Un jour à Genève

La Suisse est un pays dont la production fromagère attire toute souris qui se respecte ! Malheureusement, ce pays n’est certainement pas le plus sympathique pour une souris de modeste condition en raison de ses prix très élevés, particulièrement depuis la forte appréciation du franc suisse en 2015 (ou plutôt de la dégringolade de l’euro…), et je n’ai pu m’y rendre que pour de rares et rapides voyages.

Genève a constitué la destination d’un de ces courts séjours (2 jours) et m’a permis de parcourir le centre-ville, de revoir le fameux jet d’eau, et surtout d’en découvrir le beau jardin botanique, situé sur les rives du lac Léman, avant de gagner le Jura français tout proche…


Afficher une carte plus grande

Genève compte 200.000 habitants (près de 500.000 dans le canton) et constitue, de loin, la plus grande ville de Suisse romande (francophone).

Située sur le Rhône, à l’extrémité occidentale (aval) du lac Léman, elle est presque enclavée en territoire français, et doit, en partie, à sa situation le fait d’accueillir le siège de 22 organisations internationales (première place au monde), comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ou encore le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

La ville est par ailleurs le lieu de naissance de Jean-Jacques Rousseau, et est également réputée pour son immense jet d’eau et… ses banques, constituant la seconde place financière suisse après Zurich. Bref, si elle offre un cadre très agréable au bord du Léman et avec son cirque de montagnes, elle est toutefois déjà moins sympathique pour le porte-monnaie d’une souris sans-dents !

Le fameux jet d’eau de Genève

Mon dernier séjour ne constituant qu’une étape et étant très limité, je me suis contentée de faire une balade sur le front du lac, en allant bien entendu voir le fameux jet d’eau qui culmine à plus de 140 mètres de hauteur, puis de faire un petit tour dans le centre commerçant.

Le jardin botanique de Genève

Le lendemain, avec heureusement, une météo plus favorable en ce mois de septembre, j’ai décidé d’aller voir le joli jardin botanique, situé sur les rives du Léman, au nord de la ville, et qui, en plus des serres et massifs de fleurs, abrite quelques animaux.

Je profiterai d’autres séjours dans la région pour visiter d’autres lieux et compléter cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *