Riga « La Petite Moscou »

À Riga, le « quartier russe », aussi appelé « la Petite Mouscou » est encore moins touristique que le reste, et pourtant, nous l’avons jugé très intéressant. C’est donc là que nous étions hébergés, au calme et dans la verdure à 15 min de trolley-bus du centre (Riga est de toute façon une ville plutôt verte dès qu’on sort de la vieille ville). Bon, suivez la souris ! 😉


Afficher une carte plus grande

Ici pas de chichis ou d’immeubles luxueux, des maisons ou petits immeubles en bois, souvent déglingués, quelques immeubles plus « modernes » (comprendre « moches »… il faut savoir que le quartier est plutôt pauvre), des mini-parcs, des rues pavées, et des églises russes bien sûr !

Sachez que les russes sont plus croyants et pratiquants que les lettons luthériens, même si on trouve surtout dans les églises les fameuses « Babouchki », c’est-à-dire les grands-mères.

Nous sommes donc entrés dans ces petites églises, où on nous parlait russe tellement il y a peu d’étrangers dans le coin, nous avons même découvert un petit cimetière orthodoxe (nous aimons bien visiter les cimetières, faudra vous y faire !).

On y trouve d’ailleurs une Église des Vieux-Croyants, d’une forme plus ancienne et rigoureuse de l’orthodoxie. Les Vieux Croyants avaient fui la Russie il y a des siècles pour s’installer tranquillement ici, dans une ville plus tolérante.

Petite anecdote sympathique : près de notre maisonnette se trouvait une épicerie de dépannage (produits surtout russes, donc) nous y avons trouvé le « champagne russe » (un de mes petits péchés mignons, même si ça reste du mousseux plutôt sucré) et de bons gâteaux à la crème. Personne dans l’épicerie ne parlait autre chose que le russe, mais on sentait bien que les gens étaient curieux de notre présence et essayaient de communiquer. Oui, des étrangers là-bas, ils en voient peu !

Dommage que la barrière de la langue ait gâché la communication. Heureusement nous avons pu nous rattraper avec nos hôtes, russes eux aussi, et parlant très bien anglais.

Le quartier s’étend tout de même jusqu’aux portes de la vieille ville, où il devient plus dense. C’est dans cette partie plus proche du centre qu’on y trouve le marché central (un hangar à zeppelins reconverti) et l’ancien quartier des halles reconverties en boutiques ou restos, ainsi qu’un grand immeuble stalinien.

 

En bref, ce n’est pas le plus beau quartier mais il est resté très authentique !

Pour revenir à l’article principal c’est ici

Pour partir à la découverte de Jurmala, c’est

2 Responses to Riga « La Petite Moscou »

  1. misscolibri dit :

    Très intéressant; ça donne envie..Certainement un de mes prochains voyages!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *