L’Art nouveau à Rome : l’insolite quartier Coppedè

Si Rome est surtout connue pour son architecture antique ou baroque, on ne pense pas forcément à cette ville quand on évoque le style Liberty, version italienne de l’Art nouveau. Pourtant l’Art nouveau à Rome existe bel et bien dans le quartier Coppedè.

Seul le touriste aimant sortir des sentiers battus ira se perdre entre la via Salaria et la via Nomentana dans le quartier de Trieste, au nord-est du centre-ville, pour découvrir cet ensemble insolite !

Comment se rendre dans le quartier Coppedè

Pour s’y rendre, vous pouvez prendre les tramway n°3 et 19 (qui ne passent pas dans le centre mais qui sont en correspondance avec la station de métro Policlinico) ou bien du centre, le bus 92, 63, 83.


Afficher une carte plus grande

Un peu d’histoire…

C’est après la Première Guerre mondiale que s’édifie ce petit quartier de Rome composé de seulement quelques rues autour de la piazza Mincio, avec un ensemble d’immeubles éclectiques réalisés par l’architecte florentin Luigi « Gino » Coppedè.

L’ensemble doit être constitué de 17 villas et 26 immeubles, mais il reste inachevé à la mort de l’architecte en 1927 et les édifices manquants sont réalisés par son successeur, lui aussi florentin, Paolo Emilio André

Les différents bâtiments, de style Art nouveau mais d’inspiration éclectique, sont influencés dans leur décoration par l’Antiquité et le Moyen âge. Si plusieurs fresques évoquent l’Antiquité grecque ou romaine, d’autres immeubles sont clairement de style Liberty, avec de nombreux éléments naturalistes.

Balade dans le quartier Coppedè

Bonne visite tout en images !

Église Santa Maria Addolorata

Avant de se rendre sur la piazza Mincio, on peut apercevoir, en sortant du tram, sur la viale Regina Margherita, près de la piazza Buenos Aires, l’église Santa Maria Addolorata, église argentine (logique !) qui date de la même époque que le quartier Liberty.

On n’a pas pu s’empêcher d’y jeter un coup d’œil et d’apprécier ses jolies mosaïques néo-byzantines. Peut-être pas la plus belle église de Rome (il y en a tellement) mais quitte à être là…

La piazza Mincio

L’entrée principale du quartier se situe sur la via Tagliamento, à proximité de la piazza Buenos Aires, avec un ensemble de deux immeubles reliés par une arche enjambant la rue, dit palais des Ambassadeurs. La voûte accueille un grand lustre en fer forgé et divers éléments décoratifs asymétriques.

On atteint alors la piazza Mincio, centre du quartier, avec sa fontaine des grenouilles réalisée en 1924. Le bâtiment le plus célèbre de la place est le palais de l’araignée, dont le nom provient de la décoration surmontant l’entrée principale. On peut aussi entrer dans le hall de quelques bâtiments.

La villa des fées

Autre bâtiment célèbre de la place, la ville des fées est de style éclectique largement inspiré par l’art florentin. De bonne dimension, elle s’étend sur une partie de la via Brenta. Un vrai régal pour les yeux, avec des belles fresques et mosaïques.

Autour du quartier, en allant vers la ville Torlonia

Le quartier Coppedè étant tout petit (surtout concentré sur la piazza Mincio et les petites rues autour) nous nous sommes bien évidemment baladés dans le quartier Trieste, afin de rejoindre la villa Torlonia, un grand parc très agréable où se trouve un autre exemple de style Liberty à Rome : la casa delle civette. Mais découvrez cela dans un article dédié !

Cette partie de Rome est plutôt chic et résidentielle même si des commerces jalonnent la viale Regina Margherita. On trouve notamment quelques salons de thé et des restos, mais ce n’est pas le quartier le plus sympathique pour faire une pause quand on est une souris sans-dents !

On notera là aussi quelques beaux bâtiments. Nous n’avons pas pu résister à faire un tour sur la via Nizza, étant une souris très attachée à Nice… Il faut savoir que ce quartier fut bâti au XIXe siècle, quand Nice était encore italienne ! C’est là aussi que se trouve le MACRO, un des sites du musées d’art contemporain romain.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Découvrez la villa Torlonia

Retourner à l’article principal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *