La ville haute médiévale de Bergame : que voir, que faire ?

Bergame, Bergamo en italien, est une ville de Lombardie d’environ 120.000 habitants, située à 50 km au nord-est de Milan. Elle se divise en deux parties : la « ville haute », le centre historique médiéval, et « la ville basse », plus récente, où se concentrent les activités économiques et administratives.

La ville haute est toujours ceinte de remparts. Nous avons eu l’occasion de passer par Bergame lors d’un road-trip en Italie du Nord. Que voir, que faire, la souris vous explique tout ! 😉

Plan de Bergame


Afficher une carte plus grande

L’idée était de faire une halte à Bergame avant de faire le tour du Lac de Garde. Ce jour-là de fin avril malheureusement la pluie ne nous quittera pas, gâchant quelque peu la visite.

On peut relier la ville basse et la ville haute par un funiculaire, pratique en théorie, et cela nous tentait bien, mais comme il s’agit de l’Italie, la logique voulant que l’on puisse se garer facilement non loin du funiculaire n’est pas encore rentrée dans les esprits. Ayant un temps sur place limité et vue la météo, nous sommes donc grimpés dans la ville haute en voiture et nous avons trouvé à nous garer près des remparts.

Bergame ville haute

Bergame ville haute

Après un bref déjeuner dans une boulangerie locale pendant lequel nous espérions vainement que la pluie cesse, nous nous sommes résolus à effectuer la visite sous parapluie.

Balade dans la ville haute de Bergame

Nous avons surtout parcouru la rue principale de la ville haute et la place principale, la Piazza Vecchia où on trouve la cathédrale (Duomo), un baptistère, la Basilique Santa Maria Maggiore et sa belle chapelle en style vénitien, et le Palais de la Raison (édifice public que l’on retrouve dans plusieurs villes d’Italie du Nord et le Palazzo Nuovo.

La ville n’était pas très animée mais pour un jour de pluie cela peut paraître normal. Contrairement à d’autres villes italiennes les bâtiments ne sont pas très colorés.

On a apprécié l’absence de voiture dans la ville haute et le côté pittoresque des rues. D’ailleurs, la ville haute ressemble à un village, on ne se croirait pas du tout dans une ville de plus 100.000 habitants…

Il est évident que pour le côté « ville » il faut se rendre dans la ville basse, ce dont nous n’avions pas le temps (et l’intérêt semble plus limité).

En quelques heures sur place et sous la pluie, difficile d’en dire plus ! La suite ce sera peut-être pour une autre fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *