goulash de poulet au paprika au Balaton de Cracovie
Hongrie

Que visiter, que faire à Budapest en 3 jours

Que faire en 3 jours à Budapest ? Comment visiter Budapest en 3 jours ?

Parmi les plus importantes villes d’Europe centrale, Budapest s’est imposée comme destination touristique majeure !

Elle a en effet beaucoup à offrir aux visiteurs, que ce soit ses monuments, églises, musées, architecture, ou la détente dans ses établissement thermaux historiques.

Visiter Budapest en 3 jours est une durée idéale pour voir l’essentiel de la capitale de la Hongrie.

Que faire à Budapest en 3 jours ? Suivez le programme de visite de la souris ! 😉

Pourquoi visiter Budapest en 3 jours ?

Le parlement de Pest face à Buda
Le parlement de Pest face à Buda

Budapest, en plein essor touristique européen, mérite le titre de « Perle du Danube ».

Dotée d’un riche patrimoine architectural et de nombreux musées, la ville offre bien plus avec ses sources thermales et ses bains, conférant un aspect unique.

La vie nocturne, rivalisant avec d’autres capitales européennes, ajoute à son charme.

Un long week-end à Budapest promet une expérience exceptionnelle, même si trois jours peuvent paraître courts.

Ci-dessous, découvrez un itinéraire équilibré entre visites culturelles et détente dans les bains.

Visiter Budapest en 3 jours : les activités incontournables

sacher et esterhazy, spécialités austro-hongroises
  • Découvrir le quartier de Pest ou « centre-ville »
  • Visiter le Parlement, principal monument de Budapest
  • Faire des emplettes au marché central
  • Profiter de la vue depuis la basilique Saint-Étienne
  • Découvrir l’ancien quartier juif, et surtout la Grande Synagogue
  • Visiter le quartier de Buda, la vieille historique, avec son château, le bastion des Pêcheurs, et l’église Mathias
  • Effectuer une croisière sur le Danube
  • Se détendre dans au moins un des bains thermaux de la ville, véritable activité incontournable de Budapest !
  • Bien, sûr, gouter aux spécialités locales !

Où dormir à Budapest en 3 jours

Je vous propose ma liste complète d’hébergements à Budapest dans mon article dédié : 🙂

Où loger à Budapest : les meilleurs quartiers où dormir

Comment aller de l’aéroport au centre de Budapest

aéroport de Budapest
aéroport de Budapest

De l’aéroport à Budapest :

Le moyen le plus pratique et rapide est le bus n°100E. Un billet spécifique est requis, disponible près de l’arrêt via les automates de vente. Coût : environ 900 forints, soit à peu près 3 €.

Pour une option plus économique, mais avec un trajet plus long, prenez le bus 200E jusqu’à l’arrêt Kőbánya-Kispest, puis le métro M3. Un billet combiné bus-métro est nécessaire pour : 530 forints.

Sinon, plus simple, réservez un transfert en navette entre l’aéroport et Budapest ! 😉

Se déplacer à Budapest

Optez pour une « travelcard » d’une journée ou de 3 jours pour des déplacements illimités en transports en commun.

Sinon, des carnets de 10 tickets de métro, des tickets à l’unité ou des tickets de transfert sont disponibles.

Les enfants de moins de 6 ans et les ressortissants de l’Union européenne de plus de 65 ans bénéficient de la gratuité des transports en commun.

La « BUDAPEST CARD » offre un accès illimité aux transports et propose des réductions dans les musées, les bains, etc. Son achat peut être avantageux.

Découvrez tous les détails pratiques dans mon guide complet sur Budapest !

Visiter Budapest en 3 jours : jour 1 à Pest

Lors de ce premier des 3 jours à Budapest, je vous propose de découvrir le quartier de Pest, situé sur la rive orientale du fleuve.

Il s’agit aujourd’hui du « centre-ville » de la capitale hongroise, où se trouvent de nombreux monuments, églises, musées, et commerces !

Grand Marché

Grand marché central de Budapest

Lors de vos 3 jours à Budapest, ne manquez pas de faire un tour au Grand marché central !

Il fut inauguré en 1896 lors des célébrations du millénaire hongrois.

Le grand marché (Vásárcsarnok) présente une architecture de fer inspirée à la fois par Gustave Eiffel et le style « Sécession », caractérisé par une toiture aux céramiques colorées.

Grand marché de Budapest

Fermé le dimanche, le rez-de-chaussée abrite les produits alimentaires, tandis que le premier étage propose une variété de souvenirs et de vêtements.

De quoi découvrir les produits locaux, comme le paprika, et en ramener dans vos valises !

Pont de la Liberté

pont de la Liberté à Budapest

Ville sur le Danube, Budapest est également connue pour ses ponts qui enjambent le fleuve.

Inauguré en 1896 et reconstruit à l’identique en 1946, le Pont de la Liberté (Szabadság híd) fait partie des lieux emblématiques à voir à Budapest en 3 jours.

Populaire auprès des jeunes le soir, il constitue un lieu de rendez-vous prisé.

Il est vrai que la vue du pont éclairé de nuit est plutôt sympa ! Bon, de jour, c’est bien aussi…

Pratique, il est situé tout près des Halles centrales.

Rue Vaci

Vaci Utca à Budapest
Vaci Utca à Budapest

Je vous propose désormais de rejoindre la Grande synagogue.

Passez par la rue Vaci (Vaci utca en hongrois), principale rue piétonne de Budapest, et très commerçante !

Je l’ai trouvé agréable, surtout par rapport aux larges boulevards automobiles. Et oui, Budapest n’est pas forcément une ville « apaisée », comparée à quelques voisines d’Europe centrale comme Vienne ou Prague

La rue Vaci comporte quelques jolis édifices Art nouveau ou « Jugendstil ». 

Gerbeaud Place Vorosmarty
Gerbeaud Place Vorosmarty

Vous atteindrez Vörösmarty tér, une des places principales du centre de Budapest, comportant quelques cafés célèbres comme Gerbeaud. 

Faites une pause si le coeur vous en dit ! Bien sûr, c’est touristique, et donc assez cher…

Grande synagogue

Grande synagogue de Budapest
Grande synagogue de Budapest

La Grande synagogue de Budapest (rue Dohány), achevée en 1859, peut accueillir environ 3000 fidèles. Ce chiffre la classe comme la plus grande synagogue au monde après Emanu-El à New York.

Dotée de deux tours de style mauresque, elle évoque davantage une cathédrale qu’un édifice dédié au culte hébraïque. Elle fait partie des monuments incontournables à visiter à Budapest en 3 jours !

Bien que l’achat du billet d’entrée soit relativement cher, la visite guidée est incluse dans le tarif.

L’intérieur est somptueux, bien qu’un peu sombre. Les photos y étaient interdites lors de mon passage mais cela a visiblement changé.

Grande synagogue de Budapest intérieur
intérieur de la Grande synagogue de Budapest, ©Zairon

À partir du 19 mars 1944, date de l’occupation nazie de la Hongrie, les persécutions contre les Juifs ont commencé.

Jusqu’à la libération par l’Armée rouge en avril 45, près de 600.000 Juifs sur 800.000 ont été assassinés, principalement déportés à Auschwitz Birkenau en Pologne.

Des massacres ont également été perpétrés par les Croix Fléchés qui ont pris le pouvoir à partir du 15 octobre.

Ancien quartier juif du Budapest

Ancien quartier juif du Budapest

Adjacent à la synagogue, le jardin abrite un cimetière où reposent les morts du ghetto de Budapest (novembre 44 – janvier 45).

Dans le parc de mémoire derrière la synagogue, dédié aux personnes ayant aidé les Juifs, telles que Raoul Wallenberg, se trouve une œuvre d’Imre Varga. Elle représente un arbre métallique dont les feuilles portent le nom de certaines victimes de l’Holocauste.

Après la visite, explorez le quartier juif. Au n°15 de Király utca, un vestige de 30 m du mur du ghetto subsiste, rappelant les conditions où 70.000 Juifs furent enfermés.

kert dans l'ancien quartier juif du Budapest
kert dans l’ancien quartier juif du Budapest

Allez boire un verre dans les kert, cours intérieurs des immeubles du quartier, reconverties en bars ! Bien sûr, à faire plutôt par beau temps…

pâtisserie juive
pâtisserie juive

Selon l’heure et votre appétit, découvrez également les pâtisseries juives. J’en ai bien profité, c’est bon ! Bah oui, je reste une souris, je suis donc gourmande…

Basilique Saint-Étienne

Basilique Saint-Étienne de Budapest
Basilique Saint-Étienne de Budapest

Poursuivons notre visite de Budapest en 3 jours !

Édifiée de 1851 à 1905, la basilique Saint-Étienne, de style néo-Renaissance, impressionne par sa vaste capacité d’accueil, pouvant recevoir environ 8 000 fidèles.

J’ai trouvé l’intérieur très joli, et je ne peux que recommander cette visite ! Bon, même si là encore le prix a bien augmenté depuis mon passage : environ 12€ en 2024, pour l’intérieur, les tours et le trésors… A vérifier sur le site officiel !

Basilique Saint-Étienne de Budapest

Vous y trouverez des tableaux de grands maîtres hongrois… qui hélas demeuraient de parfaits inconnus pour moi, oups ! Mais bon, j’ai levé le musée et admirer la beauté du lieu (oui, je suis une souris esthète).

Il s’agit là encore d’un des principaux lieux à voir à Budapest en 3 jours, et une des principales églises de la capitale hongroise.

Basilique Saint-Étienne de Budapest

Notez qu’il n’existe pas de cathédrale à Budapest, Saint-Étienne constitue donc la plus grande église de la ville !

Le dôme s’élève à 96 mètres, offrant une vue panoramique remarquable sur Budapest, accessible via 302 marches ou un ascenseur.

vue depuis la basilique Saint-Étienne de Budapest
vue depuis la basilique Saint-Étienne de Budapest

De quoi découvrir l’ampleur de la capitale hongroise lors de cette première journée de visite !

Place de la Liberté

place de la Liberté à Budapest

En empruntant la rue du 6 octobre, on atteint la place de la Liberté (Szabadsàg tér). Un monument antifasciste y a été érigé en 2014 en mémoire des victimes de l’occupation nazie.

Cependant, des protestataires contre la falsification de l’histoire ont déposé des objets rappelant la déportation des Juifs par le gouvernement hongrois de l’amiral Miklós Horthy.

À l’extrémité opposée de la place se trouve un monument dédié aux soldats soviétiques.

En prenant la rue Vécsey en direction du Parlement, on découvre, juste avant d’y parvenir, une sculpture en bronze datant de 1996. Elle rend hommage à Imre Nagy, premier ministre et héros de l’insurrection de Budapest en 1956 contre les Soviétiques.

Parlement hongrois

Budapest Vue sur le Parlement de Hongrie
Vue sur le Parlement de Hongrie

La Grande Place Kossuth Lajos Tér, encerclant le majestueux Parlement, est dominée par ce chef-d’œuvre architectural.

Érigé sur une période de 17 ans et finalisé en 1904, le Parlement de Hongrie, aux airs de Westminster, impose sa présence avec une façade de 268 mètres le long du Danube, 10 cours intérieures, 691 pièces et un dôme culminant à 96 mètres.

Il s’agit du principal monument à ne pas rater lors d’une visite de Budapest en 3 jours, au moins à l’extérieur !

Des visites guidées sont disponibles, permettant aux visiteurs de découvrir une partie du monument, avec des horaires en français à 11h30 et 13h30.

Salle de l'Assemblée nationale de Hongrie
Salle de l’Assemblée nationale de Hongrie, ©Wei-Te Wong

Lors de la visite, on peut également admirer la couronne de Saint-Étienne, premier roi de Hongrie, bien que les photos ne soient pas autorisées.

La Place Kossuth offre l’accès à un musée gratuit retraçant les événements tragiques de la révolution hongroise débutée le 23 octobre 1956.

Mémorial des chaussures de Budapest

Mémorial des chaussures de Budapest

À quelques centaines de mètres à gauche du Parlement, en bordure du Danube, une œuvre datant d’avril 2005 présente 60 paires de chaussures en fer forgé.

Ces sculptures rappellent le massacre des Juifs hongrois par les Croix Fléchés, un parti hongrois fasciste, pendant les années 1944-45. Avant d’être assassinées et jetées dans le fleuve, les victimes devaient ôter leurs chaussures…

Balade le long du Danube

vue sur Buda
vue sur Buda

Remontez le Danube, du Parlement jusqu’au pont des Chaînes.

D’expérience, rares sont les villes offrant un paysage fluvial agréable, et Budapest en fait partie, à l’instar des quais de Seine de Paris !

Il me parait donc important de se promener au peu sur les quais du Danube lors de votre visite de Budapest en 3 jours.

De ce côté-là, admirez la vue sur la colline de Buda, face au Parlement, avec son palais, le bastion des pêcheurs et l’église Mathias.

vue sur le bastion des pêcheurs et église Mathias de Buda
vue sur le bastion des pêcheurs et église Mathias de Buda

C’est une véritable image de carte postale selon moi !

J’ai eu la chance de pouvoir me promener à différentes heures, et j’ai eu un véritable coup de cœur pour la vision de fin de soirée.

vue sur Buda au coucher de soleil
vue sur Buda au coucher de soleil

Pont des chaînes Széchenyi

Poursuivez jusqu’au pont des Chaînes, autre lieu emblématique de Budapest à voir en 3 jours.

Le pont des chaînes Széchenyi (Széchenyi Lánchíd) est le premier pont érigé sur le fleuve.

Pont des chaînes Széchenyi Budapest

Inauguré en 1849, il a été reconstruit à l’identique en 1949 après avoir été détruit par les Allemands en 1945 dans une tentative de freiner l’avance de l’Armée rouge.

Il est également célèbre pour les lions qui ornent le pont.

lion sur le Pont des chaînes Széchenyi de Budapest

Bon, je n’ai pas trop aimé cet aspect, hum. Pourquoi il n’y a jamais de souris ??

Il offre un accès à la colline du château d’un côté et à la promenade le long du Danube, de l’autre.

Gresham Palace

Gresham Palace de Budapest
Gresham Palace et le pont des Chaines vus depuis la colline de Buda

Face au pont des Chaînes se dresse le Gresham Palace, un des plus beaux hôtels de Budapest.

Vous pouvez pénétrer librement dans le hall, et même aller aux toilettes, comme l’ont fait les souris pisseuses !

intérieur du Gresham Palace
intérieur du Gresham Palace

Évidemment, il est tout à fait possible d’y boire un verre ou d’y dîner, pour profiter du cadre.

Voilà, il sera temps de dîner ! A vous de tester la délicieuse nourriture hongroise, à base d’escalope panée (Schnitzel), de goulash (ragoût de bœuf) ou de poulet sauce paprika, souvent servi avec de petites pâtes d’Europe centrale.

poulet au paprika

Bien sûr, il est tout à fait possible d’effectuer la balade dans l’autre sens, selon vos horaires de visite ! 😉

Visiter Budapest en 3 jours : jour 2 à Buda

Après la visite de Pest, poursuivons ce programme de 3 jours à Budapest et traversons le Danube pour visiter Buda !

Grimpons explorer la colline du Château de Buda, inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco. Des travaux de rénovation continuent d’effacer les séquelles de la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez y accéder en prenant le bus n°16 depuis Deák Ferenc tér, en montant avec le funiculaire depuis la place Clark Ádám Ter, ou à pied pour les courageux (!), par les jardins à gauche du funiculaire ou par l’escalier royal à droite.

funiculaire de Budapest
funiculaire de Budapest

Un autre accès piéton est également disponible via le Várkert Bazár.

Pour ma part, j’ai préféré le funiculaire, ça change !

Palais Royal de Budapest

Palais royal de Buda

Découvrez le Palais Royal, abritant la Galerie Nationale Hongroise, le Musée Historique de Budapest et la Bibliothèque Nationale Széchényi.

Dans sa cour, admirez la splendide Fontaine Mathias, où le roi Mathias Corvin est représenté en habit de chasse.

Vous pourrez également profiter des jardins, et des anciens remparts, depuis lesquels vous obtiendrez une des plus belles vues sur le Danube !

Vue sur Budapest et le Danube
Vue sur Budapest et le Danube

vue sur Pest

Plusieurs points de vue s’offrent à vous, avec le Parlement en toile de fond.

Palais Sándor

Palais Sándor de Budapest

Continuons vers le Palais Sándor, demeure officielle du président hongrois, proche de la station d’arrivée du funiculaire.

Admirez la relève de la garde, un spectacle qui se produit chaque heure.

Église Matthias

Église Matthias de Budapest

Découvrez l’église Matthias de Budapest, dont l’accès est payant.

Érigée dès 1255, elle arbore un toit orné de tuiles vernissées, qui se remarque de loin !

Pour vous y rendre directement, utilisez le bus n°16 qui s’arrête à proximité.

Notez qu’elle fut transformée en mosquée pendant l’occupation ottomane, comme d’autres églises de Budapest.

intérieur de l'église Matthias de Budapest

intérieur de l'église Matthias de Budapest

Elle abrite des trésors historiques et artistiques, dont des fresques remarquables ! Ces fresques artistiques racontent des récits religieux et des événements marquants de l’histoire hongroise.

Les peintures murales de l’église Mathias de Budapest remontent au XIVe siècle, lorsque l’église a été pourvue de trois nefs gothiques.

fresque de l'église Matthias de Budapest

À l’intérieur, on trouve entre autre les tombes de Béla III et de son épouse Agnès d’Antioche.

Elle a été le théâtre de mariages et de couronnements royaux importants, notamment celui de François-Joseph Ier et de son épouse Sissi, également roi et reine de Hongrie !

Des concerts d’orgue et de musique classique y sont régulièrement organisés en raison de son excellente acoustique.

Bastion des Pêcheurs

bastion des pêcheurs à Budapest

Juste à côté de l’église, ne manquez pas cet incontournable de Budapest !

Le Bastion des Pêcheurs a été inauguré en 1902. Son nom provient de son emplacement sur l’ancien marché aux poissons.

Composé de 7 tourelles représentant les 7 tribus d’Árpád, fondateur de la première dynastie hongroise, leur forme conique évoque les tentes des Magyars.

vue de Budapest depuis le bastion des pêcheurs
vue depuis le bastion des pêcheurs

L’accès au premier étage est payant, mais le panorama sur Budapest est tout aussi spectaculaire depuis le rez-de-chaussée.

Là encore, il s’agit d’un des meilleurs points de vue sur le Danube et le quartier de Pest.

Balade dans Buda

rue à Buda
rue à Buda

Explorez la rue des seigneurs (Úri utca) jusqu’à atteindre la place Kapisztrán (Kapisztrán tér), où se dressent les ruines de l’église Marie-Madeleine (l’ascension du clocher est possible moyennant un droit d’entrée).

N’hésitez tout simplement pas à explorer les rues et ruelles de Buda ! Le quartier est assez tranquille dès qu’on s’éloigne des spots touristiques, et se prête bien aux balades en amoureux.

rue de Buda

J’ai bien aimé les petits immeubles colorés ! Ici, l’ambiance est très différent du quartier de Pest. On se croirait presque dans un village !

Mont Gellert

mont Gellert à Budapest

Le Mont Gellert (235 m d’altitude) offre une vue spectaculaire sur Budapest !

Au sommet du Mont Gellert, découvrez le Monument à la Liberté (14 m de haut), érigé en 1947 en mémoire de la libération de Budapest par l’Armée rouge.

Cette statue de femme était entourée de statues soviétiques, déplacées en 1990 au parc Memento, jardin des statues communistes. Une citadelle autrichienne de 1854 se trouve également sur le mont.

Rejoignez le sommet par des sentiers près de l’hôtel Gellert ou utilisez les transports en commun, comme le bus n°27 au départ de la place de Moricz Zsigmond.

Visiter Budapest en 3 jours : jour 3

Poursuivons notre guide de Budapest en 3 jours !

Voici plusieurs possibilités de visites, à choisir lors de ce troisième jour à Budapest. 🙂

Après les deux premières journées bien remplies, je vous suggère plutôt d’opter pour des moments de détente, mais faites selon vos goûts !

Croisière sur le Danube

Danube à Budapest

Prenez un moment pour effectuer une croisière sur le Danube ! Laissez-vous voguer sur le beau Danube pas bleu du tout, admirez le paysage des deux côtés !

Je trouve quand même que contrairement aux paysage fluvial de la Seine à Paris, ou même à Prague, tout n’est pas forcément beau ici…

Hélas, des immeubles modernes sans charme côtoient les bâtiments plus anciens. Mais bon globalement, il s’agit tout de même d’un joli décor !

Vous pouvez aussi effectuer cette croisière à la tombée du jour, pour un joli effet visuel.

 

Danube à Budapest au coucher de soleil
Danube à Budapest au coucher de soleil

Avenue Andrássy

Andrássy út, une majestueuse avenue de 2,5 km, conduit à la place des Héros et est classée au patrimoine mondial par l’UNESCO en raison de ses superbes édifices.

Place des Héros à Budapest
Place des Héros

Au numéro 22 se dresse l’Opéra ; au n°60, le musée de la terreur rappelle les atrocités sous les régimes fasciste des Croix Fléchés et communiste.

En prenant à droite au croisement avec Vörösmarty utca, découvrez le musée Franz Liszt. Au n°69, le théâtre des marionnettes, et bien d’autres encore.

L’avenue est bordée de jolis édifices !

avenue Andrassy à Budapest - copie
avenue Andrassy à Budapest 

La ligne n°1 du métro de Budapest suit le tracé d’Andrássy út avec de nombreuses stations le long de son parcours.

À la suite du Bois de la Ville, on découvre les Bains Széchenyi. Édifiés entre 1909 et 1913, ils se distinguent comme les plus vastes et prisés de Budapest.

Mais je vous détaille ça plus bas et vous suggère de profiter de la fin de journée aux célèbres bains, comme a fait la souris ! 😉

Bois-de-ville (Varosliget)

Bois de Ville à Budapest

Profitez de votre dernier jour à Budapest pour vous détendre au Bois-de-Ville, plus grand parc de la capitale, avec pas moins de 120 hectares !

Le Bois-de-Ville de Budapest, plus qu’un simple parc, est un espace de loisirs offrant diverses attractions. On y trouve le zoo de Budapest, l’un des plus anciens d’Europe, le Grand cirque métropolitain de Budapest, et le Château de Vajdahunyad.

Ce grand ensemble architectural, dont la construction a débuté en 1896, célèbre l’installation des Magyars dans la région des Carpates il y a mille ans.

Le parc mêle harmonieusement espaces verts et architecture attrayante, offrant une expérience enrichissante pour les familles visitant Budapest

Bains de Budapest

Bains Széchenyi à Budapest
Bains Széchenyi à Budapest

Les bains de Budapest abondent avec 24 sources d’eau chaude, variant de 30 à 73 degrés, utilisées depuis l’époque romaine et développées par les Ottomans.

Actuellement, les bains sont prisés tant pour leurs propriétés curatives (rhumatisme, arthrite, etc.) que pour la détente.

Deux options de billets sont disponibles : avec casier ou avec cabine. Assurez-vous d’avoir une serviette, des tongs et parfois un bonnet de bain, obligatoire dans certains cas.

Bains Széchenyi

Bains Széchenyi à Budapest

Les bains Széchenyi, érigés entre 1909 et 1913, se distinguent comme les plus grands et les plus fréquentés de Budapest.

Offrant 18 bassins, dont 15 intérieurs et 3 extérieurs (l’un nécessitant le port d’un bonnet de bain pour faire des longueurs !), ainsi que 10 saunas et diverses salles de massages, ils sont une destination prisée des visiteurs.

Vous y verrez également des Budapestois jouer aux échecs, tradition locale !

Si vous préférez le métro, descendez à l’arrêt « Széchenyi fürdő » de la ligne 1. À pied, les bains se trouvent à côté de la place des Héros.

Astuce : Évitez l’entrée la plus proche de la sortie du métro, souvent encombrée ! Dirigez-vous plutôt 100 mètres plus loin sur la gauche, vers l’entrée principale (en face du zoo), offrant plus de guichets et moins d’attente !

J’ai moi-même jeté mon dévolu sur les Bains Széchenyi, avec de bons commentaires lors de ma visite ! Bon, il faut dire que les bains Gellert (voir plus bas) étaient en travaux à ce moment-là…

Bains Gellert

Bains Gellert de Budapest
piscine intérieur des Bains Gellert, ©Carnaval.com Studios

L’entrée des bains Gellert est située sur le côté de l’hôtel Gellert, face au pont de la Liberté.

Construits entre 1912 et 1918, ces bains sont renommés pour leur magnifique décoration de style art nouveau, ou plutôt « Sécession viennoise ».

À l’extérieur, vous découvrirez :

– une piscine à vagues (les vagues sont déclenchées toutes les heures à 5 minutes de chaque heure et durent 10 minutes),
– un bain thermal,
– un sauna.

À l’intérieur, une grande piscine couverte entourée de colonnes et de cariatides vous accueille, ainsi qu’un bassin thermal semi-circulaire. Au sous-sol, deux vastes salles richement décorées de mosaïques et de marbres abritent des bassins thermaux.

Notez qu’il est possible d’effectuer des visites guidées sans forcément se baigner.

Bains Rudas

Bains Rudas à Budapest
bassin octogonal des Bains Rudas, ©Guillaume Baviere

Les bains Rudas se trouvent à proximité du mont Gellert, près du pont Elisabeth.

À l’entrée, vous avez le choix entre un billet pour les bains thermaux uniquement ou, pour quelques forints supplémentaires, une offre complète (à l’exception des massages, sauf si vous souhaitez en profiter), incluant l’accès à la piscine sur le toit.

Construits en 1566 pendant l’occupation ottomane, ces bains séduisent par leur charme, notamment grâce à la piscine octogonale surmontée d’une coupole à oculis.

L’eau y maintient une température de 36 degrés. Autour, quatre bassins à 28, 30, 33 et 42 degrés occupent les quatre angles, sans oublier les saunas.

Attention : les photos sont interdites dans la piscine octogonale.

Ile Marguerite

ile Marguerite de Budapest
vue sur l’ile Marguerite de Budapest

À proximité du pont Elisabeth, prenez le tramway n°2 en direction du terminus « Jászai Mari tér », puis marchez sur le pont Marguerite (Margit híd) pour accéder à l’île Marguerite.

L’île Marguerite offre une fontaine musicale à son entrée. Chaque heure, entre 11h00 et 21h00, elle s’anime avec des jets d’eau synchronisés sur une musique classique ou moderne.

À l’extrémité de l’île, après le jardin japonais, une autre fontaine est présente, bien que moins originale.

Pour revenir au pont Marguerite, vous pouvez emprunter le bus n°26, qui traverse toute l’île à des intervalles fréquents.

Memento Park de Budapest

Le Memento Park de Budapest abrite d’anciennes statues communistes de l’époque soviétique. Inauguré en 1993, le parc expose des monuments rappelant l’ère communiste hongroise.

C’est une exploration visuelle fascinante de l’histoire politique du pays.

Train des Enfants

Explorez Budapest à bord du « Train des Enfants », vestige de l’ère communiste. Ce sont ici des enfants de 10 à 14 ans qui gèrent l’ensemble du parcours de 10 km. Voici une expérience unique dans les collines de Buda !

Pour y accéder depuis Pest, prenez le métro n°2 jusqu’à Széll Kálmán tér, puis le tramway n°60 jusqu’à Városmajor, et enfin, le tramway à crémaillère n°60 (Fogaskerekü vasut) jusqu’à la gare terminus de Széchenyi-hegy, où se trouve le Train des Enfants.

Poursuivez votre découverte de l’Europe centrale avec la souris ! 🙂

5/5 - (9 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *