Rynek de Varsovie
Pologne

Que visiter, que voir, que faire à Varsovie en 1, 2, 3, 4 jours

Que visiter à Varsovie ? Que voir, que faire à Varsovie en 1, 2 , 3 ou 4 jours ?

Varsovie, Warsawa en polonais, est avec environ 3 millions d’habitants la capitale et la plus grande ville de la Pologne. Elle est située sur les rives de la Vistule, tout comme Cracovie ou Gdańsk.

Ville martyre de la Seconde Guerre mondiale, rasée à 85% et ayant perdu plusieurs centaines de milliers d’habitants, Varsovie a bien failli disparaître. Elle faillit finir abandonnée comme mémorial à l’image d’Oradour-sur-Glane.

Mais après réflexion, les Polonais ont fait le choix de faire renaître leur capitale en la reconstruisant totalement, quartiers historiques inclus à l’identique. Et c’est cette ville déconcertante mais plus belle et intéressante que beaucoup ne l’imaginent que je suis allée découvrir.

Suivez le guide de Varsovie de la souris ! 😉

Sommaire

Plan de Varsovie


Afficher une carte plus grande

Vols low cost de Paris à Varsovie

Pour se rendre à Varsovie, nous avons opté pour la compagnie Ryanair au départ de Paris-Beauvais, pour seulement 16,99 € par personne aller (nous sommes repartis de Cracovie).

Mais celle-ci dessert l’aéroport secondaire de Modlin, situé à 30 km au nord de la ville.

Comment se rendre de l’aéroport au centre de Varsovie

Pour relier le centre de Varsovie, deux principales possibilités à fréquence assez médiocre (un bus ou train par heure environ).

Soit le Modlinbus, qui relie le palais de la Culture (proche de la gare centrale de Varsovie) en 45 mn pour 33 PLN le ticket (moins en réservant longtemps avant).

Soit le train régional, qu’il faut d’abord rejoindre à la gare de la ville de Modlin grâce à une navette bus en 10 mn (pas de gare à l’aéroport). Puis 45 mn de trajet ferroviaire jusqu’au centre de Varsovie à bord d’un train moderne (plusieurs gares desservies)… pour seulement 17 PLN.

Bien moins cher que le bus et la gare d’arrivée étant située plus près de notre appartement réservé, nous avons choisi ce parcours, sans encombre.

Vu la distance, le taxi revient relativement cher, mieux vaut prendre un transport en commun à moins d’être à mobilité réduite ou (sur)chargé de bagages…

Varsovie est également desservie par Wizzair depuis Beauvais. Mais cette dernière atterrit à l’aéroport Chopin, l’aéroport principal bien plus proche du centre et directement desservi par le train, ce qui est plus pratique, mais à des horaires (lors de notre voyage) exagérément matinaux, d’où notre choix.

Ces horaires ont favorablement évolué depuis. Bien sûr, on peut voler avec LOT, la compagnie nationale polonaise, mais à des tarifs très éloignés de ce que nous avons payé…

Pourquoi aller à Varsovie ?

Varsovie a la réputation d’une ville ravagée par la guerre et ne présentant que peu d’intérêt pour beaucoup.

Pourtant son centre historique a été entièrement reconstruit à l’identique. C’est un tour de force des Polonais dans le difficile contexte d’après-guerre et d’occupation soviétique.

Les autres quartiers de Varsovie, modernes, ont été réhabilités et ne présentent plus l’aspect gris et triste de l’époque communiste.

Plusieurs musées modernes expliquent de façon interactive et vivante l’histoire récente pour le moins dramatique de cette ville.

Varsovie a donc été pour nous une ville plus belle et intéressante que nous ne l’imaginions ! 🙂

Que faire à Varsovie : les activités incontournables

  • Découvrir le centre historique de Varsovie (Stare Miasto et Nowe Miasto), la vieille ville ravagée par la guerre mais entièrement rebâtie à l’identique, ce qui lui a valu d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1980
  • Parcourir la voie royale, ses églises et ses palais (largement reconstruits mais l’ancienneté fait vraiment illusion)
  • Visiter les musées très modernes et interactifs comme Polin, consacré à l’histoire juive de Varsovie (plusieurs siècles de traditions culturelles jusqu’à la liquidation du ghetto par les Nazis en 1942). Ou le musée de l’Insurrection, la révolte qui a mené à l’anéantissement de la ville en 1944
  • Retrouver les quelques traces subsistantes du ghetto, sur les pas de Szpilman le pianiste (histoire véridique adaptée au cinéma par Polanski) et des victimes de la Shoah. Et visiter la dernière ancienne synagogue subsistante de la ville
  • Parcourir le beau parc Łazienki
  • Arpenter la ville moderne et ses tours au design contemporain autour du palais de la Culture, la plus haute tour du pays (231 m) qui vous rappellera le Moscou soviétique, « cadeau » de Staline à la Pologne
  • Découvrir le Varsovie alternatif à Praga
  • Plus loin, visiter le palais de Wilanow et ses jardins.

Vieille ville de Varsovie (Stare Miasto) et sa place du marché

Vieille ville de Varsovie
Que faire à Varsovie ? Visiter la vieille ville !

La vieille ville est le lieu à voir absolument à Varsovie. Elle fut complètement détruite en 1944.

Elle ne doit sa survie (ou plutôt sa résurrection !) qu’à l’acharnement des habitants de la capitale polonaise, qui entreprirent de la reconstruire à l’identique selon des tableaux et photographies. Un vrai travail de fourmis !

Aujourd’hui, on a du mal à imaginer que tout le centre de Varsovie n’était qu’un tas de cendres il y a soixante-ans…

Ces efforts furent récompensés lors de l’inscription de la vieille ville de Varsovie (Stare Miasto) au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cependant, la vieille ville n’est pas très grande.

Autour du traditionnel Rynek (place du marché) on retrouve deux rue principales parallèles et quelques rues transversales, le tout entouré de remparts… qui n’existaient plus en 1945 mais qui ont été reconstitués tel qu’ils étaient au XIXe siècle !

La vieille ville de Varsovie est donc assez rapide à visiter, on est loin de la vieille ville de Cracovie par exemple, bien plus grande…

Plan de la vieille ville de Varsovie


Afficher une carte plus grande

La vieille ville de Varsovie s’étend sur un plateau dominant la Vistule.

Pour y accéder depuis les abords du fleuve, fait original, on peut emprunter un escalator d’époque communiste, qui vous mènera directement à la place du château ! J’aime bien ces moyens de transports un peu « insolite » qu’on ne voit pas ailleurs, ça commence bien !

Place du château (Plac Zamkowy) à Varsovie

château royal de Varsovie

Nous voilà à l’entrée de la vieille ville de Varsovie, où se dresse le château royal, dominant la Vistule.

La place du château est un lieu incontournable où se promener à Varsovie. Elle est toujours animée, avec un certain nombre de restaurants et d’artistes de rue. Au centre se dresse la statue du roi Sigismond III.

C’est de là que part la longue voie royale (que nous verrons plus bas, de même que l’intérieur du château).

Cette place est vraiment jolie et son ambiance sympathique, j’ai bien aimé y flâner, de jour comme de nuit, et y dîner en terrasse.

Château royal de Varsovie

Le château royal de Varsovie a été entièrement reconstruit et remeublé après la Seconde Guerre mondiale. Sa visite est un des incontournables de Varsovie !

Découvrez le château royal de Varsovie avec la souris !

Balade dans les rues de la vieille ville de Varsovie

Varsovie en 1945
La place du marché à Varsovie en 1945

Bien que totalement reconstruite, les immeubles de la vieille ville de Varsovie offrent de nombreux détails : sgraffites, bas-reliefs, fresques… Il faut lever la tête et les admirer !

En tout cas, tout est très joli, peut-être un peu trop…

Il arrive que l’on sente que les bâtiments ne sont pas d’époque, mais globalement c’est très bien fait et la promenade est agréable !

Cependant, l’ambiance nous a un (petit) peu déçus.

En effet, la vieille ville est est l’une des attractions touristiques principales de Varsovie et propose un certain nombre de restaurants. Mais le quartier vit surtout au rythme des touristes plus que de ses habitants, qui préfèrent sortir ailleurs…

On trouve donc surtout des établissements de cuisine traditionnelle qui n’attirent pas forcément les locaux, des boutiques de souvenirs (T-shirts, babioles, bijoux en ambre…).

placette dans la vieille ville de Varsovoe

On compte aussi bon nombre d’échoppes à glaces, gaufres et crêpes (surtout à emporter) mais finalement peu de bars, salons de thé, ou de vraies boutiques d’artisanat.

Tout cela confère au quartier un aspect de « Disneyland pour touristes ».

D’ailleurs, après recherches, c’est plutôt comme ça que les Varsoviens le voient ! Pas de panique, c’est quand même joli et les restos pas forcément à des prix attrape-touristes.

En journée la vieille ville de Varsovie est très animée, un peu moins le soir, sauf les vendredis et samedis… Nous y avons par ailleurs déniché de sympathiques petites adresses.

La vieille ville de Varsovie comporte quelques églises dont la cathédrale-basilique gothique. Malheureusement tout ayant été reconstruit, les intérieurs sont très sobres, les nombreuses fresques n’ayant pas été reproduites.

Place du marché de la vieille ville de Varsovie ou Rynek Starego Miasto

La place du marché ou Rynek fait partie des lieux d’intérêts principaux de Varsovie. Elle est sans doute la plus jolie place et le cœur de la vieille ville de Varsovie !

Chaque ville polonaise semble avoir son « Rynek », ou place du marché, et Varsovie ne déroge pas à la règle.

Bien plus petit que celui d’autres villes visitées, c’est aussi le seul à ne pas être coupé en deux par un bâtiment, tel qu’un hôtel de ville par exemple…

La place, très agréable, comporte de nombreux restaurants et quelques boutiques, mais tout ceci est éminemment touristique !

Les prix sont d’ailleurs un peu plus élevés qu’ailleurs, nous avons donc passé notre chemin… Ne manquez pas d’admirer les détails des façades ! 😉

Au centre de la place, n’oubliez pas d’admirer un monument à voir absolument à Varsovie !

C’est là que se dresse une statue de la Petite Sirène, emblème et protectrice de Varsovie. Place à voir donc, mais surtout pour l’esthétique…

Le bon plan à Varsovie de la souris : pas indiqué du tout, vous trouverez un bureau de change (kantor) à un taux très intéressant !

Il se situe à l’intérieur de la (petite) poste de la place. Bon à savoir, car la ville ne croule pas sous les kantor. Et dans la vieille ville de Varsovie les taux sont plutôt désavantageux !

Balade dans les rues dominant la Vistule

Si peu de touristes le font, n’hésitez pas à vous aventurer « derrière » la vieille ville de Varsovie, côté Vistule.

Si la vue sur le fleuve n’est pas des plus belles (une voie rapide gâche malheureusement la vue), les rues qui font le tour de la vieille ville sont plutôt agréables !

C’est d’ailleurs là que vous trouverez un petit musée sur le quartier. En attendant la ré-ouverture du musée de la ville, en travaux lors de notre visite (et situé sur le Rynek).

Remparts de Varsovie

Lors de la reconstruction de la vieille ville de Varsovie, les remparts, pourtant depuis longtemps disparus, furent réintégrés selon leur apparence de la fin du XIXe siècle.

Le tout dans l’idée d’en faire une sympathique promenade : pari réussi ! C’est l’endroit idéal où aller se promener à Varsovie en amoureux ! 🙂

Ne manquez pas la statue du petit Insurgé, un hommage aux jeunes victimes de l’Insurrection de Varsovie de 1944, et une étrange horloge ! Se balader sur des ruines de remparts, ça reste toujours plutôt sympathique selon moi, on oublie que tout est « faux », hum.

Ville nouvelle de Varsovie ou Nowe Miasto

Varsovie, comme de nombreuses villes d’Europe centrale (Prague, par ex) possède sa « ville nouvelle », ou Nowe Miasto.

Contrairement à ce que le nom pourrait laisser penser, il ne s’agit pas d’un quartier moderne mais de l’extension urbaine du XVe siècle ! Elle se situe juste au nord de la « vieille ville », et c’est un autre quartier à ne pas manquer à Varsovie.

S’y installèrent des marchands, artisans… Cependant, il fallu attendre le XVIIIe siècle pour que cette « ville » soit rattachée à Varsovie et que les bâtiments de pierre remplacent ceux en bois !

La ville nouvelle subit le même sort que l’ancienne en 1944 et fut donc également reconstruite, mais pas vraiment à l’identique…


Pour accéder à la ville nouvelle de Varsovie, contentez-vous de passer la Barbacane, et voilà, vous y êtes ! Continuons à visiter Varsovie à pied !

Le principal axe piéton de la ville est la rue Freta (et non pas Feta, comme j’avais lu au début ! et oui, j’aime tellement le fromage…), composée de jolies immeubles baroques ou néo-classiques.

Très fréquentée, des terrasses tout le long vous invitent à une petite pause pour déguster des spécialités locales, ou juste boire un verre. Attention quand même, l’endroit est très touristique et les prix s’en ressentent parfois…

Pour ma part, j’ai pu déguster de bonnes crêpes et prendre un dessert dans une excellente chocolaterie, mais ce sera pour un autre article !

Vous pouvez visiter le musée Marie-Curie, consacré à cette brillante scientifique polonaise émigrée en France. Il se situe dans sa maison natale (en travaux en 2016, le musée a été transféré dans l’immeuble d’en face).

Dans le prolongement, la rue Zakroczymska (non décidément, je m’y ferais pas au polonais…) offre aussi un joli alignement de façades.

On peut notamment y voir le beau palais Sapiehów (ou Saphieha en français), édifice du XVIIIe siècle de style rococo, ayant appartenu à une puissante famille lituanienne. Reconstruit dans les années 1950, il abrite aujourd’hui une école.

Ulica Freta (et Zakroczymska)

Les autres rues du quartier semblent moins fréquentées, mais elles n’en sont pas moins jolies et intéressantes !

La rue Mostowa descend jusqu’à la Vistule (nous sommes toujours sur le plateau dominant le fleuve). Elle offre quelques immeubles avec d’étonnantes mosaïques !

D’autres rues transversales (mais pas en pente !) telles que la rue Kościelna, laissent entrevoir des maisons avec fresques ou sgraffites.

Ce quartier de Varsovie possède lui aussi sa place principale, le Rynek Nowego Miasto, beaucoup plus simple que celui de la vieille ville ! Bref, très sympa tout ça, le charme opère en tout cas.

Églises de la ville nouvelle de Varsovie

Eglise des Dominicains
Église des Dominicains

Poursuivons notre petit guide touristique de Varsovie ! 😉

Le quartier de la ville nouvelle de Varsovie possède plusieurs églises. Mais comme la plupart de celles qui furent détruites en 1944, la décoration intérieure reste assez sobre. On peut néanmoins en admirer l’architecture !

La plus vieille (façon de parler…) est l’église-de-la-visitation-de-la-Vierge, gothique.

Sur la place du Rynek trône l’église Saint-Casimir à la façade baroque (mais intérieur vraiment sobre et tout blanc).

Sur la rue Freta, on peut visiter l’église des Pauliens et celle des Dominicains.

Plus loin, l’église Saint-François possède encore un intérieur baroque mais sans angelots ou autre décoration chargée.

Parc de fontaines multimédia de Varsovie

Tout en bas, au bord de la Vistule (enfin, de la voie express qui la borde) se trouve un parc avec des fontaines multimédia.

Tous les soirs, les jets d’eau s’illuminent de mille couleurs ! C’est devenu un des lieux d’intérêts emblématiques de Varsovie, très fréquenté l’été.

Encore plus sympa et à ne pas manquer, le spectacle son et lumière qui a lieu tous les vendredis et samedis de mai à octobre.

Attention, de 21 h 30, l’heure du début passe à 21 h le 1er septembre, nous nous sommes « faits avoir ».

Il s’agit d’un agréable spectacle sur fond de musique de Jean-Michel-Jarre et d’autres compositeurs, selon une thématique bien précise chaque année. Ici, l’honneur était aux « sirènes de Varsovie », à savoir les femmes de la ville !

Rappelons que la Petite Sirène est l’emblème de la capitale polonaise. Attention, il y a du monde, alors venez assez tôt ! Difficile de faire des photos vu le contexte, vous n’aurez donc qu’un tout petit aperçu de la chose…

Voie royale de Varsovie

Début de la voie royale à Varsovie
Que faire à Varsovie ? Se promener sur la voie royale !

Lors de votre voyage à Varsovie, ne ratez pas une promenade sur la voie royale !

La voie royale de Varsovie est située dans le prolongement de la place du château, et relie la vieille ville au palais d’été du parc Łazienki au sud, sur 4 km.

Également détruite en 1944 comme 90% de la ville, elle fut reconstruite après la guerre. Elle offre de jolis alignements de façades colorées Renaissance ou néo-classiques sur une grande partie du parcours.

Nous verrons surtout dans cet article la rue Krakowskie Przedmieście et dans son prolongement, la rue Nowy Swiat, devenues des lieux d’animation et de sortie de la jeunesse varsovienne.

Ensuite, l’Aleje Ujazdowskie regroupe plusieurs ambassades et de jolis immeubles résidentiels.

Rue Krakowskie Przedmieście à Varsovie


Afficher une carte plus grande

Elle ouvre la voie royale directement après la place du château. Outre les jolis bâtiments colorés, on y trouve le palais présidentiel et l’entrée de l’université de Varsovie ainsi que différents squares verdoyants.

Située en hauteur par rapport à la Vistule, on peut apercevoir le récent stade olympique.

Cette rue est bordée de nombreux restaurants et bars, en particulier vers la place du château. S’y mêlent habitants de Varsovie et touristes !

Églises de la rue Krakowskie Przedmieście

Parmi les choses à voir à Varsovie, plusieurs églises se succèdent sur cette rue, la plupart reconstruites après-guerre…

L’église Sainte-Anne de Varsovie

La plus proche du château de Varsovie, on peut grimper sur son campanile pour admirer la vue sur la place et la vieille ville (pour nous ce sera une prochaine fois). Il s’agit d’une des rares églises de la ville qui ne fut pas détruite !

Derrière la façade néo-classique de 1788, on peut donc encore admirer son très bel intérieur baroque aux couleurs pastel typiques de l’Europe centrale. Mon coup de cœur !

L’église de la Sainte-Croix de Varsovie

Autre église à visiter à Varsovie, juste en face de l’Université, l’église de la Sainte-Croix fut construite à la fin du XVIIe siècle à l’emplacement d’une autre église.

Comme bien d’autres édifices de la ville, elle fut dynamitée par les Allemands puis reconstruite dans une version plus sobre. L’intérieur est donc resté baroque mais tout blanc, sans les fresques d’origine (dommage !).

Un cénotaphe du cœur de Frédéric Chopin se trouve dans un des piliers, mais nous ne l’avons pas vu ! (honte à nous…) Lors de notre passage, il y avait une longue file d’attente pour aller se confesser, une constante en Pologne…

Nous avons aussi jeté un coup d’œil à l’église des Carmélites et à celle des Visitandines,  un peu plus loin. Toutes les deux présentent un intérieur assez sobre mais élégant.

Rue Nowy Swiat (et les rues alentours)

Continuons à visiter Varsovie à pied ! Seconde partie de la voie royale de Varsovie, dont le nom signifie « nouveau monde », on y trouve également des cafés, restaurants, mais aussi des boutiques et pas forcément les moins chères…

Il s’agit un peu de nos « Champs-Élysées » même si les établissements qui la bordent proposent des prix plus raisonnables pour les standards polonais…

On déplore tout de même la forte présence de chaînes internationales comme Starbucks, Café Néro, Café Costa…

Heureusement il n’y a pas que ça, et on peut encore déguster une bonne glace ou pâtisserie dans un établissement typiquement polonais.

Les rues alentours sont également très fréquentées, avec des terrasses de cafés ou restos et des boutiques. Telles que les rues Chmielna (entièrement piétonne, contrairement à la rue Nowy Swiat, à circulation limitée aux transports, taxis…) et Foksal, les plus animées.

C’est le quartier du shopping à Varsovie !

Original, il faut pousser les portes de certaines cours d’immeubles pour accéder à des espaces avec différents bars ! Les Varsoviens semblent affectionner ces endroits, pas si faciles à trouver !

La rue est coupée par le Rondo De Gaulle, grand rond-point où, fait unique, on peut admirer une statue de notre grand général !

Un palmier trône également au centre de la place, en référence à l’avenue de Jérusalem toute proche. Bien sûr, c’est un faux, un vrai ne résisterait pas à la rigueur de l’hiver polonais !

La rue Nowy Swiat continue encore un peu mais n’offre alors que peu d’intérêt car les bâtiments qui la bordent sont presque tous modernes et pas très esthétiques…

Place des Trois Croix, Aleje Ujazdowskie et alentours

On arrive alors sur la place des Trois Croix, un endroit à voir absolument à Varsovie.

C’est là que trône l’église Saint-Alexandre, très prisée pour les célébrations de mariage à Varsovie.

Il y en avait d’ailleurs un à ce moment là, nous avons donc préféré ne pas prendre de photos, l’intérieur étant assez sobre. Puis nous avons entamé la promenade sur Aleje (avenue) Ujazdowskie qui mène au parc du même nom.

Cette partie de Varsovie est bien moins animée et comporte surtout de beaux immeubles résidentiels, des ambassades… Entre les arbres tout le long et l’architecture, cela m’a un peu rappelée Londres !

Sur une des rues transversales (Matejki) on peut voir la Diète où siègent le Parlement et le Sénat de Pologne.

J’espère que cette petite promenade à Varsovie le long de ces jolies avenues vous aura plu ! 😉

Parcs Łazienki et Ujazdowski à Varsovie

À Varsovie, au bout de la voie royale, on peut flâner avec plaisir dans les parcs Ujazdowki puis Łazienki, anciens jardins royaux.

À quelques encablures du centre-ville, ils constituent un véritable poumon vert pour la capitale polonaise ! On notera que globalement, Varsovie est une ville verte. L’occasion de profiter du beau temps ! 😉

Plan d’accès aux parcs Łazienki et Ujazdowski à Varsovie


Afficher une carte plus grande

Parc Ujazdowski à Varsovie

Que faire à Varsovie par beau temps ? Se promener au parc Ujazdowski !

Bordant l’avenue Ujazdowskie, il offre un joli paysage sur 5,7 hectares ! Mare aux canards (mes copains, on les voit partout !), statues, fleurs, tous les ingrédients sont réunis pour en faire un agréable jardin.

J’ai appris que plusieurs statues sont l’œuvre du sculpteur français Théodore-Charles Gruyère, et j’aurais bien aimé qu’il sculpte aussi des fromages ! 😉

Parc Łazienki à Varsovie

Avec ses 76 hectares, il s’agit du plus grand parc de Varsovie ! Il doit son nom « parc des bains » aux bains qui se trouvaient dans ces lieux au XVIIe siècle, lors de sa création.

D’abord dessiné par un membre de la noblesse, le parc fut racheté par le roi Stanislas II Auguste au XVIIIe siècle. Il fut alors transformé en un lieu de plaisance avec différents manoirs, fabriques, etc.

Il devint un parc public en 1918 et constitue aujourd’hui un lieu de promenade prisé des habitants de Varsovie, des touristes… et des chasseurs de Pokémon !

Une promenade dans ce parc est une des meilleures activités à faire à Varsovie avec des enfants (ou pas !) 😉

Le palais Łazienki

Son attraction principale est le « palais Łazienki » ou « palais sur l’île ». Il est ainsi nommé car il trône fièrement sur une petite île au milieu du lac.

Il comportait à l’origine les bains, avant d’être transformé en lieu de résidence. Le palais se visite et offre une collection d’art (peintures et arts décoratifs).

Malheureusement, ce jour-là, il était fermé pour cause de privatisation, ce qui est apparemment fréquent d’après ce que nous avons pu lire ça et là sur la toile. Un brin agaçant…

On s’est donc contenté de l’admirer de l’extérieur, de même que ses environs immédiats. On remarquera le « théâtre antique », véritable pastiche, ce genre étant très prisé à l’époque.

Privés de notre visite du palais, nous avons donc eu le temps de flâner dans ce très beau parc de Varsovie et ainsi profiter du beau temps et du calme. J’aime les jolis parcs ou jardins et finalement ils ne sont pas si nombreux !

Nous avons pu voir des canards (et oui toujours…), des écureuils (!), de jolis fleurs, nous balader autour du lac, admirer la nouvelle orangerie (l’ancienne est un peu loin).

Malgré tout, 76 hectares ce n’est pas petit et nous n’avons pas pu voir tous les pavillons qui s’y trouvent.

On notera surtout le grand palais Ujazdowski (oui, il est dans ce parc et pas dans l’autre, à en perdre la tête !) qui abrite un centre d’art contemporain. La sculpture à ne pas rater : le monument à Chopin.

Le jardin chinois

Parmi les choses à voir à Varsovie, à l’intérieur même du parc, se trouve un agréable petit « jardin » chinois, avec quelques pagodes. Original dans cette partie de l’Europe !

L’Orangerie

Ce bâtiment en fer à cheval fut construit entre 1786 et 1788.

Outre la galerie présentant des sculptures et de belles fresques, on y trouve un authentique théâtre d’époque ! Nous avons pu seulement pénétrer dans l’entrée…

En résumé, même si ce n’est pas forcément la première chose à faire à Varsovie si le temps est limité, ces parcs constituent d’agréables lieux de promenade, au calme, et à seulement 10-15 mn en bus du centre-ville !

Nous regrettons bien sûr de ne pas avoir pu visiter le palais Łazienki, à la base but de notre déplacement. C’est que j’aime bien les beaux palais ou belles demeures !

Musée national de Varsovie : visite en photos, prix, horaires et avis

Musée national de Varsovie
Que faire à Varsovie quand il pleut ? Découvrir le riche musée national de Varsovie !

Le musée national de Varsovie (en polonais muzeun narodowe) est un des plus grands musées de la ville mais aussi de Pologne !

Il comprend une collection variée d’œuvres d’art allant de l’Antiquité au XXe siècle, et c’est l’un des plus beaux musées de Varsovie.

S’il n’est pas forcément le plus visité par les touristes, il constitue un must pour les fans d’art ! Il est situé sur l’Aleje Jerozolimskie, non loin de la voie royale.

Plan d’accès au musée national de Varsovie


Afficher une carte plus grande

Horaires et tarifs du musée national de Varsovie

Le musée national de Varsovie est ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h, et jusqu’à 20 h le vendredi (avant c’était 21 h le vendredi, puis 20 h le jeudi !). Dernière entrée 45 mn avant.

Le prix du billet plein tarif en 2022 (comme depuis 2020) est de 20 PLN (c’était 15 PLN soit environ 3,5 € en 2017 !), mais l’entrée est de seulement 1 PLN pour les étudiants jusqu’à 25 ans inclus.

L’entrée des collections permanentes est gratuite pour tous le mardi.

Infos sur le site officiel

Présentation du musée national de Varsovie

J’aime l’art et en particulier la peinture polonaise du XIXe siècle. Et oui, j’avais eu l’occasion de la découvrir auparavant dans les musées de Cracovie et Poznan ! Je tenais donc à voir le musée national de Varsovie. Nous avons profité du mardi, jour de gratuité, pour le visiter.

Le musée national de Varsovie se compose de plusieurs sections :

  • l’Antiquité (avec la Grèce, l’Égypte, Rome),
  • la galerie Faras, rare exemple de reconstitution d’une église chrétienne nubienne (ainsi que sa collection de croix et d’icônes),
  • celle d’art médiéval, l’art ancien européen (peintures, sculptures, arts décoratifs),
  • la galerie XIXe siècle (surtout des peintures polonaises),
  • la galerie XXe siècle, et
  • l’art oriental.

Grand musée donc… mais dont seule une partie est ouverte ! Lors de notre passage, les salles antiques étaient toutes fermées, de même que l’art oriental et la majeure partie de l’art ancien…

Quant à la galerie XIXe siècle, elle était ouverte. Mais les salles de peintures historiques du grand Jan Matejko étaient fermées pour cause de… tournage d’un documentaire ! (trop demander de faire ça le jour de fermeture du musée…)

Nous n’avons pas eu le temps de visiter la galerie XXe siècle, et à vrai dire, cela ne nous intéressait pas trop… chacun ses goûts !

Voici donc une présentation rapide de ce que nous avons vu au musée national de Varsovie.

Galerie Faras

maquette de la cathédrale de Faras

Il s’agit d’un ensemble exceptionnel de peintures murales médiévales.

Elles furent prélevées dans l’ancienne cathédrale chrétienne de Faras, en Nubie (actuellement au Soudan) dans les années 1960, avant que la ville ne soit submergée par un lac.

Les fouilles furent conduites par l’archéologue polonais Kazimierz Michałowski (ça change des Anglais, Français ou Allemands). 😉

La galerie reconstitue donc l’église et ses peintures. Malheureusement, seule une partie des fresques furent découvertes, laissant beaucoup de vide sur les murs !

Cela n’en demeure pas moins intéressant, ce n’est pas tous les quatre matins que l’on voit ce genre de choses ! Hormis la reconstitution d’une église copte au Louvre, jamais rien vu de tel. Les peintures s’étendent du VIIe au XIVe siècle !

Sont également présentés des objets relatifs à la cathédrale, aux traditions funéraires… Mais également une importante collection de croix de la région mais aussi du monde slave, ainsi que quelques icônes.

Le temps nous étant compté en voyage, nous n’avons pas pu tout voir en détail…

Galerie d’art médiéval

Récemment refaite, on y retrouve surtout des éléments de la fin du Moyen-Âge (XIVe et XVe siècle).

Elles proviennent du nord de l’Europe (monde germanique) et de Pologne. Il s’agit surtout d’œuvres autrefois destinées aux églises.

On peut y admirer de très beaux retables, triptyques, statues en pierre ou en bois… Comme j’aime bien le Moyen-Âge (période pas souvent bien représentée dans les musée) cela m’a plu !

Les fans de la période pourront également découvrir le musée national du Moyen-Âge de Paris

Art ancien occidental

Hum… j’aimerais pouvoir faire une présentation complète, malheureusement ce jour-là seule une salle était ouverte ! Depuis quelques années, cette section fut ré-organisée non pas par chronologie ou école mais par thématique.

On retrouve des salles de natures mortes, paysages, portraits, etc, où se mélangent des tableaux de divers époques et pays. Ce parti pris permet de mettre en regard différentes œuvres du monde occidental.

Pourquoi pas ! Même si je n’en ai pas assez vu pour juger…

Ce jour-là nous avons pu voir la salle des paysages. Un tableau a surtout capté mon attention : La Tentation de Saint-Antoine par Jan Wellens de Cock, un « suiveur » du plus célèbre Jérôme Bosch (que j’aime beaucoup !)

Galerie d’art du XIXe siècle

On y trouve surtout des peintures polonaises, et quelques-unes d’autres pays notamment la France, alors leader dans le monde des arts…

On peut diviser cette section en deux parties : les peintures historiques/mythologiques, avec notamment les grandes fresques de Jan Matejko (un peu le Delacroix national).

Malheureusement, cette salle, que je voulais voir (j’aime bien cet artiste !), était fermée pour cause de tournage, grr ! Je me suis consolée dans la salle d’à côté, moins importante mais pas mal quand même !

La peinture historique et mythologique

L’autre partie de la galerie XIXe siècle comporte plusieurs salles très intéressantes et qui m’ont bien plu !

On y retrouve les grands courants européens de l’époque (et oui, même l’art national s’inscrit dans de grands courants internationaux…) tels que le symbolisme ou l’impressionnisme.

Vous pourrez y découvrir les œuvres d’artistes majeurs polonais de l’époque, comme Jozef Mehoffer, Stanislas Wispianski, Józef Chełmoński, ou Jacek Malczewski.

On remarque également quelques artistes français comme Paul Signac ou une statue d’Auguste Rodin. Comme j’aime beaucoup la peinture de cette époque (Orsay est mon musée préféré !), j’étais donc contente.

Avis de la souris sur le musée national de Varsovie

Le musée national de Varsovie n’est sans doute pas le musée d’art le plus connu en Europe.

Toutefois il mérite le détour si on dispose de temps suffisant, ne serait-ce que pour appréhender l’art polonais. Il intéressera surtout les amateurs d’art qui y trouveront leur bonheur !

La galerie Faras demeure néanmoins un important témoignage de la présence chrétienne en Afrique du Nord et quelque chose d’original à voir. Le musée est d’autant plus appréciable qu’il n’est pas sur-fréquenté !

Cependant je ne peux que déplorer la fermeture d’une bonne partie des salles, laissant le visiteur sur sa faim, voire mécontent, surtout que cela semble durer depuis des années…

Le Varsovie moderne et juif (à venir)

Combien de temps pour visiter Varsovie ?

Alors, combien de jours pour visiter Varsovie ?

Pour découvrir la vieille ville et le château, une journée à Varsovie suffit.

En 2 jours à Varsovie, vous aurez le temps de voir les principaux lieux à visiter.

Si vous souhaitez découvrir la voie royale et les jolis parcs de la ville, ou visiter l’un des passionnants musées, modernes et bien conçus, 3 jours à Varsovie, voire 4 jours à Varsovie ne sont pas de trop ! 😉

Que visiter en Pologne

Maintenant que vous savez quoi voir à Varsovie, découvrez les autres plus belles villes de Pologne :

5/5 - (13 votes)

2 thoughts on “Que visiter, que voir, que faire à Varsovie en 1, 2, 3, 4 jours”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *