Que voir, que faire en une journée à Milan ?

Milan, Milano en italien, est la seconde ville d’Italie avec 1,3 millions d’habitants mais constitue la plus importante agglomération (environ 4 millions d’habitants) devant celle de Rome. Il s’agit de la capitale économique du pays, siège de la plupart des grandes entreprises et première place financière du pays. Elle est au cœur d’une vaste région économiquement prospère grâce à ses industries et son tissu de PME, et densément peuplée.

Que voir, que faire en une journée à Milan ? La souris vous explique son parcours ! 😉





Plan de Milan


Afficher une carte plus grande

Ce voyage s’inscrit dans un road-trip en Italie du nord, de Gênes à Venise. Nous n’avons passé qu’une journée à Milan, et donc n’avons pas pu tout voir, mais cela nous a permis d’avoir déjà une idée de la ville et de découvrir ses principaux monuments, à savoir la cathédrale (Duomo), la galerie Vittorio Emanuele II, le château des Sforza, et son centre-ville.

Nous logions dans un hôtel hors du centre mais situé près d’une station de métro, trouvé sur Booking.com à 50€/nuit, avec stationnement gratuit dans tout le quartier (important quand on vient en voiture).

Le réseau de métro comporte désormais 4 lignes et constitue le premier réseau du pays par sa longueur (loin devant Rome…). On peut aussi utiliser les nombreuses lignes de tramways.

Metromilano-en.svg
« Metromilano-en » par CortoFranceseTravail personnel

Même si Milan est une grande ville, son centre historique n’est pas bien grand, et comporte là aussi des éléments plus modernes. On ne peut donc pas parler ici d’une ville avec un grand centre ancien sauvegardé et un patrimoine immense (on ne va pas comparer à Rome par ex…).

Milan est surtout une ville moderne qui bouge, bouillonne, là où Rome s’endort un peu sur ses lauriers. Elle est aussi la capitale italienne de la mode, et les boutiques chics envahissent le centre-ville où se bousculent les touristes venus du monde entier pour effectuer leurs achats.

Balade dans Milan

Lors de cette journée à Milan nous avons pris le métro jusqu’à la station Cairoli qui mène devant le Castello Sforzeco, en bordure du centre historique. La cour du château est accessible gratuitement, et on peut de là accéder au parc le jouxtant (Parco Sempione).

En ressortant, nous avons ensuite emprunté la via Dante, axe principal du centre, bordé de boutiques (essentiellement des chaînes) pour arriver devant le Duomo, cathédrale de Milan.

Contrairement à la plupart des cathédrales italiennes, celle-ci est gothique. Il s’agit d’ailleurs de la seconde plus grande église gothique après celle de Séville. Tout en marbre, elle est impressionnante ! Elle est aussi coiffée de 2300 statues à l’extérieur (3400 en tout !).

On peut grimper sur les toits pour mieux les admirer, mais vu le prix du billet (12€ à l’époque) nous avons préféré utiliser le bon plan des souris fauchées : se rendre au dernier étage du grand magasin La Rinascente juste en face et pouvoir jouir gratuitement d’une vue satisfaisante…

Pour être honnête, la cathédrale nous a paru plus impressionnante à l’extérieur qu’à l’intérieur, qui est malheureusement plutôt sombre.

La cathédrale de Milan

Tout le quartier est plutôt cher et nous avons du nous résoudre à manger un sandwich à 4€ pour notre pause déjeuner, le McDo de la place étant complètement surpeuplé, comme l’indiquait la longue file d’attente (on n’aime pas trop McDo, mais dans les endroits chers ça peut dépanner…)

Nous avons ensuite pénétré dans la fameuse galleria Vittorio Emanuele II, située elle aussi sur la piazza Duomo. Il s’agit d’une galerie marchande du XIXe siècle dans les styles néo-classique et néo-baroque comportant de prestigieux commerces ! On ne peut qu’admirer cette superbe architecture (à défaut de faire du shopping quand le budget ne le permet pas), de jour comme de nuit.

La galerie Vittorio Emanuele II de Milan

Nous avons ensuite passé du temps à déambuler dans le centre. Pour être honnête, nous n’avons pas été si emballés que ça… En effet, difficile de ne pas faire la comparaison avec d’autres villes italiennes (notamment Rome). Nous avons trouvé les bâtiments un peu trop gris à notre gout, là où nombreuses villes de la péninsule utilisent des couleurs chaudes pour égayer leurs façades.

Cela nous a plus évoqué Paris que Rome au final (en un peu plus coloré quand même). Il est vrai aussi que le beau temps n’était pas rendez-vous (mais comme souvent à Milan, le climat étant en effet plus semblable à celui de Paris que Rome, là encore). Un peu trop de bâtiments modernes viennent selon nous gâcher le bâti ancien. Cependant, Milan reste une ville très vivante et jeune, ce qui est appréciable !

Outre l’élégante via Dante, on retrouve aussi plusieurs rues commerçantes derrière la galerie Vittorio Emanuele II. On notera aussi la Scala, célèbre salle de spectacle, située sur une agréable place.

Après une petite pause goûter-dessert (même si Milan reste une ville chère on trouve quelques formules café + pâtisserie), nous continuons notre balade en passant par le corso Venezia pour admirer quelques façades de style Liberty, branche italienne de l’Art nouveau.

Nous arrivons ensuite au jardin Indro Montanelli pour nous poser un peu au vert et dire bonjour à nos copains les canards (ils sont partout, alors à force on a pris l’habitude de les saluer !).

Malheureusement la météo s’est dégradée peu de temps après…

Nous avons alors décidé de faire une petite balade en tramway ancien (on aime bien les vieux transports au charme désuet), dans le même genre que ceux de Lisbonne. Cela nous a permis de finir notre tour du centre, avant de nous rendre (toujours en tram) de l’autre côté, dans le petit quartier des canaux.

Les canaux de Milan


Afficher une carte plus grande

Il s’agit d’un petit quartier à l’orée du centre historique, que l’on peut atteindre à pied ou en tram en passant la Porta Ticinese. On retrouve 3 canaux, dont un plus large mais plus court, et deux autres moins larges mais qu’on peut parcourir sur des kilomètres !

De nombreux bars et restos se concentrent dans ce quartier animé et fréquenté par la jeunesse (dorée) milanaise. Nous nous sommes surtout baladés sur les bords du plus large canal à la recherche de notre dîner. Il faut bien l’avouer, Milan n’est pas une ville très sympathique pour les petits budgets…

Nous avons tout de même fini par trouver notre bonheur mais pas directement sur les rives du canal. À noter que la fameuse escalope milanaise (qui vient en fait de Vienne, et qu’on retrouve un peu partout et moins chère en Europe centrale sous le nom de Schnitzel) se dit ici cotoletta.

Ainsi s’achève cette journée milanaise. Une journée peut suffire à faire un tour du centre et principaux monuments, mais évidemment pas à découvrir les trésors cachés de la ville et ses musées. Une autre visite n’est donc pas exclue… 😉

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *