cathédrale de Quimper
Bretagne

Que visiter, que faire à Quimper

Que faire à Quimper ? Comment visiter Quimper en 1 jour ?

Quimper est une ville bretonne de 64.000 habitants, située à la confluence de plusieurs rivières, dont l’Odet est la plus importante.

Autrefois capitale historique du Pays de Cornouaille, elle offre aujourd’hui un riche patrimoine historique et architectural, avec son vieux quartier et sa cathédrale.

Bien que située à seulement une vingtaine de kilomètres de l’océan, Quimper est souvent négligée par les touristes qui se rendent directement sur les plages ou les paysages côtiers.

Pourtant, cette ville moyenne mérite vraiment une visite pour découvrir son charme et son histoire.

Suivez le guide de Quimper de la souris ! 😉

Plan de Quimper


Afficher une carte plus grande

Comment aller à Quimper

Visiter Quimper en voiture

voiture souris

Pour aller à Quimper depuis Paris en voiture, il faut prendre l’autoroute A11 en direction de Rennes, puis l’autoroute A81.

A partir de Rennes, suivre la N 24 puis la N 165 en direction de Quimper.

Le trajet dure environ 6 heures.

Visiter Quimper en train

gare Montparnasse
gare Montparnasse à Paris

Pour aller à Quimper depuis Paris en train, il faut prendre un TGV à la gare Montparnasse en direction de Quimper.

Le trajet dure environ 4 heures.

Comptez environ 2 heure 30 minutes de Rennes à Quimper en train.

Pourquoi visiter Quimper ?

rue à Quimper

Quimper fait partie des plus grandes villes de Bretagne, et demeure selon moi une des plus jolies !

Quimper vaut le coup pour son patrimoine historique important, de la cathédrale aux vieilles maisons à pans de bois, en passant par les anciens remparts !

Vous y découvriez le charme breton à travers ses ruelles pittoresques et animées !

Les rives de l’Odet invitent à la flânerie.

Les amateurs d’art trouveront leur bonheur avec les différents musées de la ville !

Bien sûr, renommée pour ses nombreuses crêperies, ce sera l’occasion d’en profiter lors d’un séjour à Quimper.

En résumé, cela vaut vraiment le coup de venir visiter Quimper lors d’une escapade dans la région !

Où dormir à Quimper

Voici ma brève sélection des meilleurs hébergements où dormir à Quimper :

  • Hôtel de la gare : un honnête établissement 3 étoiles vous accueille… juste en face de la gare ! Calme, bon accueil et bon petit-déjeuner. Idéal bien sûr pour venir visiter Quimper en train !
  • Au Cocon quimperois : situé en plein centre, voici un joli studio de 17m² avec parking inclus. Il se situe au calme, avec une sur les toits et la cathédrale. Très bien pour visiter Quimper en amoureux ! 😉
  • Best Western Plus hôtel Kregenn : un établissement 4 étoiles de la célèbre chaîne, à mi-chemin de la gare et de la cathédrale, offrant de belles prestations. Petit-déjeuner copieux et parking privé. Une bonne adresse pour un voyage à Quimper.
  • Hôtel Ginkgo Spa Biloba : ce bel établissement 4 étoiles vous accueille dans un ancien prieuré du quartier de Locmaria. Belles prestations, personnel aux petits soins, et le spa est vraiment un plus lors d’un séjour à Quimper !

Une brève histoire de Quimper…

rue Quimper
rue Quimper

Quimper était autrefois connue sous le nom de « Corisopitum » à l’époque romaine et servait de centre commercial important.

Au fil des siècles, elle devint partie intégrante du royaume de Domnonée sous domination bretonne et fit face aux attaques des Vikings.

À l’époque médiévale, Quimper prospérait économiquement grâce au commerce maritime et gagnait en importance en tant que plaque tournante commerciale.

En effet, située à 15 km des côtes atlantiques sur les rives de l’Odet, elle occupe une position stratégique et possède un port protégé !

Quimper attire différents ordres religieux ainsi que des notables bourgeois qui se font construire de belles maisons en pans de bois, que l’on peut encore admirer aujourd’hui.

La production de poterie en faïence de la ville au XVIIe siècle lui a valu une certaine reconnaissance.

Quimper subit de plein fouet les guerres de religion !

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, le peintre Eugène Boudin, dont on peut visiter le musée à Honfleur en Normandie, découvre les charmes de Quimper et l’immortalise sur toile.

Vue du port de Quimper
Vue du port de Quimper par Eugène Boudin, au musée des Beaux-Arts de la ville

L’activité économique et agricole se développe avec l’arrivée du chemin de fer.

Les industries agro-alimentaires contribuent à l’essor de la ville au début du XXe siècle, et la production de faïence continuent à être importante !

Aujourd’hui, Quimper abrite la préfecture du Finistère et constitue un pôle local important.

Au début de notre siècle, le centre fut entièrement restauré, retrouvant toute sa beauté !

Avec plus de 60.000 habitants, elle est à la tête d’une communauté de communes d’environ 100.000 habitants.

Quimper constitue la 3e ville de la région administrative de Bretagne par sa population, derrière Rennes et Brest.

Que faire à Quimper : les meilleures activités

Voici mon top 5 des choses à faire et à visiter à Quimper, en Bretagne :

  • La cathédrale Saint-Corentin : cette cathédrale gothique du XIIIe siècle est l’un des monuments les plus emblématiques de Quimper. Les visiteurs peuvent y admirer des vitraux, des sculptures et des fresques médiévales.
  • Le vieux Quimper : le centre historique de la ville comporte encore de jolies maisons anciennes à pans de bois, qui lui confèrent tout son charme.
  • Le musée des Beaux-Arts : ce musée abrite une collection d’art breton, français et européen, avec des œuvres de peintres célèbres comme Gauguin, Monet et Picasso.
  • Le quartier de Locmaria : ce quartier historique de Quimper est connu pour ses maisons à colombages et ses rues pavées. Les visiteurs peuvent y découvrir des boutiques d’artisanat, des galeries d’art et des restaurants.
  • Le jardin de la Retraite : ce jardin à la française offre un havre de paix en plein cœur de Quimper. Il abrite des fontaines, des statues et des parterres de fleurs.

Quais de l’Odet et du Steïr

Quais de l'Odet à Quimper
Quais du Steïr à Quimper

Commençons à visiter Quimper à pied !

En arrivant de la gare de Quimper, on longe l’Odet, une rivière qui traverse la ville. Plus au nord, le Steïr est une rivière qui se jette dans l’Odet. 

Ici point de mer donc, mais une rivière ! Et non, la Bretagne ne se limite pas qu’aux littoraux…

La confluence du Steïr et de l’Odet ajoute indéniablement un charme certain à Quimper. Les nombreux ponts romantiques qui relient les berges verdoyantes offrent une jolie balade !

Ornementés de magnifiques arrangements floraux dans des bacs disposés tout au long des cours d’eau, ils forment une composition harmonieuse.

On peut y observer un grand nombre de passerelles, superbement fleuries, qui datent de la fin du XIXe siècle.

À cette époque, la plupart de ces passerelles étaient privées car elles faisaient partie intégrante des propriétés qui venaient de se construire sur la rive gauche de la rivière.

Elles ne sont devenues publiques qu’à partir des années 1960, lors de l’aménagement d’un boulevard sur la rive gauche qui a nécessité l’expropriation des terrains concernés.

Ces passerelles sont aujourd’hui un élément caractéristique du paysage de Quimper et offrent de jolies vues sur l’Odet et les maisons qui bordent la rivière.

La plus jolie vue se trouver depuis le pont Médard.

Cathédrale Saint-Corentin de Quimper

cathédrale de Quimper
cathédrale de Quimper

Principal monument à visiter à Quimper, il faut évidemment aller voir la cathédrale Saint-Corentin !

Sa construction s’étala de 1240 à 1460 pour l’essentiel.

Les deux flèches de 75 mètres de haut, de style néogothique, ont été ajoutées au cours de la seconde moitié du XIXe siècle.

À l’intérieur, on peut remarquer que le chœur et la nef ne sont pas alignés, avec un désaxement de 10 degrés vers la gauche.

Peut-être les ouvriers avaient-ils trop bu… Oups, ne soyons pas médisants sur les Bretons !

cathédrale de Quimper

Cette particularité s’expliquerait en fait par la nature instable du terrain, en raison de la proximité de l’Odet.

Pour éviter de fragiliser la nef, les architectes ont décidé de la désaxer par rapport au chœur.

Parmi les éléments à voir à l’intérieur de la cathédrale, on peut citer :

  • la polychromie originelle du chœur, telle qu’elle était au début du XVe siècle,
  • des vitraux de la même période,
  • une mise au tombeau réalisée au XIXe siècle à partir d’un groupe sculpté de la cathédrale de Bourges datant du XVIe siècle, etc.

cathédrale de Quimper vitraux

cathédrale de Quimper

Il est également intéressant de noter la présence d’une petite table sous la statue de Santig Du, surnommé le petit saint noir. Chaque jour, des Quimpérois viennent y déposer du pain !

Cette tradition rend hommage à ce moine franciscain.

Il allait chercher de la nourriture pour les pauvres et s’est occupé des malades pendant l’épidémie de peste, avant d’en mourir lui-même.

La statue de Santig Du est d’ailleurs surnommée le « petit saint noir » en raison de la couleur sombre qu’elle a prise avec le temps.

Place Saint-Corentin

Après avoir visité la magnifique cathédrale de Quimper, prenez un instant pour profiter de la vaste place Saint-Corentin.

Outre la cathédrale, ne manquez pas à sa gauche l’imposant hôtel de ville du XIXe siècle.

Cependant, ce qui distingue véritablement cette place, c’est une statue singulière représentant un médecin local nommé René Laënnec.

Saviez-vous qu’il était le créateur du stéthoscope en 1816 ? Les médecins qui me lisent lui rendront un vibrant hommage ! 😉

Palais épiscopal de Quimper

Palais épiscopal de Quimper

Juste à côté de la cathédrale, ne ratez pas le palais épiscopal de Quimper !

Il s’agit de l’ancien palais des évêques de Cornouaille, dont la construction s’est étalée du XVIIe au XIXe siècle.

La partie la plus ancienne du palais est la tour d’escalier dite de Rohan, qui a été édifiée en 1507.

De nos jours, le palais épiscopal abrite le musée départemental breton.

Il présente une collection d’objets, de costumes traditionnels et de faïences permettant de mieux comprendre l’histoire du Finistère.

Le musée propose également des expositions temporaires sur divers aspects de la culture et de l’histoire bretonnes.

Notez que le palais épiscopal a été classé monument historique en 1906, en raison de son importance architecturale et historique.

Il s’agit un effet d’un des plus beaux bâtiments à voir à Quimper !

Des visites guidées sont également proposées pour mieux découvrir les collections et l’histoire du palais.

Remparts de Quimper

Remparts de Quimper

Les remparts de Quimper sont un ensemble de fortifications édifiées au XIIIe siècle, bien que la période exacte de leur construction reste incertaine.

Ils ont été restaurés au XVe siècle et s’étendaient sur une longueur de 1,5 km.

Après l’union de la Bretagne à la France, les remparts sont devenus inutiles et n’ont plus été entretenus.

De nos jours, il est encore possible de voir des vestiges des remparts le long de l’Odet, dans la rue des Douves (où se trouve la tour du Nevet) et place de la Tourbie.

Ces vestiges témoignent de l’importance stratégique qu’a pu avoir la ville de Quimper au Moyen Âge.

Les remparts de Quimper ont été classés monument historique en 1922, en raison de leur valeur patrimoniale.

Il est possible de découvrir les remparts lors d’une promenade dans le centre historique de Quimper, en empruntant les rues et les ruelles qui longent l’Odet.

Pour observer les restes des remparts de Quimper, je vous recommande deux sites. Tout d’abord, dirigez-vous vers la fin de la rue Kéréon, près du pont privé traversant la rivière Steïr.

Ensuite, explorez la section attenante au jardin de la Retraite (lire plus bas). Il offre un accès à la partie supérieure des murs et permet d’admirer les panoramas offerts depuis les hauteurs. 🙂

Maisons anciennes de Quimper

rue ancienne à Quimper

L’intérêt de Quimper réside bien sûr selon moi dans ses vieilles maisons qui jalonnent le centre historique !

C’est vraiment ce que j’ai apprécié lors de ma visite de la ville.

Quimper compte 73 maisons à pans de bois, la plupart construites entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

maison à Quimper

Ces maisons sont un témoignage de l’architecture traditionnelle bretonne et sont souvent ornées de sculptures et de motifs décoratifs.

Parmi les maisons à pans de bois les plus remarquables de Quimper, le plus bel ensemble se trouve dans la rue Kéréon.

C’est la rue qui s’étire de la cathédrale au pont Médard.

Quimper
rue Kéréon, un des plus jolies rues de Quimper

Durant le Moyen Âge, la rue abritait la corporation des cordonniers et des bottiers, connue sous le nom de Kéréon en breton.

Elle devint ensuite le quartier résidentiel des marchands, des nobles et du clergé, qui érigèrent de somptueuses demeures dans cette artère animée.

En 1762, un incendie a ravagé la rue et il a été décidé de reconstruire les maisons en pierre.

Ne manquez pas les anciennes enseignes représentant un couple de Bretons, situées aux numéros 11 et 12 de la rue !

  • La maison du Sénéchal, située au numéro 12 de la rue des Gentilshommes, possède une grande façade en pierre datant du XVIe siècle.
  • La maison des Cariatides, située au numéro 2 de la rue du Guéodet, date également du XVIe siècle.
maison ancienne à Quimper
La maison du Sénéchal à Quimper, à l’angle de la rue Kéréon et rue des Boucheries

Notez que la rue Kéréon est aujourd’hui la principale artère commerçante de Quimper.

Ne manquez pas de faire un arrêt à la pâtisserie Les Macarons de Philomène pendant votre visite de Quimper !

Cette adresse est renommée pour ses succulents macarons, et son extérieur présente une sculpture en bois distinctive représentant une paysanne habillée selon la tradition bretonne.

Contrairement à ce que vous pourriez attendre, elle ne tient pas de macarons, mais de la dentelle ! Savez-vous pourquoi ? 😉

Avant la Seconde Guerre mondiale, une boutique de dentelles portant le nom de À la Brodeuse Bretonne existait à cet emplacement.

Il est possible de découvrir ces maisons à pans de bois lors d’une promenade dans le centre historique de Quimper, en empruntant les rues et les ruelles qui longent l’Odet.

La rue Kéréon et la rue des Boucheries en rassemblent le plus. Bon, le centre n’étant pas si grand, vous les verrez forcément ! 😉

Autres lieux à voir dans le centre de Quimper

Place au Beurre

une place à Quimper

Parmi les autres lieux à ne pas manquer lors d’une visite à Quimper,  allez voir la place au Beurre !

Elle tire son nom original du commerce qui s’y tenait autrefois : la vente de « vieux beurre », une spécialité locale composée de beurre salé.

Dans d’autres régions, le lait était transformé en fromage (miam !) Mais grâce à l’absence de taxes sur le sel, le beurre salé était privilégié en Bretagne !

Aujourd’hui, cette place est entourée de plusieurs crêperies et est très animée aux heures de repas.

Il est agréable de s’y arrêter pour déguster une crêpe ou un gâteau breton… au beurre bien sûr ! 😉

C’est très mignon n’est-ce pas ? On se croirait plutôt sur une place de village, ce que j’ai beaucoup aimé !

La rue du Lycée, qui monte depuis la place, et offre une belle perspective sur les flèches de la cathédrale.

rue du Lycée à Quimper
rue du Lycée à Quimper

Dans la rue du Sallé, qui donne sur la place, il est possible de voir de belles maisons à pans de bois.

Nom logique pour faire suite à la place du Beurre…

Place Terre au Duc : la cité des ducs de Bretagne

Place Terre au Duc à Quimper

Continuons à visiter Quimper à pied en 1 jour !

Quittez l’enceinte fortifiée de la ville pour découvrir l’autre vieille ville : la cité des ducs de Bretagne.

De l’autre côté du Steïr, à deux pas du pont Médard, voilà encore une jolie place entourée de ses vieilles maisons à pans de bois !

Dans le quartier, ne manquez pas l’église Saint-Mathieu, réputée pour ses jolis vitraux, et le marché couvert de Saint-François.

Également nommé Halles de Cornouaille, il date du milieu du XIXe siècle et a été implanté sur l’ancien site du couvent de Saint-François (voir plus bas).

Vous pourrez découvrir d’autres maisons à colombages des XVIe et XVIIe siècles sur la place Terre-au-Duc et dans la rue Saint-Mathieu.

rue Saint Mathieu de Quimper
rue Saint Mathieu de Quimper

La place Terre-au-Duc figure figure parmi les plus attrayantes à visiter à Quimper !

Anciennement, ce lieu abritait le marché, le tribunal et la prison, constituant ainsi le noyau du pouvoir temporel de la ville.

Il faisait face au pouvoir spirituel incarné par la place Saint-Corentin – d’où les surnoms de « cité des ducs de Bretagne » et « cité épiscopale ».

Voilà encore un endroit sympa pour boire un verre lors de votre promenade à Quimper ! 🙂

Jardin d’acclimatation de la Retraite et jardin de la Paix

jardin de la Retraite
jardin de la Retraite, ©Moreau.henri

Le jardin de la Retraite a été ouvert au public en 1979 et se trouve en haut de la rue Elie Fréron.

Le Jardin de la Retraite tire son appellation d’un ancien séminaire de nonnes relevant de l’Ordre des Dames de la Retraite, présent sur le terrain jusqu’en 1977.

Il abrite une collection de plantes exotiques, le tout séparé en 3 espaces accessibles via des escaliers : jardin subtropical, une palmeraie, et un espace dédié aux plantes sèches.

Juste derrière, allez également faire un tour au jardin de la Paix.

Il propose de son côté un univers inspiré de la Méditerranée.

Voilà deux lieux inspirants et agréables à visiter lors de votre séjour à Quimper !

Théâtre Max Jacob 

Ce théâtre est situé dans le centre historique de Quimper et propose une programmation variée de spectacles vivants (théâtre, danse, musique, etc.).

Il est entouré de jardins qui sont agréables à visiter.

Halles Saint-François

Les Halles Saint-François
Les Halles Saint-François de Quimper, ©Francisco Restivo

Lors de votre visite de Quimper, allez faire quelques emplettes aux Halles Saint-François ou « Halles de Cornouailles ».

Ouvert en 1847 à l’emplacement de l’ancien couvent Saint-François, il s’agit du marché le plus connu de Quimper, situé au cœur du centre-ville.

Vous y trouverez de bons produits bretons, à ramener dans vos valises…

Quartier de Locmaria

Jardin du prieuré Locmaria à Quimper
Jardin du prieuré Locmaria à Quimper, ©Gzen92

Le quartier de Locmaria est situé sur la rive gauche de l’Odet, au sud du centre-ville actuel de Quimper.

C’est le quartier historique de la ville, où l’on trouve plusieurs monuments remarquables :

  • L’église prieurale de Locmaria : Cette église de style roman a été édifiée au XIe siècle et modifiée aux XIIe et XVIe siècles. C’est le plus ancien monument de Quimper.
  • Le prieuré : Il a été construit au XVIIe siècle et des vestiges d’un cloître y sont encore visibles.
  • Le jardin d’inspiration médiévale : Créé en 1997 sur les bords de l’Odet, ce jardin a été labellisé « jardin remarquable ». Il abrite une collection de plantes médicinales et aromatiques, ainsi que des sculptures et des fontaines.
  • La faïencerie Henriot : Cette faïencerie rappelle que c’est dans ce quartier qu’était fabriquée la fameuse faïence de Quimper depuis 1690. Il est possible de suivre une visite guidée dans les ateliers ou de visiter la boutique.

Le quartier de Locmaria est un lieu paisible et agréable à visiter, avec ses rues pavées.

Il est possible de s’y promener à pied ou à vélo, en empruntant les chemins de halage qui longent l’Odet.

Parc du château de Lanniron

château de Lanniron
château de Lanniron, ©nz_willowherb

Au sud de centre-ville de Quimper, sur les rives de l’Odet, le château de Lanniron fut l’ancienne résidence d’été des évêques de Cornouailles.

Le domaine abrita un camp de prisonniers de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale…

Aujourd’hui, le parc est ouvert à la visite. Vous y trouverez notamment plusieurs lieux et activités touristiques, comme un golf, un camping 5 étoiles, un restaurant…

L’Orangerie du château sert régulièrement de salles de concert pour des événements et festivals musicaux.

Notez que juste à côté, vous trouverez la petite île aux Rats ! Les Parisiens ne seront pas dépaysés, et j’aime bien ce nom ! 🙂

Toutes les infos sur le site du parc Lanniron

Musées à visiter à Quimper

Musée de la Faïence de Quimper

Musée de la Faïence de Quimper

Le musée de la Faïence de Quimper est consacré à l’histoire… de la faïence de Quimper (vous l’aviez deviné ?), une production de céramique qui remonte au XVIIe siècle.

Le musée présente une collection de faïences anciennes et contemporaines, ainsi que des outils et des machines utilisés pour leur fabrication.

Il propose également des expositions temporaires sur l’histoire et l’art de la faïence.

Vous pourrez découvrir les différentes techniques de fabrication de la faïence, telles que le moulage, le décor et la cuisson, et admirer les œuvres de grands maîtres de la faïence de Quimper, tels que Henriot et HB.

Le musée de la Faïence de Quimper est ouvert toute l’année et propose des visites guidées pour les groupes.

Il est également possible de participer à des ateliers de fabrication de faïence.

Musée départemental Breton

Musée départemental Breton

Le musée départemental Breton est consacré à l’histoire, l’art et la culture de la Bretagne.

Il présente une collection de plus de 300.000 objets, dont des costumes traditionnels, des outils, des meubles, des œuvres d’art et des documents d’archives.

Musée départemental Breton

Musée départemental Breton

Il propose également des expositions temporaires sur l’histoire et la culture bretonnes. 

Vous pourrez découvrir l’histoire de la Bretagne, de la préhistoire à nos jours, et admirer les œuvres d’artistes bretons tels que Paul Gauguin et Max Jacob.

Le musée départemental Breton est ouvert toute l’année, sauf les lundis.

Musée des Beaux-Arts de Quimper

 William Parrott — Musée des beaux arts de Quimper

William Parrott — Musée des beaux arts de Quimper

Le musée des Beaux-Arts de Quimper présente une collection de plus de 4000 œuvres, dont des peintures, des sculptures, des dessins et des gravures.

Il propose également des expositions temporaires sur l’art et l’histoire de l’art.

Vous pourrez admirer des œuvres de grands maîtres tels que Rembrandt, Rubens et Delacroix.

Mais on y trouve aussi des œuvres d’artistes bretons tels que Paul Gauguin et Max Jacob.

Le musée des Beaux-Arts de Quimper est ouvert toute l’année.

Que faire à Quimper quand il pleut

La pluie est rare en Bretagne (ahum), mais bien sûr vous pouvez être amenés à visiter Quimper quant il pleut ! 😉

Alors que faire par temps de pluie ?

Bien sûr, c’est le moment idéal pour profiter de la visite des musées de Quimper.

Si vous souhaitez savoir que faire à Quimper avec des enfants, pourquoi ne pas profiter d’un escape game ?

Venez également découvrir le Breizh Jump Park, un paradis du trampoline de 650 m² situé à l’intérieur et adapté aux enfants à partir de 4 ans !

Pensez à réserver la veille en cas de météo maussade.

Pour les fans de bowling et autres activités intérieures, rendez-vous au Master-bowling de Quimper.

Ce lieu propose 12 pistes de bowling, dont certaines sont équipées spécifiquement pour les petits.

Vous y trouverez également des salles de billard et arcade, remplies de jeux variés : hockey, basketball, baby-foot et flippers. Préparez-vous à passer un moment agréable !

Festival de Cornouaille

Le festival de Cornouaille est véritablement un événement phare mettant en valeur la riche culture bretonne !

Il propose plus de 200 prestations artistiques incluant musique live, troupes de danse, théâtre de rue et divertissements variés.

Pendant toute la durée du festival, qui se tient généralement fin juillet, des marchés du livre et des ateliers artisanaux traditionnels investissent les alentours de la vieille ville.

Bonne nouvelle : la majorité des activités sont sans frais ! Consultez les dates précises et le programme complet sur le site officiel du festival de Cornouaille.

Ne manquez pas cette occasion unique de participer à la célébration de la culture locale pendant votre séjour à Quimper ! 😉

Avis de la souris sur Quimper

rue de Quimper

J’ai eu l’occasion de visiter Quimper lors de mon premier séjour en Bretagne, et je ne fus pas déçue !

J’avais en effet très envie de découvrir la 3e ville de la région, et son riche patrimoine historique !

J’ai trouvé son centre historique vraiment joli et charmant, et j’ai vraiment aimé m’y promener.

J’ai également beaucoup aimé le musée département breton.

Je ne peux donc que recommander d’y passer au moins une demi-journée, ne serait-ce que pour découvrir ses vieilles maisons, sa cathédrales, et les rives de l’Odet.

J’ai bien aimé l’ambiance, plutôt animée, mais sans trop de foule pour autant !

J’espère vraiment y retourner prochainement, surtout qu’à l’époque j’étais timide et ne me faisais pas prendre en photo !

Quimper constitue également un bon point de départ pour découvrir la Cornouaille.

Que faire autour de Quimper

Vous savez maintenant quoi voir à Quimper ! Voyons dorénavant que faire aux alentours de Quimper, en Cornouaille. 😉

Visiter la Cornouaille

Pointe du Raz
Pointe du Raz

La Cornouaille est une région située dans le sud-ouest de la Bretagne, qui est connue pour ses paysages préservés, ses plages, ses criques et ses sites historiques.

Les amoureux de la nature pourront profiter des plages et des criques de la région.

Par exemple la plage de la Torche, un spot de surf réputé, et la plage de Tahiti, une plage de sable fin bordée de dunes.

plage de la Torche
plage de la Torche

Ils pourront également découvrir les sites naturels de la région. Tels que la pointe du Raz, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et les îles Glénan, un archipel paradisiaque situé au large de la côte.

Quant aux fans de culture, ils pourront également assister à des événements culturels, tels que le festival de Cornouaille, un festival de musique et de danse bretonne.

Enfin, les amoureux de la gastronomie pourront déguster les spécialités culinaires de la région.

Bien sûr les crêpes et les galettes, les fruits de mer et les poissons, ainsi que les pâtisseries bretonnes, telles que le kouign-amann et le far breton ! 😉

Le Guilvinec et le phare d’Eckmühl

vue depuis le phare d'Eckmuhl
vue depuis le phare d’Eckmuhl

Le Guilvinec est connu pour être le premier port de pêche artisanale de France.

On peut y découvrir les activités du port et les bateaux de pêche qui y sont amarrés.

Il est également possible de visiter la criée, où les poissons sont vendus aux enchères, et le marché aux poissons, où on peut acheter des produits frais.

Le phare d’Eckmühl est un phare situé à proximité du Guilvinec.

Il a été construit en 1897 et s’élève à 65 mètres de hauteur.

phare d'Eckmühl
phare d’Eckmühl

Il est ouvert au public et propose des visites guidées.

Vous pouvez faire comme la souris : monter les 307 marches qui mènent au sommet du phare !

De là, on profite de vues panoramiques sur la mer et les côtes bretonnes !

Le phare d’Eckmuhl est un site classé au patrimoine historique de France.

Locronan

Locronan
Locronan

Locronan est connue pour son patrimoine historique et architectural !

Cela lui a valu le label de « Petite Cité de Caractère », et surtout celui des « plus beaux villages de France« .

Dans le village, vous pouvez visiter l’église Saint-Ronan et les chapelles Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle et Saint-Eutrope. 

Mas aussi admirer les maisons anciennes et les hôtels particuliers de la Grand-Place.

Locronan

N’hésitez pas à visiter le musée de Locronan.

Les amoureux de la nature pourront profiter des paysages préservés de la région et des sites naturels, tels que la pointe du Van et les monts d’Arrée

En saison, vous pourrez aussi assister à des événements culturels, tels que le festival de Locronan et le festival de la Troménie.

A quelques kilomètres de Locronan, le Menez Hom, un des sommets de la Bretagne, offre un immense panorama sur la Cornouaille.

Douarnenez et son musée

Douarnenez

Douarnenez est une ville portuaire située à l’ouest du Finistère. Elle est connue pour son patrimoine maritime et ses plages.

Le Port-Musée de Douarnenez a été créé en 1986 pour présenter l’histoire de la pêche et de la construction navale à Douarnenez.

Le musée est installé dans un ancien chantier naval et présente une collection de bateaux traditionnels bretons, tels que des chaloupes, des goélettes et des thoniers.

Il propose également des expositions temporaires sur l’histoire maritime de la région et des ateliers de construction navale.

Le Port-Musée de Douarnenez est un lieu de découverte et de transmission du patrimoine maritime breton.

Douarnenez
Port-Musée de Douarnenez

Il est ouvert toute l’année et propose des visites guidées pour les groupes. Il est également possible de louer des bateaux traditionnels pour des sorties en mer.

Partez ensuite découvrir le phare du Port-Rhu, un phare du XIXe siècle, et la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Voyage, un édifice du XVIIe siècle.

Par beau temps (mais si, ça arrive !), vous pourrez profiter des plages de Douarnenez, telles que la plage des Sables Blancs et la plage du Ris.

Ne manquez pas les sites naturels de la région, tels que la pointe du Millier et la pointe du Van.

Pointe du Raz

Pointe du Raz

La pointe du Raz est un site naturel situé à l’extrémité sud-ouest du département du Finistère.

Vous pourrez admirer les falaises abruptes et les paysages spectaculaires de la pointe du Rat Raz, qui s’élèvent à plus de 70 mètres au-dessus de l’océan Atlantique.

Vous pourrez également découvrir le phare de la Vieille, un phare en mer du XIXe siècle, et la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, un édifice du XVIIe siècle.

Les sentiers de randonnée qui longent la côte vous permettront de découvrir la faune et la flore de la région.

Le Mémorial national des marins morts pour la France rend hommage aux marins morts durant les deux guerres mondiales.

La pointe du Raz est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Concarneau

ville close de Concarneau
ville close de Concarneau

Située sur la côte sud de la Bretagne, à une vingtaine de kilomètres de Quimper, Concarneau est réputée, comme Saint-Malo, pour sa ville close !

Il s’agit d’une forteresse médiévale entourée de remparts, qui abrite des maisons à colombages et des ruelles pavées.

Ne manquez pas la tour de l’Horloge, qui offre une vue panoramique sur la ville et la baie, et le musée de la Pêche, qui retrace l’histoire de la pêche à Concarneau.

Poursuivez votre découverte de la Bretagne avec la souris !

Découvrez tous les incontournables à voir Bretagne

Que faire à Vannes et le golfe du Morbihan ?

Que visiter, que faire à Rennes, la capitale bretonne ?

Tous les plus beaux endroits à voir en France

Où partir en week-end en amoureux en France ?

5/5 - (8 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *