Le musée national de la Marine à Paris : visite en photos

Le musée national de la Marine à Paris se situe dans le palais de Chaillot, face à la tour Eiffel, dans le 16e arrondissement de la capitale. Ce vaste musée présente une magnifique collection de modèles et maquettes, mais également des tableaux et un rare ensemble de sculptures navales.

Fermé pour de longs travaux, cet article vous permet de le découvrir avant sa réouverture prévue à l’automne 2021. Suivez la souris pour une visite en photos du musée de la Marine à Paris ! 😉

Comment aller au musée de la Marine à Paris ?


Afficher une carte plus grande

Descendre au métro Trocadéro (lignes 6 et 9) et empruntez la bonne sortie, vous êtes pile devant ! 😉

Horaires du musée de la Marine à Paris

En 2017, le musée de la Marine est ouvert tous les jours sauf le mardi et quelques jours fériés, de 10 h à 18 h. Jusqu’en 2015, la fermeture était intelligemment décalée à 19 h le week-end, mais cela a cessé sans explication, on se demande bien pourquoi…

Tarifs du musée de la Marine à Paris

Le tarif d’entrée (hors expo temporaire) du musée de la Marine à Paris est de 8,50 € en 2017, avec les réductions et exonérations habituelles (jeunes, chômeurs…).

Vous trouverez les infos pratiques sur le site officiel du musée.

Histoire du musée de la Marine à Paris

Canot impérial de Napoléon 1er

La collection qu’on peut admirer remonte au règne de Louis XV, avec les modèles et maquettes de navire offerts au roi par les arsenaux.

Le musée de la Marine proprement dit est créé en 1827 par le fils du roi Charles X, le duc d’Angoulême. Les objets sont à cette époque et durant plus d’un siècle présentées dans la Grande Galerie du musée du Louvre.

C’est en 1942 que le musée de la Marine est transféré sur son emplacement actuel. Il est installé au rez-de-chaussée et au sous-sol de l’aile occidentale du palais de Chaillot, construit quelques années auparavant pour l’exposition de 1937. Le musée de l’Homme est quant à lui situé à l’étage du même édifice. Et si vous aimez les musées, l’étonnant musée des Monuments français est quant à lui abrité par l’aile orientale du palais, de l’autre côté de l’esplanade !

Visite du musée de la Marine à Paris

En 2017, le musée national de la Marine à Paris est découpé en 11 grandes sections. Elles sont réparties entre la Grande Galerie, une enfilade de salles dans la grande galerie côté rue, et une autre succession de plus petites salles côté jardin du Trocadéro.

La Grande Galerie

On y observe successivement l’énorme canot impérial de Napoléon Ier, bateau d’apparat richement décoré et surmonté d’une couronne construit en 1810, puis de nombreuses maquettes de grandes dimensions. Puis des sculptures navales avec en particulier les sculptures de poupe du navire La Réale, galère amirale de Louis XIV construit de 1688 à 1694.

Les salles suivantes sont consacrées aux peintures marines. On notera tout particulièrement les quatorze toiles de Joseph Vernet commandées en 1753 illustrant les ports de France (deux d’entre elles sont restées au Louvre).

Plus encore que le luxe de détails souvent pittoresques, c’est le thème du combat de l’homme face à la fureur de la nature et de la mer, cher au XVIIIe siècle, qui en fait l’intérêt, en particulier sur la vue du port de Sète (orthographié « Cette » à l’époque).

La Grande Galerie du musée de la Marine s’achève sur le thème de l’histoire des collections, avec les anciennes vitrines autrefois exposées au Louvre. On y observe de magnifiques modèles, dont un superbe voilier tout en ivoire, le Ville-de-Dieppe, offert à l’impératrice Marie-Louise. Tout au fond, deux vitrines expliquent le laborieux transport de l’obélisque de Louksor à son emplacement actuel à Paris, place de la Concorde.

Un escalier central mène aux salles d’expositions temporaires, situées en sous-sol.

La galerie côté jardin

Cette suite de salles, nettement plus denses voire un peu trop, est consacrée à diverses thématiques, à l’enchaînement logique au début puis à des thèmes sans lien évident.

On admire d’abord la reconstitution de la chambre d’un capitaine de navire des années 1930, au mobilier entièrement métallique contre le risque d’incendie. Dans les salles suivantes, on trouve de nombreuses maquettes de la marine de guerre française dont celle de porte-avions comme le Charles-de-Gaulle, puis la marine marchande (cargos, pétroliers…). Et enfin des maquettes de paquebots dont le Titanic, sur le thème des voyages transatlantiques.

Une salle est consacrée à la construction navale à voile et à vapeur, puis la suivante aux innovations du XIXe siècle, dont l’énorme optique de phare de Fresnel et le curieux scaphandre des frères Carmagnolle. Enfin une petite salle expose divers instruments de navigation, compas et sextants, dont plusieurs remarquables astrolabes du XVe au XVIIIe siècles.

Avis de la souris

Le musée de la Marine à Paris expose de magnifiques pièces qu’on voit rarement ailleurs, en particulier les grands modèles de navires à voile, les sculptures d’époque Louis XIV ou les magnifiques maquettes.

Le musée de la Marine ferme pour quatre longues années de travaux, jusqu’en 2021 si tout va bien. Ce musée nécessite probablement une modernisation, en particulier côté jardin où l’exposition est un peu fouillis. Cela mérite-t-il pour autant tant d’années de fermeture et une telle somme d’argent, plusieurs dizaines de millions d’euros ? C’est sans doute un peu exagéré, mais si c’est le contribuable qui paie après tout, on ne regarde manifestement pas à la dépense…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *