Que visiter, voir et faire à Gdańsk en 1,2,3,4 jours

Le Long Quai à GdanskQue visiter, voir et faire à Gdansk en une journée, un week-end ou plus ?

Avec ses 460.000 habitants, Gdańsk est la 6e ville de Pologne, juste derrière Poznan, mais constitue, avec les villes de Sopot et Gdynia, une agglomération d’environ un million d’habitants appelée « la Tricité ».

Elle se situe au nord du pays, non loin de la mer Baltique, dans la baie de Gdańsk.

Elle est aussi connue sous le nom de Dantzig et fut une ville libre peuplée majoritairement d’Allemands mais aussi de Polonais, de Juifs et de bien d’autres minorités, jusqu’en 1945 où elle fut définitivement rattachée à la Pologne.

Gdańsk est le plus grand port du pays. C’est aussi un grand centre industriel, notamment avec ses chantiers navals, lieux emblématiques de l’histoire contemporaine du pays. En effet, le mouvement ouvrier Solidarność mené par Lech Wałęsa y est né…

Suivez la souris pour un petit résumé des choses à voir à Gdańsk et pour préparer votre voyage. 😉




Plan de Gdańsk


Afficher une carte plus grande

Mon top 10 à voir et à faire Gdańsk

  1. bar à vodka à Gdansk

    bar à vodka à Gdansk

    Découvrir son magnifique centre historique, entièrement reconstruit après guerre

  2. Flâner sur les quais de la Motłtawa, notamment le long quai, lui aussi reconstruit à l’identique
  3. Découvrir l’histoire de la Pologne et le mouvement Solidarność au musée moderne du Centre européen de la Solidarité
  4. Découvrir le récent musée de la Seconde Guerre mondiale
  5. Prendre de la hauteur pour admirer la vue sur la ville dans un des différents points de vue, en particulier celui de la basilique Mariacka
  6. Découvrir l’ambre, joyau de la Baltique, notamment au musée de l’ambre, et en ramener dans ses valises en faisant du shopping sur la rue Mariacka
  7. Faire un tour à Sopot, la ville thermale et balnéaire de la Tricité, et profiter de son ambiance très « vacances »
  8. Déguster les spécialités locales : du poisson, et les pierogi, typiquement polonais !
  9. Découvrir les vodkas polonaises, bien sûr !
  10. Faire un tour en bateau, notamment dans un vieux galion, jusqu’à la presqu’île de Westerplatte, lieu mémorial de la Seconde Guerre mondiale

Une brève présentation de Gdańsk

Un peu d’histoire !

le centre de Gdansk vu du ciel

Gdańsk fut occupée dès le Moyen-Âge par une population de pêcheurs et d’artisans cachoubes, tribu slave dont la langue se rapproche du polonais.

Lieu stratégique, non loin de l’embouchure de la Vistule sur la Baltique, elle fut très vite une plaque tournante du commerce de la région, fréquentée par les Allemands et les Vikings.

D’abord possessions du royaume de Pologne, elle fut conquise par les Chevaliers teutoniques en 1308, qui dominèrent et agrandirent la ville, la peuplant de colons allemands.

Elle fit partie de la célèbre Ligue Hanséatique, devenant une des villes les plus importantes de la Hanse, et ce jusqu’au XIXe siècle !

Au cours de son histoire, elle redevint possessions polonaise, puis prussienne, avant de devenir la capitale de la Prusse Occidentale jusqu’en 1919.

Alors appelée de son nom allemand Dantzig, elle devint une ville libre au sein de la République de Pologne, mais resta majoritairement peuplée d’Allemands et de Juifs.

C’est sur la presqu’île de Westerplatte qu’éclata la Seconde Guerre mondiale, Hitler voulant rattacher la ville au Reich. La ville fut presque entièrement détruite à l’issue de la guerre, et fut rattachée à la Pologne sur ordre de Staline.

Elle devint le premier port de Pologne, connue pour ses immenses chantiers navals. C’est ici que naquit le mouvement Solidarność, premier syndicat autorisé sous le régime communiste, et qui permit à la démocratie de triompher.

Gdańsk aujourd’hui

Gdańsk demeure le port le plus important de Pologne, et un lieu stratégique sur la Vistule, principale fleuve du pays. On y trouve toujours d’importants chantiers navals et de nombreuses entreprises, faisant de la ville un grand centre économique et culturel, au cœur d’une agglomération d’environ un million d’habitants.

Très touristique (surtout pour les Polonais et leurs voisins allemands), son centre historique se situe sur un bras mort de la Vistule, la Mołtawa (prononcé « motwava », hum), célèbre pour son quai historique et désormais cœur de l’animation de la ville.

Que voir à Gdańsk en un jour

Si vous n’avez qu’une journée à consacrer à Gdańsk, allez donc à l’essentiel, même si bien sûr ce ne sera pas assez. 😉

Le centre historique de Gdańsk

Place Dlugi Targ à GdanskSitué sur une ancienne île désormais rattachée à la terre, le centre historique de Gdansk n’est pas très grand et se parcourt à pied en flânant.

Presque entièrement détruits en 1945, il fut (presque entièrement) reconstruit à l’identique à l’aide de photographies de l’époque, et on n’y voit que du feu !

Je vous conseille de flâner dans un peu toutes les rues, de lever le museau pour admirer l’architecture, les fresques ou autres détails.

Petit bémol cependant : si certaines rues sont toutes pimpantes, ce n’est pas le cas partout, et on aurait souvent envie de passer un gros coup de peinture sur les façades…

La rue Długa et Długi Targ

La « longue rue » constitue l’ancien axe royal, principale rue du centre de Gdańsk. S’il y a vraiment UN lieu à découvrir, c’est bien cette rue ! Magnifique avec ses maisons hautes et étroites, toutes différentes (couleurs, fresques…) on en prend plein les mirettes !

Elle est prolongée par la « Longue place » ou Długi Targ en polonais, où trône la fontaine de Neptune. Chaque maison est encore plus belle que sur la rue ! C’est également là que bat l’animation dans le centre historique.

rue dluga de Gdansk

L’ancien hôtel de ville

Ne manquez pas de visiter l’ancien hôtel de ville, de style gothique, lui aussi entièrement reconstruit. Outre les belles salles d’appart de conseils, il abrite un petit musée sur l’histoire de la ville.

Les plus courageux pourront grimper sur sa tour pour profiter de la vue… quand c’est ouvert !

une salle du vieil hôtel de ville de Gdansk

La cour d’Artus

Située sur la Długi Targ, il s’agit d’un monument emblématique de Gdańsk, avec deux jolies salles d’appart.

cours d'Artus à Gdańsk

La rue Piwna

Ou « la rue des brasseries », elle porte bien son nom ! On y trouve également la plupart des restaurants ou bars du centre historique, et de magnifiques maisons bien refaites, aux multiples couleurs !

une rue de la vieille ville de Gdansk

La rue Mariacka

La « rue Sainte-Marie » doit son nom à la basilique, qui ferme sa perspective. Elle est connue comme « la rue de l’ambre » car c’est là que les bijoutiers ont pignon sur rue. De quoi en profiter pour faire un peu de shopping !

La basilique Mariacka (Sainte-Marie)

Il s’agit là d’une des plus grandes église en brique de Pologne et même d’Europe ! Vraiment impressionnante ! Si l’intérieur est assez sobre, il est plutôt joli et présente une horloge astronomique ainsi qu’un célèbre triptyque d’Hans Memling.

Tout comme l’hôtel de ville, vous pouvez grimper au sommet, sur une petite terrasse. 400 marches et 82 mètres, de quoi ne pas culpabiliser ensuite de déguster les spécialités locales. 😉

Il s’agit du monument le plus haut de la ville, la vue vaut donc le coup !

vue sur Gdansk depuis la basilique Mariacka

Les quais de la Motława

Que serait Gdańsk sans ses quais ?

Le plus célèbre (et ancien) est le Long quai (Długie Pobrzeże), longeant le centre historique et faisant face à deux îles. C’est là qu’on retrouve l’image de carte postale de la ville, ainsi que de belles maisons, les portes de la ville (de style flamand), une ancienne grue médiévale, et bien sûr, bars et restaurants !

vue panoramique sur le long quai de Gdansk

En face, le quai Chmielna fut récemment reconstruit en style moderne mais s’intégrant parfaitement avec le style de la ville, pour notre grand bonheur !

Si les hôtels y sont légion, on y retrouve également de nombreux bars et restaurants, et bien sûr, la vue sur le quai d’en face !

Vous pouvez en profiter pour aller boire un verre sur un toit terrasse et profiter de la vue en hauteur !

Les quais sont entièrement piétons et constituent un lieu de promenade très prisé des habitants et des touristes !

Un peu plus loin, on retrouve une petite marina et le quai Szafarnia, dans la même veine que les précédents, avec un peu moins de monde !

La « vieille ville » de Gdańsk

canal de GdanskSi le nom prête à confusion, il s’agit en fait d’une autre commune voisine de Gdańsk, rattachée à cette dernière par les Chevaliers Teutoniques au XIVè siècle, et où résidait majoritairement la population polonaise.

Elle aussi fut détruites en 1945 mais seuls quelques bâtiments furent reconstruits.

Moins à voir, donc, à part un vieux moulin, un canal, et l’ancien hôtel de ville devenu centre culturel des pays baltes et qui se visite gratuitement.

Passez également devant la poste de la vieille ville, où un groupe sculpté commémore l’attaque du bâtiment par les troupes allemandes en 1939.

Découvrez mon article complet sur le centre historique de Gdańsk

Que voir à Gdańsk en plusieurs jours

En un jour, vous verrez donc l’essentiel du centre de Gdańsk, mais il vaut mieux rester un peu plus pour approfondir votre découverte de la ville et visiter ses musées par exemple !

Les musées de Gdańsk

Le Centre européen de Solidarité

Ce musée moderne dédié au mouvement Solidarność retrace l’histoire de la création de ce syndicat, ses actions, et comment il a participé à la chute du régime communiste dans le pays.

Très bien fait, on le parcourt à l’aide d’un audio-guide, découvrant également des vidéos ou documents de l’époque, reconstitutions… On peut largement y passer 4 heures ! Prévoyez donc le temps… 😉

place devant le musée solidarnosc de Gdansk

Le musée de la Seconde Guerre mondiale

Récent, puisque inauguré en 2017, ce musée situé à deux pas des quais offre une expérience similaire au Cente de Solidarité. Là encore, prévoyez 3 ou 4 heures !

musée de la Seconde Guerre mondiale à Gdansk

Le musée national maritime

musée maritime de Gdansk

musée maritime de Gdansk

Gdańsk étant une ville maritime et portuaire, il était logique qu’un musée y soit consacré ! Ce dernier est divisé en plusieurs sites, dont le principal se situe sur l’île aux greniers, en face du Long quai.

S’il retrace l’histoire maritime du pays et même au-delà, il ne présente hélas aucune explication en Anglais (le Français, ne rêvez pas, ici c’est exotique).

Il faudra donc se contenter des maquettes, tableaux, cartes…

J’ai cependant apprécié de visiter ses antennes, à savoir le minéralier Słodek, premier navire polonais construit après la guerre, et l’ancienne grue médiévale, située sur le Long quai. Sympa ! 😉

Le musée de l’ambre… et de la torture médiévale

Situé à l’entrée du centre historique dans une ancienne tour médiévale, ce petit musée présente divers pièces et bijoux dans cette matière précieuse faite de résine fossilisée !

La seconde partie du musée est dédiée aux techniques de torture médiévales, hum, sympa !

musée de l'ambre à Gdansk

La cathédrale d’Oliwa et son quartier

cathédrale d'Oliwa à GdańskPetite particularité, la cathédrale de Gdańsk n’est pas située dans son centre historique, mais à 8 km de là, dans le quartier d’Oliwa, ancienne commune indépendante appartenant à une abbaye cistercienne.

Pas de panique, il est très simple de s’y rendre ! Vous pouvez soit prendre un des nombreux trains SKM (sorte de RER local) ou bien le tramway (ce sera un peu plus long).

Gothique à l’extérieur, et mi-gothique mi-baroque à l’intérieur, la cathédrale d’Oliwa est surtout célèbre pour ses orgues baroques, et ses concerts gratuits !

Le reste du quartier propose un grand parc apprécié des familles polonaises, un zoo, un jardin botanique, ainsi que la branche « moderne » du musée national hébergée dans le palais des abbés, et le musée ethnographique.

Découvrez plus en détails le quartier d’Oliwa

Prendre le bateau jusqu’à Westerplatte

Au départ du Long quai, deux vieux galions partent en alternance pour la presqu’île de Westerplatte, où se dresse un mémorial en hommage aux victimes de la Seconde Guerre mondiale. C’est également un point de départ pour se balader sur les plages de sable de Gdańsk.

Hum, choisissez plutôt un temps sec et pas très venteux pour la balade (pas évident à Gdańsk, hélas).

bateau pour Westerplatte à Gdańsk

Que voir aux alentours de Gdańsk

Sopot : la ville balnéaire

grand hotel à SopotIl s’agit pour moi d’un passage presque incontournable lors d’un séjour dans la Tricité !

Si Sopot n’offre pas de grands monuments, elle offre un centre-ville agréable, de jolies plages de sable (hum je ne m’y baignerai pas par contre), de jolies maisons et hôtels, et bien sûr, une animation agréable !

Plus « insolite », elle possède la plus longue jetée en bois d’Europe (plus de 500 m !) du bout de laquelle on obtient une jolie vue sur la ville et la baie. Petit bémol, l’accès est payant (prix symbolique heureusement).

Découvrez mon article sur Sopot.

Gdynia

Seconde ville de la « Tricité » avec 250.000 habitants, Gdynia offre un paysage plus moderne et un grand port. On y vient surtout pour son aquarium, son musée naval, et son récent musée de l’émigration polonaise.

Le château de Marlbork

A environ 40 minutes de train de Gdańsk, cette forteresse des chevaliers teutoniques fait partie des sites les plus visités de Pologne.

Préparer son voyage à Gdańsk : informations pratiques

Comment aller à Gdańsk

Le plus simple est bien entendu de prendre un vol direct pour Gdańsk !

De Beauvais, la compagnie low-cost Wizz Air assure la liaison à des prix très compétitifs ! D’ailleurs, il faudra passer par LOT, la compagnie nationale polonaise, avec éventuellement une correspondance.

Il est également possible d’atterrir à Varsovie et de prendre un train InterCity jusqu’à Gdańsk. Comptez entre 2H40 et 3h10 le trajet selon l’horaire, pour environ 15-20€. 19 trains par jour assurent la liaison.

Comment aller de l’aéroport de Gdańsk au centre

Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport de Gdańsk, le plus simple est encore de prendre un taxi ou Uber ! Comptez environ 10€ (cela varie selon l’heure), alors à ce tarif là, je vous le conseille !

Sinon, un autorail relie l’aéroport Lech Wałęsa à la gare de Wrzeszcz (à vos souhaits !), mais de là il vous faudra changer pour un autre train ou bien un tram.

Un bus assure également la liaison entre l’aéroport et le centre.

Où loger à Gdańsk

Le plus pratique est de loger directement dans le centre historique, sur les quais, ou bien aux abords immédiats !

Quand venir à Gdańsk ?

Hum, c’est là que ça se corse ! Les bords de la Baltique ne sont pas réputés pour offrir un climat agréable ! Si le beau temps n’est jamais garanti dans cette région d’Europe, vous aurez plus de chance de trouver le soleil de mi-juin à mi-août.

Bien sûr, selon les années et le réchauffement climatique (!) les beaux jours peuvent durer plus longtemps ! C’est au petit bonheur la chance…

J’y suis pour ma part allée deux fois début septembre et j’ai subi à chaque fois une alternance de soleil-nuages-averses, et des températures entre 15 et 22 degrés.

En plein été, vous ne serez également pas tout seuls, c’est la pleine saison touristique, notamment chez les Polonais qui viennent profiter des plages (et oui !).

Début septembre, il y avait heureusement moins de monde, mais il faut savoir que les horaires des différents sites touristiques sont restreints à partir du 1er septembre (le musée maritime fermera donc ses portes à… 16h ! Celui de la Seconde Guerre mondiale à 18h au lieu de 20h, etc).

Avis de la souris sur Gdańsk

vue sur les quais de Gdańsk à la tombée de la nuitAprès deux séjours à Gdańsk, je peux dire que j’ai arpenté la ville, mais au final, je n’ai pas encore tout vu (le climat médiocre n’aidant pas).

J’ai globalement apprécié la ville et mes séjours sur place. Le centre historique est très joli et mérite largement un détour, ne serait-ce que pour admirer l’énorme travail de reconstruction de la part des Polonais. Il est agréable d’y flâner.

Cependant, j’ai trouvé dommage que la plupart des façades aient VRAIMENT besoin d’un bon ravalement, ça gâche un peu selon moi, sinon Gdańsk serait tout simplement une ville magnifique !

J’ai également apprécié de flâner sur les quais. Lors de mon premier passage en 2015, les îles face au Long quai étaient restées à l’état de ruine, et j’ai pu constater le grand travail d’aménagement lors de mon retour en 2020. Pour une fois qu’on peut dire « ce n’était pas mieux avant », je ne vais pas m’en priver. 😉

J’ai apprécié l’ambiance de la ville, à la fois paisible mais tout de même animée (dans le centre et les quais, ailleurs, hum, pas trop), et en tant que souris gourmande, j’ai adoré le large choix de salons de thé, pâtisseries, bars, restaurants… !

Bien sûr, dès qu’on sort du centre historique reconstruit, le charme opère déjà moins, mais au fond, n’est-ce pas pareil dans bon nombre de grandes villes ? Gdańsk a le mérite d’être une ville verte et aérée.

Je déplore également les horaires trop restreints des sites touristiques dès le 1er septembre, alors qu’il y avait quand même du monde !

Découvrez le centre historique de Gdańsk

Ou Sopot

En Pologne, découvrez également Poznan, Wroclaw, Cracovie ou Varsovie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *