La Rome antique : le Colisée et les forums impériaux (photos, tarifs, horaires, conseils)

Rome antique

Rome antique

Tout le monde (enfin normalement) a entendu parler de la Rome antique : la République, l’Empire, Jules César, Auguste… plus besoin de la présenter ! Et il est aussi connu que Rome abrite toujours des vestiges de l’ancienne capitale du monde méditerranéen.

Nous nous baladerons ici du Colisée à la piazza Venezia, en passant par la via dei Fori imperiali, où on peut admirer les ruines des forums impériaux et visiter le musée des forums impériaux (marchés de Trajan). Le forum romain, lui, sera pour un autre article…

Comment se rendre au Colisée à Rome


Afficher une carte plus grande

On peut y accéder par la station de métro Colosseo de la ligne B, ou par le tram 3, tous deux situés au pied du monument, et différentes lignes de bus.

Petite histoire du Colisée…

Miranda devant le coliséeLe « colosse » (colosseo en italien) fascine toujours et façonne le paysage romain, ancien ou moderne.

L’amphithéâtre flavien (du nom de famille des empereurs Titus et Vespasien, sous le règne desquels il fut construit, entre 70 et 80 après J.-C., fut un des plus grands édifices jamais construits dans le monde romain, et en tout cas le plus grand amphithéâtre ! Il pouvait accueillir entre 50.000 et 75.000 spectateurs (il n’y avait pas la TV à l’époque, il fallait bien s’occuper…).

S’y déroulaient des combats de gladiateurs ou d’animaux sauvages, des reconstitutions de batailles célèbres et des naumachies, à savoir des jeux sur l’eau, la scène pouvant être immergée ! Des modifications y furent apportées sous le règne de Domitien, vers 80.

Après la chute de l’empire romain, il fut utilisé comme carrière pour ses pierres (le début du recyclage…). Il était aussi considéré comme un lieu saint par l’Église catholique. En effet, de nombreux chrétiens y moururent en martyrs !

La Rome antique

La Rome antique

Pendant le Moyen-Âge il abritait des maisons, une église, un cimetière, et fut également transformé en forteresse un peu plus tard. Rien ne se perd… et c’est grâce à ce recyclage qu’on peut le voir aujourd’hui, ce qui ne servait pas étant généralement détruit.

C’est ensuite l’Église qui sauva le monument en y installant un chemin de croix. Les premières restaurations datent de l’époque napoléonienne.

Horaires et tarifs du Colisée et du forum

Le Colisée est ouvert de 8 h 30. Il ferme, selon la saison, à des horaires très variables : à 16 h 30 (de fin octobre à mi-février) et jusqu’à 19 h de fin mars à fin août. Dernière entrée une heure avant. Il est fermé le 25 décembre et le 1er janvier.

Le prix du billet d’entrée (valable deux jours) est de 12 € en 2018, 7, 50 € au tarif réduit (jeunes de 18 à 25 ans). L’accès est gratuit pour les moins de 18 ans.

Le bon plan de la souris : pour éviter la longue file d’attente en saison (le Colisée est – de loin – le monument le plus visité d’Italie !), on vous suggère d’acheter un billet (obligatoirement couplé avec le forum romain et le Palatin…) à la billetterie du Palatin, un peu plus loin, et nettement moins connue…

Infos pratiques et plein d’infos tout court sur un site (non officiel) très bien fait

Visite du Colisée en photos

Le Colisée impressionne évidemment, aussi bien dehors que dedans ! À l’intérieur un petit musée retrace l’histoire de l’édifice.

Sur la piazza Colosseo, on peut également voir l’arc de Constantin, et l’entrée du forum romain (on peut en voir une partie gratuitement).

La via dei Fori imperiali

Il s’agit de l’avenue en ligne droite qui relie le Colisée à la piazza Venezia. Elle fut inaugurée en 1932, sous décision de Mussolini, ce qui en détruisit une bonne partie au passage ! La modernité n’a pas que du bon…

Il s’agissait dans l’Antiquité d’une succession de forum érigés par différents empereurs pour laisser leurs marques : le forum de César, d’Auguste, de la paix, de Nerva, et de Trajan (avec des marchés, dans lesquels furent créé un musée).

Au Moyen-Âge cette zone fut occupée par des maisons, églises, monastères… On voit d’ailleurs les vestiges d’un ancien monastère ! Il est possible donc de se balader sur l’avenue et d’admirer ces témoignages du passé, mais on en loupe une partie à cause des travaux de Mussolini… Nous vous conseillons de remonter (ou descendre) l’avenue à pied, de jour et de nuit, car l’atmosphère y est différente.

Attention, les travaux de la ligne C du métro (qui verra le jour dans le centre… un jour !) encombrent quelque peu. Nous y sommes passés un bon paquet de fois pour notre part.

On peut visiter plusieurs églises au passage. Nous avons pu rentrer dans la jolie San Lorenzo in Miranda (quel beau nom !), située dans ce qui était un temple antique, comme souvent dans le secteur !

Un des monuments emblématiques des forums impériaux est la colonne Trajane, dans le forum de… Trajan (logique), qui commémore la victoire de l’empereur (Trajan, évidemment !) sur les Daces (en actuelle Roumanie, d’où le nom de la voiture Dacia qui y est produite). Quelle profusion de détails ! Difficile de ne pas en louper une miette !

Sachez que la colonne s’élargit progressivement vers le sommet, afin d’éviter l’effet visuel de rétrécissement… malins les architectes romains ! Du Capitole on obtient une très belle vue d’ensemble, ainsi qu’en grimpant dans le marché de Trajan (lors de la visite du musée).

Les marchés de Trajan : le musée des forum impériaux

Les anciens marchés de Trajan, situés à proximité immédiate du forum de Trajan et édifiés au IIe siècle, consistaient en diverses boutiques et administrations. Ils furent bâtis sur les pentes de la colline du Quirinal. Ils se visitent et abritent désormais à l’intérieur un musée dédié aux forums impériaux.

Plutôt boudés des touristes, nous l’avons trouvé intéressant même si nous avons du « speeder » un peu car n’avons pas pu y aller longtemps avant la fermeture (c’est que le programme est toujours chargé dans une ville comme Rome !).

Différentes salles évoquent chaque forum et les éléments archéologiques qui y ont été trouvés, ainsi que des maquettes. L’extérieur permet de se rendre compte de comment fonctionnaient les marchés à l’époque. On peut donc y voir les différentes boutiques, et, en haut, les bureaux où l’on distribuait de l’argent aux plus pauvres (l’ancêtre de la CAF quoi !).

Tout en haut, on peut parcourir « la rue de la soif » de l’époque, où se trouvaient différentes tavernes… Tiens, justement j’ai soif moi ! 😉

Horaires et tarifs des marchés de Trajan

Les marchés de Trajan sont ouverts tous les jours de 9 h 30 à 19 h 30, sauf le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre. Fermeture des caisses une heure avant.

L’entrée n’est pas si donnée (billet à 11,50 € en 2018) ce qui explique sans doute en partie le nombre limité de visiteurs. Mais comme tous les musées municipaux de la ville de Rome, c’est gratuit pour ceux présentant un papier avec une adresse parisienne à leur nom ! Merci au jumelage exclusif Paris-Rome ! 😉

Plus d’infos sur le site officiel.

Où manger aux environs du Colisée et du forum

Ce quartier est plus que touristique et donc pas très « budget-friendly », on vous déconseille donc d’y manger.

Pour une pause petit budget, une succursale de la chaîne espagnole Cien montaditos a ouvert à mi-chemin de la piazza Venezia et du Colisée, Largo Corrado Ricci. Vous pourrez y boire bières, sodas ou cafés à moindre coût et pourquoi pas manger des mini-sandwichs, spécialités de cette chaîne.

Découvrez le forum romain et le Palatin

Retourner à l’article principal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *