Carte d’identité, passeport ou visa ?

Connaître les formalités nécessaires à l’entrée dans un pays n’est pas toujours évident. Ces informations figurent sur le site officiel du ministère des affaires étrangères, un site à toujours conserver à disposition pour tout voyageur. Il rassemble par ailleurs des conseils sur la sécurité, la santé.

Alors, pour un voyageur de nationalité française, carte nationale d’identité (CNI), passeport ou visa ? Votre souris préférée vous fait apparaître cette information essentielle d’un coup d’œil pour l’Europe et les pays du bassin méditerranéen ! (données actualisées en juillet 2017)

En vert, carte d’identité valide suffisante (Zone Schengen + quelques pays tiers).

En  jaune, passeport valide.

En orange, carte d’identité ou passeport valide + visa.

En rouge passeport valide + visa indispensable. Depuis février 2017, il est possible de visiter la Biélorussie sans visa pour une durée maximale de 5 jours et en arrivant par voie aérienne uniquement, voir les conditions précises ICI.

Enfin en noir, le cas de l’Arabie Saoudite, qui n’autorise pas le tourisme, hormis les voyages d’affaires, la visite aux familles ou le pèlerinage.

Attention ! Voici quelques précisions importantes, pas toujours connues.

Il est possible de séjourner librement dans n’importe quel pays de l’Union européenne avec un document d’identité valide (CNI ou passeport) jusqu’à trois mois. MAIS attention à la validité de vos documents : ils doivent être valides jusqu’à la sortie envisagée du territoire, pas seulement le jour d’entrée sur le territoire, donc pas question d’entrer avec une CNI périmée dès le lendemain de l’entrée dans un pays !

Par ailleurs par valide, est entendu dont la date figurant sur le passeport ou à l’arrière de la carte n’est pas dépassée : l’extension automatique de validité de 5 ans des CNI, valable en France, n’est pas reconnue par la plupart des pays voisins. Si cette votre carte est en apparence périmée, échangez-là en mairie (gratuit si vous avez déménagé ou si elle est très dégradée par exemple, ou payant – 25 € – si vous la déclarez perdue ou volée). Dans les autres cas, le renouvellement anticipé de votre CNI avant les 15 ans de nouvelle validité officielle n’est généralement pas admis : si vous voyagez, même simplement à la frontière pour la journée en Belgique ou en Espagne, on vous encouragera à faire établir un passeport… payant et relativement cher (86 €) ! Les cartes endommagées étant remplacées gratuitement, il peut être tentant de passer sa CNI à la machine à laver… (ce que je ne recommande pas, bien entendu !)

Certains pays tiers autorisant le séjour avec une simple CNI valide peuvent exiger une durée de validité minimale au-delà du séjour, par exemple trois mois en Islande, ou 150 jours après l’entrée en Turquie. Quant au Monténégro, il autorise l’entrée et le séjour avec une simple CNI, mais pour une durée maximale de 30 jours, le passeport est nécessaire pour séjourner jusqu’à 90 jours.

D’autres pays permettent le séjour sans visa avec un passeport valide (CNI non admise), mais la durée du séjour autorisé sans visa varie : par exemple 90 jours au maximum par semestre en Ukraine ou en Moldavie, en une fois ou fractionné. Il est souvent demandé une durée de validité supérieure à 6 mois après la sortie du territoire (Israël…), attention donc aux passeports approchant leur fin de validité, pensez à les renouveler à l’avance !

Les conditions d’entrée dans certains pays sont différentes pour les citoyens belges, ceux-ci peuvent consulter le site officiel de la diplomatie belge pour trouver des renseignements actualisés. Pour les citoyens helvétiques, c’est ICI.

Pour les citoyens britanniques, ou pour simplement trouver des conseils complémentaires en anglais, ça se passe ICI.

Mais au fait… combien de pays dans le monde pouvez-vous visiter sans demander de visa en fonction de votre nationalité ? Un site répond à cette question : passport index !