Que voir, que faire et visiter à Cotignac

Cotignac

Cotignac est un village du Haut-Var, en « Provence verte », de 2100 habitants.

Il se blottit au pied d’une falaise de tuf de 80 mètres de haut, et de 400 mètres de large, dominée par deux tours, vestiges du château médiéval disparu. On peut admirer la jolie cascade de la Cassole à Cotignac.

Cotignac fut nominé comme l’un des villages préférés des Français par Stéphane Bern en 2019.

Il est un des plus beaux villages de Provence, voire de France (si, si !), mais ne porte pas le label des plus beaux villages de France.

Que voir, que faire et visiter à Cotignac ? Suivez la souris sur son petit circuit touristique à Cotignac ! 😉





Plan de Cotignac


Afficher une carte plus grande

Comment aller à Cotignac




En voiture, on peut rejoindre Cotignac depuis Brignoles et la sortie de l’autoroute A8 (n°35) par Le Val puis Montfort-sur-Argens.

Depuis Aups, et le grand canyon du Verdon, accès par la D 22, qui offre une belle vue sur Cotignac avant d’arriver au village.

Cotignac

Il n’y a pas de gare à Cotignac ou ses environs, il faut aller à Carnoules ou Les Arc-Draguignan, à une quarantaine de kilomètres ! Et les transports publics y sont très restreints !

Bref, ce sera la voiture, ou de très solide mollets pour pédaler !

Trompe-l’œil à Cotignac

Trompe-l’œil à l’entrée de Cotignac

Visiter le village de Cotignac

Cotignac

Le Cours Gambetta, ou Cours (prononcez le « S » final) est le cœur de l’animation de Cotignac, en saison.

On y trouve les quelques bars et restaurants du village, dont les terrasses sont abritées par des platanes centenaires (oui l’été c’est mieux, mais avec trop de monde hélas).

C’est la dolce vita provençale ! 

Cours Gambetta à Cotignac

Sympa le bar en terrasse en février ! 😉

Cours Gambetta à Cotignac

Du côté sud, remarquez le lavoir et la fontaine des Quatre-Saisons. Il s’agit d’un des emblèmes du village !

fontaine des quatre saisons à Cotignac

En-dessous du lavoir, à l’autre bout du Cours, des toilettes accueillent les souris pisseuses !

Fontaine sur le Cours Gambetta à Cotignac

Fontaine sur le Cours Gambetta à Cotignac

Vous pourrez acheter ici du vin, de l’huile d’olive et du miel, spécialités locales. N’oublions pas le coing ! Le « cotignac » est également une gelée épaissie faite avec des coings…

Chaque année en octobre se déroule la fête du Coing de Cotignac.

Fête du coing à Cotignac

Fête du coing à Cotignac

En haut du Cours, l’église Notre-Dame de l’Annonciation date du XIIIe siècle, mais fut largement remaniée depuis.

Elle abrite un beau maître-autel en marbre polychrome du XVIIIe siècle, et un orgue du XIXe siècle. 

église Notre-Dame de l'Annonciation à Cotignac

église Notre-Dame de l’Annonciation à Cotignac

En poursuivant par la Grande rue, notez cette maison du XVIIe siècle, ornée de trois cariatides.

Le proprio de l’époque voulait marquer son statut social !

On parvient à la place de la mairie, avec son beau campanile datant de 1496, la fontaine des Deux-Places, de 1647, et la mairie, dans un édifice du XVIIIe siècle.

Place de la mairie à Cotignac

Place de la mairie à Cotignac

Derrière la mairie, côté falaise, existe encore un vieux pressoir à huile ! 

pressoir à huile de Cotignac

A droite en regardant la mairie, la petite rue Clastre est bordée de maisons médiévales. Elle mène au théâtre de verdure, au pied du rocher.

théâtre de verdure à Cotignac

Je note au passage que le quartier semble mal fréquenté ! (photo) 😉

Chat dans un pot à Cotignac

Bien sûr, baladez-vous dans les ruelles, typiquement provençales, où le temps semble s’être arrêté !

rue à Cotignac rue à Cotignac rue à Cotignac

Les grottes : habitations troglodytiques de Cotignac

Un escalier à droite mène au pied du rocher et à sa promenade, parmi les grottes fortifiées.

En 1350, les habitants aménagèrent ces espaces troglodytiques pour préserver leurs denrées des pilleurs.

Si vous ne souffrez pas du vertige, vous pouvez visiter ces grottes naturelles façonnées par la Cassole.

grottes de Cotignac grottes de Cotignac

Elles furent progressivement aménagées par les habitants en pigeonniers et greniers, pour y abriter les denrées en prévision des invasions. Certains gouffres atteignent plus de 50 m de profondeur !

De là, jolie vue sur le village !

vue sur Cotignac depuis les grottes

Avec de bonnes jambes, on peut visiter les grottes en saison, d’avril à octobre, pour 2 €. Ce n’est pas cher, mais on en a vite fait le tour !

Tours sarrasines

Deux tours médiévales dominent Cotignac au sommet de la falaise. Il s’agit en réalité des vestiges du château médiéval des Castellane.

On y trouve un espace de pique-nique, et une belle vue étendue sur Cotignac et la forêt (on comprend mieux le surnom de « Provence verte » !)

Tour médiévale à Cotignac

Vue du village de Cotignac

Vallon gué et cascade de la Cassole à Cotignac

Une petite promenade de 30 mn aller-retour, dans un vallon en sous-bois, mène à une cascade de la Cassole à Cotignac.

Cascade de la Cassole à Cotignac

Cascade de la Cassole à Cotignac

Le sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces

A un kilomètre au sud de Cotignac, le sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces fut édifié à la suite d’un miracle !

Le 10 août 1519, Jean de la Beaume, un bûcheron, vit apparaître la Vierge sur le mont Verdaille ! Elle lui ordonna de faire édifier une église en ce lieu, ce qui fut fait…

Notre Dame de Grace à Cotignac Notre Dame de Grace à Cotignac

En 1660, la reine Marie-Thérèse accompagnée de son fils, le roi Louis XIV, vint en pèlerinage remercier la Vierge pour avoir été mère.

Un ex-voto en marbre noir rappelle cette célèbre visite royale. De mauvaises langues prétendent que Mazarin fut plus efficace que les prières. Mais cela ne nous regarde pas !

Le 7 juin de la même année, Gaspard Ricard, un jeune berger assoiffé, prétend au village avoir vu apparaître saint Joseph !

Il lui aurait indiqué une source sous un rocher… Oui, une source d’eau fraîche, évidemment ! Sans, le pastaga… enfin, bref ! 😉

L’édifice actuel, sobre voire dépouillé, a été reconstruit en 1810, après les destructions de la Révolution. La vue en tout cas, très étendue, est fort belle !

Panneaux à Cotignac

Panneaux à Cotignac

Le monastère Saint-Joseph du Bessillon

Vous pouvez également faire une jolie balade au calme à travers la forêt de chênes verts jusqu’au monastère Saint-Joseph du Bessillon (50 mn de marche depuis le sanctuaire, chemin sans difficulté et balisé).

Il ne se visite pas (il accueille une congrégation) mais sa chapelle est libre d’accès. Et vous pourrez voir la fameuse source miraculeuse ! (robinet en accès libre)

N’oubliez pas votre Ricard… pour rendre hommage au célèbre berger, évidemment ! 🙂

Sachez que ces lieux sont loin d’être méconnus : ils attirent à eux deux 140.000 visiteurs chaque année, ce qui en fait les sites les plus visités du Var !

Avis de la souris sur Cotignac

Cotignac est un des plus beaux villages de Provence, sur la route des gorges du Verdon, je vous invite donc à venir le découvrir ! 😉

Toits du village de Cotignac

Que voir autour de Cotignac

Sillans-la-Cascade et sa baignade

Autour de Cotignac, ne ratez pas Sillans-la-Cascade, réputée dans la région pour… sa cascade ! (heureusement que je suis là pour le préciser, hum)

La baignade dans la cascade de Sillans est réputée dans la région ! 😉

Panneau indiquant la cascade, à Sillans-la-Cascade

Panneau indiquant la cascade, à Sillans-la-Cascade

Les eaux de la Bresque chutent de 42 mètres dans un petit lac. Le charmant village a conservé une partie de ses murailles médiévales.

La cascade, à Sillans-la-Cascade

La cascade, à Sillans-la-Cascade

Barjols et ses 30 fontaines

A l’ouest de Cotignac, le village de Barjols est réputé pour ses fontaines : il en compte pas moins de 30, ainsi que 12 lavoirs ! Barjols est d’ailleurs surnommé le « Tivoli de la Provence ».

Ne ratez pas la fontaine du Champignon (place Capitaine-Vincens), sculpture de calcaire et de mousse.

Carcès et ses murs peints

Au sud, Carcès, village vigneron, possède de très jolis murs peints sur ses maisons.

Mur peint à Carcès

Mur peint à Carcès

Mur peint à Carcès

Mur peint à Carcès

A deux pas, le lac de Carcès est un réservoir de 60 ha, apprécié des pêcheurs.

Lac de Carcès

Lac de Carcès

Abbaye du Thoronet : la plus ancienne abbaye cistercienne de Provence

A quelques kilomètres à l’est de Carcès, visiter l’abbaye du Thoronet est un incontournable du pays de Brignoles !

C’est une des plus belles abbayes romanes provençales, mais également la plus ancienne abbaye cistercienne de Provence, antérieure à Sénanque et Silvacane.

Sauvée de la ruine au XIXe siècle par Prosper Mérimée, c’est aujourd’hui un monument national ouvert quotidiennement à la visite.

Terrasses du cloître de l'abbaye du Thoronet

Terrasses du cloître de l’abbaye du Thoronet

Basilique de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Enfin n’hésitez pas à faire un saut jusqu’à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, pour sa superbe basilique et son couvent royal, le plus grand édifice gothique provençal, avec son étonnante façade inachevée !

Façade de la basilique de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Façade de la basilique de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

Villecroze et ses grottes troglodytiques

Au nord-est de Cotignac, vous pouvez visiter Villecroze-les-Grottes, village d’allure médiévale présentant également des habitations troglodytiques dans ses falaises ! (son nom est assez explicite)

Grottes de Villecroze

Grottes de Villecroze

Au-delà, c’est le village perché de Tourtour, un des plus beaux villages de France labellisé.

A quelques encablures au nord de Cotignac (environ une heure de route), en passant par Aups, vous pourrez découvrir le lac de Sainte-Croix et le grand canyon du Verdon, un site impressionnant unique en Europe !

Mais je ne vous apprends sans doute rien : il attire plus d’un million de visiteurs chaque année ! 🙂

Un peu plus loin, dans les Alpes-de-Haute-Provence, Moustiers-Sainte-Marie est un des plus beaux villages de France. C’est un très bon point de départ pour découvrir le Verdon !

Que visiter, voir et faire à Nice en 1,2,3,4,7 jours : les « incontournables »

 

5/5 - (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.