Olomouc

Olomouc (prononcé Olomots) est avec environ 100.000 habitants la cinquième ville de République Tchèque. Elle est située à l’est du pays, en Moravie, dont elle est l’ancienne capitale. Elle se trouve à une centaine de kilomètres de Brno, (deuxième ville du pays et actuelle capitale de Moravie), et fut fondée non loin de la rivière Morava. Il s’agit d’une importante ville universitaire.


Afficher une carte plus grande

plan d'Olomouc

plan d’Olomouc

D’après certains il s’agit de la seconde plus belle ville du pays après Prague, et quand on la visite, on ne peut qu’être d’accord ! Son centre historique est tout de même assez étendu et surtout très bien préservé, offrant une belle architecture Renaissance ou baroque aux jolies couleurs et profusions de palais. Contrairement à Prague, malgré sa beauté, elle n’est (pas encore) envahi par le flot de touristes qui se déverse sur la capitale aux beaux jours. Dommage pour eux, mais tant mieux pour nous, on en apprécie que mieux ce joyau d’Europe centrale !

Infos pratiques

Bus Student Agency

Bus Student Agency

La visite à Olomouc s’inscrit dans un séjour en Moravie. Nous logions à Brno et avons pris le bus pour une excursion d’une demi journée. Pour cela nous avons opté pour la compagnie Student Agency, qui a l’avantage de proposer des bus modernes, climatisés, avec des toilettes, dans lesquels on vous offre même une boisson chaude (possibilité d’acheter des boissons fraîches pas chères), des journaux à lire et des écouteurs pour regarder un film ! (bon, en tchèque, peu d’intérêt pour nous). Quand vous verrez la SNCF ou les cars régionaux proposer la même chose en France… 210 Kc AR soit environ 8 €, pour 1 h de trajet. Cerise sur le gâteau, le bus part de la gare routière juste à côté de la gare ferroviaire, plus près du centre que la gare routière principale. Le hic c’est qu’il vaut mieux acheter ses billets la veille pour être sûrs d’avoir des places, et que le dernier bus part à 19 h 20 d’Olomouc, un peu frustrant quand il fait encore jour et qu’on aimerait bien flâner encore un peu. On peut aussi se rendre à Olomouc en train, mais c’est plus long, et le dernier direct est à 19 h 08 pour le retour. Horaires sur le site des chemins de fer tchèques.

cappuccino offert dans le bus

cappuccino offert dans le bus

Bien sûr si comme beaucoup vous parcourez le pays en voiture cela est plus simple…

gare d'Olomouc

gare d’Olomouc

En arrivant (l’arrêt du bus est situé à côté de la gare ferroviaire principale d’Olomouc) il vous faudra encore parcourir 1,5 km pour atteindre la place principale, mais pas de soucis, de nombreuses lignes de tram vous y amènent (les 2,4,6 entre autres) pour un tarif très modeste.

Horni Naměsti

Nous en avons donc pris un jusqu’à la place Horni (Horni Naměsti), enfin juste derrière… Cette place est la principale de la ville, c’est là où se trouve le magnifique Hôtel de ville en style Renaissance, dont la principale curiosité est l’horloge astronomique dont les personnages (des travailleurs socialistes !) s’activent quand sonne midi (nous n’avons donc pas pu les voir en action). Le centre d’information pour touristes se trouve d’ailleurs dans le bâtiment (ils sont plutôt sympas et parlent quelques mots de français).

Sur la place on peut aussi admirer la colonne baroque de la Très-Sainte-Trinité, listée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle mesure 35 m de haut et fut achevée en 1753 à la fin d’une épidémie de peste. Il s’agit du plus grand ensemble de statues baroques en Europe Centrale. On peut y voir les saints patrons de Moravie. À l’intérieur se trouve une petite chapelle (entrée gratuite mais cela ferme assez tôt dans l’après-midi). On admire aussi les belles fontaines baroques de la place (cela rappelle les villes italiennes).

Dolni Naměsti

Un peu après la place Horni se trouve la place Dolni (Dolni Naměsti), elle aussi très belle, en pente douce et de forme irrégulière. On y admire là aussi de belles fontaines baroques (Neptune et Jupiter). On peut visiter une petite église au fond. Mozart et ses parents séjournèrent dans une des maisons de la place. Nous y avons fait une pause pour manger une part de fromage pané et un burek (sorte de chausson, cela vient des Balkans) au fromage.

Le centre ancien d’Olomouc

DSC07402Après avoir flâné sur les deux belles places, nous avons poursuivi la visite en déambulant dans les rues de la vieille ville, notamment en remontant les rues à partir de la place Dolni, pour atteindre la belle église baroque (toujours…) de Saint-Michel, malheureusement juste pendant la messe, et la présence d’échafaudages a rendu la prise de photos difficile… On peut ensuite descendre (oui, cette partie de la ville est légèrement en pente…) jusqu’au collège des Jésuites et visiter sa très belle chapelle (toujours baroque…) en demandant gentiment à l’accueil. En remontant on est passé devant la chapelle néo-baroque de Saint-Jean Sarkander, édifiée sur une ancienne prison. Nous sommes ensuite redescendus vers la place Dolni en passant par la pittoresque rue Panska, avant de passer par les rues qui partent de l’autre côté de la place pour atteindre les boulevards extérieurs et donc les limites de la vieille ville.

Nous avons justement trouvé le boulevard extérieur (Svobody) plutôt intéressant au niveau de l’architecture alors on s’y est aventuré, ainsi que dans quelques rues derrière…

 

Art nouveau à Olomouc

Comme plusieurs villes tchèques (dont Prague et Brno) Olomouc possède plusieurs bâtiments de style Art nouveau. Le plus notable est la villa Primavesi qui se trouve dans la vieille ville, derrière l’église Saint-Michel (mentionnée plus haut). Elle abrite des bureaux et un resto (cher). Mais en traversant le boulevard Svobody, à la limite de la vieille ville, nous avons découvert un petit quartier avec plusieurs édifices Art nouveau, dont certains dans un état un peu moyen… Il s’agit d’un petit quartier entre la vieille ville et un grand parc. Malheureusement pressés par le temps (dernier bus à 19 h 20, on rappelle) nous n’avons pas pu explorer tout le quartier… tant pis ! Il nous fallait tranquillement remonter vers la gare, en traversant la vieille ville.

Nous remontons donc en suivant l’axe principal où passent les tram. Nous ferons une pause pour aller voir la cathédrale Saint-Venceslas, légèrement excentrée (et déjà fermée à cette heure), de style gothique. Nous apercevons aussi au loin, en nous rapprochant de la gare, une église orthodoxe plutôt pas mal (jolie perspective d’ailleurs, non loin des rives de la rivière Morava).

En résumé, Olomouc est vraiment une ville magnifique qui vaut le voyage et mérite d’être bien plus connue (bon pas trop quand même, visiter sans trop de touristes c’est pas mal). Si nous avons pu faire le tour du centre en un après-midi, nous aurions aimé une journée de plus pour visiter ses musées (notamment le musée de l’Archevêché et le palais du même nom) et son jardin botanique, situé juste à la limite du centre. Ce sera l’occasion d’y revenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *