Vue générale du village et de la falaise d'Aval d'Étretat
Normandie

Que visiter, que faire à Étretat et ses falaises en une journée

Que faire à Étretat en une journée ? Comment visiter les falaises d’Étretat en Normandie ? Comment visiter Étretat en 2 jours ?

Étretat est un village balnéaire de la Côte d’Albâtre, en Normandie, situé à 25 km au nord du Havre, 70 km de Rouen et 182 km au nord-ouest de Paris. Il compte environ 1200 habitants.

Le village a été rendu célèbre par l’écrivain Alphonse Karr au XIXe siècle. Il connaît récemment une nouvelle notoriété à la suite de la série « Arsène Lupin ».

Le site d’Étretat est célèbre essentiellement pour ses falaises de craie sculptées par les éléments, et qui forment des arches et des aiguilles.

Que faire lors d’un week-end à Étretat ? Quelle visite insolite à Étretat ? Où se garer, où se situent les parkings à Étretat ?

Suivez l’itinéraire à Étretat en 1 jour de la souris ! 😉

Plan d’Étretat


Afficher une carte plus grande

Comment aller à Étretat

Aller à Étretat en voiture

Depuis Paris, il faut emprunter l’autoroute de Normandie (A 13), puis l’A 131 en direction du Havre, et franchir le pont de Tancarville.

Puis suivez l’A 29 jusqu’à Saint-Romain-de-Colbosc et la départementale 39 jusqu’à Étretat.

Comptez entre 2 h 30 et 3 h de parcours.

Aller à Étretat en train et bus

Il n’y a hélas plus de gare ferroviaire à Étretat, la ligne ayant laissé la place à un vélo-rail (on nomme cela l’écologie paraît-il).

Depuis Paris Saint-Lazare ou Rouen, il faut prendre un train Intercités en direction du Havre. Comptez environ deux heures de trajet depuis Paris.

Descendre en gare de Bréaute-Beuzeville.

Là le bus 504 vous emmène à Étretat en environ une demi-heure (voir le site de Keolis Seine-Maritime pour les horaires actualisés)

Autre solution, offrant plus de fréquences mais plus de temps de trajet : se rendre en gare du Havre, ou de Fécamp, et emprunter le bus 509, qui relie les deux gares via Étretat.

Vous trouverez l’office du tourisme d’Étretat sur la place Maurice Guillard.

Où se garer à Étretat pour voir les falaises

Où stationner sa voiture à Étretat ?Est-il facile de se garer à Étretat ?

Où se garer pour visiter les falaises d’Étretat ?

La notoriété excessive du village a entraîné depuis quelques années de sérieux problèmes d’encombrement et de stationnement !

Le stationnement en centre-ville d’Étretat est payant quasiment toute l’année (zone rouge), et totalement saturé durant les week-ends et les vacances scolaires.

D’autres parkings payants, plus périphériques (zone orange), offrent plus de places… pour bien moins cher.

Il faut bien s’éloigner pour trouver un vaste parking gratuit à Étretat, à environ 20 mn à pied du village, sur la route de Criquetot-l’Esneval.

Le stationnement est gratuit à Étretat de mi-novembre à fin janvier (seulement !)

Vous trouverez la liste des parkings d’Étretat et les tarifs par zone ici sur le site municipal.

Pourquoi visiter Étretat

On vient avant tout à Étretat pour ses étonnantes falaises de craie blanche, sculptées par la mer.

Beaucoup se rendent à Étretat pour découvrir le cadre des aventures d’Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur créé par l’écrivain Maurice Leblanc ! 😉

Falaise d'Amont à Étretat
Falaise d’Amont à Étretat

Où loger à Étretat ? Sélection des meilleurs hôtels de la souris

Où dormir à Étretat ? Existe-t-il des hébergements pas chers à Étretat ou ses alentours ?

Le village n’est pas grand et l’offre hôtelière est forcément limitée. La forte attraction touristique d’Étretat ne favorise pas des prix bons marchés en haute saison !

Voici ma sélection d’hôtels à Étretat, parmi les mieux notés. Tout se situent plus ou moins dans une gamme de prix comparable (qui varie fortement selon les périodes).

  • Dormy House se situe légèrement hors du centre, à 10 mn à pied, sur les hauteurs du village. Il offre une vue panoramique sur le site, un lieu idéal pour visiter Étretat en amoureux ! 🙂
  • Domaine Saint-Clair – Le Donjon : cet hôtel se situe dans un manoir anglo-normand du XIXe siècle au cœur d’un parc, dans le village même d’Étretat. Il offre une piscine extérieure chauffée et un spa.
  • Le Rayon Vert : cet hôtel a l’avantage de se situer directement sur le front de mer d’Étretat, à mi-chemin des deux falaises.
  • La Villa 10 Hôtel spa : à 500 m de la plage, au cœur du village, l’hôtel offre… un spa ! Ah, on me dit que vous l’aviez deviné… 😉

Autre option, surtout si tout est complet (pas rare !) : l’hôtel résidence – manoir de la Salamandre. Il se situe en plein centre dans le beau manoir médiéval évoqué plus bas dans l’article, mais les commentaires des visiteurs sont un peu en retrait (pas de parking).

En revanche, il est moins onéreux que les adresses précédentes.

Si tout est plein, ou que les tarifs proposés vous semblent trop élevés, tentez votre chance à Fécamp, voire au Havre, où vous trouverez plus d’offres, souvent moins chère.

Que faire à Étretat : les activités incontournables

  • découvrir la vue du site depuis la falaise d’Amont et sa chapelle Notre-Dame-de-la-Garde
  • se promener sur la falaise d’Aval et admirer la fameuse aiguille d’Étretat
  • poursuivre le chemin des douaniers jusqu’à la Manneporte, voire au cap d’Antifer
  • admirer les jolies halles ou vieux marché, et le manoir médiéval de la Salamandre
  • visiter le Clos Lupin, dans la maison de l’écrivain Maurice Leblanc, créateur du fameux gentleman cambrioleur

Petite histoire d’Étretat

Durant l’Antiquité et le Moyen Age, le port de Stratæ Talus connaît une certaine activité.

Mais avec la guerre de Cent Ans, il tombe dans l’oubli. Étretat n’est alors plus qu’un modeste de village de pêcheur sur la Côte d’Albâtre.

Mais un jour, le journaliste et écrivain Alphonse Karr écrit : « si j’avais à montrer la mer à un ami pour la première fois, c’est Étretat que je choisirais ! »

Il n’en fallait pas plus pour attiser la curiosité ! Maurice Leblanc, et Guy de Maupassant, natifs de la région, font aménager ou construire leur villa à Étretat.

Victor Hugo et André Gide fréquentent régulièrement les lieux. La mode est lancée !

En 1861, le casino est édifié, le chemin de fer arrive plus tardivement, en 1893. De jolies villas s’élèvent à travers le village et sur les hauteurs.

Le site devient célèbre sous le Second Empire avec la nouvelle mode des bains de mer et attire à son tour les peintres.

D’abord Delacroix dès 1838, puis Isabey en 1851, Jongkind en 1852. Monet à partir de 1868, puis Courbet en 1870, se rendent fréquemment à Étretat.

Plus tard, c’est Boudin qui immortalise les lieux (ne ratez pas le musée Eugène Boudin à Honfleur, à découvrir avec la souris !)

Visiter les falaises d’Étretat

Le village d’Étretat se situe entre deux falaises : la falaise d’Amont au nord-est, et la falaise d’Aval, à l’ouest. Bien entendu, il faut visiter Étretat à pied !

Falaise d’Amont

Plage et falaise d'Amont à Étretat
Plage et falaise d’Amont à Étretat

La falaise d’Amont atteint 84 m de hauteur. Elle forme une petite arche peu développée, l’arche d’Amont ou porte d’Amont.

Maupassant y voyait un éléphant plongeant sa trompe dans la mer !

Du sommet, un chemin, qui donne accès à un escalier, descend au pied de la falaise.

Porte d'Amont à Étretat
Porte d’Amont à Étretat

A marée basse, vous pourrez accéder par ici à l’estran rocheux. A marée haute, vous n’aurez plus qu’à remonter, ce qui fait certes les muscles ! 😉

Dans tous les cas, vous remarquerez au loin en regardant vers l’est, dans la direction de Fécamp, le roc Vaudieu et au fond, l’aiguille de Belval.

Chapelle Notre-Dame-de-la-Garde

Chapelle-Notre-Dame-de-la-Garde à Étretat
Chapelle-Notre-Dame-de-la-Garde à Étretat

La chapelle Notre-Dame-de-la-Garde se situe sur la falaise d’Amont. On y accède facilement depuis l’extrémité de la plage par un escalier.

Bâtie au XIXe siècle et restaurée après la Seconde Guerre mondiale, elle offre un remarquable panorama sur le site d’Étretat.

La chapelle est dédiée aux marins : notez les gargouilles en forme de têtes de poissons !

Elle est le plus souvent fermée au public.

Monument en hommage à Nungesser et Coli

Charles Nungesser et François Coli, deux célèbres aviateurs, tentent la traversée Paris-New-York en mai 1927 depuis l’aéroport du Bourget sur leur monomoteur. Mais leur appareil se perd en mer dans des circonstances restées mystérieuses…

C’est à Étretat qu’il fut aperçu pour la dernière fois en France. Un monument haut de 24 mètres en forme de flèche, « l’Oiseau Blanc », du nom de leur avion, rend hommage à ces pionniers de l’aviation au sommet de la falaise d’Amont.

Tiens, ça m’a vaguement rappelé le monument des conquérants de l’espace à Moscou ! 😉

Falaise d’Aval

Falaise d'Aval et aiguille d'Étretat
Falaise d’Aval et aiguille d’Étretat

La falaise d’Aval est reconnaissable à sa fameuse arche, la porte d’Aval.

Relief de la falaise d'Aval à Étretat
Chambre des Demoiselles dans la falaise d’Aval à Étretat

Haute de 75 mètres, elle offre une belle vue sur le village d’Étretat et la falaise d’Amont, mais aussi sur la fameuse aiguille, et sur la Manneporte.

Une passerelle donne accès à la « chambre des Demoiselles. » Selon la légende, trois jeunes femmes auraient été emmurées dans la falaise au Moyen-Age, après avoir refusé les avances d’un seigneur local !

La Manneporte à Étretat
La Manneporte à Étretat

On peut suivre le chemin des douaniers (tronçon du GR 21) jusqu’au sommet de la falaise d’Aval.

Chemin des douaniers à Étretat
Chemin des douaniers à Étretat

Il se poursuit jusqu’à la Manneporte, l’arche massive suivante. Haute de 90 mètres, elle tire son nom du latin magna porta, la grande porte.

La Manneporte à Étretat
La Manneporte à Étretat

Le chemin des douaniers se poursuit bien au-delà vers le cap d’Antifer et son phare, en passant par la pointe de la Courtine, offrant une magnifique randonnée d’environ 5 kilomètres aller simple.

Pointe de la Courtine à Étretat
Pointe de la Courtine à Étretat

Aiguille d’Étretat

L’aiguille d’Étretat (pas creuse !) est haute de 55 mètres. C’est une ancienne arche qui s’est effondrée dans la mer avec le recul incessant de la falaise.

Elle fait face à la plage de Jambourg, au débouché de la valleuse du même nom.

Certains y voient la dent d’un gigantesque monstre marin !

Plage de Jambourg à Étretat
Plage de Jambourg à Étretat

Arsène Lupin cacherait son repaire dans cette aiguille… allez savoir ! 😉

Plage d’Étretat

La plage de galets d’Étretat s’étend entre la falaise d’Aval et la falaise d’Amont.

Plage et falaise d'Amont à Étretat
Plage et falaise d’Amont à Étretat

Côté Aval, une cavité dotée d’un passage creusé dans la falaise, le trou à l’Homme, permettait de traverser la falaise de la porte d’Aval et d’atteindre la plage située entre celle-ci et la Manneporte.

Au pied de la falaise d’Aval, à marée basse, vous remarquerez des parcs à huîtres, qui furent fortifiés par les Allemands sous l’Occupation.

De là, partait chaque nuit une cargaison en direction du château de Versailles, apportant un des mets préférés de la reine Marie-Antoinette !

Depuis 2018… et pas mal de touristes coincés par la marée, il n’est hélas plus possible de se balader directement au pied des falaises sur la plage de galets.

Rappelons au passage que les fameux galets sont indispensables pour limiter les effets de l’érosion. Ne partez pas avec en souvenir !

Vous risquez en effet une amende (et oui) !

Remarquez ce bateau insolite sur la plage, transformé en minuscule habitation de pêcheur ! C’est une spécialité normande qu’on nomme une « caloge ».

Bateau-caloge sur la plage d'Étretat
Bateau-caloge sur la plage d’Étretat

Revenez faire un tour sur la plage en soirée : les falaises sont en effet illuminées jusqu’à minuit !

Bon, profitez-en, avec la crise énergétique, ça pourrait bien ne plus durer longtemps… 🙁

Conseils utiles à rappeler lors d’une visite des falaises d’Étretat

ATTENTION : ne vous laissez pas surprendre par la marée à Étretat !

Chaque année, des dizaines de touristes se font piéger par la marée montante, bien plus rapide qu’ils ne l’imaginent.

Consultez les horaires de marée à Étretat ici sur marée.info.

Enfin prévoyez lunettes de soleil et crème solaire en saison ! On attrape souvent des coups de soleil sur les rives de la Manche, même par temps modérément ensoleillé ! 😉

Les falaises n’offrent aucun parapet ni clôture de protection, et reculent en moyenne de 20 cm par an avec l’érosion.

Soyez très prudents, surtout avec des enfants !

Chaque année, des gens y perdent la vie par inattention ou imprudence, notamment pour réaliser un selfie. Une photo ne mérite pas de trépasser !

Un haut lieu du suicide en France

Bien sûr, si la chute de la falaise est volontaire, c’est un tout autre sujet ! Étretat est en effet un haut lieu du suicide en France, avec deux sauts dans le vide chaque mois en moyenne…

Pourquoi spécialement ici, alors qu’on compte 140 km de falaises sur la côte d’Albâtre ? La beauté des lieux, et les souvenirs personnels sans doute…

« Voir Étretat et mourir » ? En attendant, je vous propose plutôt d’aller voir Venise… et de rester vivant pour lire le blog de la souris ! 😉

Visiter le village d’Étretat

Le village d’Étretat offre deux monuments à visiter : l’église Notre-Dame-de-l’Assomption, édifice roman à la tour-lanterne gothique situé légèrement à l’écart du village, et les halles anciennes ou vieux marché d’Étretat.

Les halles d'Étretat
Les halles d’Étretat

Les halles d’Étretat, qui n’ont rien de médiéval (elles datent des années 1920 !), méritent le coup d’œil, pour leur belle charpente, qui serait bien plus ancienne.

Toutefois vous n’y trouverez plus de petits producteurs locaux, mais des boutiques de souvenirs !

Manoir de la Salamandre à Étretat
Manoir de la Salamandre à Étretat

A deux pas, le manoir de la Salamandre qui abrite l’hôtel de la Résidence, est une ancienne bâtisse médiévale de la ville de Lisieux ! Elle fut démontée et remontée ici à la fin du XIXe siècle, avec quelques modifications.

Admirez ses colombages et ses personnages sculptés sur les poutres !

A part ça, il faut flâner le museau en l’air dans les rues et admirer quelques jolies façades et cheminées de briques et de silex.

La Guillette, maison de Guy de Maupassant

En suivant la rue Guy de Maupassant, vous découvrirez quelques belles maisons.

Portail de la Guillette à Étretat
Portail de la Guillette à Étretat

Vous parviendrez alors au n°57 au portail de La Guillette, la maison que s’était fait bâtir le célèbre écrivain. C’est aujourd’hui un domaine privé, qu’on ne fait qu’apercevoir depuis l’entrée, ornée d’éléphants.

Le clos Arsène Lupin, maison de Maurice Leblanc

Le clos Lupin est l’ancienne villa de l’écrivain Maurice Leblanc, et dans la quelle il passait ses étés à Étretat. Elle offre aujourd’hui un parcours découverte sur le thème d’Arsène Lupin.

Les fans des aventures du gentleman cambrioleur seront comblés par sa découverte ! Les autres découvriront un musée un brin vieillissant à l’audioguide assez brouillon !

Adresse : 15, rue Guy de Maupassant à Étretat

Jardins d’Étretat

Les jardins d’Étretat se situent sur la falaise d’Amont. Il s’agit d’un domaine privé payant… et assez cher.

On y trouve sept petits jardins thématiques différents, offrant une superbe vue sur le site d’Étretat et la falaise d’Aval.

Bon, pour être honnête, le tarif du jardin me semble un brin excessif pour le temps qu’on y passe (12 € en 2022). A vous de voir donc…

Infos sur le site officiel des jardins d’Étretat

Visiter les falaises d’Étretat en bateau

Il n’y a pas de port à Étretat, donc impossible d’embarquer sur place sur une embarcation touristique !

Mais alors, comment visiter les falaises d’Étretat en bateau ?

Il existe deux solutions ! 😉

La plus proche se situe au port de Fécamp, où « La mer pour tous » propose des excursions en mer de deux heures jusqu’aux falaises d’Étretat.

Seconde possibilité : embarquer pour une excursion en speedboat avec Élite nautic depuis le port de plaisance du Havre en 1 h 30.

Quand visiter Étretat

Quelle est la période idéale pour visiter Étretat ?

Plage et falaise d'Aval à Étretat
Plage et falaise d’Aval à Étretat en fin d’hiver

Le site d’Étretat se découvre par temps sec. Au soleil bien sûr, mais la vue par temps légèrement brumeux est aussi très photogénique !

Durant les vacances scolaires et les week-ends de printemps ou d’automne, la fréquentation est considérable !

Si possible, privilégiez la semaine hors des vacances pour profiter d’une découverte plus calme et de meilleures disponibilités dans les hôtels et restaurants.

Visiter Étretat en hiver, par temps sec et ensoleillé comme sur mes photos, offre les meilleures conditions pour une visite tranquille ! 😉

Falaise d'Aval à Étretat dans la brume
Falaise d’Aval à Étretat dans la brume

Combien de temps pour visiter les falaises d’Étretat

Quelle durée de visite prévoir à Étretat ?

Une balade sur la falaise d’Étretat demande un après-midi à une journée entière, selon la longueur du parcours.

Vous pouvez en effet vous contenter de faire l’ascension de la falaise d’Aval et son arche, ou de parcourir le sentier des douaniers sur des kilomètres !

Goéland à Étretat
Goéland à Étretat

La plupart des visiteurs viennent visiter Étretat en 1 jour. Un week-end de 2 voire 3 jours permet de voir les autres curiosités et de découvrir les environs (Fécamp, Yport…).

Mais je suggère plutôt de séjourner ensuite à Dieppe ou Honfleur plutôt que de prolonger le séjour, les ressources touristiques du village étant assez limitées.

Que faire à Étretat quand il pleut ?

Que visiter à Étretat par temps de pluie ?

Si la balade sur les falaises d’Étretat sous la pluie ne vous inspire pas (c’est pourtant typique en Normandie !), profitez-en pour visiter le clos Lupin, la maison de Maurice Leblanc !

Sinon, les activités sont assez restreintes dans le village par temps pluvieux… C’est le moment de vous rendre à Fécamp, pour visiter le musée des Pêcheries et la fameuse Bénédictine de Fécamp !

Où manger à Étretat

Je vous suggère de vous arrêter à la crêperie Lann-Bihoué, aux tarifs encore abordables (45, rue Notre-Dame).

D’autres restaurants sont recommandables, mais ils sont aussi assez chers vu l’intense fréquentation touristique…

Avis de la souris sur Étretat

Le site d’Étretat et ses fameuses falaises mérite assurément le déplacement !

Mais je dois quand même honnêtement déplorer la trop forte hausse du nombre de visiteurs depuis le succès de la série Arsène Lupin avec Omar Sy.

Le village était déjà très visité, mais à un niveau raisonnable. Depuis 2021, c’est une foule de visiteurs qui engorge les rues et parkings et fait fuir les habitants du village qui revendent leurs maisons.

Avec la multiplication des locations de vacances, on risque bien de voir ce petit village perdre son âme avec ses habitants, quel dommage !

Que faire autour d’Étretat

Que visiter aux alentours d’Étretat ?

Yport

Avant Yport, la route offre une superbe vue sur la valleuse de Vaucottes et ses belles maisons du XIXe siècle.

Yport est une charmante petite station balnéaire située dans une valleuse (vallée suspendu dans la falaise). C’est ici que se déroule l’intrigue du roman « Une Vie » de Maupassant. L’été, on y voit un bel alignement de cabines de plage.

Fécamp

Plus à l’est, c’est le port de Fécamp, ville à vrai dire assez austère.
Vous y découvrirez néanmoins sa basilique, son incontournable palais de la bénédictine, et le grand musée des Pêcheries, sur le front de mer.

Bientôt, vous verrez également au large un vaste parc éolien off-shore qui « embellira » le paysage. Il paraît que c’est de l’écologie…

Veules-les-Roses

Maison normande à Veules-les-Roses
Maison normande à Veules-les-Roses

Entre Fécamp et Dieppe, le petit village de Veules-les-Roses est un des plus beaux villages de France labellisé.

Il est célèbre pour… ses roses, mais aussi pour sa promenade du plus court fleuve de France : 1,1 km de la source à la plage !

Découvrir Veules-les-Roses avec la souris

Le Havre

Vue sur Le Havre
Vue sur Le Havre

Enfin à 20 km au sud d’Étretat, il est intéressant de découvrir Le Havre, une des trois plus grandes villes de Normandie avec Rouen et Caen.

Le vaste port du Havre est le deuxième de France après celui de Marseille-Fos, et se découvre en bateau.

La ville, reconstruite après la dernière guerre, n’attire pas naturellement le touriste par son charme !

Mais je l’ai longuement visitée, et elle offre pas mal de curiosités si vous aimez l’architecture. L’ensemble du centre ville reconstruit a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Et surtout, on y mange très bien et pas très cher (ça, c’est un argument pour souris gourmande !) 🙂

Que visiter, que voir, que faire au Havre

Honfleur

vieux bassin à Honfleur
quai Sainte-Catherine à Honfleur

Enfin vous pouvez franchir le pont de Normandie pour découvrir le port d’Honfleur, une des plus jolies villes de Normandie !

Que voir, que visiter, que faire à Honfleur en 1 jour ou 2 jours

Rouen

rue eau de Robec à Rouen

Bien sûr, la capitale de la Normandie, avec sa cathédrale, ses centaines de maisons à pans de bois et ses intéressants musées, mérite au moins une journée de visite !

Que voir, que visiter, que faire à Rouen en 1, 2 ou 3 jours

5/5 - (25 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *