Ukraine

La vieille ville de Lviv : que voir, que visiter dans le centre historique ?

Plan de Lviv
Plan de Lviv

La vieille ville de Lviv (Lvov) en Ukraine n’est pas très étendue et se compose de quelques rues droites (plan en damier) comme de nombreuses villes polonaises ! Essentiellement piéton, le centre se parcourt donc à pied.

Il est très agréable de flâner dans ces vieilles rues animées ! 🙂

Les principaux lieux d’intérêt à visiter sont les superbes églises et la place du marché ou Rynok.

Plan de la vieille ville de Lviv


Afficher une carte plus grande

La place du marché de Lviv (Rynok)

Rynok de Lviv

Comme dans la plupart des villes polonaises (n’oublions pas que Lviv fut pendant des siècles sous domination de ce royaume), le centre se compose d’une grande place principale, appelée ici Rynok, ou place du marché (rynek en polonais).

Très élégante et animée, on y trouve de très belles maisons de style Renaissance et baroque. Bien que différentes par leurs décors, la place parait plutôt homogène.

En effet, il était interdit de posséder plus de trois fenêtres dans la largeur de la façade, sous peine de lourde amende !

Au milieu de la place trône l’ancien hôtel de ville. Il est possible de grimper au sommet de sa tour pour admirer la vue sur la ville et sur la place. Bon nous avons passé notre tour pour cette fois, ça grimpe bien !

L’office de tourisme est situé dans ce bâtiment, et fait agréable, ils parlent bien anglais ! En tout cas, il s’agit de l’endroit le mieux restauré de la ville, et j’ai pris plaisir à admirer ces façades de jolies et différentes couleurs (j’aime bien les couleurs moi !)

Le musée de la ville de Lviv

Le musée de la ville de Lviv se répartit en plusieurs site sur le Rynok. Et pour tout avouer nous n’avons pas tout compris du fonctionnement de cette structure !

Nous nous sommes contentés de visiter le n°6, ou « maison Kornyakt« , du nom de son ancien propriétaire, un marchand grec.

On peut accéder à une très belle cour à l’italienne (occupée par un restaurant-café) et visiter cette belle demeure, finalement pas si grande. Malheureusement les photos étant interdites nous en avons fait peu.

Pour le reste, il fait surtout bon flâner dans les rues pavées de la vieille ville, aux façades baroques colorées, parfois décrépites, parfois repeintes (mais on a vu pire en Pologne…).

Il faut sentir l’atmosphère de ce quartier vivant qui respire encore l’Histoire. J’ai remarqué ça et là de beaux immeubles Art nouveau ou Art déco, ou bien simplement plus ouvragés que d’autres, et j’ai bien aimé !

une rue à Lviv

Lviv est une ville touristique, et ça se sent. Mais pour le moment elle reste préservée et plus que des attrape-touristes on y trouve surtout une ambiance chaleureuse, un brin décalée, avec un soupçon de décadence.

Les bars et restaurants à thèmes sauront vous charmer et vous faire sourire, la beauté des églises vous surprendre, sa beauté vous envoûter !

Lviv fut également une importante ville de la communauté juive, mais malheureusement de ce passé, il n’en reste presque plus rien (merci les Nazis…).

On peut quand même voir les vestiges de la synagogue de le Rose d’or, enfin, il faut beaucoup d’imagination !

Lors de notre passage, la place sur laquelle elle se trouvait était en travaux, et nous avons appris plus tard qu’un mémorial sur la Shoah fut érigé.

Les statues insolites à Lviv

Comme dans d’autres villes ukrainiennes, on retrouve ça et là quelques statues en bronze qui contribuent au charme et à l’originalité de la ville.

La plus célèbre est sans aucun doute la statue de Leopold von Sacher-Masoch, aussi connu pour être le père du « masochisme. »

La statue, située devant le café du même nom (et à l’ambiance très particulière, que nous verrons dans autre article) cache une petite surprise lorsqu’on met sa main dans sa poche ! Mais la décence m’empêchant de vous en parler, je me contenterai donc de vous la montrer ! 😉

La rue Virmenska

La rue Virmenska est une des plus pittoresques de Lviv ! Elle était le noyau central de l’ancien quartier arménien, dont le principal vestige est sa magnifique cathédrale.

Aujourd’hui on n’y trouve plus grand-chose de l’ancienne communauté, dommage ! Il s’agit désormais d’une rue comme les autres, mais plutôt bien repeinte et toute jolie, alors je l’ai bien aimée !

Les boutiques de Lviv

Peut-être dû à son intense activité touristique, Lviv offre de jolies boutiques quelque peu originales. Décidément, la ville présente vraiment un aspect décalé !

Je vous en livre quelques-unes, notamment celles où l’on peut voir de jolies petites souris (et de vilains chats, grr).

Lviv vue depuis un toit-terrasse

À part la tour de l’hôtel de ville, il existe peu de points de vue sur la vieille ville de Lviv.

Nous avons pu grimper sur le toit-terrasse du restaurant « la maison des légendes » (par ailleurs très original et sympathique, mais nous verrons ça plus tard !), afin d’admirer un superbe coucher de soleil…

Svobody Prospekt (avenue de la liberté)

Délimitant la vieille ville à l’ouest, la Svobody Prospekt (ou avenue/perspective de la Liberté en français, mais comme en France personne ne parle de cette avenue, nous utiliserons le nom ukrainien) fut construite au XIXe siècle par l’Empire austro-hongrois, après que le fleuve Poltva fut comblé.

Du sud au nord, on débute par une placette comportant un monument au poète polonais Adam Mickiewicz (on retrouve sa statue dans la plupart des villes polonaises).

Un peu plus loin on retrouve une statue plus moderne, cette fois en l’honneur au poète ukrainien Taras Shevchenko (qu’on retrouve partout, dans les villes ukrainiennes cette fois)

De chaque côté de l’avenue je me suis régalée à admirer de belles façades de différents styles : néo-gothique, néo-baroque, Art nouveau, Art déco, éclectique, ou simplement austro-hongrois. Il s’agit donc d’une des plus belles avenues de Lviv !

Plusieurs musées sont situés sur la Svobody Prospekt, tel que le Musée national ou le Musée ethnographique et des arts décoratifs.

Shevchenka Prospekt

Au sud, la Shevchenka Prospekt prolonge la Svobody Prospekt et comporte également de très beaux immeubles. Baladons-nous donc du sud au nord, jusqu’à l’opéra de Lviv.

L’Opéra Solomiya Krushelnytska de Lviv

Opéra de Lviv
Opéra de Lviv

Aussi nommé l’Académie Nationale de théâtre, d’opéra et de ballets (opéra c’est plus simple quand même…), ce monument emblématique de Lviv ferme la perspective au nord de l’avenue.

Construit entre 1897 et 1900, l’architecte polonais Zygmunt Gorgolewski s’inspira de l’opéra Charles Garnier à Paris, dont il reprit les plans.

Il s’agit sans aucun doute aujourd’hui d’un des plus beaux monument de la ville !

Si l’admiration de sa façade (au soleil, c’est mieux) offre déjà un spectacle des plus agréables, nous ne pouvons que vous recommander de le visiter ! Cela n’est d’ailleurs pas si simple…

Il semblerait que les visites aient seulement lieu les jours de représentation, entre 17h et 18h, soit juste avant les spectacles, pour la modique somme de 20 uah (soit moins de 1€).

Bien sûr, Lviv étant une ville touristique (si si), vous ne serez donc pas les seuls à avoir envie de découvrir ce joyau de l’architecture austro-hongroise, et il faudra jouer des coudes durant vos déambulations dans l’édifice.

Pas simple non plus pour faire de belles photos : non seulement les visiteurs se pressent sous vos yeux, mais les futurs spectateurs de la soirée viennent également défiler dans leurs plus beaux atours, smartphone en main pour le fameux selfie !

Car en Ukraine, on aime se montrer, se prendre en photo sous toutes les coutures, surtout lorsque l’on est bien habillé (rien à voir avec ma personnalité, hum…). Bien sûr, si le cœur vous en dit et votre temps le permet, nous vous conseillons d’assister à une représentation.

L’extérieur de l’opéra

L’intérieur de l’opéra

Grand escalier de l'opéra de Lviv
Grand escalier de l’opéra de Lviv

Tout comme à Paris, on accède d’abord au grand escalier.

S’il apparait moins monumental que son homologue français, il n’en demeure pas moins très richement décoré. Il est toujours le lieu de mises en scène narcissiques pour les visiteurs ou futurs spectateurs !

Encore sur le modèle de l’opéra parisien, l’édifice possède un magnifique foyer (salle où les spectateurs peuvent se divertir) aux riches dorures et fresques.

La salle, quant à elle, propose notamment un très beau plafond avec des fresques. Les peintures furent exécutées en grande majorité par des artistes polonais reconnus de l’époque, dans le pure style austro-hongrois (ce qui diffère donc pour une fois de l’opéra de la capitale française).

La salle est probablement une des plus jolies d’Ukraine ! Vous noterez que nous avions patiemment attendu que les salles se vident pour vous offrir de meilleures photos ! Et oui, en voyage, je suis une souris patiente… 😉

Le musée ethnographique et d’arts décoratifs

Situé à deux pas de l’opéra dans l’ancien siège d’une banque, nous y avons fait un tour rapide mais néanmoins complet ! Le musée ferme malheureusement à 17 h. Aucune explication en anglais sur le site officiel et pas d’horaires !

On y trouve surtout des objets décoratifs de l’époque austro-hongroise, dont la plupart proviennent en fait d’Europe de l’ouest, ce qui rappelle bien l’histoire de la ville.

Il n’y a donc pas vraiment d’objets typiquement ukrainiens, dommage. Hormis les porcelaines et quelques jolis meubles, on retrouve une importante collection d’horloges.

Nous fûmes surtout intéressés par la partie « Art nouveau/Art déco », avec quelques meubles. Mais on y voit aussi des affiches de cette époque que j’apprécie beaucoup. Le dernier étage est dédié à l’ethnographie, mais peu d’explications… Le bâtiment lui-même vaut le détour !

À l’extérieur de la vieille ville

Si la vieille ville de Lviv (Lvov) se parcourt assez rapidement (mais prenez tout de même le temps de flâner !) les points d’intérêt de la ville ne se limitent pas à ce périmètre restreint.

En sortant de ses limites, j’ai apprécié de retrouver aussi une architecture typique d’Europe centrale, de beaux bâtiments Art nouveau et Art déco, des parcs, des églises, des palais. En voici un petit échantillon !

La partie la plus intéressante se trouve au nord et à l’ouest de la vieille ville. Au nord, nous avons flâné dans un marché (rynok) couvert, et la place du vieux marché, ou Stary Rynok.

Les rues alentours sont plus résidentielles et peu animées. Les plus courageux pourront grimper sur la colline du château, où ce dernier n’existe d’ailleurs plus !

Cela permet d’admirer la vue sur la ville… ou du moins sur les feuillages en saison ! Nous nous sommes abstenus, l’intérêt semblant moindre et la grimpette ne nous motivant pas (oui je sais, nous sommes des souris feignasses).

Plus ou moins parallèle à la Svobody Prospekt , la rue Lesya Kurbasa, piétonne, fut idéale pour une pause en terrasse !

Elle offre de beaux exemples d’architecture éclectique. Un peu plus loin le parc Ivano Franko invite à la flânerie (cependant à ce moment-là une partie était barrée pour cause de concert).

Les rues alentours possèdent aussi un charme et un intérêt certains. Tout ce quartier sortit de terre à la fin du XIXe ou début du XXe siècle, époque où l’Art nouveau/Sécession viennoise, puis l’Art déco, eurent leur heure de gloire, pour le plaisir de mes yeux…

La maison des Savants de Lviv

escalier de la maison des savants à Lviv

Un véritable chef d’œuvre à ne pas manquer ! La maison des Savants est située au 6 rue Lystopadovoho Chynu (à vos souhaits…) à quelques encablures du centre.

Il s’agit d’un ancien casino construit en 1898 par des architectes autrichiens, dans un style oscillant entre néo-baroque et Art nouveau (les deux étant finalement assez liés).

Faites comme les locaux (enfin, les locales surtout !), prenez-vous en phot en haut de son superbe grand escalier ! Belle mise en scène… 😉

Pour seulement 20 uah environ, il est possible de déambuler dans toutes les pièces du rez-de-chaussées et du premier étage pour en admirer les détails, nous ne nous en sommes pas privés !

Le palais Potocki de Lviv

Situé au 15 rue Kopernyka, ce petit bijou fut édifié entre 1880 et 1890 par l’architecte français Louis Dauvergne, et cela se voit ! En effet, le style est ici très « néo-Renaissance française ». Le palais appartint à une des plus riches familles de nobles polonais.

Aujourd’hui, il peut se visiter (jusqu’à 17 h). Malheureusement nous sommes venus après la fermeture… Et oui on ne peut pas être partout à la fois en voyage !

Nous avons quand même toujours flâné dans ce qu’il reste de son parc. Quelques maquettes de châteaux de la région y sont disposées (en état plus que moyen…).

Nous résidions au nord-est de la vieille ville, endroit où vos pas vous porteront peut-être pour aller au grand cimetière Lychakiv.

Nous avons donc pu flâner un peu dans le quartier, là aussi composé de bâtiments très Mitteleuropa, plus ou moins bien repeints…

Les églises de Lviv : visite en photos

Lviv (Lvov) est également réputée pour ses nombreuses et belles églises !

Outre celles qui jalonnent la vieille ville, vous en trouverez de partout, aussi bien catholiques qu’orthodoxes.

Par contre ici, point de bulbes dorés à l’horizon contrairement à Kiev par exemple, les églises de Lviv arborant une architecture extérieure plutôt austère qui ne laisse rien présager de la beauté de la décoration intérieure !

Suivez la souris pour un petit tour virtuel des plus belles églises de la ville !

églises de Lviv
Les églises de Lviv

Les églises de la vieille ville de Lviv

Lviv

C’est bien sûr dans la vieille ville que vous trouverez la plus forte concentration d’églises et surtout les plus belles !

Il faut cependant savoir que celles-ci furent construites par les Polonais lorsqu’ils dominaient la ville.

La plupart célèbrent donc encore le culte catholique et on peut aujourd’hui remercier… le ministère de la culture polonais de les restaurer !

Les églises sont plutôt simples voire austères (et pas toujours bien repeintes…) à l’extérieur.

L’intérieur en revanche demeure typique des églises baroques d’Europe centrale, aux couleurs pastel et à la décoration foisonnante, comme j’aime tant ! Oui, je suis une souris bling bling !

Certaines églises appartiennent à celle de Rome, d’autres au culte catholique grec uniate.

Vous ne savez pas ce que c’est ? Et bien la souris va vous expliquer : il s’agit d’une église d’origine orthodoxe mais rattachée par la suite à celle de Rome lors de l’occupation polonaise. La célébration des offices entremêlent des éléments orthodoxes et catholiques.

Pour le reste, et bien je dois dire que ça me dépasse un peu ! L’église uniate joua un grand rôle dans l’indépendance de l’Ukraine lorsque celle ci faisait encore partie de l’URSS.

La cathédrale latine de Lviv

Il s’agit d’une des plus anciennes de la ville de Lviv puisqu’elle fut édifiée entre le XVe et le XVIe siècle. On peut y admirer un délicieux mélange de styles gothique (pour l’architecture), Renaissance et baroque (pour la décoration).

Si dans nos contrées les églises gothiques sont légion, elles ne présentent aujourd’hui plus de fresques ou peintures, contrairement à ici, pour le plaisir de nos yeux ! Elle demeure très impressionnante. Une de mes préférées, j’ai eu du mal à décoller de là !

La chapelle Boyim

Située juste à côté de la cathédrale latine de Lviv, vous pouvez la visiter de 11 h à 17 h moyennant 10 uah.

Cette fois l’extérieur est aussi riche que l’intérieur ! Cette chapelle fut construite par un marchand hongrois au XVIIe siècle. Bien que petite et proposant peu de recul à l’intérieur, elle n’en demeure pas moins un des joyaux de la ville.

L’église Saint-André du monastère des Bernardins

Là encore un intérieur très riche qui en met plein la vue ! Datant du XVIIe siècle, j’ai bien aimé les magnifiques fresques, marbres et dorures qui ne pourront que ravir les amateurs du genre.

L’église des Jésuites

Comme bon nombre d’églises des Jésuites en Europe, elle fut bâtie au XVIIe siècle sur le modèle de l’église du Gesù à Rome. Intérieur très riche, donc, destiné à en mettre plein la vue au moment de la Contre-Réforme.

Malheureusement de vilains échafaudages gâchaient quelque peu la vue, mais nous sommes tout de même reconnaissants à l’état polonais de s’intéresser au sort de cette merveille ! Vous trouverez ici l’entrée pour la visite des souterrains de Lviv.

L’église de Dominicains

Pour une fois, l’aspect extérieur nous parut plus plaisant que l’intérieur ! Il s’agit d’une église à l’architecture typiquement baroque !

L’intérieur est plus sobre mais comme là encore nous sommes arrivés au moment de la messe, nous n’avons pas pu bien l’explorer…

L’église de la Transfiguration

Reconnaissable de loin à son dôme de cuivre, elle appartient à l’église uniate ukrainienne. À l’intérieur, on retrouve tous les éléments classiques d’une église orthodoxe : iconostases, icônes tout court, fresques au plafond…

La cathédrale arménienne de Lviv

En voilà une belle église quelque peu différente à Lviv !

Un des rares vestiges de la communauté arménienne de la rue Virmenska, l’entrée se fait cependant par la rue Krakivska, à deux pas de l’église de la Transfiguration.

Une des plus vieilles églises de la ville, les fresques intérieures datent pourtant du début du XXe siècle, le style de cette époque étant reconnaissable. De belles mosaïques ornent l’abside. Une de mes préférées aussi. À ne pas rater !

L’église de la Dormition

Construite à la fin du XVIe siècle, son clocher domine la ville de Lviv. Il faut en faire le tour pour trouver l’entrée.

Les chapelles et leurs dômes valent le coup d’œil ! Malheureusement nous y sommes allés deux fois et la messe était célébrée à chacune de nos visites, ce qui nous empêcha de prendre des photos (souvent interdites pour des raisons obscures dans les églises orthodoxes…).

Les églises hors de la vieille ville de Lviv

Lors de nos pérégrinations hors de la vieille ville (pas très grande) de Lviv, nous avons pu visiter quelques belles (et moins belles, ça arrive) églises. Toutes sont vouées au culte orthodoxe (le plus souvent uniate, mais on n’a pas vérifié…)

L’église Saint-Michel

Juste aux abords de la vieille ville de Lviv, on peut en admirer une partie directement dans l’axe du Rynok. Il s’agissait du couvent des Carmélites, présentant de puissantes fortifications à l’origine.

La façade fut restaurée au XIXe siècle mais à l’intérieur, les fresques italiennes des années 1730 furent très bien préservées, pour le plaisir de nos yeux aujourd’hui ! Cependant un petit coup de peinture ne ferait désormais pas de mal…

Autres églises à Lviv

Difficile de toutes les nommer, mais on notera le monastère de Saint-Onuphrius, non loin du « Stary Rynok », et à l’opposé, non loin du grand cimetière Lychakiv, l’église des Saints-Pierre-et-Paul.

Retourner à l’article principal sur Lviv

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *