d’humour (noir) vous pourrez également voir la centrale de Tchernobyl.

Le parc n’est pas très grand mais il reste encore de la place pour de futures maquettes, on espère bien en voir d’autres à l’avenir ! Par ailleurs, 3 manquaient à l’appel. Lesquelles ? Et bien nous le le saurons pas !

L’hydropark de Kiev

plan de l'Hydropark de KievUkraine en miniature est donc située dans l’Hydropark, mais qu’est-ce exactement ? Il s’agit d’une île sur le Dniepr (le large fleuve qui traverse Kiev), boisée (comme beaucoup d’autres îles) et aménagée en lieu de détente.

On y a trouve des plages (on peut se baigner mais attention à la pollution) des stands, des restos, des installations aquatiques… Les habitants de la ville viennent s’y détendre, bronzer, se promener…

Nous n’en avons pas fait tout le tour mais en avons traversé une partie pour aller voir les maquettes depuis le métro, et ensuite dans l’autre sens pour admirer la vue sur les toits de la Laure

de Petchersk (la vraie, pas la maquette !). Attention, les Ukrainiens aiment bien la musique électro qui gueule… Sur l’autre rive du Dniepr, en plus des tours d’habitation vraiment moches (vive l’architecture soviétique) on peut admirer la cathédrale moderne que l’on retrouve donc en maquette !

 

Revenir à l’article sur Kiev

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *