maison de Jean Cocteau à Milly-la-forêt
Île-de-France

Que voir, que faire et visiter à Milly-la-Forêt

Que voir, que faire et visiter à Milly-la-Forêt en une journée ? Où se promener à Milly-la-Forêt ?

Milly-la-Forêt se situe à environ 55 km au sud de Paris, dans le parc naturel régional du Gâtinais français.

Cette petite bourgade de 4800 habitants, située dans la vallée de l’École, constitue un point de départ de balade en forêt de Fontainebleau, en particulier le massif des Trois-Pignons pour ses fameux rochers.

Réputée pour ses plantes médicinales, en particulier sa menthe poivrée, Milly-la-Forêt possède une jolie halle en bois, et a accueilli Jean Cocteau.

L’écrivain, mort à Milly en 1963, est enterré dans la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, qu’il a lui-même décorée. Sa maison et la chapelle accueillent les visiteurs, de même que l’étonnant « Cyclop » !

Quelles sont les meilleures activités à Milly-la-Forêt ? Suivez la souris ! 😉

Comment aller à Milly-la-Forêt

Afficher une carte plus grande

Se rendre à Milly-la-Forêt en voiture

panneau direction Seine et Oise à Milly-la-Forêt

Pour aller à Milly-la-Forêt depuis Paris, il suffit d’emprunter l’autoroute A 6 jusqu’à la sortie 13 (la dernière avant péage), puis la D 372.

Encore 7 kilomètres, et vous y êtes ! 😉

Le stationnement est assez aisé dans cette petite ville.

Se rendre à Milly-la-Forêt en train

Milly-la-Forêt ne possède pas de gare ! La plus proche est celle de Maisse, située à 6 kilomètres à l’ouest.

Elle est desservie par les trains de la ligne D du RER. Comptez 1 h 20 de trajet depuis Paris avec un changement obligatoire à Viry-Chatillon. Pour voir la chapelle, pas simple…

Si vous venez à vélo, une piste cyclable borde une partie de la route depuis Maisse.

Les activités incontournables de Milly-la-Forêt

  • Flâner dans l’agréable centre de Milly-la-Forêt
  • Découvrir sa halle ancienne au cœur du village
  • Visiter la maison de Jean Cocteau et son agréable jardin
  • Voir le lavoir 
  • Pousser la porte de l’église de Milly-la-Forêt
  • Découvrir la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, décorée par Cocteau lui-même
  • Découvrir le « Cyclop », sculpture contemporaine monumentale hébergeant des œuvres d’art
  • Arpenter le Conservatoire des plantes médicinales

La halle de Milly-la-Forêt

La halle de Milly-la-Forêt est remarquable : elle date en effet de 1479 !

Constituée de bois de chêne et de châtaignier, elle possède 48 piliers de chêne et une toiture à double rampant, qui atteint presque le sol.

La halle est longue de 46 m et large de 16 m ; elle est classée monument historique.

halle de Milly la Forêt

Le marché s’y tient toujours, le jeudi après-midi. Vous pouvez toujours y acheter herbes et plantes médicinales.

halle de Milly la Forêt

Poursuivez tout au sud de la place, après le parking, et prenez à droite la rue Jean-Cocteau. Devinez où elle vous mène ? 🙂

Devenant la rue du Lau et s’achevant en impasse, on atteint après environ 400 mètres l’étonnante entrée de la maison de Cocteau.

Maison de Jean Cocteau et son jardin

entrée de la maison de Cocteau à Milly la Forêt
entrée de la maison de Cocteau

C’est en 1947 que Jean Cocteau achète cette maison à Milly-la-Forêt, ancienne dépendance du château de la Bonde, avec l’acteur Jean Marais. Il y vécut jusqu’à sa mort, en 1963.

Son héritier, Édouard Dermit, compagnon et… fils adoptif, entretient la maison et conserve 500 œuvres de l’artiste, jusqu’à sa disparition en 1995.

En 2010, la maison de Cocteau est aménagée en musée et ouverte au public.

La maison du Gouverneur, de style Louis XIII, possède comme entrée une double porte romane, encadrée de tourelles, à demi engagée dans la bâtisse.

Visite de la maison de Jean Cocteau

L’intérieur

A l’intérieur de la maison, on admire les pièces où vécut Cocteau.

On remarque d’abord au rez-de-chaussée son salon aux animaux sculptés, puis à l’étage son bureau au motif panthère (j’aurais préféré gris souris au motif félin, m’enfin…), et sa chambre avec un beau mur peint.

maison de Cocteau à Milly la Forêt maison de Cocteau à Milly la Forêtmaison de Cocteau à Milly la Forêt maison de Cocteau à Milly la Forêt

Une vaste salle d’exposition offre dessins de l’artiste, photos, extraits de films, affiches…

maison de Cocteau à Milly la Forêt

En vérité, vous pourriez être un peu déçu de la visite : seules trois pièces de la maison sont demeurées en l’état, l’essentiel est devenu un lieu d’exposition.

Mais si vous êtes fan de Cocteau, vous découvrirez son refuge de Milly-la-Forêt : la maison permet de découvrir son univers si original !

Le jardin de la maison de Cocteau

En revanche, vous apprécierez sans doute autant que moi la visite du vaste et paisible jardin fleuri, bordé de petits canaux.

Une promenade paisible avec le bruit des oiseaux (zut, ce sont des faux !) et le vieux château de Milly-la-Forêt en toile de fond…

jardin de la maison de Cocteau à Milly la Forêt jardin de la maison de Cocteau à Milly la Forêt jardin de la maison de Cocteau à Milly la Forêt

J’ai vraiment aimé ce petit coin de paradis ! Je comprends que Cocteau se sentait bien ici, au calme.

jardin de la maison de Cocteau à Milly la Forêt jardin de la maison de Cocteau à Milly la Forêt jardin de la maison de Cocteau à Milly la Forêt

Horaires et tarifs de la maison de Jean Cocteau

En 2022, la maison de Cocteau à Milly-la-Forêt est ouverte du mercredi du dimanche de 11h à 18h.

L’entrée est à :

  • 7,5 € en plein tarif
  • 6,5 € pour les plus de 65 ans
  • 5,5 € pour les 10-21 ans, détenteurs de la carte « famille nombreuse », étudiants, demandeurs d’emploi et personnes en situation de handicap.

Plus d’infos sur le site officiel

L’église de Milly-la-Forêt (Collégiale Notre-Dame-de-l’Assomption)

Tant que vous y êtes, allez jeter un coup d’œil à l’église-collégiale de Milly-la-Forêt !

Elle fut construite entre 1480 et 1633 dans un style gothique, pour remplacer l’ancienne chapelle du château détruite au siècle précédent.

Son clocher, datant des XI-XIIIe siècles, mesure 57 m. Elle est en principe ouverte à la visite les samedis et dimanches après-midis.

église de Milly la Forêt église de Milly la Forêt

A l’intérieur, ne manquez pas la statue en bois sculpté polychrome de la Vierge à l’enfant, classée monument historique.

vierge à l'enfant à Milly la Forêt

Plus original et surtout inattendu dans une vieille église, j’ai remarqué le Christ de « Chomo » !

Cette œuvre de Roger Chomeaux, ami du surréaliste André Breton, fut réalisée peu après la mort de son fils pour exprimer sa souffrance.

église de Milly la Forêt

En sortant, allez tout droit à 50 mètres : vous verrez le lavoir de la Bonde.

Le lavoir et l’École à Milly-la-Forêt

Le lavoir de la Bonde offre une belle vue sur l’École (la rivière, pas le lieu de torture des enfants !) et ses sympathiques canards.

De l’autre côté du petit pont de la Corne (rebâti en 1859), remarquez l’ancien abreuvoir, à trois pentes et au fond pavé. Les animaux domestiques venaient s’y désaltérer !

Au fond, on remarque l’impressionnant château de Milly-la-Forêt, avec ses deux grosses tours rondes. Il remonte au XIIIe siècle, mais fut largement reconstruit vers 1475 par l’Amiral de Graville, et remanié par la suite.

Milly la Forêt lavoir de Milly la ForêtMilly la Forêt

S’il vous reste un peu de temps, n’hésitez pas à aller voir le colombier, et la porte du Moustier de Péronne (rue Langlois), datant du VIIe siècle, un des plus anciens vestiges de Milly-la-Forêt !

Elle donnait accès à un monastère (moustier = monastère en ancien français), propriété de Fulbert Ier, officier du roi des Francs Dagobert Ier, qui fut sacré à Milly-la-Forêt.

Rue Farnault, à deux pas de la mairie, l’espace culturel Paul Bedu abrite une curiosité : la fameuse toile « Et le soleil s’endormit sur l’Adriatique« , peinte en 1910… par un âne !

C’est un des plus grands canulars artistiques de touts les temps, qui fit scandale à l’époque !

Mais comment est-il donc parvenu ici ? Et bien en 1953, Paul Bédu, collectionneur d’art, rachète le tableau qui est depuis exposé ici ! 😉

Chapelle Saint-Blaise-des-Simples

chapelle Cocteau à Milly la Forêt

Au sud de la place du marché de Milly-la-Forêt, allez cette fois à gauche, en suivant la rue Jean-Cocteau, suivie de la rue de la chapelle Saint-Blaise.

Après 400 mètres, vous tombez directement sur elle ! En voiture, un petit parking gratuit se situe immédiatement devant l’entrée.

Au XIIe siècle, la chapelle faisait partie de la maladrerie Saint-Blaise, qui soignait les covideux lépreux. On y utilisait des « simples », c’est-à-dire des plantes médicinales, d’où son nom.

En 1959, les murs de la chapelle sont proposés à Jean Cocteau, qui vivait à Milly-la-Forêt depuis douze ans, pour y exercer son talent de décorateur.

Il y crée des fresques sur le thème des simples et de la résurrection du Christ.

Visite de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples

On entre dans le jardin de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples par un petit pavillon d’entrée. Il accueille la billetterie et une petite librairie (hélas pas de WC pour les souris pisseuses !).

enclos de la chapelle de Milly la Forêt  

Jean Cocteau décore la chapelle de simples, c’est à dire de plantes médicinales caractéristiques de Milly-la-Forêt : menthe, valériane… J’aime beaucoup moins le fameux chat ! Pourquoi pas un rat surmulot ? 😉

chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt intérieur de la chapelle Cocteau à Milly la Forêt

Il y peint égalent une belle fresque sur le thème de la Résurrection du Christ. Sous la dalle, qui porte ces mots « je reste avec vous », le poète repose avec son dernier compagnon, Édouard Dermit (1925-1995).

chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt intérieur de la chapelle Cocteau à Milly la Forêt

La chapelle est baignée d’une belle lumière, diffusée par des vitraux également dessinés par Cocteau.

chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt Chapelle Cocteau à Milly la Forêt

A l’extérieur, un petit mais joli jardin offre diverses plantes médicinales réunies par thématique. Remarquez au fond la cloche, qui sonnait le marché de Milly-la-Forêt de 1479 à 1926 !

chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt jardin chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt jardin chapelle Cocteau à Milly-la-Forêt jardin

J’ai vraiment aimé cette chapelle ! J’apprécie le style de Cocteau et cela fait du bien de voir des lieux de culte décorés de façon un peu originale, ça change !

D’ailleurs, pour les fans de Cocteau, sachez qu’il a également décoré l’intérieur d’une chapelle à Villefranche-sur-Mer, à côté de Nice.

Horaires et tarifs de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples

La chapelle Saint-Blaise à Milly-la-Forêt est ouverte à des jours et horaires différents selon les saisons ! En juillet-août, elle ouvre au public tous les jours sauf mardi de 10h à 12h30 puis de 14h à 18h.

Découvrez le calendrier d’ouverture sur le site officiel.

Le prix d’entrée est de :

  • 3 € en plein tarif
  • 2,5 € pour les 10-25 ans et les demandeurs d’emploi
  • Gratuit pour les enfants, bénéficiaires du RSA ou personnes en situation de handicap.

Tous les tarifs sur le site officiel

Conservatoire des plantes à parfum, médicinales et aromatiques

Le conservatoire des plantes offre un parcours parmi 1500 variétés de plantes utiles, sur une surface de 4 hectares.

Pendant les années 1950, la région de Milly-la-Forêt était en effet la première productrice de plantes médicinales de France ! Cette activité a décliné, mais de nos jours, Milly produit toujours des plantes, plutôt, destinées à la cuisine.

En bref, vous y verrez en beaucoup plus grand ce que vous aurez remarqué dans le jardin de la chapelle Saint-Blaise ! 😉

Horaires et tarifs du conservatoire des plantes médicinales

Le conservatoire est ouvert d’avril à octobre, le mercredi, le samedi, le dimanche et les jours fériés de 14h à 18h. Il est fermé hors saison (l’hiver, ça doit en effet être moins intéressant !)

Tarifs en 2021 : 7,50 € 6 € pour les 13-17 ans et étudiants. C’est gratuit pour les moins de 12 ans. Bref, pas donné je trouve…

Infos sur le site officiel

Le Cyclop

Cyclop de Milly la Forêt

Le Cyclop est une gigantesque et étonnante sculpture, située en forêt, à environ deux kilomètres au nord-ouest du centre de Milly-la-Forêt.

Elle est l’œuvre des artistes Jean Tinguely et son épouse Niki de Saint-Phalle, réalisée collectivement avec les artistes de quatre mouvements : Dada, Nouveau réalisme, Art cinétique et Art brut.

Débutée en 1969, quasi clandestinement, elle est offerte à l’État en 1987. Après la mort de Tinguely en 1991, Niki de Saint-halle l’achève en 1997.

Cette tête démesurée atteint 22,5 mètres de hauteur. Constituée de 300 tonnes d’acier, elle est recouverte de miroirs et de rouages.

Elle est surmontée d’un bassin, reflétant le ciel bleu (enfin, quand il y en a dans la région !), en hommage à Yves Klein. Très niçois tout ça ! (Saint-Phalle et Klein sont originaires de Nice, comme moi) 😉

A l’intérieur, on parcourt un dédale de compartiments, reliés par des escaliers et passerelles.

Je ne pourrai hélas vous en montrer pour l’instant qu’une photo… d’un panneau !

Très dégradé par le temps, le Cyclop était, lors de ma visite, en cours de restauration et invisible ! Il a rouvert le 22 mai 2022… 🙂

En attendant la fin des travaux, quelques œuvres étaient visibles dans l’enclos de la chapelle Saint-Blaise (voir plus haut) et dans le parc du château de Courances, non loin.

Que voir autour de Milly-la-Forêt ?

Après votre promenade à Milly-la-Forêt, découvrez :

  • le château de Courances, pour son magnifique parc de 75 hectares et son remarquable jardin japonais
  • Barbizon, le village des peintres paysagistes
  • le parc naturel régional du Gâtinais français
  • La forêt de Fontainebleau, avec le massif des Trois-Pignons, pour ses étonnants chaos rocheux et ses réserves biologiques
  • et bien sûr le château de Fontainebleau, magnifique palais où se déroula de nombreux événements de l’histoire de France

 

Chambre d'Anne d'Autriche au château de Fontainebleau
Chambre d’Anne d’Autriche au château de Fontainebleau

Découvrez que voir, que faire et visiter à Fontainebleau et autour en un week-end

Avis de la souris sur Milly-la-Forêt

Je dois dire que j’ai bien apprécié de découvrir cette charmante bourgade !

J’ai trouvé le centre historique de Milly-la-Forêt joli et agréable, même si hélas tout était assez mort lors de mon passage fin juillet ! Et oui, c’est de ça de quitter l’agitation de la Côte d’Azur pour la campagne francilienne en plein été…

La maison de Cocteau fut une belle découverte, surtout son jardin, où j’ai adoré flâner et me mettre « au vert » ! Je recommande également la chapelle, aux fans de Cocteau ou tout simplement aux curieux…

Dommage pour le Cyclop car j’aime beaucoup Niki de Saint-Phalle, il me faudra donc revenir à Milly-la-Forêt… 🙂

5/5 - (11 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *