Les musées et monuments gratuits pour les handicapés en Île-de-France

Cette page liste de manière exhaustive la centaine de musées et monuments de Paris et de la région Île-de-France gratuits pour les personnes en situation de handicap (liste actualisée en novembre 2018).

Les personnes handicapées peuvent accéder gratuitement à la plupart des musées et monuments de la région, un avantage qui permet de compenser – bien partiellement – les difficultés de cette situation. Encore faut-il que les lieux soient accessibles, en particulier pour les personnes à mobilité réduite, ce qui est loin d’être le cas partout ! A défaut d’information sur le site web officiel des lieux culturels présentés ci-dessous (cliquer sur les liens), il est préférable de téléphoner pour vérifier cette information le cas échéant.

Mais le handicap recouvre des situations très variées, de la seule RQTH (reconnaissance de qualité de travailleur handicapé) à l’invalidité (taux d’incapacité de 80 % et plus), en passant par les taux intermédiaires, la possession ou non d’une des cartes mobilité inclusion (ancienne carte de priorité)… Bref, je tente ici de passer en revue les justificatifs et leur acceptation, très variable d’un musée à l’autre.

Conditions et justificatifs

Je cultive ma curiosité au Louvre !

Quel justificatif présenter ?

Il suffit de présenter une pièce d’identité avec photo et votre justificatif de handicap.

Mais les difficultés commencent ici ! Car ces justificatifs varient considérablement d’un lieu à l’autre : une carte d’invalidité (orange, taux d’incapacité d’au moins 80 %) sera admise partout ou presque.

Mais la plupart des musées ne précisent rien quant au document à présenter, laissant entendre que n’importe quel document officiel (émis par une MDPH ou l’ONAC) et mentionnant une situation de handicap peut suffire, dont la carte de priorité (mauve), une attestation de paiement de l’allocation pour adulte handicapé (AAH) voire une simple reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH).

D’autres apportent plus de précisions et acceptent de nombreux justificatifs, tandis qu’a contrario, quelques uns, assez mesquins, limitent cette gratuite aux seuls porteurs de cartes d’invalidité ! (à un taux de moins de 80 %, passez votre chemin ou payez le plein tarif…)

La liste présentée apporte ces précisions quand elles existent, à défaut, tout document officiel évoquant votre handicap (émis par une MDPH ou l’ONAC) semble faire l’affaire selon mes vérifications, à vérifier le cas échéant.

Enfin la gratuité d’accès intègre souvent également un accompagnateur, même si votre justificatif n’en fait pas mention (hormis quelques cas que je signale).

A noter que la gratuité inclut toujours – en principe – les expositions temporaires.

Si vous êtes inscrit comme chômeur chez Pôle emploi ou bénéficiaire de minimas sociaux comme le RSA, sachez que de nombreux musées sont gratuits pour vous, vous en trouverez la liste complète ici. C’est un aspect important si vous ne possédez qu’une RQTH, mais ni l’AAH ni une carte officielle justifiant votre handicap.

Billet gratuit en caisse ou accès direct ?

Dans l’essentiel des cas, un justificatif de handicap fait office de coupe-file et on peut éviter la queue et se présenter directement au contrôle d’accès sans passer par la caisse dans les grands musées : Louvre, Orsay, Orangerie, Versailles par ex. pour les principaux.

Mais dans les petits musées ou dans quelques grandes institutions, il faut présenter votre pièce d’identité et votre justificatif à la caisse pour obtenir un billet d’accès gratuit (comme à la Cité des sciences).

Les liens cliquables dans la liste donnent accès au site officiel du musée ou monument

Paris

Musées nationaux :

Autres institutions :

Muséum national d’histoire naturelle :

L’ensemble des sites parisiens du muséum national d’histoire naturelle est gratuit pour les personnes handicapées (justificatif MDPH ou AAH).

L’arboretum de Chèvreloup près de Versailles dans les Yvelines, relevant du muséum, est également librement accessible.

Monuments nationaux :

L’ensemble des monuments nationaux de France est gratuit pour les personnes handicapées (carte MDPH ou ONAC ou AAH).

Conditions générales de gratuité des monuments nationaux ICI !

Autres monuments :

Musées de la Ville de Paris :

Les collections permanentes des 14 musées municipaux parisiens sont d’accès gratuits pour tous depuis 2001, à l’exception du palais Galliera (expos temporaires uniquement), des catacombes et de la crypte du parvis de Notre-Dame.

Ces trois lieux ainsi que les expositions (payantes) organisées par les différents musées sont toutefois accessibles gratuitement aux personnes handicapées depuis septembre 2014 (carte d’invalidité, carte de priorité ou de stationnement, quelque soit le taux accordé). Voir ici

Enfin signalons que les jardins payants en saison de la Ville de Paris sont également gratuits pour les personnes en situation d’invalidité, mais uniquement pour les porteurs d’une carte d’une MDPH, les invalides ayant une carte de l’ONAC ne bénéficiant que du tarif réduit (!) :

Par ailleurs, le jardin d’acclimatation situé dans le bois de Boulogne, est dorénavant gratuit pour les handicapés (sans précision). C’est également le cas des piscines, mais uniquement pour les résidents parisiens, invalides ET ayant une carte de l’ONAC, les invalides porteurs d’une carte MDPH n’ayant que le tarif réduit (l’inverse des jardins, en toute « logique ») !

Autres lieux :

Ces lieux d’expositions temporaires sont accessibles gratuitement aux invalides, mais n’offrent aucune réduction aux autres catégories de handicapés (!) :

Lieux payants pour les handicapés :

Ces musées et monuments n’accordent qu’un tarif réduit aux personnes handicapées :

Hauts-de-Seine

Seine-Saint-Denis

Val-de-Marne

Yvelines

Essonne

Aucun musée ne semble appliquer de gratuité.

Seine-et-Marne

Les 5 musées départementaux sont tous gratuits pour les handicapés (sans précision) :

Val-d’Oise

Oise

Administrativement en Picardie (et dorénavant en « Hauts-de-France » !), le département appartient à la grande périphérie nord de la capitale et constitue un but de sortie pour les Franciliens.

Eure-et-Loir

A proximité de Paris, quelques lieux à découvrir :

L’ensemble des musées existants dans la région et appliquant la gratuité figure en principe sur la liste. Il faut bien entendu y ajouter les musées gratuits pour tous. Si vous en connaissez d’autres, ou souhaitez partager votre expérience, n’hésitez-pas à laisser un commentaire ! 😉

Suivez également nos bons conseils pour éviter la foule dans les grands musées parisiens et consultez la liste des ouvertures nocturnes des musées à Paris, pour la plupart gratuits pour les handicapés.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *