Que visiter, voir et faire à Murcie en 1,2,3 jours

Murcie

Que faire, que visiter à Murcie en 1 jour ou plusieurs jours ?

Murcie (Murcia) est située dans le sud-est de l’Espagne, à 35 kilomètres de la mer, au cœur de la plaine horticole de la Huerta.

Elle se situe également à seulement 65 kilomètres d’Alicante et environ 350 km de Madrid.

Avec ses 450.000 habitants, elle est la 7e ville d’Espagne.

Capitale de la région autonome du même nom, Murcie n’est pas si connue ! Elle mérite cependant un détour…

Quelles sont les meilleures activités à Murcie ? 

Suivez la souris, votre guide pour cet article ! 😉

Plan de Murcie


Afficher une carte plus grande

Brève présentation de Murcie

Murcie fut une ville romaine, et ces derniers fondèrent la huerta, le grand verger aux portes de la ville.

Après la chute de l’Empire, elle fut intégrée au royaume wisigothique puis prise par les Maures, à l’image du reste de la péninsule.

Ces derniers développèrent un vaste réseau d’irrigation à partir du fleuve Segura, qui traverse le centre de la ville, lui assurant sa prospérité.

Murcie devint la capitale d’un royaume musulman indépendant entre 1147 et 1172, puis de 1223 à 1243, date à laquelle elle passa sous le protectorat chrétien du roi Alphonse X

plan de Murcie sous domination musulmane

Elle intègre officiellement le royaume de Castille en 1304, mais perdit sa prospérité ; les musulmans ayant fui la ville, alors colonisée par les chrétiens. 

Elle demeura capitale du royaume de Murcie, et aujourd’hui de la province du même nom, n’étant ni valencienne ni andalouse, possédant sa propre histoire !

De nos jours, elle est connu pour sa vaste plaine agricole, appelée « le verger d’Europe ». 

Son centre historique se situe au nord de la rivière Segura.

Bien qu’ayant gardé sa trame ancienne avec ruelles et placettes, la plupart des bâtiments sont récents et pas forcément très beau !

En dehors du centre-ville, on retrouve des immeubles massifs et sans charme !

centre de Murvie

rue commerçante dans le centre de Murcie

Pourquoi visiter Murcie ?

Mais alors, pourquoi visiter Murcie ? La ville mérite-t-elle un détour ? Et bien oui, quand même !

Si le bâti du centre historique ne fut pas bien préservé, on y retrouve tout de même des monuments anciens !

Citons la cathédrale, le couvent de Santa Clara, le complexe de San Juan de Dios, ainsi que le très beau Casino royal, considéré comme le monument préféré des Espagnols dans la région !

Murcie possède également plusieurs beaux jardins très bien aménagés, ainsi que des musées.

Murcia

Combien de temps pour visiter Murcie

L’essentiel de Murcie peut se visiter en une journée. Pratique comme étape lors d’un road-trip par exemple.

Si vous souhaitez visiter les musées, vous pouvez bien sûr rester plus de temps ! 😉

Quand visiter Murcie

Murcie possède un des climats les plus chauds de la péninsule ibérique ! Les hivers sont doux, en revanche les étés sont caniculaires !

Je vous conseille donc d’éviter les mois les plus chauds. 

Par ailleurs, la ville possède une des plus faibles pluviométrie du pays. Les précipitations se retrouvent surtout entre novembre et mars, mais demeurent peu fréquentes.

Bien sûr, il a fallu que ça tombe sur moi, oups !

cathédrale de Murcie sous la pluie

Murcie sous la pluie en mars

Comment aller à Murcie

Aller à Murcie en avion

Si Murcie possède son propre aéroport, celui-ci est peu desservi à l’international ! L’aéroport important le plus proche est celui d’Alicante-Elche, à environ 60 km de là.

aéroport d'Alicante

aéroport d’Alicante

Un bus de la compagnie Alsa relie l’aéroport d’Alicante à la gare routière de Murcie en environ 1 heure.

La gare routière se situe immédiatement au nord-ouest du centre-ville.

Aller à Murcie en train

Depuis le centre Alicante, Murcie est reliée par une ligne de Cercanias, lignes de banlieue espagnoles, en environ 1h20 (ça met le temps…).

La gare del Carmen se situe au sud du fleuve Segura, à quelques centaines de mètres du centre-ville.

gare de Murcie El Carmen

Comptez environ un train par heure, avec quelques trous par ci par là dans la journée aux heures creuses et le week-end.

Il existe des trains plus rapides (environ 1h)… au double du prix !

Aller à Murcie en bus

Depuis la gare routière d’Alicante (en bord de mer vers le port), environ 1h10 de trajet pour 6,5€. Plusieurs départs par jour, bien vérifier sur le site d’Alsa.

Que faire à Murcie en 1 jour : les meilleures activités

Je vous propose un itinéraire pour visiter Murcie en 1 jour, en partant du fleuve Segura.

Le Pont des Dangers (puente de los peligros) et le fleuve Segura

vieux pont de Murcie

Commençons la promenade par le Pont des Dangers (puente de los peligros). Il est aussi appelé Vieux Pont (puente viejo) car il s’agit… du plus vieux pont de la ville, vous l’aurez deviné ! 😉

Bon, il ne date « que » de 1742, mais tous les autres furent ravagés par les différentes crues de la Segura.

fleuve Segura et pont Jorge Manrique

fleuve Segura et pont Jorge Manrique

Et oui, on ne dirait pas, mais le fleuve peut s’avérer dangereux !

Le nom ne vient cependant pas de là, mais de la chapelle de la Vierge des dangers qui le flanque.

C’est une belle entrée en la matière pour découvrir le centre de Murcie, vous ne trouvez pas ? Une image de carte postale…

Regardez le fleuve, et remarquez La Sardinasculpture contemporaine (vous en aurez deviné la forme, bien sûr !)

sculpture la sardina à Murcie

Une promenade piétonne longe le fleuve en contrebas. Plutôt sympa !

puente peligros et promenade le long de la Segura à Murcie

Jardin botanique de Murcie et boulevard Malecon

Au niveau de la ville, c’est le boulevard Malecon qui longe le fleuve (oui, comme à la Havane, en bien plus petit).

boulevard Malecon à Murcie

Il est lui-même bordé par un très joli jardin botanique du même nom.

Comme vous le verrez tout au long cet article, Murcie est une ville assez verdoyante, pleine de jolis jardins très bien entretenus et fleuris (amis Parisiens, une pensée pour vous). 🙂

jardin botanique du Malecon à Murcie jardin botanique du Malecon à Murcie

Cet aménagement m’a d’ailleurs fait penser à la belle Cadix (où on trouve un boulevard du bord de mer qui ressemble au vrai Malecon de la Havane, pour l’anecdote).

Glorieta de España

La « Gloriette d’Espagne » est un en fait la jolie place fleurie devant l’hôtel de ville de Murcie, faisant face au fleuve.

Glorieta de España à Murcie

hôtel de ville de Murcie

hôtel de ville de Murcie

Des terrasses permettent de profiter aux beaux jours ! Vraiment très charmant.

On retrouve l’arrière du palais épiscopal.

Palais épiscopal sur la Glorieta de España à Murcie

Cathédrale de Murcie

Allons voir la cathédrale de Murcie, juste derrière ! Il s’agit du monument le plus emblématique de la ville.

Comme dans la plupart des villes espagnoles, elle se situe à l’emplacement de l’ancienne grande mosquée. 

maquette de la cathédrale de Murcie

Cette dernière fut d’abord transformée en église par Jacques Ier d’Aragon au XIIIe siècle, avant que tout ne soit rasé pour reconstruire un temple plus conforme aux normes catholiques.

cathédrale de Murcie

Et oui, à l’époque on ne pensait pas encore à la préservation du patrimoine, il fallait effacer les traces des peuples vaincus et « marquer son territoire », hum.

Il ne reste bien que la mosquée-cathédrale de Cordoue qui ait survécu à cette politique !

La construction de la cathédrale de Murcie s’étala dans un premier temps de 1395 à 1467. Mais elle fut par la suite agrandie, remaniée, ce qui lui confère un certain mélange de styles !

Extérieur de la cathédrale

La façade actuelle de la cathédrale de Murcie arbore surtout un style Renaissance, teinté de baroque.

Elle ne laisse rien présager de son intérieur gothique !

Sa tour-clocher fut achevée en 1792.

cathédrale de Murcie

Admirez les détails, les sculptures… C’est beau quand même !

Faites-en le tour pour découvrir les différents côtés, le chevet, et les détails de la tour-clocher.

extérieur de la cathédrale de Murcie extérieur de la cathédrale de Murcie

chevet de la cathédrale de Murcie

Plaza del Cardenal Belluga

L’entrée de la cathédrale, et sa belle façade, se situent sur la place Belluga (prononcé beyouga hein, donc rien à voir avec le poisson).

Il s’agit d’une des plus jolies places de la ville ! Elle est bordée de beaux immeubles, et jalonnée de terrasses.

plaza Belluga Murcie

On y trouve notamment la chaine Valor, qui propose churros et chocolats, et qui vient de la région d’Alicante non loin de là !

Admirez la façade principale du palais épiscopal. Il abrite de temps en temps des expositions temporaires gratuites.

palais épiscopal de Murcie plaza Belluga de nuit à Murcie

Bon, on repassera pour l’extension moderne de la mairie…

Plaza Belluga de nuit

Intérieur de la cathédrale

Allons donc visiter la cathédrale de Murcie !  L’entrée est gratuite (ça change de nombreuses villes d’Espagne où les marchands du temple vous attendent !)

Le style prédominant est le gothique castillan, assez sobre finalement.

Après être entré par la Puerta del Perdon, nous nous trouvons nez-à-nez avec l’arrière-chœur.

Il s’agit d’une spécificité espagnole : la perspective est directement occultée par un chœur clôturé, où se trouve en général de très belles stalles en bois sculpté.

intérieur de la cathédrale de Murcie

On retrouve cette configuration dans la cathédrale de Séville par exemple (la plus grande du pays).

Comme souvent dans les cathédrale en Espagne, on remarque le grand retable de la capilla mayor.

Celui d’origine brûla lors d’un incendie en 1854. Il fut remplacé par une œuvre néo-gothique plutôt réussie, on n’y voit que du feu ! (sans mauvais jeu de mot, hum)

Hélas, on ne peut pas s’approcher comme on le voudrait…

retable de la cathédrale de Murcie croisée du transept de la cathédrale de Murcie rosace de la cathédrale de Murcie

Faites le tour de la cathédrale et découvrez ses chapelles, d’époques différentes.

La plus belle est la chapelle des Velez, en gothique flamboyant, avec sa belle voute en étoile !

chapelle Velezde la cathédrale de Murcie chapelle Velezde la cathédrale de Murcie

La chapelle Junteron étonne par son style plateresque très bien intégré. Penchez vous et regardez bien les détails ! Voyez vous ces crânes au milieu des autres figures ? 😉

 chapelle Junteron cathédrale de Murcie  chapelle Junteron cathédrale de Murcie

Accessible de l’intérieur, il existe un musée associé à la cathédrale. C’est de là que partent les visites guidées pour la tour-clocher.

En revanche, bon courage pour trouver les horaires, car rien ne correspondait à ce qui était inscrit sur le site ou à l’office du tourisme !

J’ai donc dû renoncer à la visite…

Globalement, j’ai bien aimé la cathédrale de Murcie ! 😉

Casino royal de Murcie (Real Casino de Murcia)

Non, nous ne sommes pas dans James Bond ! Même Murcie possède donc un casino royal.

Cet édifice emblématique se situe sur la calle Traperia, principal axe piéton et commerçant. Il est par ailleurs agréable et offre de jolis immeubles, contrairement au reste de la ville, hum.

calle Traperia à Murcie

calle Traperia

Seulement quelques centaines de mètres le séparent de la cathédrale ! De quoi enchainer les deux visites… 😉

Construit dans un style éclectique typique de la Belle Époque, entre 1847 et la fin du XIXe siècle, il abrite toujours le club privé du même nom.

Real Casino de Murcie

Il ne s’agit donc pas d’un casino au sens où on l’entend, avec des machines à sous, mais diverses salles de jeux privées…

Le premier niveau (rez-de-chaussée) du casino demeure ouvert à la visite, et constitue d’ailleurs le monument civil le plus visité de la région !

Horaires et tarifs du Casino Royal de Murcie

Le casino Royal est ouvert tous les jours de 10h à 19h, et de 10h30 à 14h30 en août, sauf le dimanche.

Le prix d’entrée est de 5€, 3,5€ en tarif réduit (étudiants, jeunes, personnes en situation de handicap…)

Toutes les infos sur le site officiel (en espagnol et en anglais)

Intérieur du Casino Municipal

L’intérieur du casino de Murcie possède un style éclectique assez typique de la déco espagnole de cette époque.

Vous pouvez télécharger un audio-guide via un QR code (c’est la mode !) pour une durée d’environ 30 minutes.

Admirez déjà l’entrée, puis le vestibule, de style néo-mauresque.

Casino royal de Murcie Casino royal de Murcie

Surnommé le « salon nasride » en référence à l’Alhambra de Grenade, il m’a plutôt fait penser au salon des Ambassadeurs de l’Alcazar de Séville !

Casino royal de Murcie Casino royal de Murcie

Casino royal de Murcie

Belle mise en bouche non ? 😉

Bon à savoir : le vestibule est en accès libre, car c’est là que se situe la caisse !

Nous découvrons ensuite les différentes salles (en effet, elles ne se ressemblent pas !) des deux côtés du très beau couloir. C’est une ancienne rue qui séparait deux édifices, avant que ces derniers ne soient réunis pour constituer le casino !

Casino royal de Murcie

D’un côté bibliothèques anglaise et le boudoir des femmes, de l’autre la salle de bal et un fumoir plus masculin.

Casino royal de Murcie

bibliothèque

Casino royal de Murcie

boudoir

Casino royal de Murcie

plafond du boudoir

Le clou du spectacle est incontestablement la salle de bal !

Casino royal de Murcie

salle de bal

Casino royal de Murcie

plafond de la salle de bal

Nous découvrons ensuite d’autres belles pièces. Notamment le tout mignon salon de thé, dont les couleurs bleues et blanches m’évoquèrent plutôt une décoration de l’ancien Empire russe !

Casino royal de Murcie Casino royal de Murcie

D’ailleurs, le style du casino m’a plus ou moins rappelé le palais Youssoupov de Saint-Pétersbourg

Casino royal de Murcie

Ce fut ma visite préférée à Murcie, je ne peux donc que la conseiller ! 🙂

Plaza San Domingo

La calle Traperia débouche sur cette agréable place avec l’église du même nom. Allez y jeter un coup d’œil si elle est ouverte à ce moment-là (un peu avant la messe…)

Plaza Santo Domingo Murcie

Vous trouverez plusieurs agréables terrasses ! J’en ai profité pour faire une petite pause chez la chaîne typiquement espagnole 100 Montaditos, où les boissons sont à prix très compétitifs. 😉

100 Montaditos Murcie plaza Santto Domingo

On y trouve également un magnolia géant.

Théâtre Romea

Derrière la plaza Santo Domingo se trouve la plaza de Julian Romea. Vous pouvez passer sous une arcade pour l’atteindre.

arche centre de Murcie

Remarquez surtout le Teatro de Romea, de style éclectique lui aussi.

Tout rose et gris, comme moi ! Cela change des théâtres néo-classiques. 

Théâtre Roméa Murcie

Théâtre Romea à Murcie

La place est également agréable, avec de nombreuses terrasses !

Plaza Julian de Roméa à Murcie

Monastère Santa Clara la Real

Derrière le théâtre, je vous conseille d’aller visiter le monastère de Santa Clara la Real. Il est entièrement gratuit !

Toujours en activité, il fut bâti sur les vestiges de l’ancien Alcazar d’été des émirs de l’époque musulmane (Alcazar Menor).

Monastère Santa Clara la Real Murcie

On y vient donc pour admirer son joli cloître avec bassin (hélas, derrière une vitre !) et découvrir les vestiges de la Murcie musulmane.

Monastère Santa Clara la Real Murcie Monastère Santa Clara la Real Murcie

Bon, il ne reste honnêtement pas grand-chose, sinon quelques arches, et divers objets exposés ! Mais tout est bien expliqué et j’ai trouvé cela plutôt intéressant.

Monastère Santa Clara la Real Murcie

Une maquette montre l’Alcazar de l’époque, et on reconnait quand même bien les lieux !

Monastère Santa Clara la Real Murcie

A l’étage, nous découvrons une jolie petite chapelle gothique ainsi que quelques tableaux et objets liturgiques.

Monastère Santa Clara la Real Murcie Monastère Santa Clara la Real Murcie

Monastère Santa Clara la Real Murcie Monastère Santa Clara la Real Murcie

Si la visite ne prend pas forcément trop de temps, sachez qu’il s’agit tout de même d’un lieu important de l’histoire de Murcie !

Gran Via Alfonso X

Le monastère est situé sur la Gran Via Alfonso X, désormais piétonne.

Si les bâtiments qui la bordent ne sont pas forcément beaux, la Gran Via demeure plutôt agréable, avec ses arbres et là encore, ses terrasses !

Gran Via Alfonso X Murcie

J’y ai dégusté une bonne glace, oui, en terrasse en mars, et il faisait très bon !

glaces à Murcie

Vous pouvez aller jusqu’au bout si le cœur vous en dit. Vous déboucherez sur la Plaza Circular, rond-point pour les voitures… et le tramway de Murcie !

Celui-ci dessert le nord de la ville mais ne sera pas très utile aux touristes.

tramway de Murcie sur la Plaza Circular

Au nord de la place, remarquez le beau bâtiment (le seul au milieu des autres, plutôt moches). Il s’agit de l’ancienne gare de Zaraiche, désormais siège de la compagnie des eaux de Murcie.

ancienne gare Zaraiche de Murcie

Le tramway reprend d’ailleurs une partie de son ancien parcours.

Dirigeons-nous vers l’ouest ! A quelques centaines de mètres, je vous suggère d’aller découvrir deux jolis parcs de Murcie.

Vous traverserez sans doute de vilains boulevards… Et oui, Murcie, c’est ça aussi ! Je ne vous mens pas en vous promettant un merveilleux centre historique, la réalité est ce qu’elle est ! 😉

immeubles du centre de Murcie

Jardin del Salitre

Premier sur votre parcours, le jardin del Salitre offre un agréable lieu de détente arboré, avec son étang, fontaine, petit jardin « andalou »…

jardin del Salitre Murcie jardin del Salitre Murcie jardin del Salitre Murcie jardin del Salitre Murcie jardin del Salitre Murcie

Vous y trouverez également le musée taurin de Murcie.

Le « jardin du Salpêtre » doit son nom à l’usine de poudre à canon qui se trouvait ici avant sa démolition.

Il en reste une ancienne cheminée.

Murcie jardin del Salitre

A la sortie du jardin se trouve un centre d’artisanat local où vous pourrez faire quelques emplettes si cela vous intéresse.

centre d'artisanat local Murcie

Parque de la Seda

Tout proche également, le parque de la Seda (parc de la soie) constitue un autre agréable lieu de promenade.

parque de la Seda Murcie parque de la Seda Murcie parque de la Seda Murcie

Un ruisseau en fait le tour, débouchant sur un étang. Vous y verrez bon nombre de canards, pas peureux du tout !

parque de la Seda Murcie

D’ailleurs je dois dire que Murcie est vraiment la ville espagnole des canards, il y en a partout ! 🙂

Musée Salzillo

Non loin de là, en redescendant vers le fleuve, le musée Salzillo est un des plus célèbres de Murcie, et probablement le plus original !

Il présente une collection de sculptures servant pour les processions du vendredi saint, ainsi que plusieurs crèches espagnoles.

Hélas, même si j’avais très envie de le visiter, je ne l’ai pas vu, n’étant pas dans le coin aux heures d’ouvertures…

Le musée Salzillo est ouvert du lundi au samedi de 10h à 17h, et les dimanches de 11h à 14h.

Infos sur le site officiel du musée Salzillo (en espagnol).

Plaza de la flores

Il n’y a plus qu’à retourner vers le centre et le fleuve ! Par là, ce n’est objectivement pas très beau hélas…

Pour clore cet itinéraire, je vous propose de terminer sur l’agréable Plaza de las flores. Elle est collée à la plaza de Santa Catalina, également plutôt sympa!

Plaza flores Murcie

La plaza de las flores tient son nom des kiosques vendant… des fleurs ! Fait insolite, on y trouve un distributeur automatique de bouquets ! Et oui, je suis arrivée de nuit…

distributeur de fleurs à Murcie

Les deux places sont animées par leurs terrasses.

Vous l’aurez compris, Murcie est une ville de terrasses… ,-)

Avis de la souris sur Murcie

En tant qu’amoureuse de l’Espagne, j’étais curieuse d’en découvrir la 7e ville, par ailleurs plutôt bien notée sur les guides papiers.

Je dois avouer que si je n’en attendais rien de spécial, je fus tout de même un peu déçue par son centre historique, qui n’a d’historique que le nom !

En effet, si on retrouve bien la trame plutôt médiévale et les petites rues piétonnes, le bâti lui est globalement moderne et pas forcément très beau.

Heureusement Murcie offre d’autres points d’intérêt ! Je n’ai pas regretté d’avoir visité sa cathédrale, le superbe casino, Santa Clara la Real, et j’ai apprécie de flâner dans ses adorables parcs, admirer les fleurs…

Fontaine Glorieta de España à Murcie

Fontaine Glorieta de Españ

Bref, ce fut sympa de se mettre au vert, par des températures agréables en plein mois de mars.

On y retrouve bien l’ambiance espagnole, avec de nombreuses terrasses. Par contre, peu de restaurants de spécialité locales, peu de bars à tapas, plutôt des pizzas, burgers, sushis…

Je ne recommande pas forcément cette ville pour un city-trip unique. Mais plutôt une étape dans le cadre d’un parcours en Espagne, jusqu’en Andalousie par exemple, ou en visitant les environs d’Alicante.

Découvrez la ville d’Alicante

Découvrez tout ce qu’il y a à voir à Valencia !

Découvrez également Madrid

Poursuivez votre parcours jusqu’à Malaga, Grenade, Séville, ou Cordoue 

 

5/5 - (17 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.