Que visiter, que faire à Édimbourg en 1,2,3,4 ou 5 jours

vue sur Edimbourg depuis le Arthur's seat

vue sur Edimbourg depuis le Arthur’s seat

Que visiter à Édimbourg en 1 jour ? Que voir, que faire à Édimbourg en 2, 3, 4 ou 5 jours, ou plus ?

Édimbourg (Edinburgh), la capitale de l’Écosse et la seconde ville (après Glasgow) par sa population de 500.000 habitants.

La ville est réputée pour son château, son histoire et ses traditions écossaises, ses fantômes, son volcan éteint et… son whisky !

Quelles sont les meilleures activités à Édimbourg ? Quelle est la durée idéale pour visiter Édimbourg ?

Suivez la souris ! 😉

Plan d’Édimbourg


Afficher une carte plus grande

Que faire à Édimbourg : les activités incontournables

  • Découvrir le château médiéval d’Édimbourg
  • Visiter les salons meublés du château de Holyroodhouse
  • Arpenter le Royal Mile, axe principal de la ville médiévale
  • Flâner dans Old Town, la vieille ville
  • Frissonner au cimetière des Greyfriars !
  • Gravir Arthur’s seat, le volcan éteint de 251 m de haut qui domine la ville
  • Découvrir la New Town et son architecture géorgienne
  • Profiter de la vue depuis Calton Hill, « l’Acropole d’Edimbourg »
  • Flâner dans le jardin botanique (Royal botanic garden)
  • Se balader le long de la rivière Leith, véritable promenade bucolique au coeur de la ville !
  • Avec une pause au Dean village, ancien quartier de meuniers
  • Profiter des musées gratuits !
  • Rendre visite aux pandas du zoo d’Édimbourg
  • Découvrir le Britannia, ancien yacht royal
  • Faire la tournée des pubs, of course !
  • Tester le whisky local

whisky edimbourg

Une brève présentation d’Édimbourg

Édimbourg demeure la capitale de l’Écosse, et en fut la plus grande ville pendant des siècles, avant d’être dépassée par sa voisine Glasgow durant l’ère industrielle.

Édimbourg fut fondée au pied d’un ancien volcan éteint, le Arthur’s seat, à environ 5 km de la mer.

La vieille ville (Old Town) est dominée par son vieux château, forteresse militaire qui constitua longtemps le cœur du pouvoir du royaume d’Écosse.

vue aérienne d'Edimbourg

vue aérienne d’Edimbourg, avec le Arthur’s seat et la ville à ses pieds

Souvent ennemi de son puissance voisin, l’Angleterre, l’Ecosse signa un traité avec la France, la « vieille alliance » (Auld Alliance) en 1295, toujours chère au cœur des Écossais !

Cette tradition d’alliance entre les deux royaumes donna naissance à Marie Stuart, la souveraine au destin tragique la plus célèbre d’Ecosse !

Traditionnellement catholique, l’Ecosse finit par céder aux sirènes du protestantisme et se rapprocha de son ancien rival, l’Angleterre.

C’est le fils de Marie Stuart, Jacques (James en anglais) qui hérita de la couronne d’Angleterre à la mort de la reine Elizabeth, sans descendance.

A partir de là, même si les deux royaumes demeurèrent officiellement séparés, les rois résidèrent en Angleterre et Édimbourg perdit de son importance politique. Mais elle demeura une importante ville commerçante et intellectuelle !

Aujourd’hui, Édimbourg reste toujours une ville universitaire (connue pour ses échanges Erasmus… avant le Brexit !), riche (faible taux de chômage) et la deuxième ville la plus touristique du Royaume-Uni, grâce à son riche patrimoine historique et ses musées.

Tableau d'Edimbourg Scottish National Gallery

Edimbourg au XIXe siècle, Scottish National Gallery

Le centre historique d’Edimbourg se compose de la vieille ville médiévale (Old Town) qui s’étend au sud du Royal Mile (axe royale), et de la « ville nouvelle » (New Town), au nord, désormais principal quartier commerçant, prolongé par le centre financier Saint James Quarter.

Le reste de la ville d’Edimbourg demeure résidentiel et peu dense, avec des alignements de maisons ou petits immeubles typiques du Royaume-Uni !

On dit que la ville moderne s’étend désormais sur 7 collines, à l’image de Rome ! Elle est jalonnée de parcs et espaces verts, et traversée par la rivière Water of Leith qui constitue une agréable promenade.

La commune d’Edimbourg s’étend vers la mer au nord et à l’est, avec le port de Leith désormais intégré à la ville, et la plage de Portobello.

Elle est délimitée par l’estuaire du Firth of Forth, à 5 km du centre.

vue aérienne du port d'Edimbourg

vue aérienne du port d’Edimbourg et l’estuaire du Firth of Forth

Pourquoi aller à Édimbourg

Pourquoi donc visiter Édimbourg ?

Bien sûr, pour son climat agréable, sa riche gastronomie, ses prix bon marché… Oh wait !…

Plus sérieusement, Édimbourg mérite le voyage pour :

  • ses deux châteaux
  • ses traditions écossaises
  • son architecture, son patrimoine et sa jolie vieille ville !
  • son soleil climat rafraichissant l’été (oui, ce fut une de mes raisons, ici pas de canicule !) 🙂
  • les jolis parcs et jardins
  • ses riches musées !
  • son zoo très réputé, en particulier pour y voir les pandas géants !
  • la gentillesse des Écossais !
royal higland show

chorale écossaise au Royal Higland Show

Combien de jours pour visiter Édimbourg ?

Quelle est la durée idéale pour visiter Édimbourg ? Combien de temps prévoir pour visiter Édimbourg ?

Le centre d’Édimbourg est relativement compact : vous verrez l’essentiel des extérieurs avec la visite des deux châteaux en un jour à Édimbourg.

Mais Édimbourg recèle de nombreuses curiosités, dispersées dans la ville, ainsi que plusieurs riches musées qui méritent d’y séjourner 2, 3 ou 4 jours, voire plus.

Où dormir à Édimbourg ?

Où dormir pour visiter Édimbourg ?

Comme pour la plupart des villes moyennes, le mieux est de loger dans le centre ville pour pouvoir visiter Édimbourg à pied.

Hélas, Édimbourg étant une ville où l’hébergement est TRÈS cher, cela n’est pas toujours possible !

N’hésitez pas à vous éloigner un peu, Édimbourg disposant d’un bon réseau de bus (voir plus bas), sans aller toute fois trop loin !

Personnellement, j’ai opté pour un hébergement près du jardin botanique, à environ 10 minutes en bus du centre ville, et j’ai donc pu visiter le jardin à pied !

Essayez d’être au moins près d’une attraction touristique, comme le zoo par exemple…

Bien sûr, c’est le budget qui sera déterminant…

Comment visiter Edimbourg

Il faut bien sûr visiter Edimbourg à pied, même si plusieurs attractions se situent hors du centre ville.

La vieille ville (Old Town) et son extension (New Town) ne sont pas très étendues et se parcourent donc facilement.

Je vous propose donc des idées d‘itinéraires pour visiter Edimbourg de façon cohérente, par quartier, et selon l’importance des activités à faire.

Si vous restez peu de temps à Edimbourg, n’hésitez pas à utiliser le bus à arrêts multiples, ce qui vous permettra d’avoir un bon aperçu de la ville et de décider où vous promener par la suite.

 

Bon à savoir : l’Ecosse semble être un pays de « couche-tôt » ! Les lieux d’intérêt d’Édimbourg ferment donc entre 17h et 18h, et les pubs ne servent pas forcément très tard pour la plupart. Cela est à prendre en compte pour l’organisation de votre séjour.

Comme ailleurs au Royaume-Uni, les musées nationaux sont gratuits, tandis que les autres attractions touristiques sont globalement assez chères. A vous de choisir selon votre budget !

Formalités administratives pour visiter Edimbourg

Depuis le Brexit, les Européens ont désormais besoin d’un passeport valide pour entrer sur le territoire britannique. Même si l’Ecosse n’était pas favorable au Brexit, pas le choix de se plier aux nouvelles règles !

Attention donc, si vous ne possédez qu’une carte d’identité, vous ne pourrez pas voyager à Édimbourg

Pour le moment, pas d’autres formalités ! La carte européenne d’assurance-maladie est encore valable au Royaume-Uni et la plupart des opérateurs mobiles incluent encore ce pays dans le forfait « roaming » européen (mais jusqu’à quand ?).

Comment payer à Édimbourg ? Où changer de l’argent ?

Normalement, vous savez que la monnaie à Édimbourg est la livre britannique (pound : £). Pas de panique, vous pourrez TOUT payer par carte ! A vous de voir si votre banque propose des taux intéressants.

Sinon, changez de l’argent chez No1 currency notamment à la gare de Waverley. Les taux sont intéressants. 

Attention néanmoins, j’ai été dans différents endroits qui refusaient le cash ! Surtout dans les cafés de parcs et du zoo, pas en ville.

Attention aussi : la banque d’Écosse est habilitée à éditer ses propres billets… qui ne sont pas acceptés hors d’Écosse !

Même blague en Irlande du Nord, à Jersey et à Guernesey…

Quels vêtements emmener à Edimbourg ?

La question peut paraitre saugrenue, mais je rappelle que visiter Edimbourg c’est partir au nord de l’Europe, avec un climat océanique instable !

Ayez donc toujours « une petite laine », car les températures font souvent yoyo (même l’été).

Le mieux étant d’emporter un imperméable. C’est ce que font les Écossais que j’ai pu rencontrer ! Là-bas c’est un peu le confort avant l’élégance.

ciré jaune pour aller en Ecosse

avec mon ciré jaune !

N’oubliez pas votre parapluie, mais gardez en tête qu’avec le vent il vaut mieux avoir une capuche (et un coupe-vent).

Bien sûr, pensez au bonnes chaussures, on use pas mal ses pattes en faisant du tourisme à Edimbourg.

Visiter Édimbourg en 1 jour

Que voir, que visiter, que faire à Édimbourg en 1 jour ?

Une journée à Édimbourg est suffisante pour découvrir l’essentiel de la vieille-ville, à condition de ne pas trainer…

Vous pourrez parcourir le Royal Mile, visiter les châteaux et faire un tour dans le reste de Old Town.

Programme intéressant si vous n’avez qu’un jour sur place avant de partir ailleurs par exemple.

Le château d’Edimbourg

Le château d’Edimbourg est LE monument incontournable de la ville ! C’est aussi le plus visité, alors gare à la foule !

Bâti sur le piton rocheux au bout du Royal Mile, il représente le symbole de la ville !

Château d'Edimbourg

Plus vieux monument d’Edimbourg, sa construction débuta au XIIe siècle ! Il fut par la suite agrandi, remodelé, etc.

Château d'Edimbourg

Longtemps forteresse militaire, le château d’Edimbourg abrita également les appartements royaux.

C’est notamment là que Marie Stuart donna naissance à son fils, le futur Jacques (James) qui hérita aussi de la couronne d’Angleterre !

Aujourd’hui, on y visite plusieurs lieux et musées, et on voit jouir de la superbe vue panoramique sur la ville !

vue depuis le château d'Edimbourg vue depuis le château d'Edimbourg

Parmi les différents bâtiments, on visite :

  • La St.Margaret’s Chapel, bâtiment le plus ancien de la forteresse. L’intérieur est très simple !
  • Différents canons, dont le « One O’Clock Gun« , qui retentit tous les jours à 13h, et le Mons Meg
  • Le National War Museum
  • Royal Scots Museum
  • Scottish National War Memorial
  • Crown Place, avec le palais royal, et le Great Hall et les joyaux de la couronne
  • Military Prison
  • Les souterrains où se découvrent les bases des anciennes tours
  • Le petit cimetière des chiens des soldats ! Il ne se voit que depuis une balustrade

J’ai surtout bien aimé le Great Hall et le palais royal, ainsi que la prison militaire, avec les reconstitutions très bien faites des dortoirs des prisonniers, et l’exposition sur leurs conditions de vie !

great hall chateau edimbourg great hall chateau edimbourg

Pour être honnête c’est bien sûr à voir mais ce n’est pas la visite que j’ai préférée à Edimbourg.

Cela reste très touristique et très axé sur la vie militaire, qui n’est pas ce qui me passionne le plus (je pourrais pas dire « parce que je suis une fille » mais on va m’accuser d’être sexiste, hum).

Comptez entre 2 et 3h pour la visite complète du château d’Edimbourg.

Infos et achats des billets sur le site officiel du Château d’Edimbourg

Pour mieux appréhender l’histoire du château, vous pouvez également opter pour une visite guidée coupe-file.

 

Royal Mile d’Edimbourg

La vieille ville d’Edimbourg est structurée par un axe principal appelé le Royal Mile.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une rue d’environ 1 mile (1,6 km), qui relie le vieux château en haut au Holyrood palace en bas.

Bien sûr, il s’agit du principal axe touristique d’Edimbourg, avec de nombreuses boutiques de souvenirs, mais aussi des pubs, cafés… C’est la rue la plus animée de la ville !

royal mile Edimbourg

Il faut bien sûr parcourir le Royal Mile lors d’un séjour à Edimbourg.

Entre vieilles maisons, architecture typique, et activités touristiques, il y a à faire ! Malgré l’aspect touristique, j’ai bien aimé l’ambiance et j’ai pris plaisir à y repasser plusieurs fois  !

Royal Mile Edimbourg

Une journée ne suffira pas, mais je vous livre ce qu’on trouve à faire sur le Royal Mile, et à vous de faire votre choix !

De haut en bas, le Royal Mile d’Edimbourg change de nom (Castlehill, Lawnmarket Street, High Street, Canongate, Abbey Strand) et on y trouve :

  • The Scotch Whisky Experience
  • Camera Obscura and world of Illusions
  • Tolbooth Kirk
  • Jame’s Court
  • Cathédrale Saint Gilles et Parliament Square
  • Souterrain de Real Mary King’s Close
  • Maison de John Knox
  • Museum of Childhood
  • Museum of Edinburgh
  • Canongate Kirk et son cimetière
  • Dunbar’s close garden
  • Parlement d’Ecosse

Et oui ça fait beaucoup !

The Scotch Whiksy Experience

Juste à côté du château, découvrez l’histoire du whisky, sa fabrication, et la plus grande collection de bouteilles de ce breuvage typiquement écossais !

scotch whisy experience edimbourg

Là aussi, il vaut mieux réserver en ligne, les places étant limitées. Vous pouvez bien sûr tenter votre chance en passant devant !

 

Camera Obscura and world of Illusions

Cette attraction d’Edimbourg conviendra surtout aux familles !

Découvrez le principe de la camera obscura, à savoir la projection en direct sur un écran de ce qu’il se passe dans la rue.

J’ai personnellement découvert ce processus à Cadix.

D’autres illusions d’optique sont également présentées.

Tolbooth Kirk

Cette ancien église n’est plus dédiée au culte mais abrite désormais un centre culturel et un café, à deux pas du château d’Edimbourg.

edimbourg royal mile tolbooth kirk

Jame’s Court

Certains immeubles du Royal Mile d’Edimbourg sont séparés par des ruelles étroites, qu’on appelle les « close », et derrières la plupart des bâtiments se trouvent des cours assez tranquilles.

Jame's court edimbourg

Jame’s Court est une des plus connues (vous y rencontrerez sans doute des groupes de visiteurs !) et abrite notamment The Writers’ Museum, dans une vieille maison typique !

writers' museum edimbourg

Writers’ museum

Cathédrale Saint Gilles (Saint Giles’ cathedral)

La cathédrale Saint Gilles (Saint Giles’ cathedral) d’Edimbourg fut édifiée à partir de 1120.

Il s’agit actuellement de la cathédrale presbytérienne, Edimbourg possédant également des cathédrales catholique et épiscopale !

cathédrale d'Edimbourg

Elle n’est cependant pas très grande par rapport aux cathédrales anglaises. Et oui, mais ici c’est l’Ecosse, et non l’Angleterre !

Elle arbore un joli style gothique ! Elle fut néanmoins victime d’un incendie en 1385 et dût être reconstruite au siècle suivant.

cathédrale d'Edimbourg

L’entrée y est gratuite, alors profitez-en ! Levez le museau pour admirer les plafonds et les beaux vitraux de différentes époques, découvrez les différentes chapelles ajoutées au fil des siècles.

cathédrale d'Edimbourg cathédrale d'Edimbourg

 

John Knox, fondateur de l’Eglise écossaise, y fut prête, et y est inhumé. Ce réformateur religieux est très important aux yeux des Ecossais.

statue john knox cathédrale edimbourg

J’ai bien aimé cette cathédrale !

Souterrain de Real Mary King’s Close

Ancienne ruelle ou « close », elle doit son nom à Mary King, une ancienne marchande qui y vivait au XVIIe siècle.

Si la ruelle n’existe plus à proprement parler, il est aujourd’hui possible de visiter sa partie souterraine !

Plus qu’un souterrain classique, son aspect de l’époque fut reconstitué, et plusieurs caves abritent des personnages de cire.

Real Mary King's Close

@The Real Mary King’s Close Wikipedia Commons

La visite s’effectue de façon guidée, en anglais, mais un audioguide est disponible pour ceux qui auraient du mal avec la langue de Shakespeare… ou l’accent écossais très prononcé des guides !

Hélas, l’audio-guide n’avance pas au même rythme que le guide, hum.

Bon, c’est un peu cher (environ £20) pour une heure de visite, mais cela fait partie des attractions majeures à Edimbourg ! Typiquement anglo-saxon !

Hélas, photos interdites, mais c’est pour ne pas être trop spoilé !

Réservation quasi obligatoire, cela attire du monde ! Vous pouvez annuler gratuitement en réservant sur Get Your Guide.

 

Maison de John Knox

La maison dite de John Knox est une des plus anciennes d’Edimbourg encore debout. Elle fut en effet édifiée vers 1490. 

Admirez au moins l’extérieur, elle est pas mal !

maison john knox Edimbourg

Le réformateur religieux n’y a en fait vécu que peu de temps, mais la maison abrite aujourd’hui un petit musée du protestantisme.

Museum of Edinburgh

Situé dans Huntly House, une vieille maison iconique du Royal Mile, le musée d’Edimbourg retrace bien sûr l’histoire de la ville à travers divers objets et thématiques.

museum of edinburgh

Il est gratuit pour tous et ouvert de 10h à 17h.

Infos sur le site officiel

Canongate Kirk et son cimetière

Bien plus bas cette fois, l’église presbytérienne de Canongate servit d’église royale, et abrita notamment le mariage de Zara Philipps, petite fille de la reine Elizabeth !

Sa Majesté y vient d’ailleurs de temps en temps lors de son passage à Edimbourg. Hélas je ne l’ai pas croisée !

On y voit surtout pour son petit cimetière attenant. Et oui, la plupart des églises ont encore leur cimetière accolé !

canongate kirkyard edimbourg2

Dunbar’s close garden

Juste à côté, j’ai bien aimé découvrir le Dunbar’s close garden, petit jardin tout mignon (normal small is beautiful, comme moi !).

Véritable havre de paix au coeur du Royal Mile et de la vieille ville d’Edimbourg.

Dubar's close gardens edimbourg

Lors de mon passage s’y tenait une fête d’anniversaire pour enfants. Mais c’était globalement calme. Sympa !

Physic Garden

Au bout du Royal Mile, ce petit jardin (oui encore hein !) est accolé au Holyrood palace. J’y ai fait une petite étape !

Il s’agit à l’origine d’un jardin médicinal (physic garden en anglais).

physic garden edimbourg

Comme vous le voyez, on retrouve plusieurs petits jardins dans le centre ville. J’ai bien aimé cet aspect d’Edimbourg !

Palace of Holyrood House

Nous y voilà ! Le palais de Holyrood House est le deuxième monument incontournable à visiter à Edimbourg !

Il s’agissait à l’origine d’un ancien monastère fondé par le roi d’Écosse, David Ier en 1128. On peut d’ailleurs encore voir les ruines de Holyrood abbey !

holyrood abbey edimbourg

Le palais de Holyrood sert de résidence aux rois et reines d’Ecosse depuis le XVe siècle. Marie Stuart notamment y résida, et sa chambre se visite.

Aujourd’hui, le palais est toujours possession de la couronne britannique et la reine y effectue encore des séjours.

Bien sûr, elle y était en même temps que moi ! Et quand la reine est là, les souris n’entrent pas ! 

C’est donc avec d’autres touristes déçus que j’ai dû me contenter d’en admirer la façade depuis la grille !

Pas de chance… et je n’ai même pas pu prendre le thé avec Sa Majesté pour me consoler, comme l’a fait mon copain l’ours Paddington…

holyrood palace edimbourg

Bon, une autre raison de revenir à Edimbourg 😉

De toute façon les photos étant interdites à l’intérieur, je n’aurais pas pu vous rapporter de souvenirs !

Là encore, la réservation est quasi obligatoire tant c’est visité !

 

Old Town

La vieille ville d’Edimbourg (Old Town) ne se limite pas au Royal Mile ! Elle s’étend au sud de cet axe et comporte d’autres lieux à voir. 

En une journée, cela fera peut-être beaucoup, mais difficile d’en faire l’impasse !

Vous pouvez vous promener sur les rues perpendiculaires au Royal Mile comme Saint Mary’s Street, Blackfriars’ Street, Southbridge Street

Old Town Edimbourg

Cockburn Steet est une jolie rue très pittoresque qui relie la gare de Waverley à la Old Town, en formant un demi cercle. Jolie et animée !

cockburn street edimbourg

Cowgate, elle, est parallèle au Royal Mile.

Grassmarket

En contrebas du château, ne manquez pas le petit quartier de Grassmarket !

Il s’agit d’une grande place animée d’Edimbourg où l’on retrouve bon nombre de pubs historiques ou autres restaurants.

grassmarket square edimbourg

Tout au bout, belle vue sur l’arrière du château !

Vous pouvez descendre (ou remonter !) via la très pittoresque Victoria street, véritable rue du shopping dans la vieille ville d’Edimbourg.

victoria street edimbourg

Cimetière Greyfriars Kirkyard

Situé dans le quartier de Grassmarket sur le Candlemaker Row, le cimetière des Greyfriars attire de plus en plus les visiteurs et fait désormais partie des lieux incontournables à visiter à Edimbourg.

Très typique, on y voit des rangées de tombes inclinées, des mausolées présentants de bas reliefs en tête de mort, etc.

Greyfriars Kirkyard

Je l’ai visité par beau temps, dans une ambiance finalement bucolique, mais il est vrai que la nuit ou en hiver cela doit donner des frissons !

greyfriars edimbourg

Il est réputé être hanté… Même pas peur !

Sympa (pour un cimetière), mais sachez qu’il existe encore plusieurs cimetières à voir dans le centre d’Edimbourg. Celui des Greyfriars est juste le plus célèbre !

greyfriars edimbourg

En effet, lorsque le cimetière de la cathédrale fut trop rempli (hum), Marie Stuart ordonna de se servir de ce terrain appartenant à une ancienne abbaye franciscaine.

De nombreuses victimes des épisodes de peste y furent enterrées (oui, c’était autre chose que le Covid !)

Greyfriars Bobby

Plus sympa : la tombe de Greyfriars Bobby ! Il s’agit d’un hommage à ce chien skye terrier qui veilla pendant 14 ans sur la tombe de son maître !

greyfriars bobby

Une belle leçon de fidélité et d’amour des animaux. En tant que souris, ça me touche ! Bobby est un peu devenu un symbole de l’Ecosse et le « chien national ».

National Museum of Scotland

Le National Museum of Scotland ou musée national d’Ecosse en français, se trouve dans Old Town à deux pas du cimetière des Greyfriars.

Il s’agit d’un musée « généraliste » retraçant l’histoire de l’Ecosse et proposant également des sections de sciences, histoire naturelle, culture du monde, antiquités…

Bref, un des principaux musées de la ville, évidemment !

Nation museum of Scotland

@Paul Hudson Wikipedia Commons

Il est grand alors il vaut mieux prévoir un peu de temps. 

Bonne nouvelle, l’entrée est gratuite, vous pouvez donc vous contenter d’y passer une heure ! 

Toutes les infos sur le site officiel du musée national d’Ecosse.

Visiter Edimbourg en 2 jours

Que faire à Edimbourg en 2 jours ? 

En deux jours à Edimbourg, je vous suggère de reprendre le programme du premier jour et de prendre un peu plus de temps pour souffler !

Ne visitez pas les deux châteaux le même jour dans ce cas.

Pour le jour 1, visitez le vieux château d’Edimbourg, choisissez un ou deux activités sur le Royal Mile, baladez vous dans Old Town, éventuellement grimpez sur Calton Hill (voir plus bas).

Pour le jour 2, découvrez New Town, Calton Hill, le palais de Holyrood House, et grimpez sur le Arthur’s seat !

New Town

La « ville nouvelle » d’Edimbourg (New Town) est située en contrebas de Old Town et du Royal Mile, côté nord.

Elle se compose surtout de quelques longues rues parallèles et de plus petites rue perpendiculaires.

vue sur le château d'Edimbourg depuis New Town

Princes Street et ses jardins

Princes Street est la principale artère commerçante d’Edimbourg ! De là, belles vues sur le château et les toits du Royal Mile.

Vous savez où aller pour faire du shopping à Edimbourg ! Vous y trouverez notamment un Primark, Mark & Spencer, et quelques autres chaînes du genre. 

princes street edimbourg

Sachez que plusieurs lignes de bus ainsi que le tramway traversent Princes Street.

Remarquez l’impressionnant monument néo-gothique en hommage à Walter Scott, le Scott Monument.

scott monument edimbourg

En haut de la rue (côté est), après la gare semi-enterrée de Waverley, notez également le bel hôtel Balmoral.

On le reconnait surtout grâce à sa tour de horloge, que l’on retrouve dans de plusieurs images « de carte postale » d’Edimbourg.

hotel balmoral edimbourg

N’hésitez pas à aller flâner dans les agréables jardins qui forment la « frontière » entre New Town et Old Town, en contrebas de Princes Street.

Comme souvent au Royaume-Uni, ils sont très bien aménagés !

jardin princes street edimbourg

Mention spéciale à la jolie « Ross Fontain » dans le West Princes Street Garden.

Tout au bout des jardins, j’ai flâné dans le petit cimetière de Saint Cuthbert, et j’ai pu visiter la jolie église du même nom.

Comme vous le voyez, on trouve en effet de nombreux cimetières accolés à leurs églises à Edimbourg !

Allez également jeter un coup à l’intérieur de l’église de Saint Jean l’Evangéliste, au début de la rue (côté ouest donc).

saint jean l'evangeliste edimbourg

Scottish National Gallery

La Scottish National Gallery est un des principaux musée d’Edimbourg et d’Ecosse !

Il s’agit du plus grand musée d’art de la ville. Il se situe entre Princes Street et la vieille ville.

Un peu comme pour la National Gallery de Londres, vous y trouverez une riche collection de peintures (et quelques sculptures) retraçant l’histoire de l’art du Moyen-Age jusqu’au XIX siècle.

Peinture italienne (j’ai été contente de voir Boticelli, Raphael, De Vinci…), flamande et hollandaise (Rrembrandt, Rubens, Brueghel…), mais aussi française, et bien sûr écossaise !!

scottish national gallery

Vous y admirerez également une collection de peintures impressionnistes avec Monet, Sisley, puis Van Gogh, Gauguin…

Malheureusement la Scottish National Gallery est actuellement en travaux et tout n’est donc pas visible ! J’ai pu y faire le tour en en plus d’une heure, alors qu’en temps normal il en faut bien le double !

L’entrée est gratuite.

Toutes les infos sur le site officiel de la Scottish National Gallery

De Charlotte Square à St Andrew Square

Outre Princes Street, la New Town d’Edimbourg s’organise autour de George Street, autre axe commerçant et animé.

La rue relie Charlotte Square à l’ouest à St Andrew Square à l’est.

Charlotte Square est une agréable place à l’architecture typiquement géorgienne. Vous pouvez d’ailleurs visiter la Georgian House, qui reconstitue un intérieur… géorgien !

Jolie perspective sur le bâtiment de The National Records of Scotland, qui ressemble à une grande église !

Charlotte Square edimbourg

Empruntez ensuite George Street, admirez l’architecture, faites du shopping sur le coeur vous en dit, et jetez un coup d’oeil sur les petites rues perpendiculaires qui offrent de jolies vue sur Old Town !

Ne Town à Edimbourg

Arrivés à St Andrew Square, les fans de peinture pourront visiter la Scottish Portrait Gallery.

Calton Hill

Dominan New Town à l’est, Calton Hill est parfois surnommée « l’Acropole d’Edimbourg ».

En effet, outre la vue, on y retrouve plusieurs monuments néo-classiques, avec notamment :

  • Dugald Stewart Monument, avec sa forme de petit temple 
  • L’Observatoire d’Edimbourg
  • The Portuguese Cannon
  • National Monument of Scotland
  • Nelson Monument

Calton hill Edimbourg

Calton Hill vue depuis le château d'Edimbourg

Calton Hill vue depuis le château d’Edimbourg

Bref, pas mal de « monuments », mais l’intérêt de Calton Hill réside surtout dans sa magnifique vue panoramique sur Edimbourg !

De là vous pourrez admirer tout New Town, avec vue plongeante sur Princes Street, le Royal Mile, le château, Holyrood House, le Arthur’s seat, et bien au-delà !

chateau vu depuis calton hill edimbourg new town vue depuis calton hill chateau d'edimbourg vu calton hill

chateau d'edimbourg vu calton hill

Clairement cela vaut le coup ! Si vous ne devez faire qu’un seul point de vue sur Edimbourg, c’est celui que je vous recommande.

Bien sûr, le temps que j’y arrive, il s’est mis à pleuvoir, hum. Pas d’abri évidemment… Mais bon c’est plus typique comme ça n’est-ce pas ? 😉

En contrebas, sur la route menant à la colline, je suis allée jeter un coup d’oeil au vieux cimetière de Calton. Oui, je suis une souris curieuse… et je n’étais pas la seule !

cimetiere calton hill edimbourg

Holyrood Park et Arthur’s seat

Revenons du côté du Holyrood Palace, avec cette fois le Holyrood Park et la colline Arthur’s seat.

Bien sûr si vous restez deux jours à Edimbourg, vous pouvez visiter le palais puis grimper ensuite au Arthur’s seat !

Le parc est un domaine royale composé de plusieurs collines et étangs (les loch !).

holyrood park Edimbourg

holyrood park Edimbourg

Véritable bout de campagne écossaise au coeur de la ville, on se croirait ici dans les Highlands ! De quoi voyager un peu plus sans sortir d’Edimbourg…

holyrood park edimbourg

Le Arthur’s seat est le point culminant à 250 m. Il s’agit d’une colline formée par un ancien volcan éteint, au pied duquel se déploie la ville.

arthur's seat Edimbourg

Comme vous pouvez vous en douter, le nom fait bien référence au roi Arthur ;-

Vous pouvez vous promener le long des différents sentiers, profiter des étangs, mais le but consiste bien sûr à gravir la colline jusqu’au sommet pour admirer la vue panoramique !!

Vous pouvez soit emprunter les chemins plus faciles mais qui font des détours, ou bien le plus direct, en environ 35 minutes.

arthur's seat Edimbourg

Voyant le temps se couvrir (nous sommes en Ecosse je rappelle !) c’est cette option que j’ai choisie, après avoir commencé la balade sous un soleil de plomb (oui, je parle toujours de l’Ecosse !). Finalement les nuages étaient les bienvenus !

arthur's seat Edimbourg

Ce fut assez sportif pour mes petites pattes de souris, surtout sur la fin, le sentier devenant bien escarpé !

Au sommet, la vue est bien entendu tout simplement splendide ! C’est toute la ville d’Edimbourg et son agglomération qui s’offrent à vous !

vue d'Edimbourg depuis le Arthur's seat

 

vue holyrood palace depuis Arthur's seat

vue sur Holyrood palace

vue sur Calton Hill

vue sur Calton Hill et le Pariament building en contrebas

chateau d'edimbourg vu arhur's seat

vue sur Old Town et le vieux château

arthur's seat vue

Nex Town et vue jusqu’au bord de mer et le Firth of Forth

 

Attention cependant, au sommet du Arthur’s seat, ça décoiffe ! Et oui, j’ai des poils de tête, je ne suis pas une chauve souris ! Il fait également assez frais.

vue arthur's seat

Mention spéciale au groupe que j’ai croisé tout en haut avec leur sac de bouteilles pour l’apéro ! Vu l’ascension, ils ont eu du courage, mais l’idée était bonne !

holyrood park

Il n’y a aucun point d’eau dans le parc, ni de toilettes. C’est vraiment sauvage même si nous sommes à deux pas du centre ville !

J’ai adoré cette balade (mes mollets moins…), véritable bouffée d’air frais qui donne envie d’arpenter la campagne écossaise !

Je suis redescendue en faisant quelques détours, pour finir au loch de Saint Margaret, surplombé par les ruines de la chapelle St Anhony.

holyrood park Edimbourg holyrood park Edimbourg

Sympa de voir mes copains les cygnes et les canards !

Visiter Edimbourg en 3 jours

Que faire à Edimbourg en 3 jours ?

Si vous restez au moins 3 jours à Edimbourg, vous pouvez soit rester dans le centre ville et explorer les musées ou autres activités, ou bien décider de vous éloigner pour découvrir d’autres curiosités !

Je vous propose quelques idées !

Le yacht royal Britannia

Le Britannia fut un yacht royal en service de 1953 à 1997. Il fut armé par la Royal Navy et sillonna les mers du monde avec à son bord des membres de la famille royale.

Il fut désarmé en 1997 et rattaché au port de Leith à Edimbourg.

Il s’agit aujourd’hui d’un des lieux les plus visités du Royaume-Uni ! C’est vrai qu’on ne visite pas un yacht tous les jours, et royal en plus !

Avec ses 127m de long, il pouvait accueillir environ 200 passagers en plus des 300 membres d’équipage. C’est grand !

J’aurais bien aimé avoir un yacht pour souris, mais il faudra travailler encore plus dur, hum 😉

Royal Yacht Britannia

Drawing Room ©dun_deagh Wikipedia Commons

Pour le visiter, il faudra donc vous rendre au port de Leith, à environ 5 km du centre d’Edimbourg. Vous pourrez emprunter les bus 11, 16 ou 35.

Attention : le Britannia étant très visité (surtout par les Britanniques) il est fortement recommandé d’acheter votre billet à l’avance avec un créneau horaires.

En 2022 le prix du billet plein tarif est de £18. Dernière entrée à 15h en hiver et 16h d’avril à octobre. 

Infos et réservations sur le site officiel

J’avais prévu de le visiter mais mon hôte sur Airbnb m’ayant proposé d’assister au Royal Highland Show, j’ai renoncé. Ce sera l’occasion de revenir !

Water of Leith

Si le centre d’Edimbourg n’est pas délimité par un fleuve et ne se trouve pas directement en bord de mer, la ville est traversée par la Water of Leith.

Rivière de 29 km, elle se jette dans l’estuaire du Firth of Forth au niveau du port de Leith.

Après votre visite du Britannia, je vous suggère de suivre la promenade piétonne de la long de la Leith (Water of Leith walk), c’est vraiment sympa !

water of leith à Edimbourg

Plusieurs lieux intéressants se situent le long de la rivière, ou non loin, comme le jardin botanique royal, le petit quartier branché et animé de Stockbridge, le Dean village et la Scottish National Gallery of Modern Art.

J’ai personnellement parcouru la promenade du jardin botanique au petit quartier de Roseburn, non loin du stade de Murrayfield.

Ce fut une de mes balades préférées à Edimbourg ! La rivière est restée sauvage et le cadre particulièrement bucolique !

water of leith à Edimbourg

water of leith à Edimbourg

On se croirait vraiment à la campagne plus que dans une ville de 500.000 habitants !

La promenade est piétonne et séparée de la chaussée. Une partie se situe même dans un vallon assez encaissé, en contrebas de la ville.

water of leith à Edimbourg

Jardin botanique royal d’Edimbourg (Royal botanic garden)

A environ 2 km du centre d’Edimbourg, le jardin botanique royal fait partie des principaux lieux à voir !

Il est considéré comme un des plus beaux du Royaume-Uni ! Fondé en 1670, il s’agit d’ailleurs du deuxième plus ancien du pays

Avec ses 28 hectares de plantes, fleurs et arbres, vous pouvez y passer entre 2 et 3h !

jardin botanique edimbourg3

Vous y trouverez plusieurs espaces différents, comme le « rock garden » à la japonaise, le jardin chinois… Parc à l’anglaise oblige, il est très bien aménagé et j’ai pris plaisir à m’y balader.

jardin botanique edimbourg3 jardin botanique edimbourg3 jardin botanique edimbourg3

Ah, que j’aime les parcs anglais !! 

Bon à savoir, le jardin botanique d’Edimbourg est gratuit ! Il ferme cependant à 18h en saison, dommage que les horaires ne suivent pas la longue durée du jour…

Les serres (glasshouse) sont très réputées en Grande-Bretagne. Elles, sont payantes ! Mais vous ne les verrez pas de sitôt car elles sont actuellement fermées pour plusieurs années de travaux, grr !

Si vous avez le temps, finissez par vous promener au Inverleith Park juste à côté. On y admire surtout une jolie vue sur la vieille ville !

inverleith park edimbourg

Dean village

Poursuivez votre promenade le long de la Leith (ou pas, mais je vous le conseille !) jusqu’au Dean village.

Cet ancien village de meuniers a gardé tout son charme !! Si on n’y trouve hélas plus de moulins, il s’agit aujourd’hui d’un quartier résidentiel chic mais très calme, souvent investi par des artistes.

Ici pas de pubs ou restaurants, juste des charmants points de vue depuis les ponts, et des balades bien sûr !

Dean village à Edimbourg

Une véritable image de carte postale, et encore une fois presque la campagne à seulement 15 minutes à pied du centre-ville !

Dean village à Edimbourg

Vous pouvez donc vous y rendre à pied depuis Princes Street si vous ne souhaitez voir que le Dean village parmi les activités proposés.

J’ai vraiment trouvé ça mignon ! Bon dommage, je n’y ai pas croisé James…

Scottish National Gallery of Modern Art

A quelques encablures du Dean village se trouvent les deux bâtiments de la Scottish National Gallery of Modern Art.

La « Modern One » présente une riche collection de peintures et sculptures des années 1900 à nos jours. 

Matisse, Picasso, mais ausi des oeuvres des Surréalistes ou Dadaïstes, les fans d’art y trouveront leur bonheur !

Vous pourrez également profiter du parc.

Si l’entrée est gratuite, les horaires sont un peu limités, de 10h à 17h seulement, mais sans jour de fermeture !

Plus d’infos sur le site officiel 

Visiter Edimbourg en 4 jours

Que faire à Edimbourg en 4 jours ? 

Si vous restez 4 jours à Edimbourg, vous pouvez là encore choisir de visiter les musées et prendre plus de temps pour vous promener, ou bien décider de découvrir d’autres lieux.

Le zoo d’Edimbourg

Le zoo d’Edimbourg est un des plus réputés du Royaume-Uni, et connu en Europe pour abriter un couple de pandas géants.

Si je n’ai pas forcément pour habitude de visiter les zoos lors d’un premier voyage dans une ville alors inconnue, j’avais tout de même envie de le voir !

panda zoo edimbourg

Le zoo d’Edimbourg de situe à environ 15 minutes de bus de New Town (bus 26, entre autres).

Édifié sur la colline de Costorphine, il offre lui aussi une belle vue sur la ville ! Par contre du coup, ça grimpe (un peu).

Avec ses 33 hectares (soit deux fois la taille du parc zoologique de Paris) vous pouvez choisir d’y passer une journée complète ! Sinon, comptez un minimum de 3h.

J’ai apprécié ma visite du zoo ! Outre les nombreux animaux, le parc est bien aménagé (là encore « à l’anglaise ») et la promenade est agréable.

J’ai aimé voir les pandas bien sûr, mais également les différentes espèces de singes, les girafes, ours, zèbres, manchots…

girafes zoo edimbourg

J’ai pu narguer les lions et les tigres !

Bien sûr, je préfère les animaux en liberté, mais le zoo d’Edimbourg a vocation d’héberger des espèces menacées. Les enclos sont spacieux.

Pas toujours simple cependant de faire des photos derrière les grilles ou les reflets des vitres !

En bref, je recommande pour les amoureux des animaux, comme moi !

Bon à savoir : il vaut mieux là encore acheter son billet à l’avance, sachant que si vous l’achetez sur place le prix sera plus élevé !

Je vous suggère de réserver sur Get Your Guide afin de pouvoir annuler gratuitement jusqu’à 24h avant (impossible sur le site du zoo) et de payer en euros.

 

Le bord de mer de Portobello

On a tendance à ne pas y penser, mais la ville d’Edimbourg s’étend jusqu’au bord de mer !

Outre le port de Leith, il existe plusieurs plages ou quartiers balnéaires, notamment la plage de Portobello et sa promenade.

Portobello se situe à environ 5 km à l’est du centre d’Edimbourg, et facilement accessible en bus via Princes Street.

Portobello Edimbourg

©Wikipedia Commons

Pourquoi donc ne pas découvrir un autre aspect de la ville, et profiter de l’air frais marin ?

Pas grand chose à faire à part se promener, mais ça peut être sympa ! On sait jamais, si par miracle vous avez un beau soleil pendant votre séjour…

Bien sûr, ne pas y aller pour la baignade, c’est froid !

Quand visiter Édimbourg ?

L’Écosse se situe au nord de l’Europe (j’espère ne rien vous apprendre !) 😉

Autrement dit, la durée du jour est plutôt limitée l’hiver (il fait nuit à 15 h 30 en décembre !) mais très longue à la fin du printemps et au début de l’été (coucher de soleil à 22 h au solstice d’été à Édimbourg).

Le climat écossais est par ailleurs réputé pour son humidité ! Sachez que les mois les moins arrosés à Édimbourg sont avril et mai ! ça se gâte surtout de septembre à janvier, avec l’influence de la fameuse dépression de l’Atlantique nord.

Le printemps est donc la période la plus favorable pour visiter Édimbourg.

En août, vous pourrez assister au célèbre Royal Edinburgh Military Tattoo. Mais vous ne serez pas seul en ville et il faudra sérieusement anticiper la réservation d’un logement !

Que faire à Edimbourg quand il pleut ?

La pluie fait partie du paysage local en Ecosse ! A moins d’un miracle, il est quasi impossible de l’éviter.

Mais que cela ne vous arrête pas ! La pluie ne dure pas forcément, puis on s’occupe très bien à Edimbourg sous la pluie !

Alors que faire à Edimbourg quand il pleut ?

  • Visiter les musées, of course ! Et comme ils sont gratuits, on en profite !
  • Visiter le palais de Holyrood et les intérieurs du vieux château (prendre le parapluie pour les extérieurs)
  • Faire la tournée des pubs !
  • Visiter les souterrains de Real Mary King’s Close
  • Se balader dans les cimetières avec son K-way, ambiance assurée !
  • Faire du shopping
  • Visiter le Britannia
  • Se balader sous la pluie s’il ne pleut pas trop fort. Après tout, ça fait partie du décor…
  • Faire grimper son taux de glucose avec les pâtisseries so British dans les coffee shop
Caffé Nero à Edimbourg

Pause au Caffé Nero, chaine locale

Que faire à Edimbourg avec des enfants ?

Si vous souhaitez visiter Edimbourg avec des enfants, pas de problème, la ville s’y prête plutôt bien !

  • Visiter le vieux château
  • Visiter le Holyrood palace
  • Découvrir la Camera Obscura – world of illusions
  • Se promener à Holyrood Park et Arthur’s Seat
  • Faire une dégustation au Chocolatarium
  • Découvrir le National Museum of Scotland, qui se prête bien à une visite en famille !
  • Se promener le long de la Water of Leith
  • Découvrir le Britannia
  • Passer du temps au zoo ! 
  • Flâner dans le jardin botanique
  • S’amuser sur la plage de Portobello si le temps le permet

Comment aller à Édimbourg

Aller à Édimbourg en avion

Édimbourg possède un petit aéroport à l’ouest de la ville, tout de même très fréquenté.

Il est relié à plusieurs destinations en France, notamment Paris ou Beauvais, avec Ryanair. C’est cette option que j’ai choisie…

Avion Ryanair à l'aéroport de Beauvais

Avion Ryanair à l’aéroport de Beauvais

L’aéroport de Glasgow n’est qu’à 63 kilomètres du centre d’Edimbourg, et est relié par des bus.

Comment aller de l’aéroport au centre d’Edimbourg

Il existe plusieurs façons de rejoindre votre hébergement à Edimbourg lorsque vous arrivez en avion :

  • L’aéroport d’Edimbourg est relié au centre en 35 minutes par le tramway. Prix du ticket adulte : 6,50 £ en 2022.
  • Vous pouvez également emprunter un bus Airlink vers le centre pour £4 le trajet.
  • En taxi ou Uber, comptez environ 30 £.

Le tramway et le bus se trouvent directement à la sortie du terminal, ce n’est pas trop compliqué !

Ils vous emmènent à New Town, sur Princes’ Street.

Aller à Edimbourg en train

Selon où vous vous trouvez, vous pouvez également opter pour arriver à Edimbourg en train.

La gare d’Edimbourg Waverley (Waverley Station) se situe en plein coeur de la ville, plus exactement au milieu de New Town et Old Town.

Il vous faudra entre 4h16 et 5h55 (!) pour effectuer le trajet Londres-Edimbourg en train. Les départs se font généralement de la gare de King’s Cross.

Si le train est désormais plutôt fiable et ponctuel en Grande-Bretagne, les tarifs ne sont pas vraiment doux ! Et oui, il est souvent plus rentable de prendre l’avion (et après on va nous parler d’écologie…)

Si vous venez de Glasgow, comptez entre 50 minutes et 1h30 de trajet selon l’heure, et envion £10.

Retrouvez tous les prix et horaires sur le site de National Rails Inquiries.

Si vous adepte des trains de nuit, sachez que Caledonian Sleeper propose un Londres-Edimbourg en 13h.

Comment se déplacer à Édimbourg

Comme dit plus haut, les centres d’intérêt se concentrent dans le centre d’Édimbourg, qui se parcourt… à pied ! 

Les grands musées d’Édimbourg sont pour l’essentiel, situés dans la vieille ville ou à proximité immédiate.

Pour atteindre les divers autres points d’intérêts, comme le jardin botanique ou la plage de Portobello, le réseau de bus est dense et les fréquences assez élevées.

Les bus ou le tramway pourront également vous être utile si vous résidez hors du centre (moins cher !). C’est d’ailleurs cette option que j’ai choisie.

Ce fut une expérience non déplaisante : des bus fréquents, propres, des usagers polis et respectueux, des places assises tout le temps ; on peut même s’asseoir en haut des bus à impérial et admirer le paysage !

Comment prendre le bus à Edimbourg

Comptez £1.80 le trajet, et £4.50 pour la journée en illimité. Le mieux est d’utiliser le système sans contact qui calculera pour vous ce qui est le plus intéressant, un peu comme l’OysterCard à Londres !

Ainsi, pas besoin de vous prendre la tête, si vous décidez finalement de faire 3 trajets dans la journée, cela vous comptera le tarif journalié.

Vous pouvez payer directement avec une carte sans contact, c’est très simple ! Sachez d’ailleurs que les chauffeurs de bus n’ont pas le droit de rendre la monnaie, il faut donc la somme exacte.

Attention : ce système ne fonctionne pas avec le tramway !

Toutes les infos et lignes de bus sur le site officiel des Lothian buses.

Avis de la souris sur Édimbourg

Édimbourg est une ville peu dense, agréable, animée en journée et très verte (faut dire que l’arrosage est fréquent !)

C’est un lieu idéal de séjour l’été qui vous évitera les canicules, et un point de départ parfait pour faire un tour d’Écosse !

La ville ravira les amateurs d’Histoire, de patrimoine, de folklore, d’art, de musées, mais aussi de parcs ou découvertes plus insolites !

Il s’agit pour moi d’une « ville idéale » dans le sens qu’elle possède un centre historique préservé et intéressant, des musées des qualité (et gratuits !) mais aussi de nombreux espaces verts, la promenade verte le long de la Leith River, ainsi que la mer à quelques kilomètres du centre.

Les Ecossais se sont montrés très sympathiques et aidants en cas de problèmes (je précise que ce voyage s’est fait en solo), souriants et polis, ce qui demeure agréable !

Si on met de côté son climat instable, Edimbourg est donc une ville très sympa, agréable et intéressante, et j’espère y retourner bientôt !

5/5 - (16 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.