Auvergne-Rhône-Alpes

Que visiter, que voir, que faire à Lyon en 1,2,3,4 ou 5 jours

hôtel de ville de Lyon
Hôtel de ville de Lyon

Que faire à Lyon en une journée ? Que visiter à Lyon en 2 jours ? Comment visiter Lyon en 3, 4 ou 5 jours ?

Lyon, la seconde métropole de France avec environ 1,2 millions d’habitants, offre un intéressant quartier historique, des ruines gallo-romaines et compte plusieurs musées intéressants.

Si on ajoute sa réputation de capitale française de la gastronomie, il n’en fallait pas plus pour y ramener une souris curieuse !

Quelles sont les meilleures activités à Lyon ? Quels sont les choses à faire à Lyon ? Que faire autour de Lyon ? Suivez la souris ! 😉

Sommaire

Plan de Lyon


Afficher une carte plus grande

Que faire à Lyon : top 10 des activités incontournables

  1. Arpenter les rues piétonnes du Vieux-Lyon et découvrir ses traboules
  2. grimper en funiculaire voir la colline et la basilique Notre-Dame de Fourvière et son superbe panorama
  3. parcourir la colline de la Croix-Rousse et admirer ses murs-peints
  4. Découvrir la presqu’île, centre commerçant de Lyon, avec notamment la belle place des Terreaux et la place Bellecour
  5. Découvrir les bords des fleuves, surtout de la Saône 
  6. visiter le musée des Confluences et son quartier moderne
  7. visiter les riches musées de Lyon : Beaux-Arts, Tissus, civilisation gallo-romaine…
  8. se promener au parc de la Tête-d’Or, le plus grand parc urbain de France, et admirer les animaux du zoo (gratuit)
  9. faire du shopping au centre-commercial de la Part-Dieu, un des plus vastes de France
  10. vous êtes dans la capitale de la gastronomie : manger dans un des célèbres bouchons lyonnais ! 🙂

Pourquoi visiter Lyon ?

Située aux confluents du Rhône et de la Saône, Lyon est une des rares villes à être traversée par deux fleuves, ce qui rend son paysage unique !

Le Vieux Lyon, quartier au visage Renaissance, est à la fois bordé par la Saône et niché en bas de la colline de Fourvière, où se situe la magnifique basilique du même nom ainsi que l’ensemble gallo-romain.

Lyon de nuit
Le Vieux Lyon et la colline de Fourvière, de nuit

La presqu’île, entre les deux fleuves, offre un plan en damier aux avenues plutôt « haussmanniennes ». C’est le cœur de la vie commerçante et animée de Lyon, qui offre plusieurs musées.

Outre ces trois points d’intérêt, on peut y ajouter la colline de la Croix-Rousse au nord et le parc de la Tête-d’Or, un des plus grands parcs urbains de France, avec son zoo (gratuit, ce qui est plutôt rare !).

Les amateurs de culture trouveront leur compte avec les nombreux musées de qualités !

Et bien sûr, on vient aussi à Lyon pour sa gastronomie très réputée !

Enfin Lyon est célèbre pour ses murs peints.

mur peint dans le Vieux Lyon
mur peint dans le Vieux Lyon

Combien de jours pour visiter Lyon ?

Un week-end à Lyon vous permettra d’avoir un bon aperçu de la ville.

En 2 jours, ou 3 jours à Lyon, vous découvrirez les principales attractions touristiques de la ville.

Mais comptez plusieurs jours pour visiter les riches musées lyonnais ou découvrir des curiosités plus excentrées.

Si vous aimez les musées, 5 jours me paraît la durée idéale pour visiter Lyon.

Quand visiter Lyon ?

A Lyon, l’hiver est froid et le brouillard n’est pas rare en fond de vallée.

L’été, quant à lui, est souvent caniculaire et orageux !

Bref, comme bien souvent en France, le printemps, et l’automne restent les meilleures saisons pour le tourisme urbain, sans températures excessives.

Vous pouvez également visiter Lyon en décembre pour la célèbre fête des lumières.

Lyon en hiver
Lyon en hiver

Quels quartiers visiter à Lyon ? Où se promener à Lyon ?

Lyon possède plusieurs quartiers historiques intéressants à parcourir à pied :

  • Le Vieux Lyon : cœur historique de la ville, sur les bords de la Saône, même s’il n’est pas bien grand !
  • la colline de Fourvière : dominant le Vieux Lyon, on y trouve la célèbre basilique, les ruines du théâtre antique ainsi que le musée de la civilisation gallo-romaine.
  • la presqu’île : face au Vieux Lyon, entre la Saône et le Rhône, il s’agit du cœur commerçant de Lyon. On y retrouve de belles places comme la place des Terreaux, la place des Jacobins ou la place Bellecour
  • le quartier Confluence : la point sud de la presqu’île fut récemment réhabilitée et comporte un grand centre commercial, un parc, une avenue commerçante, et le musée des Confluences
  • la Croix-Rousse : le vieux quartiers des Canuts (ouvriers) domine la presqu’île et offre de jolies ruelles, murs peints, vieux bâtiments, un marché, et l’amphithéâtre romain
  • Le quartier des Brotteaux, de l’autre côté de la presqu’île, est le quartier résidentiel chic de Lyon. Il est surtout connu pour abriter le grand parc de la Tête d’Or
  • Les quais du Rhône et de la Saône offrent d’agréable promenades
quais de la Saône à Lyon
quais de la Saône

Où dormir à Lyon ?

Le mieux, pour visiter Lyon, est de séjourner près des lieux d’intérêt pour le tourisme, à savoir le Vieux Lyon, la Croix-Rousse, ou la presqu’île.

Cependant, sachez que le Vieux Lyon est un lieu d’animation donc assez bruyant, alors je ne le recommande pas forcément. A vous de voir !

Lyon étant très bien desservi par les transports en commun, il est également intéressant de s’éloigner un peu et de loger sur une ligne de métro.

Le 3e arrondissement, vers la gare et la Part-Dieu, possède plusieurs hôtels.

Bon à savoir : si vous venez visiter Lyon en voiture, vérifiez que l’hôtel dispose bien d’un parking, et à quel tarif ! Dans le cas contraire, vous pourrez laisser votre véhicule dans un parc relais (mais je vous explique tout ça plus bas) 😉

Comment visiter Lyon

Visiter Lyon à pied

Le mieux reste donc de visiter Lyon à pied. Vous pourrez vous balader avec vos pattes dans le Vieux Lyon, la presqu’île, la Croix-Rousse.

Je vous propose ici des itinéraires que j’estime cohérent !

Croisière sur la Saône

Savez-vous que c’est de Lyon que viennent les célèbres bateaux mouche ? Et non, ce n’est pas parisien à la base !

Effectuer une petite croisière sur la Saône me parait être une activité incontournable pour visiter Lyon !

 

La Lyon City Pass

Si vous restez plusieurs jours à Lyon, acheter la Lyon City pass peut s’avérer intéressant !

Elle vous donne accès à plusieurs musées ainsi qu’aux transports de façon illimitée, et permet d’obtenir des tarifs réduits pour certains spectacles.

 

Visiter Lyon en bus à arrêts multiples

Si vous avez un temps limité, ou juste pas envie de fatiguer vos pattes, tout en admirant le paysage, pourquoi ne pas opter pour visiter Lyon grâce au bus à arrêts multiples ?

 

Programme et itinéraire pour visiter Lyon

Je vous propose ici un programme pour visiter Lyon en 1,2,3,4 jours ou plus ! Bien sûr, piochez dedans selon votre gout et votre rythme !

Je connais bien Lyon pour y avoir été de nombreuses fois au cours de ma vie, même si hélas je n’ai tout fait en photo !

J’ai donc pris plaisir à rédiger ce guide sur Lyon, et j’espère que cela vous plaira !

Visiter Lyon en une journée

Que faire en une journée à Lyon ?

Pour cette première jour à Lyon, je vous propose de découvrir le Vieux Lyon ainsi que la colline de Fourvière qui la domine.

Vous pouvez inclure un ou plusieurs musées dans cet itinéraire.

Si vous n’aimez pas du tout les musées, vous pourrez alors coupler les jours 1 et 2 présentés dans ce programme.

Quartier du Vieux-Lyon : traboules et cathédrale Saint-Jean

Commençons par le plus incontournable : le quartier du Vieux Lyon !

Datant pour l’essentiel de la fin du Moyen-Age et de la Renaissance, le Vieux-Lyon est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

place Saint-Jean dans le Vieux Lyon
place Saint-Jean dans le Vieux Lyon

Il s’étend le long de la Saône, sous la colline de Fourvière qui le domine.

Avec seulement 30 hectares, il est tout petit ! Mais small is beautiful n’est-ce pas ?

vue sur le Vieux Lyon, face à la presqu'île
vue sur le Vieux Lyon, face à la presqu’île

Il se divise en 3 secteurs :

  • Saint-Georges au sud, ancien quartier populaire des canuts (tisserands lyonnais), autour de l’église du même nom
  • Saint-Jean, au centre, la zone piétonne touristique, autour de la cathédrale
  • Saint-Paul au nord, là encore autour de son église, et de la gare de banlieue du même nom.
vue sur le quartier Saint-Georges à Lyon
vue sur le quartier Saint-Georges et la colline de Saint-Just

Le Vieux-Lyon, avec ses rues pavées et ses boutiques, concentre également plusieurs musées comme le musée Gadagne ou le musée Miniatures et Cinéma (voir plus bas) et de nombreux bouchons lyonnais !

Vous pourrez flâner dans la rue Saint-Jean puis la rue du Bœuf, parallèle, principales artères commerçantes du Vieux Lyon.

rue du Vieux Lyon

vieux Lyon

De taille limitée, le Vieux Lyon regroupe tout de même quelques agréables places comme :

  • la place Saint-Jean, où se situe la cathédrale,
  • la place Neuve-Saint-Jean, entre les deux rues principales, 
  • la place de la Baleine, avec le très bon glacier artisanal Terre Adelice (je suis experte en glaces !). Le nom vient peut-être de là, à force de manger des glaces, hum…
  • la place du gouvernement
  • la place du Change, avec le joli temple du Change, ancienne Bourse de commerce devenue… église protestante !
  • plus loin, la place Ennemond Fousseret donne sur les quais de la Saône, pour une jolie vue ! C’est d’ailleurs là que vous trouverez le Nardonne, autre très bon glacier lyonnais.
place saint jean Lyon
place saint jean
place Neuve-Saint-Jean à Lyon
place Neuve-Saint-Jean
place du change lyon
place du Change

Les traboules

Le Vieux-Lyon est célèbre pour ses traboules.

Ces passages étroits traversent les immeubles pour déboucher dans une autre rue. Les traboules tirent leur nom du latin trans ambulare (passer à travers).

La plupart des traboules sont situées dans le Vieux-Lyon. Mais vous en dénicherez aussi dans le quartier de la Croix-Rousse ! 😉

traboule de la tour rose, @Rappillard Wikipedia Commons

Les principales traboules sont ouvertes durant la journée mais fermées la nuit. D’autres ne se découvrent qu’en visite guidée.

Les plus connues sont la Cour des Voraces (place Colbert), dans le quartier de la Croix-Rousse, et la Tour Rose (16, rue du Bœuf), sans doute la plus belle, faisant découvrir cette jolie tour Renaissance et la porte de la maison du Crible.

Astuce : vous trouverez la plus longue traboule de Lyon au 27, rue du Bœuf ou 54, rue Saint-Jean ! 😉

La cathédrale de Lyon

Vous y découvrirez également la cathédrale de Lyon ou Primatiale Saint-Jean-Baptiste, avec son horloge astronomique du XIVe siècle.

cathédrale de Lyon
cathédrale de Lyon

Sa construction s’étale de 1175 à 1480, et elle arbore un joli style gothique.

cathédrale de Lyon la nuit

Ses dimensions demeurent modestes pour la cathédrale de la deuxième ville de France !

A coté, remarquez la manécanterie, plus vieux bâtiment du Vieux Lyon ! Il s’agissait d’une école de chants religieux.

Dans le jardin archéologique à côté, vous trouverez les ruines de l’église Saint-Étienne.

jardin archeologique lyon

Colline de Fourvière

De grands escaliers mènent en haut de la colline de Fourvière. La montée des Chazeaux compte 228 marches !

Sinon, les moins sportifs, ou plus curieux, emprunteront le funiculaire (ou « ficelle ») à la station de métro Vieux-Lyon !

Je préfère grimper en funiculaire et redescendre par les escaliers 😉

Basilique de Notre-Dame-de-Fourvière

En haut, la basilique Notre-Dame de Fourvière domine le paysage lyonnais.

Elle fut édifiée en style néo-gothique et néo-byzantin à la fin du XIXe siècle.

basilique de Fourvière à Lyon

Elle dotée de quatre tours d’angle et de détails sculptés.

basilique de Fourvière à Lyon

Il s’agit d’un des emblèmes de Lyon, qu’on voit souvent sur les images touristiques ! Mon enfance a été bercée par cette basilique et je l’aime beaucoup.

L’extérieur de la basilique de Fourvière, monument le plus visité de Lyon (2 millions de visiteurs par an), est assez austère.

Mais l’intérieur est remarquablement décoré ! Je le trouve magnifique, surtout depuis sa restauration il y a une dizaine d’années, qui lui rendit tout sa lumière !

basilique de Fourvière à Lyon

choeur basilique fourviere

Les murs et plafonds sont ornés de mosaïques, sur le thème de l’histoire de la Vierge, à droite dans l’histoire de France, à gauche dans l’histoire de l’Église.

basilique de Fourvière à Lyon

basilique de Fourvière à Lyon

basilique de Fourvière à Lyon

basilique de Fourvière à Lyon

Joli mélange de styles typique de cette époque.

Faites attention aux détails ! Même si certains ne m’ont pas plu, comme ces maudits lions, un peu trop souvent présents à mon goût…

basilique de Fourvière à Lyon

Ne manquez pas de descendre voir la crypte, ou « église basse », plus simple mais jolie aussi.

église basse de la basilique de Fourvière

crypte basilique fourviere

Panorama sur Lyon

Juste derrière l’édifice, l’esplanade de la basilique de Fourvière offre un superbe panorama sur Lyon !

vue sur Lyon

La « petite tour Eiffel »

Au nord, vous remarquerez la « petite tour Eiffel« , datant de 1893. Haute de 85 m, elle rappelle en effet la partie haute de la célèbre tour parisienne ! (à découvrir également avec votre souris préférée) 😉

Elle accueille, comme sa grande sœur parisienne, des émetteurs de télévision et de radio.

colline de Fourvière à Lyon

La passerelle des Quatre-Vents donne accès au parc des Hauteurs.

parc des hauteurs Lyon

De là, il est possible de redescendre dans le Vieux Lyon en passant par le jardin puis des escaliers.

Mais avant ça, je vous conseille d’aller voir le théâtre antique de Fourvière !

Le théâtre antique

Au sud, se situent les ruines du théâtre antique de Lugdunum.

Il fut édifié au Ier siècle, puis agrandi pour pouvoir accueillir jusqu’à 10.000 spectateurs !

Bon certes, on est loin du Colisée, mais cela reste un monument important de la Lyon antique.

Il accueillie chaque été des spectacles pour les Nuits de Fourvière.

théâtre antique de Lyon
@Jean-Christophe BENOIST Wikipedia Commons

On peut s’y asseoir pour profiter du cadre ou pique-niquer, et visiter le musée de la civilisation gallo-romaine.

Visiter Lyon en 2 jours

Que faire à Lyon en 2 jours ?

Presqu’île de Lyon

En 2 jours à Lyon, vous pourrez découvrir la Presqu’île de Lyon, cœur de l’animation de la ville, et ses musées !

La presqu’île se situe donc entre la Saône et le Rhône, face au Vieux Lyon. Elle s’étend sur environ 4,5 km depuis la colline de la Croix Rousse au musée des Confluences, sur la pointe sud.

vue sur la presqu'île de Lyon
vue sur le cœur de la presqu’île de Lyon, avec l’hôtel de ville et l’opéra derrière

Pour autant, c’est surtout le nord et le centre, de la place des Terreaux à la gare de Perrache, qui en constituent le cœur historique et commerçant !

C’est là que vous trouverez de nombreux magasins et magasins, et où sortent les Lyonnais !

Place des Terreaux

La place des Terreaux est souvent considérée comme la plus belle place de Lyon.

place des Terreaux à Lyon
place des Terreaux à Lyon… et fontaine en travaux !

On y trouve la mairie, et la jolie fontaine sculptée par Bartholdi ainsi que le musée des Beaux-Arts de Lyon, abrité par le palais Saint-Pierre (XVII et XVIIIe siècles), un ancien couvent (voir plus loin)

C’est d’ailleurs un des plus riches musées d’art de France !

place des Terreaux à Lyon

fontaine bartholdi lyon

N’hésitez pas à entrer dans la cour du musée, l’accès est libre aux heures d’ouverture. Vous y découvrirez un calme jardin accueillant des sculptures.

jardin du musée des Beaux-Arts de Lyon
jardin du musée des Beaux-Arts de Lyon

A l’arrière de la mairie, allez jeter un coup-d’œil à la place Louis Pradel : on y voit la façade controversée de l’opéra de Lyon !

Je suis moyennement fan…

opéra de Lyon
opéra de Lyon

Église Saint-Nizier

En redescendant un peu au sud, allez voir la jolie église Saint-Nizier, une des plus anciennes de Lyon !

église Saint-Nizier à Lyon

Elle fut entièrement reconstruite aux XIVe et XVe siècles en style gothique flamboyant. Je l’ai bien aimée !

église Saint-Nizier à Lyon

Non loin de là, La Presqu’île abrite également le musée de l’Imprimerie (voir plus bas), situé dans l’hôtel de la Couronne, remontant à la fin du XVe siècle.

La rue de la Réplique

La rue de la République est la principale artère piétonne de Lyon. Vous y trouverez toutes les enseignes habituelles, des cafés et quelques restaurants. Pas mal de chaînes d’ailleurs…

rue de la République à Lyon
FNAC sur la rue de la République

Elle relie la place des Terreaux au nord, à la place Bellecour au sud, en passant par la place de la Bourse, ornée de magnolias.

Outre le shopping, vous pouvez faire une pause sur la place de la République.

La rue Mercière

Un peu différente, la rue Mercière fait partie des plus anciennes de la presqu’île ! Elle ressemble un peu à une rue du Vieux Lyon.

Vous y trouverez d’ailleurs de nombreux bouchons ou restaurants. Bon, c’est touristique quand même…

Place des Jacobins

Entre la place des Terreaux et la place Bellecour, faites un tour sur la place des Jacobins, connu pour sa belle fontaine de 1885.

fontaine des jacobins Lyon
fontaine des jacobins

A deux pas de là, vous pourrez aller voir le théâtre des Célestins, sur la place du même nom !

La place Bellecour

La place Bellecour est la plus grande place de Lyon et la plus vaste place piétonne d’Europe, avec quand même 62.000 m2 !

Elle est même plus grande que la célèbre place Rouge à Moscou !

vue sur la place Bellecour à Lyon
vue sur la place Bellecour à Lyon

Elle accueille de temps en temps la grande roue de Lyon.

place Bellecour à Lyon

place Bellecour

Outre la statue équestre de Louis XIV, on y admire la très belle vue sur les hauteurs de Lyon, avec Fourvière.

Il s’agit d’un véritable lieu de passage, où se promènent les Lyonnais. Il faut dire que juste en face, c’est le Vieux Lyon ! La place Bellecour est reliée à celui-ci par un pont qui enjambe la Saône.

place Bellecour à Lyon

Au sud de la place Bellecour, vous découvrirez le quartier des antiquaires (rue de la Charité et rue Auguste Comte).

Ce quartier est un peu moins animé…

quartier antiquaires Lyon

C’est là que se trouve le musée des Tissus et des arts décoratifs de Lyon, mais il est actuellement fermé pour travaux.

La rue Victor Hugo, piétonne, prend le relais de la rue de la République pour le shopping, jusqu’à la grande place Carnot, où se trouve la gare moderne de Perrache.

Au-delà, c’est le nouveau quartier Confluence, mais je vous en parle plus bas !

Colline de la Croix-Rousse

Vous pouvez enchaîner avec une découverte de l’autre célèbre colline de Lyon : la Croix-Rousse. Elle domine la presqu’île et culmine à 250 m !

vue sur la colline de la Croix Rousse
vue sur la colline de la Croix Rousse

On y accède grâce à de nombreux escaliers (parfait pour maintenir la forme !), ou pour les plus fatigués, par le métro ligne C, départ derrière l’hôtel de ville.

Cette ligne est d’ailleurs une curiosité : c’est le seul métro à crémaillère d’Europe !

La pente est en effet tellement forte qu’un chemin de fer en simple adhérence ne suffit pas.

Admirez la pente à la station Croix-Paquet !

La Croix Rousse l’ancien quartier des Canuts, les ouvriers de la soie à Lyon. J’y suis allée plein de fois, mais hélas je n’ai pas retrouvé les photos… 🙁

Croix Rousse
La Croix Rousse vue depuis Fourvière

Les murs peints de la Croix-Rousse

Un vaste mur peint de 1200 m², la fresque des Canuts, leur rend d’ailleurs hommage sur le boulevard des Canuts… (à l’angle de la rue Denfert-Rochereau) Créé en 1987, il est régulièrement enrichi !

mur des canuts lyon
@Codas Wikipedia Commons

En bas de la colline, vous découvrirez également le mur peint des Lyonnais célèbres !

La fresque des Lyonnais est un grand trompe-l’œil de 800 m², également réalisée par la cité de la création.

fresque des lyonnais
@Chabe01 Wikipedia Commons

Vous reconnaitrez une trentaine de personnages célèbres de la ville, dont

  • Guignol (bien sûr !)
  • Auguste et Louis Lumière
  • Saint-Exupéry, l’abbé Pierre
  • Bernard Pivot
  • ou encore le chef Paul Bocuse ! (angle du 49, quai Saint-Vincent et du 2, rue de la Martinière)

Que voir à la Croix-Rousse ?

Que vous choisissiez de découvrir la Croix-Rousse en montant ou en descendant (je préfère dans ce sens !), passez par la Montée de la Grande-Côte, piétonne et très pittoresque ! Elle traverse d’ailleurs le quartier « les Pentes de la Croix-Rousse.

montée de la Grande-Côte à Lyon
@José Sáez Wikipedia Commons

Allez voir l’amphithéâtre des Trois Gaules, à mi chemin, et le petit jardin des plantes accolé.

amphithéâtre des Trois Gaules
@Cqui Wikipedia Commons

Faites une étape au jardin de la Grande-Côte. Un peu plus haut, c’est un joli point de vue qui s’offre à vous !

La montée Saint-Sébastien offre également un beau point de vue et une allure très pittoresque, même si un peu trop gâchée par les nombreux tags à mon goût !

La place de la Croix-Rousse est le principal lieu de vie du quartier. On y trouve encore un marché.

place de la Croix-Rousse
@Benoît Prieur Wikipedia Commons

Un peu plus loin, la place des tapis constitue l’autre place principale du quartier, avec ses immeubles colorés et un peu de street-art !

La rue des Pierres Plantées est également une jolie rue avec plusieurs bars et restaurants.

Les immeubles de la Croix-Rousse abritaient les machines à tisser des Canuts, aux dimensions impressionnantes.

Elles expliquent pourquoi les immeubles anciens disposent d’aussi hautes fenêtres et de hauts étages.

Dans le quartier, n’hésitez pas à visiter la maison des Canuts (12, rue d’Ivry), consacrée à l’histoire de la soierie lyonnaise !

En contrebas, faites un détour par une curiosité insolite : la maison Brunet, surnommée « la maison aux 365 fenêtres » (entre la place Rouville et la rue Rivet).

Moins connue des touristes, le quartier côté rives de la Saône comporte quelques points d’intérêt, comme :

  • l’église de Saint-Bruno des Chartreux
  • le jardin des Chartreux du Clos-Benoit
  • le parc de la Ceriseraie
  • le cimetière de la Croix-Rousse

Pour le reste; vous pouvez flâner dans le quartier, entre immeubles historiques et plus modernes, commerces, restos, et rues plus tranquilles…

J’aimais bien ce coin lorsque je passais à Lyon, même si encore une fois les nombreux tags gâchent un peu le paysage…

Visiter Lyon en 3 jours

Que faire à Lyon en 3 jours ?

Parc de la Tête-d’Or

En 3 jours à Lyon, ou un peu plus, c’est l’occasion d’aller voir le magnifique parc de la Tête d’Or !

Situé dans le chic sixième arrondissement de Lyon et occupant 105 hectares, c’est tout simplement le plus vaste parc urbain de France.

Il est contemporain de Central Park à New York !

Au parc de la Tête-d’Or, vous pourrez visiter :

  • les roseraies (oui, il y en a plusieurs !)
  • le jardin botanique
  • les serres tropicales
  • et le parc zoologique (gratuit !)
  • On peut aussi y faire une balade en train ou du pédalo sur le lac.

Lyon parc de la tête d'or

Découvrez mon article sur le parc de la Tête d’Or

Quartier de Confluence

Le quartier de Confluence est un nouvel éco-quartier aménagé durant les années 1990 et 2000.

Il se situe à la pointe de la Presqu’île, au sud de la gare de Perrache.

Pendant longtemps, cette partie de la presqu’île était presque à l’abandon ! Il s’agissait de l’ancien quartier des usines ou terrains vagues.

On y trouve désormais immeubles d’habitation et bureaux, un centre commercial et surtout l’ultra-moderne (et controversé !) musée des Confluences.

Devant le musée des Confluences à Lyon
Devant le musée des Confluences à Lyon

Allez faire un tour au jardin du musée des Confluences, et pourquoi pas, sur le parc des berges du Rhône, en face !

jardin du musée des confluences
jardin du musée des Confluences

Quais du Rhône et de la Saône

Les quais du Rhône et de la Saône offrent de plaisantes balades avec des vues sur le Vieux-Lyon, le chevet de la cathédrale Saint-Jean  et la colline de Fourvière, l’Hôtel-Dieu, le musée des Confluences…

vue sur le Vieux Lyon et Fourvière
vue sur le Vieux Lyon et Fourvière

quais à Lyon quais à Lyon

Visiter Lyon en 4 jours, 5 jours ou plus

Que faire à Lyon en 4 jours ? Que faire à Lyon en 5 jours ?

En 4 jours à Lyon, vous aurez le temps de découvrir l’étonnante île Barbe, mais aussi les fameux murs peints de Lyon ou les halles Bocuses !

En 5 jours à Lyon, vous pourrez découvrir Villeurbanne ou encore l’aquarium. Suivez la souris !

L’île Barbe

L’île Barbe se situe au milieu de la Saône, dans le 9ième arrondissement de Lyon, dans le quartier de Saint-Rambert-l’île-Barbe, au pied de Caluire-et-Cuire.

Cette balade bucolique fait découvrir une jolie église romane, les ruines d’une ancienne abbaye, et… un des meilleurs restaurants gastronomiques au monde, L’Auberge de l’Ile !

Face à l’île, le musée Jean Couty, dédié au peintre du même nom, a ouvert ses portes en 2017.

Murs peints du quartier des États-Unis

Le quartier des États-Unis, dans le 8e arrondissement, offre au public d’étonnants murs peints, une spécialité lyonnaise !

Ces 25 fresques exposent la Cité idéale futuriste imaginée par l’architecte Lyonnais Tony Garnier, sur des immeubles de sa conception.

N’hésitez pas à aller voir le musée urbain Tony Garnier ! Vous découvrirez un appartement-témoin conçu par l’architecte, ayant conservé son apparence des années 1930.

Quartier de la Part-Dieu

Au cœur du 3e arrondissement de Lyon, le quartier de la Part-Dieu est parfois appelé le « deuxième centre de Lyon ».

Il s’agit également du quartier des affaire lyonnais, dans le même genre que la Défense parisienne.

Honnêtement, ce n’est pas beau (euphémisme, je trouve même ça très moche !).

Il s’agit d’un quartier typique développé lors des expériences d’urbanisme dans les années 1960-70, époque malheureuse en terme d’architecture selon moi !

On y trouve cependant plusieurs tours de différentes époques, qui peuvent ravir les amateurs d’architecture moderne.

vue sur le quartier de La Part-Dieu à Lyon
vue sur le quartier de La Part-Dieu, avec le « crayon » en premier plan

Ce quartier, autour de la gare de la Part-Dieu, est encore en pleine mutation, avec la construction de nouveaux immeubles modernes qui ne ressemblent à rien.

Mais bon, avec un peu de temps, pas inintéressant à parcourir !

Le centre commercial de La Part-Dieu

C’est aussi un important quartier du shopping, puisque vous y trouverez le centre commercial de La Part-Dieu, le plus grand de France, avec une superficie de 247.000 m² !

Il intègre désormais la tour Oxygène, de 115 m.

Vous y trouverez de nombreuses chaînes nationales et internationales comme Zara, H&M, Primark, des cinémas, restaurants, cafés…

La vue depuis la tour Part-Dieu, ou « Crayon »

Les amateurs de belle vue pourront se faire plaisir en allant boire un verre en haut de la tour Part-Dieu, ou « Crayon », comme la surnomme les Lyonnais.

C’est la plus ancienne, bien ancrée dans le paysage lyonnais !

J’avais eu la chance d’y aller il y a un certain temps.

Les Halles Paul Bocuse

Non loin de là, sur le cours Lafayette, les gourmets pourront aller faire un tour aux Halles Paul Bocuse !

Il s’agit d’un marché couvert de 13.500 m², véritable temple de la gastronomie lyonnaise ! Bon, préparez le porte-monnaie, ce n’est pas donné !

Le nom est bien sûr un hommage au célèbre chef lyonnais.

Si la tradition des grands marchés couverts est très répandue en Espagne par exemple, c’est moins le cas en France, alors profitez-en !

halles Paul Bocuse Lyon
@Benoît Prieur
Du fromage pour les souris !

Le cours Lafayette est par ailleurs un boulevard qui rassemble bon nombre de restaurants, et qui offre encore une architecture plus ou moins ancienne.

Les Gratte-ciel de Villeurbanne

Si vous aimez l’architecture moderne ou avant-gardiste, pourquoi ne pas faire un saut à Villerbanne ?

Cette commune limitrophe de Lyon possède en effet un intéressant ensemble de gratte-ciel édifiés entre les années 1920 et 1930.

Ici, pas question de quartier d’affaires, mais de loger la population ouvrière de l’époque !

Gratte-ciel à Villeurbanne
@Karldupart
Le Répit de l’agriculteur

Assez impressionnant.

En plus pour y aller, c’est simple, il suffit de descendre à la station « Gratte-ciel » de la ligne A.

Le sujet est passionnant, mais pour plus de détails, Wikipédia sera votre ami !

Aquarium de Lyon

En fait situé dans la commune de la Mulatière, l’aquarium de Lyon présente 300 espèces différentes dans 47 aquariums.

Vous y découvrirez également une fausse aux requins ! Un espace dédié permet de toucher quelques poissons ou autres animaux aquatiques.

J’y avais été il y a fort longtemps lorsque j’étais une jeune souris, et j’avais bien aimé !

aquarium de Lyon
@Aurelie Chaumat Wikipedia Commons

Site officiel de l’aquarium de Lyon

Musées à Lyon

Étant une souris d’une grande culture (hum), j’ai pris plaisir à découvrir les musées de Lyon

La deuxième ville de France offre un effet une vie culturelle riche et de beaux musées, qui méritent le tour !

Le musée des Beaux-Arts de Lyon

Le musée des Beaux-Arts de Lyon est un des plus grands musées d’art en France, avec une surface d’exposition de 7000 m2.

Il s’agit donc d’un des plus grands musées de province !

C’est vraiment un incontournable à visiter lors d’un séjour à Lyon pour les amateurs d’art et d’histoire !

Situé en plein sur la place des Terreaux dans un ancien couvent, il est donc très facile d’accès !

musée des Beaux-Arts de Lyon

Vous y trouverez une section dédié à l’Antiquité (grecque, romaine, égyptienne…) puis une grande section de peintures.

antiquités égyptiennes au musée des Beaux-Arts de Lyon

Les tableaux des grands maitres européens sont présentés par ordre chronologique.

Vous pourrez y admirer des toiles de peintures célèbres tels que Rubens, Rembrandt, Brueghel, Véronèse, le Tintoret, Boucher, Delacroix, mais aussi Monet, Renoir, Gauguin, et les Lyonnais Pierre Puvis de Chavanne et Louis Janmot.

musée des Beaux-Arts de Lyon
Véronèse
musée des Beaux-Arts de Lyon
Pierre Puvis de Chavanne
musée des Beaux-Arts de Lyon
Renoir
musée des Beaux-Arts de Lyon
Schoendorff

J’ai pu admirer les salles Guimard, du célèbre architecte et décorateur Art nouveau, né à Lyon, mais célèbre pour… les entrées de métro parisien !

musée des Beaux-Arts de Lyon
salle Guimard

Enfin, l’ancien réfectoire baroque accueille des bas-reliefs, et la chapelle des sculptures, notamment d’Auguste Rodin.

musée des Beaux-Arts de Lyon
Rodin
musée des Beaux-Arts de Lyon
Grrrr… un lion !
musée des Beaux-Arts de Lyon
Marqueste

Vraiment un beau musée, à voir absolument quand on aime l’art !

Le musée des Beaux-Arts de Lyon est ouvert du mercredi au lundi de 10h à 18h, le vendredi de 10h30 à 18h00.

Le prix d’entrée est de 8€ pour les collections permanentes seules et 12€ avec les expositions temporaires.

Gratuité demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, personnes non imposables (!), -18 ans.

Tarif réduit pour les -25 ans

Toutes les infos pratiques et tarifs, gratuités, sur le site officiel du musée des Beaux-Arts de Lyon

Le musée des Confluences

Le musée des Confluences, dernier né des musées lyonnais en 2014, a défrayé la chronique pour son architecture… et son coût !

Consacré essentiellement à l’histoire naturelle, mais regroupant également une section ethnologique; il a été l’un des objets de ma dernière visite,

Découvrez ici le musée des Confluences, avec mon avis de souris. 😉

musée des Confluences à Lyon

Musée des Miniatures et du Cinéma

Le musée Miniature et Cinéma dans le Vieux-Lyon est consacré aux… miniatures et aux effets spéciaux du monde du cinéma. Unique en son genre il mérite une visite ! 

musée des miniatures de Lyon
épicerie miniature !

Découvrez le musée Miniatures et Cinéma de Lyon !

Autres musées à voir à Lyon

Musée Gadagne

Situé dans le Vieux Lyon, le musée Gadagne abrite à la fois le musée de l’histoire de Lyon, et un musée de poupées et marionnettes ! Vous y verrez notamment le célèbre Guignol

musée Gadagne de Lyon musée Gadagne de Lyon

Musée d’art contemporain de Lyon 

Il est situé près du parc de la Tête d’Or, et comme son nom l’indique, propose une collection d’art contemporain !

Il accueille régulièrement des expositions temporaires.

Le musée Lugdunum 

L’ancien musée gallo-romain se situe à Fourvière, à côté du théâtre antique.

Il s’agit du musée archéologique de Lyon, ancienne « capitale des Gaules ». On y trouve principalement des objets trouvés sur le site de la ville antique, mais pas que ! 

Sculptures, bijoux, céramique, objets de la vie courante… Je l’avais visité dans ma jeunesse et l’avais trouvé passionnant !

L’Institut Lumière

Il est installé ancienne demeure des frères Lumières (25, rue du Premier-Film), inventeurs du cinématographe. Un lieu incontournable pour les cinéphiles !

Rappelons que ce sont les frères Lumière qui organisèrent la première projection publique payante de l’histoire du cinéma à Paris le 28 décembre 1895 !

Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD)

Symboliquement aménagé dans les locaux qui servirent de siège à la Gestapo, dans le 7e arrondissement, ce musée est consacré à la Seconde Guerre mondiale, et en particulier à la Résistance et à la déportation de ses membres…

Le musée des Tissus et le musée des Arts Décoratifs

Il rassemble, comme son nom l’indique, deux structures différentes.

Le musée des Tissus rappelle l’histoire de la soierie lyonnaise, avec ses métiers à tisser et ses jolies robes et costumes. Le musée des Arts décoratifs expose un riche mobilier ancien.

Ces musées, menacés de fermeture faute de budget, devraient revoir le jour dans quelques années après travaux…

Le musée de l’Imprimerie,

Situé sur la Presqu’île, il évoque l’impression, depuis son invention à la fin du XVe siècle, jusqu’à l’ère informatique.

Il offre une collection, un peu austère, de presses, d’éléments typographiques, mais surtout une belle série d’éditions anciennes et d’incunables (livres antérieurs à 1500).

musée de l'imprimerie à Lyon

Mini-world

Enfin Mini-World, parc à maquettes animé, le plus grand de France vient d’ouvrir à Vaux-en-Velin : étant fan de ce qui est à ma taille, je lui ai rendu une petite visite !

A découvrir ici en exclusivité mondiale ! 😉

mini world Lyon

Que faire à Lyon quand il pleut ?

Quand il pleut à Lyon, privilégiez bien sûr les musées !

Si les musées ne vous inspirent pas, pourquoi ne pas faire du shopping à la Part-Dieu ? Directement accessible en tram ou en métro, c’est un des plus grands centres commerciaux de France !

S’il ne pleut pas trop fort (car il faut y accéder !), vous pouvez également en profiter pour découvrir les serres du parc de la Tête d’Or ! 😉

Enfin, c’est l’occasion idéale pour découvrir les Halles Paul Bocuse !

Du nom du célèbre chef cuisinier, les halles proposent ce que Lyon à de meilleur à offrir sur le plan gastronomique : saucissons, vin, quenelles… (102, cours Lafayette)

Vous pouvez également aller découvrir Mini-world à Vaulx-en-Velin, et flâner dans le centre commercial du Carré de la Soie.

Avec ou sans enfants, l’aquarium de Lyon reste une bonne option pour s’occuper à Lyon quand il pleut !

Que faire à Lyon avec des enfants ?

Lyon se prête assez bien aux visites en famille ! J’y ai moi-même passé du temps lorsque j’étais une gone qui rendait visite à ses grands-parents !

Alors que faire à Lyon avec des enfants ?

  • Grimper à Fourvière
  • Arpenter le parc de la Tête d’Or, dire bonjour aux animaux, et faire un tour en petit train !
  • Visiter le musée Miniature
  • Visiter le musée Gadagne
  • Visiter le musée des Confluences
  • Assister à un spectacle de Guignols !
  • Découvrir l’aquarium de Lyon
  • S’émerveiller devant les maquettes de Mini-world
  • Manger des glaces dans le Vieux Lyon !
  • Profiter des activités terrestres et nautiques du parc de Miribel-Jonage, au nord-est de Lyon

Fête des Lumières

Lyon est célèbre pour la fête des Lumières, qui se tient chaque année le 8 décembre depuis 1852. Les festivités s’étalent en réalité sur 3 à 4 jours, hors pandémies, coupures d’électricité, etc (hum).

Comme son nom l’indique, elle ne met pas en valeur nos célèbres politiciens (m’enfin la souris !), mais les plus grands monuments de Lyon, à travers des spectacles lumineux.

Prévoyez un hébergement très à l’avance : la fête des Lumières attire environ 4 millions de visiteurs chaque année ! 😉

Où manger à Lyon

Bien sûr, je ne peux que vous recommander le restaurant Paul Bocuse !

Ce restaurant 3 étoiles au Michelin est une référence de la gastronomie française. Le menu à 330 € par convive est certes alléchant, mais pas dans le budget de chacun de mes lecteurs (ni du mien en fait), snif ! 🙁

Plus prosaïquement, je fouille le site TheFork avant chaque visite de Lyon, à la recherche des meilleures adresses de restaurants !

J’ai ainsi découvert, par exemple, le Midi Minuit Confluences, avec 50 % de réduction au passage…

Manger bon et moins cher à Lyon avec TheFork

Le site de réservation TheFork (lafourchette) existe en France depuis bon nombre d’années.

En passant par cette plateforme en ligne, vous bénéficiez de sérieuses réductions à la carte dans pas mal de restos, de -20 à -50 % !

Bon, je vous explique tout ça sur ce lien, avec même 10 € de réduction offerts par la souris pour votre première réservation ! 😉

Le resto pas cher, réduction TheFork comment ça marche ?

Comment aller à Lyon ?

Aller à Lyon en train

Le moyen le plus simple pour visiter Lyon est d’arriver par le train.

Lyon est en effet bien desservie par le TGV depuis Paris ou Marseille, mais également Strasbourg, Lille, et bien d’autres villes !

Il existe deux gares principales à Lyon :

  • La gare de Lyon-Part-Dieu, dans le 3e arrondissement, face au centre commercial du même nom. De là, vous pouvez prendre le métro ou le tramway pour vous rendre dans le Vieux Lyon par exemple…
  • La gare de Lyon-Perrache, située sur la presqu’île, plus près du centre-ville et du Vieux Lyon.

Comptez environ 2 heures de train de Paris et 1h30 de Marseille, à titre d’exemple.

TGV pour Lyon

Aller à Lyon en avion

Selon où vous vous trouvez en France, il peut être plus rapide de visiter Lyon en avion (notamment pour tout ce qui se trouve à l’ouest de la France…)

Comment aller de l’aéroport au centre de Lyon

L’aéroport Lyon Saint-Exupéry se situe à environ 25 kilomètres du centre-ville. Il est desservi par  :

  • le tramway Rhône-Express, qui relie la gare de la Part-Dieu en 30 minutes, avec une rame toutes les 15 minutes en journée, et toutes les 30 minutes de 4h25 à 6h et de 21h à minuit. Seul bémol : le prix ! En effet, 15,20€ l’aller simple ou 26,70€ l’aller-retour… 10 et 10€ pour les 12-25 ans. Un peu moins cher si vous achetez vos billets 2 mois à l’avance.
  • la ligne de bus bus 47, avec changement au terminus à Meyzieux avec le tramway T3
  • le taxi, comptez en 45 et 55€ selon où vous aller dans Lyon.

Infos sur le site officiel de l’aéroport

Où se garer pour visiter Lyon ?

Si vous venez visiter Lyon en voiture, vous pourrez toujours essayer de vous garer sur la voie publique. Mais hormis le fait que ce soit le plus souvent payant, c’est aussi limité !

Cela peut s’avérer être une option intéressante et moins cher qu’un parking sous-terrain si vous ne restez que quelques heures à Lyon ou que vous vous déplacez plusieurs fois d’un quartier à l’autre.

Néanmoins, je ne trouve pas cela très pratique…

Il existe deux zones de stationnement :

  • Zone Presto : limitée à 1h, et concerne surtout les rues du centre (1 € la demi-heure • 2 € l’heure)
  • Zone Tempo : limitée à 3h, un peu moins cher (50 centimes la demi-heure • 4 € les 3h)

Téléchargez la carte des zones de stationnement à Lyon

Se garer gratuitement à Lyon

Il est encore possible de se garer gratuitement à Lyon ! Vous trouverez les rues où le stationnement est gratuit sur la carte ci-dessous (zone en gris).

Notez qu’il est possible de se garer gratuitement à Lyon tous les jours de 19h à 9h, ainsi que les dimanches et jours fériés.

Bien sûr, il faut trouver une place, hum.

Les parcs relais à Lyon

Selon d’où vous venez, et selon l’horaire, le plus simple reste de vous garer aux parcs relais et de prendre ensuite le métro ou le tramway. 

Cela peut être une solution pratique si votre hôtel ou appartement ne dispose pas d’un parking. Il vous en coutera seulement le prix du titre de transports !

Les parcs relais sont nombreux. Vous trouverez leurs emplacements sur le site officiel de TCL. 

Cependant, de nombreux banlieusards les utilisant quotidiennement pour se rendre à Lyon. Les places ne sont pas garanties, et il vaut mieux arriver tôt…

Les parkings souterrains 

Si vous souhaitez tout de même aller dans le centre de Lyon en voiture, le plus simple est d’utiliser un parking souterrain !

Vous pouvez vous garer directement au parking des Terreaux, parking de l’hôtel de ville, parking Opéra, parking Bourse, parking Antonin Poncet, ou parking Saint-Georges pour le Vieux Lyon.

Prévoyez le budget car c’est quand même cher !! Et oui, les voitures ne sont plus les bienvenues dans Lyon…

Voici la liste des parkings souterrains de Lyon avec leurs tarifs

Comment se déplacer à Lyon

Lyon possède un réseau développé de transports en commun, avec notamment :

  • 4 lignes de métro
  • 7 lignes de tramway
  • 2 lignes de funiculaires
  • 9 lignes de trolley-bus
  • 120 lignes de bus
métro de Lyon
station de métro

Bref, si le mieux reste de visiter Lyon à pied, les transports vous permettront d’économiser vos pattes pour découvrir certains lieux, ou bien de loger hors du centre pour faire des économies.

  • la ligne D du métro (automatique) dessert le Vieux Lyon et la place Bellecour, et plus loin, l’Institut Lumière
  • la ligne B traverse la presqu’île en longueur et pourra servir pour rejoindre la gare de Perrache, ou se rapprocher du parc de la Tête d’Or (station Masséna)
  • la ligne C possède la particularité d’être l’unique ligne de métro au monde à crémaillère ! Elle vous servira pour rejoindre éventuellement la Croix Rousse
  • la ligne B vous permettra d’aller faire du shopping à la Part-Dieu ou de rejoindre la principale gare de Lyon (mais pas à Paris hein !) ou le stade de Gerland
  • Le T1 et T2 permettent de rejoindre le musée des Confluences et la Halle Tony Garnier pour les concerts

Plan du réseau de transport à Lyon

Vous pouvez télécharger ici le plan du métro et tramways lyonnais en haute résolution PDF.

Tarifs des transports à Lyon

En 2022, il existe plusieurs formules pour voyager dans les transports en commun de Lyon :

  • Ticket à l’unité à 1,90€
  • Carnet de 10 tickets à 18€
  • Ticket 2€ à 3,30€
  • Ticket 24h à 6€
  • Ticket 48€ à 12€
  • Ticket 72€ à 16,50€
  • Un aller-retour funiculaire à utiliser dans la même journée : 3€

Tous les tarifs et infos pratiques sur le site officiel de TCL

Que faire autour de Lyon ?

Que faire aux alentours de Lyon ? Où faire une balade autour de Lyon ?

Vous cherchez les villages médiévaux proches de Lyon ?

Pérouges est LE village le plus visité par les Lyonnais ! 😉

Situé dans l’Ain à 30 km, au nord-est de Lyon, c’est en effet un des plus beaux villages de France labellisé le plus proche de la capitale des Gaules.

Le village de Pérouges a conservé son apparence médiévale, avec ses maisons à pans de bois et briques.

Mais d’autres plus beaux villages de France portant le fameux label, moins connus, se situent à moins de 100 km de Lyon :

  • Oingt (à 30 km au nord-ouest de Lyon, dans le Beaujolais)
  • Semur-en-Brionnais (en Saône-et-Loire, à 80 km au nord-ouest de Lyon)
  • Sainte-Croix-en-Jarez (dans le parc naturel du Pilat, à 35 km au sud de Lyon)
  • Saint-Antoine-l’Abbaye (en Isère, à 70 km au sud-est de Lyon)

Bien sûr, le vignoble du Beaujolais mérite une balade-dégustation ! 😉

Vous aimez le patrimoine antique et médiéval ?

Vienne, à 30 km au sud de Lyon, offre un remarquable ensemble datant de l’Antiquité. Vous y découvrirez son théâtre antique, le temple d’Auguste et de Livie, mais aussi sa remarquable cathédrale Saint-Maurice.

En face, sur l’autre rive du Rhône, ne ratez pas le musée et le site archéologique de Saint-Romain-en-Gal !

Vous y accéderez assez aisément depuis Lyon en voiture par l’A7, ou en TER.

Avis de la souris sur Lyon

Je connais bien Lyon pour y avoir souvent été pendant de nombreuses années, mes grands-parents y habitant à l’époque.

C’est avec plaisir que je revenais déambuler dans le Vieux Lyon, admirer la vue depuis Fourvière, flâner dans le parc de la Tête d’Or ou visiter les musées.

J’aime beaucoup son centre historique, à l’architecture intéressante, surtout le Vieux Lyon, au confluent des influences italienne et française !

J’aimais bien l’ambiance de la ville, assez grande sans toutefois concurrencer Paris, avec tout de même bon nombres de boutiques, bars, et surtout de bons restaurants !

Cependant, je trouve hélas que dès lors que l’on sort de la zone « Vieux-Lyon-Presqu’île », le paysage urbain délicieusement suranné se transforme en de larges avenues à la circulation effrénée, et une forêt de béton (la commune de Lyon est très dense !).

Peu d’intérêt donc hors du centre, ce qui est dommage pour une ville de cette taille… Ayant souvent trainé mes puces dans le 3e, lieu de résidence de la famille souris, il m’en reste une impression mitigée.

Par ailleurs, je trouve que la sécurité dans la ville s’est dégradée…

En bref, allez à Lyon découvrir la vieille ville, la presqu’île, Fourvière, la Croix-Rousse, la Tête d’or et les musées, profitez des bons restaurants, en quelques jours, il y a de quoi faire !

5/5 - (34 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *